Connexion  •  M’enregistrer

Vol de Hess : la vérité en marche !

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 16 Jan 2012, 15:52

Je réfléchis à la question de JD sur les autres magouilles possibles de Churchill dans le genre de la manoeuvre Hoare de mars 41.

Il y a bien quelque chose : au moment du vol de Hess, sur les quatre grands barons de l'appeasement, Chamberlain, Halifax, Hoare et John Simon, le premier est mort, le deuxième à Washington, le troisième à Madrid mais le quatrième est à Londres, dans le poste de Lord Chancellor (une sorte de procureur général du royaume, ce qui va lui donner un rôle important dans la préparation du châtiment des criminels nazis -et montre que la cuti apaiseuse était bel et bien virée).

Il se trouve qu'un de leurs commis-voyageurs en Allemagne dans les années 30, le sidérurgiste Ernst Tennant, propose ses services, vers le 14 mai, pour... se faire emprisonner avec Hess, qu'il connaît bien, afin de lui soutirer des secrets. Il se plaint dans ses mémoires que la proposition n'ait soulevé "aucun intérêt" (True Account, p. 235).

Il se pourrait qu'il se trompe et qu'au contraire il ait donné des idées à Churchill ! Celui-ci se voit en effet adresser le 16 une lettre par Simon, qui dit qu'il doit bientôt faire un discours et voudrait savoir quoi dire sur l'arrivée de Hess : Winston en profite pour le recruter et lui demande d'aller trouver Hess en prison, en se présentant comme toujours appeaser, pour essayer de lui faire avouer plus de choses qu'il n'en a dites à son interrogateur Kirkpatrick et notamment s'il est envoyé par Hitler. C'est l'échec de cette démarche (l'entrevue a lieu le 10 juin; Hess, méfiant, répète ses déclarations antérieures et ne va pas au-delà) qui fait que Churchill perd tout intérêt pour le personnage et le garde au secret sans l'utiliser d'aucune manière, à la grande perplexité de Staline.

Donc, cher JD, grâce à ta stimulation l'idée me pousse au cerveau que Churchill, sans rien dire à Simon sur sa magouille avec Hoare qui est et doit rester un secret partagé seulement par Eden et Hillgarth, l'a peut-être bien envoyé avant tout (ou entre autres) dans l'espoir que devant un pareil interlocuteur Hess fasse une allusion à la conversation Hoare-Hohenlohe, afin de mesurer à quel degré l'intox avait marché sur Hitler.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 16 Jan 2012, 18:31

Bonjour à tous.

J'ai toujours pensé que Hess était en mission commandée.

Tout d'abord stratégiquement cela aurait pu amener l'Allemagne à se battre sur un seul front.Sachant que la guerre sur deux fronts a toujours été la hantise de Hitler ( à raison d'ailleurs ). Comme l'a si justement souligné Mr Delpla cette crainte a été mentionnée dans Mein Kampf comme une des causes de la défaite de 1914.
Ideologiquement les Aryens et les Anglo Saxons ( anglais uniquement , surtout pas les Americains corrompus par la juiverie internationale ) sont les deux seuls peuples aptes à pouvoir gouverner le monde. Ce fait est aussi clairement expliqué et illustré dans Mein Kampf. Pour illustrer mon propos je m'appuierai sur l'arrêt devant Dunkerque. Il ne fallait humilier les anglais en annihilant le BEF.

Tout porte à croire que dans le dogme Nazi , les Anglais ne sont pas leurs ennemis mais bien au contraire de futurs partenaires qui s'ignorent. Partant de cette base l'envol de Hess vers Albion pour discuter partage du monde est tout à fait cohérente.
La crise qu'à faite Hitler tiens au fait que l’opération ne s'est pas déroulée comme prévue. Et comme tout membre de mission impossible : si vous ou un membre de votre équipé est pris , l'agence niera tout lien !
Bien sûr que Barbarossa était dans les cartons au moment ou la campagne de France s'achevait et que Seelowe ne fut qu'un chiffon rouge. Mais cela donnait du temps aux différents acteurs de tenter un rapprochement entre les deux nations. Il m'est avis de dire que Hess fut la dernière cartouche du régime nazi pour tenter une paix séparée et se lancer à 100 % contre le sous homme judéo-bolchevique.

N'oublions pas que Churchill a toujours abhoré le régime communiste de Staline. Mais malheureusement pour Hitler ( dans le cas d'un rapprochement , pas pour la suite de l'histoire .. que l'on ne se méprenne pas ) Winston le haïssait encore plus !


Pour les magouilles de Churchill je dirai que la tentative de mainmise sur l'appel du 18 Juin du General De Gaulle n'est pas piquée des vers. Sans compter les manœuvres habiles au Moyen Orient pour eviter que l'Irak ne passe dans le mauvais camp. Avant de lancer une opération militaire. A ce sujet je vous recommande la lecture de ce livre : Croissant fertile et croix gammée : Le Troisième Reich, les Arabes et la Palestine


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Jan 2012, 11:07

Dans les débats en cours à l'heure actuelle sur la Toile, et à ma connaissance, la théorie d'un Hess acteur solitaire n'est plus défendue que par un pseudonommé Plavix, sur un seul forum :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 08#p393108

Ce qui est particulièrement intéressant c'est que, pressé de donner son interprétation de la conversation Hoare-Hohenlohe, il en vient à en faire la partie émergée d'une vaste conspiration englobant Hoare et Halifax !

Laquelle est beaucoup moins documentée et vraisemblable qu'une permanence de l'étroite collaboration entre Hess et Hitler sur les affaires anglaises.

Ce comportement est aussi l'illustration d'un fait patent depuis l'ouverture, il y a un an, de ce débat anniversaire : les tenants de la thèse traditionnelle sont rebelles à l'examen des documents nouveaux... et ils ont bien raison !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Jan 2012, 17:21

Je découvre à l'instant sur la Toile ( http://www.8bitmode.com/rogerdog/lobster/lobster20.pdf page 55 ) un historien gallois nommé Scott Newton, qui semble être, bien avant Martin Allen, le premier qui ait attiré l'attention sur le télégramme Lequio à propos du vol de Hess : c'était en 1990 !

De quoi méditer sur la durée du purgatoire de certaines informations qui ne vont pas dans un sens attendu.

Cela dit, SN erre, à mon avis, et il est aussi en ce sens un précurseur d'Allen : il n'imagine pas une conspiration churchillienne limitée à un tout petit nombre d'acteurs.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de alberto  Nouveau message 22 Jan 2012, 16:25

Bonjour,

Au-delà de toutes les hypothèses envisagées quant à la finalité du vol de RH vers l'Angleterre, je retient un élément que je trouve pertinent pour accréditer le fait que ce voyage n'avait pu être effectué qu'avec le consentement d'AH en personne : à l'heure où le parti nazi contrôle tout en Allemagne sous le regard et l'approbation de la clique du "premier cercle", où toutes les infos remontent vers le "chef" j'imagine mal qu'un mec comme RH, aussi proche d'AH fut-il, ait pu entreprendre sans son accord un tel raid sans que, dès les premiers kilomètres effectués en direction de la Mer du Nord , il ne fut abattu par la luftwaffe !

Quant à ses intentions, son énigmatique épitaphe : « Ich habe gewagt » (j'ai osé) montre qu'à l'évidence son action était d'importance, à supposer qu'elle fait référence à ce vol...

Mais était-elle celle d’offrir une paix aux anglais ?

La perception que j'ai de ce peuple teigneux et bagarreur ne m'incite pas à les voir se contenter d'une paix acquise sous contrainte après avoir reçu des tonnes de bombes sur leurs villes.

Et AH lui-même y croyait-il ?

D'autant que Churchill savait, lui, qu'une opération Barbarossa était imminente et qu'AH devait bien se douter que WC savait !

Qu'allait donc faire RH dans cette galère ?

Bien à vous.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 22 Jan 2012, 18:00

L'affaire est complexe et nous en savons fort peu de choses...

Je signalerais à François que la théorie d'un complot d'appeasers a été avancée... par des conspirationnistes, qui voyaient même la conjuration menée par un chef important: Sa Gracieuse Majesté en personne! La fermeture d'une partie des archives Anglaises jusqu'en 2017 pouvant signifier que l'on cherche à protéger la monarchie d'un scandale. Je n'ai pas gardé les sites sur lesquel ça apparaissai, car ça me semblait un peu gros.

Au-delà de toutes les hypothèses envisagées quant à la finalité du vol de RH vers l'Angleterre, je retient un élément que je trouve pertinent pour accréditer le fait que ce voyage n'avait pu être effectué qu'avec le consentement d'AH en personne : à l'heure où le parti nazi contrôle tout en Allemagne sous le regard et l'approbation de la clique du "premier cercle", où toutes les infos remontent vers le "chef" j'imagine mal qu'un mec comme RH, aussi proche d'AH fut-il, ait pu entreprendre sans son accord un tel raid sans que, dès les premiers kilomètres effectués en direction de la Mer du Nord , il ne fut abattu par la luftwaffe !

Non, je ne pense pas que ce soit un argument: la Luftwaffe surveille tout ce qui vient d'outre-manche, beaucoup moins les vols "intérieurs". Et Hitler ne surveille pas TOUS les gestes de son "Dauphin". S'il prend l'envie à Hess de partir en avion, personne ne peut réellement l'en empêcher, sauf ordre d'Hitler lui-même (mais il faut qu'il anticipe cette possibilité). Et, une fois décollé, il est très difficile d'intercepter un avion rapide, à l'époque. Il faut le suivre sur une distance assez longue, placer les intercepteurs sur son chemin à la bonne altitude. C'est possible, si l'avion est suivi très tôt, mais cela signifie qu'Hitler le sait quasiment dès le décollage et pas plusieurs heures après, quand l'avion a quasiment atteint son but.

Mais était-elle celle d’offrir une paix aux anglais ?

La perception que j'ai de ce peuple teigneux et bagarreur ne m'incite pas à les voir se contenter d'une paix acquise sous contrainte après avoir reçu des tonnes de bombes sur leurs villes.

Et AH lui-même y croyait-il ?

De fait, l'Angleterre a été bien près de signer cette paix à l'été 1940. Seul Churchill va stopper les "appeasers" et décider de combattre jusqu'au bout, à grands risques. En 1941, la situation en GB est différente: l'Ile n'est plus menacée d'invasion, les appeasers ont été écartés. Mais, vu de chez Hitler, rien ne dit que les Britanniques n'accepteraient pas de signer la paix, pour peu que les conditions soient favorables. Une fois le "grain de sable" Churchill éliminé, s'entend. D'où les approches Allemandes. Et Hoare qui comble leurs voeux! Il leur rapporte qu'un "parti de la paix" existe en GB, que les députés vont renverser WC et que lui, Hoare, est pressenti pour le remplacer, avec les pleins pouvoirs, afin de négocier la paix! C'est exactement ce que désire Hitler!

Des questions restent néanmoins ouvertes, à laquelle je ne puis répondre: je pense que ce discours et d'autres ont allèché Hess, qui, je le pense également, a été chargé de suivre les possibles ouvertures Britanniques par Hitler. Hess conçoit le projet de se rendre en GB, afin d'appuyer le "parti de la paix" de tout son poids. A-t-il reçu de "ses amis Anglais" des assurances sur la sécurité d'un émissaire Nazi, qui volerait pour la GB afin de s'entretenir directement avec les conjurés? Est-ce lui qui décide de remplacer cet émissaire au dernier moment, ou était-ce lui qui était prévu dès le départ? Ou décide-t-il simplement de forcer le destin en allant voir, à l'improviste, celui qu'il croit être l'âme du complot, le Duc de Hamilton? Tout cela avec l'accord du Fuhrer, ou de sa propre initiative?
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 773
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 22 Jan 2012, 19:18

C'est déjà quelque chose que d'admettre que nous ne savons pas grand-chose ! Il n'est, pour en prendre ou en reprendre conscience, que de lire les certitudes assénées par certains.

Le nazisme est un régime retors et secret, dont seul Hitler connaît l'ensemble des décisions et des entreprises : si déjà on pouvait se mettre d'accord là-dessus, quel progrès ! Et quel champ de recherche !

Et grâce à la publication du télégramme Lequio, tout historien aurait dû prendre en compte depuis 1986 le fait que le gouvernement britannique a été capable, à l'occasion, de se hisser à un niveau comparable de cloisonnement et de manipulation. La profession, dans son ensemble, a été carente de ce point de vue, et je ne m'en excepte pas.

Ce qu'apporte ce télégramme (et sa confirmation par les déclarations et le jeu de Harlequin en 1943), c'est l'assurance que la partie allemande a marché à fond et cru dur comme fer que le fauteuil de Churchill était beaucoup plus menacé qu'il ne l'était, et ce à très court terme. Dès lors la démarche de Hess acquiert une logique (aller servir de catalyseur à une réaction qui tarde à se produire) et l'idée, déjà improbable au vu de leurs rapports, que Hess agit en cachette de Hitler perd encore de sa crédibilité.

Pour estimer qu'il se sait ou se croit attendu, nous n'avons que des bribes et, ce qui est tout de même à considérer, de la logique.

Il reste en Angleterre une Atlantide documentaire, relative au moins à la préparation d'une rencontre Haushofer-Hamilton à Lisbonne le 14 mai. Certes c'est assez loin de l'Ecosse mais... tout le monde devrait au moins se demander s'il y a un rapport, et si un plan B écossais a été évoqué ou suggéré. Et il y a au moins cette certitude que Hess, tout en préparant son vol avec une minutie extrême, ne s'est pas entraîné au parachutisme, ce qui implique de façon quasi-mathématique qu'il comptait atterrir de nuit dans une contrée ennemie, boisée et vallonnée... Bref, cela incite fortement à envisager un comité d'accueil à Prestwick, et un saut à court d'essence après avoir manqué le terrain.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Jan 2012, 20:41

Juste une question: pourquoi HESS, durant sa détention, aurait gardé le secret ? Que pouvait-il y gagner ?
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7299
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 22 Jan 2012, 21:04

A t'il vraiment gardé le secret ?
Cela semble irréel.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3330
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Jan 2012, 21:12

C'est ce que je n'arrive pas à capter dans l'hypothèse de l'action sur ordre.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7299
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a moins d’une minute
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 7 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Il y a aujourd'hui 73 ans............ 
il y a 16 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  GMC gazogène ? 
il y a 19 minutes
par: iffig 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
il y a 22 minutes
par: pili 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
il y a 33 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 48 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 10:30
par: Andrée Balagué 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 08:49
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:17
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll