Connexion  •  M’enregistrer

L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 29 Nov 2011, 12:23

L'effondrement rapide de la Pologne était effectivement prévisible, et a hanté les conversations militaires russo-occidentales conduites au mois d'août 1939 par le Maréchal K.I. Vorochilov d'un côté, le général Aimé Doumenc et l'Amiral Sir Reginald A.R. Plunkett-Ernle-Erle-Drax de l'autre. Drax a notamment reconnu, le 14 août 1939, que "si la Pologne et la Roumanie ne demand[ai]ent pas l'assistance de l'Union soviétique, elles ser[aient] bientôt destinées à devenir des provinces allemandes" (God krizisa 1938-1939. Dokumenty i materialy v dvukh tomakh, Moscou, 1990, Doc. 551).

Une déclaration qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd (ibid.) :

Maréchal Vorochilov. - Je ne remet pas en cause l'idée selon laquelle la Pologne et la Roumanie, dans l'éventualité où elles ne solliciteraient pas l'appui de l'Union soviétique, pourraient devenir des provinces allemandes très rapidement. Je ferai toutefois observer que notre réunion est une réunion des missions militaires de trois grands Etats, et les représentants des forces armées de ces Etats ne devraient pas ignorer la chose suivante : il n'est pas dans notre intérêt, il n'est pas dans l'intérêt des forces armées de Grande-Bretagne, de France et de l'Union soviétique que les forces supplémentaires de la Pologne et de la Roumanie soient détruites. Or, si la Pologne et la Roumanie ne demandent pas l'aide en temps opportun de l'Union soviétique, les forces armées de la Pologne et la Roumanie seront détruites, comme l'a indiqué l'Amiral.


D'où la nécessité, sur laquelle Vorochilov ne cessera d'insister, d'obtenir des Polonais qu'ils autorisent le passage de l'Armée rouge sur leur territoire - ce à quoi, jusqu'à présent, ils se refusent.

Ce que vient de lâcher Drax aux Soviétiques est en fait une bombe. Ce qu'ils en déduisent immédiatement, comme l'atteste la réaction fulgurante de Vorochilov, c'est qu'aux yeux des Occidentaux, l'armée polonaise ne fait pas le poids contre la Wehrmacht. En conséquence, à supposer que Varsovie persiste dans son hostilité à l'U.R.S.S., et que l'Allemagne envahisse la Pologne, le gros des troupes de Hitler se retrouvera rapidement massé à la frontière soviétique.

Or, le 13 août 1939, les Soviétiques avaient interrogé les Franco-Britanniques sur leur potentiel militaire global, dont le terrestre (ibid., Doc. 548). A ce titre, la France pouvait engager 90 divisions, avait déclaré Doumenc. Et la Grande-Bretagne ?

Maréchal Vorochilov. - Si la guerre éclate demain, combien de divisions peuvent être transférée en France, et dans quel délai ?

Général Haywood. - Actuellement, en Grande-Bretagne, se trouvent cinq divisions d'infanterie et une division d'infanterie mécanisée, qui à effectifs complets à la suite de la conscription, et qui peuvent être envoyées immédiatement.


Haywood avait précisé que le programme de mobilisation prévoyait de mettre sur pied 16 divisions "dans les meilleurs délais".

Bref, en cas de guerre immédiate, l'Union Soviétique se retrouverait dans une position éminemment risquée, ayant à supporter rapidement tout le poids de la machine de guerre nazie. De quoi refroidir la résolution combative du Kremlin, courtisé à la même époque par Hitler qui lui offrait de se partager l'Europe de l'Est. Tout dépendait, cependant, de la Pologne : si elle acceptait l'assistance soviétique, l'Armée rouge serait en meilleure posture, n'ayant pas à se battre sur son territoire, et joindrait son effort à celui des 45 divisions polonaises. Mais Varsovie, sollicitée - tardivement - par les Occidentaux, leur opposera une fin de non-recevoir, ce que Staline apprendra très vraisemblablement le 19 août.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Re: L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 29 Nov 2011, 22:32

Les dirigeants français civils et militaires savaient fort bien que l'alliance avec la Pologne finissait en impasse,certains dirigeants polonais comme Beck étant visiblement pro-allemands...La France accordait un milliard par an pour l'aide militaire,personne n'eut le courage de mettre les dirigeants polonais au pied du mur,en dépit des missions envoyées pour revoir la garantie française à la baisse si le refus de l'appui soviétique persistait.Il n'y eut pas non plus d'aide polonaise proposée lors du dépeçage de la Tchécoslovaquie bien au contraire puisqu'elle en profita pour s'empare deTsechen,le régime polonais était très proche des états fascisants

vétéran
vétéran

 
Messages: 1337
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Julie  Nouveau message 29 Nov 2011, 23:03

Alfred a écrit:Les dirigeants français civils et militaires savaient fort bien que l'alliance avec la Pologne finissait en impasse, [...] personne n'eut le courage de mettre les dirigeants polonais au pied du mur [...].

Cette analyse me semble pertinente.


Alfred a écrit:[...] certains dirigeants polonais comme Beck étant visiblement pro-allemands...

N'exagérons rien. Dans les années trente les dirigeants polonais savaient que la Pologne était prise entre le marteau et l'enclume. Józef Beck se méfiait à la fois de l'Allemagne et de la Russie.


 

Voir le Blog de Julie : cliquez ici


Re: L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de fanavman  Nouveau message 16 Déc 2011, 22:41

Jumbo a écrit:J'ai quelques images en tête:
aviation polonaise détruite au sol. Quand je dis aviation, je parle de biplans tout droit sortis des tranchées de la première guerre mondiale.
biplans entoilés contre Me109 :?


Je ne sais pas si c'est une légende, mais c'est historiquement inexact : l'aviation polonaise comportait en effet plusieurs biplans, mais une bonne quantité d'appareils polonais étaient modernes ou peu dépassés : les chasseurs PZL P. 24 n'étaient pas véritablement modernes, mais pas antidéluviens non plus, et les bombardiers PZL P. 23 étaient modernes.
L'aviation polonaise était, lors de l'attaque, en pleine modernisation: les PZL P. 23 et P. 37 étaient en cours de livraison aux escadrilles. Les P. 37 étaient en nombre encore trop restreints.
L'aviation polonaise a été rapidement battue, mais en vol, pas au sol. Bien que ces combats aient été peu nombreux, il y en a cependant eu après le 1er septembre.
(voir à ce propos l'article de Przemyslaw Skulski paru dans l'Aero Journal n°33 de octobre-novembre 2003)

Quand aux appareils allemands, l'équipement de la Luftwaffe en 1939 n'était pas entièrement moderne: on compte encore, au début de la Drôle de Guerre, des groupes équipés des premières versions du Bf 109.

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 126
Inscription: 12 Juil 2010, 10:52
Localisation: Rennes
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de fanavman : cliquez ici


Re: L'effondrement rapide de la Pologne était-il prévisible ?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 16 Déc 2011, 22:59

Merci pour cette mise au point! Comme quoi les à priori... ;)
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5910
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 8 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 31 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 55 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 09:59
par: Chef Chaudart 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: cloclo, François Delpla, Tapedur et 19 invités


Scroll