Connexion  •  M’enregistrer

Pourquoi les soldats noirs ?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 22 Fév 2011, 23:48

Lors de la campagne de France, l'armée allemande (troupes régulières et unités SS) massacre les soldats noirs, achève les blessés.
17 000 hommes noirs sont tués sur 40 000 alignés dans l'armée française.

Comment expliquer cette sélection meurtrière ?
- réminiscences des colonies allemandes du Sud-ouest africain
- combats très durs contre les troupes coloniales françaises en 14/18.
- occupation de la Rhénanie
- propagande nazie, concept du sous-homme
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Fév 2011, 23:55

Salut Pat,
Un bon livre à ce sujet, c'est celui de notre ami Jean François Mouragues:
viewtopic.php?f=21&t=26682
A mon avis, tes 3 dernières suggestions sont dans le vrai.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61562
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Poisoux  Nouveau message 23 Fév 2011, 00:23

Bonsoir.
Cela vient du fait, à mon avis, que ces troupes ont opposées une forte résistance aux Allemands. Que dut faite de la propagande nazi, de celle de la PGM et de récits de vétérans de la PGM sur la force noire ont provoqué une crainte voire une peur de ces soldats préférant se battre soi-disant au corps à corps avec le coupe-coupe ainsi qu'un esprit supériorité raciste face à ces "bêtes" (image propagande allemande PGM).

http://www.rfi.fr/france/20100617-1939- ... es-impunis
http://www.troupesdemarine.org/traditio ... ist009.htm
http://www.fndirp.asso.fr/tirailleurs%20senegalais.pdf
http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/arabes.htm
Fichiers joints
pgm.doc
(183 Kio) Téléchargé 45 fois
Cordialement
Gaël

Ils avaient entendu l'appel
Crié "kentoc'h mervel"
Peint "frankiz" sur leur ciré

Tri Yann, Sein 1940

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2175
Inscription: 23 Sep 2010, 18:25
Région: Rhones-Alpes (Ain)
Pays: France

Voir le Blog de Poisoux : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Poisoux  Nouveau message 23 Fév 2011, 00:34

Voici encore quelques infos sur des éxactions en région lyonnnaise
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tata_s%C3% ... _Chasselay
http://www.afrik.com/article8374.html

Le capitaine N’Tchoréré du 53° R.I.C.M.S assassiné par les Allemands du fait de son origine.
tchorere.jpg
tchorere.jpg (20.64 Kio) Vu 2461 fois


http://fr.wikipedia.org/wiki/N%27TCHORERE_Charles.
http://www.histoiredumonde.net/article. ... rticle=812
Cordialement
Gaël

Ils avaient entendu l'appel
Crié "kentoc'h mervel"
Peint "frankiz" sur leur ciré

Tri Yann, Sein 1940

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2175
Inscription: 23 Sep 2010, 18:25
Région: Rhones-Alpes (Ain)
Pays: France

Voir le Blog de Poisoux : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de huck  Nouveau message 23 Fév 2011, 17:08

Il me semble que le racisme à leur endroit n'est pas une exclusivité allemande, mais plutôt occidentale. Ils étaient traités comme des sous-hommes, aussi bien par les belges, les français, les italiens et que sais-je. Fin 44, début 45, la répression fut forte et sanglante parmi les africains qui espéraient que par leurs faits d'armes, ils seraient traités d'égaux à égaux avec leurs compagnons de combat blancs. La France par exemple, n'hésita pas à massacrer ses hommes noirs. S'ils avaient été blancs, je n'imagine même pas le scandale puissance X que cela aurait été.
Leur situation n'était pas plus enviable sous l'uniforme américain : ils faisaient les tâches ingrates, ne mangeaient pas comme les blancs, n"étaient pas soignés comme eux, subissaient brimades et humiliations.
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1627
Inscription: 14 Avr 2009, 22:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alsa.se  Nouveau message 23 Fév 2011, 18:05

Bonjour,

Je trouve que le film "Indigènes" résume bien ce sujet (même si celui-ci cible plus les nords-Africains).

Eric
Nordwind : dernière offensive allemande, tentative désespérée de l'Allemagne pour renverser le destin.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1578
Inscription: 15 Jan 2011, 14:43
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de alsa.se : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 23 Fév 2011, 18:52

Merci à Gaël pour ces liens intéressants.
Mais, jusqu'à maintenant nous avons décrits des faits.
Huck a commencé un début de reflexion en désignant le problème comme étant une spécialité occidentale vis à vis de l'homme noir.

Qu'est ce qui a pu amener le simple soldat allemand, le père de famille mobilisé, à abattre froidement un soldat prisonnier, désarmé, simplement parce qu'il était noir ?
Nous ne sommes pas dans le même mécanisme que l'extermination ou l'anéantissement de la population civile d'un village suspect de Résistance.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de brehon  Nouveau message 23 Fév 2011, 19:23

Bonsoir,

Le résultat de la perversion du peuple allemand par l'idéologie nazie, la peur de ce qui est différent. C'est le racisme à son paroxysme.

Dans certains cas, l'encadrement métropolitain des troupes africaines était également exécuté. (cf Histomag'44 n° 65)
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6857
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Pourquoi les soldats noirs ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de huck  Nouveau message 23 Fév 2011, 22:41

Je pense que c'est beaucoup plus vieux que le nazisme. Ce racisme contre les noirs, ou les autres communautés d'Afrique ou d'Asie, vient, je pense de temps anciens. On peut au moins remonter à l'antiquité et son esclavage. Ses peuples soumis sont aux yeux des empires, des barbares, des sous-hommes. Il en va de même lors des croisades ou l'occident apportent la civilisation "à ces sauvages", ou après lors des traites négrières ou des colonies. Bien entendu, tout cela est faux. Les civilisations de beaucoup de ces peuples étaient souvent bien plus avancées que la civilisation occidentale (sauf souvent sur le plan militaire). Mais la culture européenne a fait que petit à petit on a assimilé cette supposée supériorité de l'homme blanc, chrétien. Tous les écrits d'avant le 20ème siècle et beaucoup d'avant la deuxième guerre mondiale et donc de l'émancipation des colonies, sont plein d'un racisme latent. Lire la presse généraliste de cette époque, ou un roman de Mark Twain ou même Tintin (qui ne sont pas des livres racistes), sont plein de cette prétendue supériorité de l'homme blanc.
L'attitude des civils français ou belges (donc par forcément fanatisés par la propagande nazie) face aux troupes coloniales n'étaient pas toujours des meilleurs. Dans les récits de l'époque on y parle de nègre, pas d'homme. Le nazisme a pousser plus loin cette théorie de la supériorité de la race avec cette envie de reproduire en partie, l'empire romain avec l'asservissement des peuples qui va avec. En tout cas, c'est mon avis.
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1627
Inscription: 14 Avr 2009, 22:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Exemple d'exaction des troupes allemandes envers les troupe

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de patton50  Nouveau message 24 Fév 2011, 00:33

Exemple d'exaction des troupes allemandes envers les troupes colonial française en 1940.

Le 2è RIC sacrifie une partie de ses bataillons en retardant l'avance ennemie, ou en se portant au secours d'unités amies, puis s'est au tour du 24è RTS d'assurer le repli, à pied de la 4è DIC, ou de ce qu'il en reste. La progression s'effectue à travers champs, par unités constituées, par groupes, sous-groupes, ou colonnes hétéroclites. Les routes quant à elles sont encombrées de toutes sortes de véhicules, de convois hippomobiles de cinq divisions, ainsi que de nombreux civils qui cherchent dans la fuite un hypothétique salut. C'est une mission d'arrière garde et de sacrifice, qui mènera le régiment des bords de la Somme à ceux de l'Oise, où attaques, contre-attaques et charges à la baïonnette se succéderont jusqu'à épuisement des munitions. Castel, Merville aux Bois, Mailly-Raineval, Ravenel, Léglantier, Angivillers, Lieuvillers, Erquinvillers, et Cressonsacq, autant de lieux de combats, de souffrances et de sacrifices jalonnés par les tombes des tirailleurs

Beaucoup d'hommes seront tués au combat, d'autres faits prisonniers et un certain nombre purement et simplement fusillés du simple fait qu'ils étaient noirs. C'est ainsi que le 9 juin, les débris des 24è et 16 è RTS, du 2è RIC et d'autres formations n'appartenant pas à la division (10è régiment de tirailleurs marocains, 610è Pionniers, 78è régiment d'infanterie) sont encerclés dans le secteur compris entre Angivillers et Erquinvillers (Oise). Les hommes sont à bout de force après 15 jours de combats incessants, et une retraite à pied de plus de 50 kilomètres. "Le 9 juin à 21h00 le lieutenant-colonel de Negreval, officier le plus ancien dans le grade, commandant le 2è RIC, réunit tous les officiers des formations présentes dans le secteur. Ordre est donné de forcer le passage vers le sud. Tout le matériel est détruit, les archives brûlées. Les bataillons doivent se fractionner en groupes de 30 à 50 hommes, avec pour chaque groupe un officier et un sous-officier européen, les sénégalais ne devant être abandonnés en aucun cas" ( Rapport du chef de bataillon Cotten commandant le 3/24è RTS). A 22 heures, les départs s'effectuent dans l'ordre suivant 2è RIC, 16è RTS, 24è RTS et éléments divers. Vers minuit, les premiers éléments du 24è RTS (3è bataillon) quittent Angivillers sous le feu ennemi.

Le lieutenant-colonel Fabre restera dans Angivillers, organisant les positions de défense avec près de 300 hommes qui ne pouvaient suivre, il sera capturé le matin du 10 juin après de brefs mais durs combats. Dans la nuit du 9 au 10 juin, le capitaine Bébel, adjudant-major au 3/24è RTS, originaire de la Guadeloupe, et ses 60 tirailleurs, prend la tête d'une contre attaque désespérée à la baïonnette, il ne dépassera pas Erquinvillers. Blessé, la jambe fracassée, il sera abattu le 10 juin. A bout de forces, sans ravitaillement depuis plusieurs jours, et à court de munitions, les défenseurs d'Erquinvillers, qui n'avaient pu forcer les lignes allemandes, se rendront. Ils seront fusillés systématiquement (plus de 40 cas sur les 130 morts recensés dans le cimetière). "Les allemands occupent maintenant Lieuvillers et Erquinvillers (les combats auront duré de 1h00 à 5h00), il ne reste plus qu'à nettoyer, une à une les maisons dans lesquelles les soldats se sont retranchés. Beaucoup de ces soldats ont péri dans les maisons incendiées. Le nettoyage est fait sans pitié, dans les rues du village et dans les récoltes, c'est une vraie chasse à l'homme. Les maisons dont les défenseurs refusent de se rendre sont incendiées. La plupart des soldats capturés sont fusillés sur place. Bien souvent les allemands les obligent à creuser eux mêmes leur tombe".

Récit de Monsieur Durossoy, Maire de Lieuvillers de 1945 à 1977.

Les 5 et 6 juin, près de Picquigny, entre Abbeville et Amiens, seuls 30 hommes du 1/44è RICMS réussirent à forcer l'étau allemand. Les autres furent soit tués au combat, soit fait prisonniers. A Hangest près de Condée Folie, certains tirailleurs du même régiment furent immédiatement abattus après leur capture (témoignage du sergent-chef Chaminant). Les combats furent si violents que la presse allemande (Pommersche Zeitung) cita les combats avec les coloniaux en ces termes : "les Français combattirent avec acharnement, les noirs utilisaient jusqu'au bout chaque possibilité de défense, chaque maison était défendue. Pour briser cette résistance, il fallut mettre en action les lance-flammes, et pour venir à bout des derniers sénégalais, les tuer un à un." Le 53è RICMS, quant à lui, avait face à ses positions la division Rommel, soit près de 8000 hommes et 250 chars. Il vécut lors des journées des 5 et 6 juin, les mêmes tragédies que celle de Condé Folie où les tirailleurs combattants ou prisonniers furent carbonisés, et les mêmes horreurs qu'à Hangest. Enfin à Airaines, le 7 juin, après deux jours de corps à corps, le capitaine N'Choréré (l'un des rares officiers "indigène"), originaire du Gabon, et les survivants de la 7è compagnie du 2/53è RICMS furent fusillés par les hommes de Rommel.

source : site Troupes De Marine.


 

Voir le Blog de patton50 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 9 minutes
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 18 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 33 minutes
par: kfranc01 
    dans:  recherches sur le parcours de mon arrière grand père 
il y a 35 minutes
par: brehon 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 36 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 20:00
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 19:26
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Aujourd’hui, 19:22
par: alfa1965 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 19:18
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 18:31
par: Gaston 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll