Connexion  •  M’enregistrer

[EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

[EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 02 Déc 2009, 06:17

Bonjour,

J'aurais une question:

En Belgique, le responsable du bureau Allemand en 1940 pour la 2e Section (Renseignement) de l'E.M.G.A. était le commandant DINJAERT (1);

Le service homologue britannique était le M.I. 14 (2) remplaçant le M.I. 3 (3). Les renseignements de tout les M.I. (4) aboutissants auprès du M.I.6 (5). Les représentants du M.I.6 en Belgique se nommaient E. CALTHROP et LIVERSIDGE (5).

L'incident de Venlo (6) prouvant que la neutralité d'une nation que sont les Pays-Bas, n'est pas un obstacle au échange de renseignement avec une nation "allié" qu'était la Grande-Bretagne, on peux aisément envisager une situation similaire entre le commandant DINJAERT et MM CALTHROP et LIVERSIDGE.

.As-t'on connaissance de document relatif à ce type d'échange?
.Dans l'affirmative, de quelle type sont-ils?
.Sont-ils archivé auprès de SGRS C/A à Evere ou au Cedoc .au MRA?
.les documents britannique sont-ils archivés et consultable?
.Tant pour les documents belge que britannique, sont-ils déclassifiés?
.Jusqu'en mai 1940, quelles-étaient les limites d'échange entre les deux services de renseignement (Belge et Britannique)?

Un second cas se profile également, en l'occurrence avec le Deuxième Bureau français, les mêmes questions sont posée(7).

D'avance merci

cordialement

Mick

____________________


(1) in "Ministère de la Défense National", par Eric Simon, page 7; page 6 on apprend que l'E.M.G.A. était situé du 30 septembre 1938 au 10 mai 1940 à l'Ecole de Guerre Avenue de Kortenberg (Bruxelles).
(2) in "Le Guide de l'espionnage et du contre-espionnage", page 292 par Geoffroy d'AUMALE et Jean-Pierre FAURE, 510 pages, le Cherche Midi éditeur, 1998, ISBN: 2-86274-498-0.
(3) ibid. page 292. "Chargé du renseignement sur l'Europe occidentale, y compris l'Allemagne. A partir de 1940, le MI14 sera spécialisé sur le seul territoire Allemand".
(4) idib. page 292, 293 et 294 les M.I. sont: M.I.1, M.I.2, M.I.3, M.I.4, M.I.5, M.I.6, M.I.7, M.I.8, M.I.9, M.I.10, M.I.11, M.I.12, M.I.13, M.I.14, M.I.15, M.I.16, M.I.17, M.I.18, M.I.19, M.I.-L, M.I.-R et enfin le M.I.-X
(5) Feuille volante représentant le schéma du M.I.6 en 1939, provenant d'un livre disponible à la bibliothèque provinciale des Chiroux-Croisier, à Liège. Cette photocopie date de mes années d'étude où je me souciais peu de noter mes sources pour ma documentation personnelle.... Soit, MM CALTHROP (militaire) et LIVERSIDGE formaient l'antenne belge de la section "YP" du M.I.6, dont les bureaux aurait probablement été situé dans l'ambassade de Grande-Bretagne à Bruxelles.
(6) in "The Venlo Incident" par S. Payne Best, 1950 ainsi que le dossier Wikipedia (il est nécessaire de ne pas se fier les yeux fermer à ce type d'encyclopédie...): http://en.wikipedia.org/wiki/Venlo_Incident ainsi qu'un petit documentaire vidéo en neerlandais: http://www.omroepvenlo.nl/pagina/35
(7) in "Les Avertissements qui venaient de Berlin", par Jean Vanwelkenhuyzen, 339 pages, édition Duculot, 1982 ISBN:2801103896 et/ou 9782801103890.


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: [EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Déc 2009, 08:49

Bonjour Mick,
Je vais consulter d'anciens ouvrages en ma possession et si je trouve (quelques chose) je mets en ligne
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61506
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: [EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 03 Jan 2012, 02:00

Bonjour à tous,

A propos de l'incident de Venlo, Peter Wright nous communique un point important dans sa biographie. En 1966, Whright, officier au MI-5 aurait interroger Charles Ellis, dans le cadre d'une recherche par le comité "FLUENCY"(8). Dans les grandes lignes, Charles "Dickie" Ellis, officier du MI6, aurait, selon Whright, communiquer des informations concernant le MI 6 à un certain Zilenski (9). Ce dernier, via un certain Von Petrov aurait rapporter cela à la Gestapo (?). Charles "Dickie" Ellis, cadre au MI-6 durant la Seconde Guerre Mondiale, aurait également éventé l'affaire de la ligne directe reliant Hitler à von Ribbentrop, avant septembre 1939, à l'ambassade allemande à Londres.

Leurs débriefing d'après guerre par le MI-6 (?) révelait que Stevens et Best, lors de leur interrogatoire par l'Abwher "... ont été surpris de constater que l'Abwher en savait long sur le fonctionnement du MI 6"(10).

Notons que Von Petrov, aurait été un agent double à la solde de l'URSS (10).


____________________



(8) Le nom de code FLUENCY désignait un programme de recherche concernant la pénétration communiste dans les services de renseignement britannique. Ce programme fut en activité de 1964 à 1967.
(9) in "Spycatcher, l'autobiographie sincère d'un officier supérieur du Renseignement britannique", par Peter WHRIGHT, pages 370 et 371, 1987, au éditions Robert Laffont, 432 pages. ISBN 2-221-05536-5 (Edition française) 0-670-82055-5 (Edition original en anglais).
(10) ibid. page 370, §4


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: [EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 03 Jan 2012, 09:35

Bonjour,

Pour ce qui est des relations entre l'EMAG Belge et le MI-6 je ne peux te dire, en revanche pour les relations entre l'EMAG et l'EMA/2 visiblement les relations étaient très limitées si l'on en croit Bruno Chaix (En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ?) :

La politique belge de neutralité armée

A la fin de 1935, le ministre belge de la défense, Devèze, estime urgent de faire passer le service militaire de 8 à 18 mois et d’obtenir des crédits pour moderniser l’équipement et les fortifications. Il prépare dans ce but une loi militaire et du coup, relance le débat politique sur les problèmes de défense. L’opposition flamingante et socialiste y trouve l’occasion de reprendre ses critiques sur l’accord militaire de 1920. Le gouvernement belge demande donc à nouveau à la France son abrogation. Paris refuse d’abord mais craignant que Bruxelles dénonce unilatéralement l’accord, il doit accepter son remplacement par un échange de lettres le 6 mars 1936. Celles-ci font référence aux engagements du traité de Locarno qui lient la Belgique et la France en confirment le maintien d’un contact entre les états-majors. La crise provoquée le lendemain par l’entrée des troupes allemandes en Rhénanie, enlève toute crédibilité au traité cité et ouvre une période d’instabilité internationale. A cette occasion, les deux « alliés privilégiés » de la Belgique, France et Grande-Bretagne, font preuve de leur absence de volonté politique et de la faiblesse de leur potentiel militaire.
La Belgique se sent isolée et vulnérable, c’est cette situation qui lui impose un nouvel examen de sa politique étrangère. Avec les élections qui suivent la politique de défense deviendra un thème majeur, le discours tenu par le gouvernement Van Zeeland pour une « politique étrangère exclusivement et intégralement belge » fait son chemin. Pour la France le problème de la « défection » de la Belgique a deux aspects : celui du nouveau statut belge et des garanties à en attendre, celui des contacts d’états-majors destinés à préparer une assistance éventuelle. Finalement sous la pression de la Grande-Bretagne, une déclaration franco-britannique est publiée le 24 avril 1937. Faisant état de la volonté de la Belgique d’assurer sa défense, celle-ci est déliée de ses obligations résultant de Locarno. Malgré tout, France et Grande-Bretagne, maintiennent leur engagement d’assistance. Le 13 octobre, l’Allemagne publie une déclaration presque identique à celles des Franco-britanniques. Cette déclaration assure aux Allemands, à peu de frais, la sécurité de leur frontière avec la Belgique, tant que cela leur sera utile ! Les contacts d’états-majors sont aussi le sujet de discussions difficiles. Leur intérêt est contesté à Bruxelles, en particulier par le roi qui estime que « les accords d’états-majors ne peuvent que nous compromettre au politique, sans nous être nécessaires au militaire ». Ils sont finalement abandonnés sous une forme officielle. Les relations seront limitées à des échanges secrets entre l’attaché militaire et le chef d’état-major, le général Van den Bergen qui ne peut ignorer l’assistance éventuelle française et n’a pas les préventions du « Palais ». Ces relations cordiales se poursuivront jusqu’à la guerre mais elles ne dépasseront jamais le stade d’échange d’informations.


Amicalement ;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: [EMGA]-2e Section Renseignement-Bureau Allemand

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:44

Merci beaucoup à MM Prosper et Vincent ;)


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici



Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
il y a 39 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Tbot et 15 invités


Scroll