Connexion  •  M’enregistrer

Rommel

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Rommel

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de LaFayette  Nouveau message 07 Juin 2004, 08:34

Il parait que ce nazi convaincu etait aussi très humain...Auriez vous un exemple de cette "humanité"?


 

Voir le Blog de LaFayette : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de blindhammer  Nouveau message 07 Juin 2004, 08:55

d'apres les emissions que j'ai pu voir cette semaine il y'a un moment ou rommel interroge un commando prisonnier. A un moment le commando fait une remarque qui ne lui plait pas Rommel le renvoie dans sa cellule et au moment ou il quitte la piece Rommel lui dit: ne vous inquietez pas aucun mal ne vous sera fait.

je pense que c'est un bon exemple parmi d'autre quans on sait que les commandos n'etaient pas considérés par les allemands comme des guerriers. marc


 

Voir le Blog de blindhammer : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Yves  Nouveau message 07 Juin 2004, 09:06

Je pense qu'on peut trouver plus convaincu comme nazi que Rommel... Son adhésion au Reich est plus une question de conformité à des idéaux nationalistes et patriotiques... C'était un soldat avant toute chose, pas un politique et à ce titre la question de remettre en cause le régime nazi ne se posait pas forcément.
Enfin, elle s'est posée pour lui à partir du moment où l'Allemagne commence à subir de lourdes pertes et où Rommel commence à douter des choix stratégiques d'Hitler (en gros et pour faire dans le simple : quand il se rend compte que l'Allemagne va dans le mur). Sans tomber dans le camp de l'opposition totale, il a tout de même prêté une oreille attentive à ce qui passait au sein du cercle des généraux qui ont fomenté le complot / attentat contre Hitler.
Sinon, pour revenir à ta question initiale, comme je le disais Rommel était avant toute chose un soldat, dans le sens noble du terme, et je pense qu'il faisait tout son possible pour se battre tout en respectant ses adversaires.


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Seth Soldier  Nouveau message 07 Juin 2004, 09:54

:D de plus il ne faut pas oublier que la plupart des soldats de l'afrikakorps n'étaient absolument pas au courant de ce qui se passait au pays et n'étaient pas considéré comme des nazis ou des fanatiques ...


 

Voir le Blog de Seth Soldier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Juin 2004, 12:56

Rommel, un nazi convaincu ??? Permettez-moi de douter ! Autre exemple de son humanisme, alors que les commandants de divisions blindées avaient reçu l'ordre de ne pas tirer en mouvement parce que le tir s'en trouvait moins précis, Rommel, au contraire, donnait l'ordre de tirer en mouvement. À un de ses subordonnés qui lui rappela l'ordre en question, Rommel répondit qu'il ne tenait pas à tuer le plus d'ennemis possible, mais bien de les effrayer et de les faire battre en retraite. Autre exemple ? La directive du "aucun prisonnier" lui avait ét donnée, mais il ne l'a jamais écoutée. À un prisonnier britannique se plaignant de ne pas boire assez d'eau, Rommel avait répondu qu'il ne pouvait lui en donner plus qu'il n'en donnait à ses hommes.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 07 Juin 2004, 19:00

oui, le coup de "nazi convaincu" à propos de Rommel m'a aussi quelque peu déplu. Rommel n'était pas un nazi, mais un patriote et un bon soldat : voilà pourquoi il était si dévoué à Hitler jusqu'en 1942 ; il ne faut pas oublier qu'il se battait pour son pays... Mais lorsqu'il s'est rendu compte de ce qu'était l'idéologie nazie et surtout des horreurs et des ordres débiles qu'elle engendrait (un petit exemple : la poliique caractéristiquement hitlérienne qui était complètement débile et kamikaze du "tenir à tout prix" n'a jamais été respecté par Rommel car ca aurait été synonyme de laisser massacrer ses propres hommes ; en Afrique du Nord il a désobéit et fait une fantastique retraite jusqu'en Tunisie ce qui sauva ses 30000 hommes !), quand donc il s'est rendu compte de l'horreur de cette idéologie, il s'est mis à désobéir aux ordres farfelus, à tel point qu'il a tellement été discrédité aux yeux d'Hitler (alors que c'était une légende vivante pour le peuple allemand), que celui-ci l'a contraint à se scuicider - pour ne pas faire de scandale...

plus de renseignement à propos de Rommel sur Overlord44


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Cdt Tchouïkov  Nouveau message 07 Juin 2004, 19:27

Oui, faut pas trop vite faire l'amalgame entre "nazi" et "soldat allemand". Je ne supporte pas d'entendre dans les journalistes dire: "les soldats nazi ont...", le simple soldat ne faisait que servir sa patrie.

Quant à Rommel, je le trouve valeureux par son comportement. N'oubliez pas non plus qu'il a presque fait partie du complot contre Hitler.


 

Voir le Blog de Cdt Tchouïkov : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 07 Juin 2004, 21:17

Rommel a été un chef de guerre, l'africakorps n'a jamais été considérée comme une unité SS. L'idéologie de Karl Donitz a été elle plus affirmée n'a t il pas été le successuer du Furheur à la fin de la seconde guerre mondiale.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 07 Juin 2004, 21:18

hilarion a écrit:Rommel a été un chef de guerre, l'africakorps n'a jamais été considérée comme une unité SS. L'idéologie de Karl Donitz a été elle plus affirmée n'a t il pas été le successuer du Fuhreur à la fin de la seconde guerre mondiale.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 08 Juin 2004, 15:46

Salut,
Erwin Rommel (1891-1944), maréchal allemand.
Engagé dans l’armée en 1910, il fut décoré lors de la Première Guerre mondiale, puis démissionna en 1918. Il adhéra au parti nazi et fut membre des S. A. avant de se réengager en 1933. Chargé des relations avec les jeunesses hitlériennes, il écrivit L’infanterie attaque en 1937.
Commandant une division blindée pendant la Campagne de France, il prit la tête de l’Afrikakorps, cantonnée en Libye, et mena une campagne victorieuse contre les Britanniques en Afrique du Nord jusqu’à la bataille d’El-Alamein (octobre 1942) où Montgomery l’obligea à retraiter jusqu’en Tunisie. Après avoir infligé une sévère défaite aux Américains à Kasserine en février 1943, il fut rappelé en Europe en mars pour inspecter les défenses du Mur de l’Atlantique. Nommé commandant du groupe d’armée B en France, il ne peut empêcher le débarquement de Normandie et acquit la conviction que le Reich perdrait la guerre.
Après avoir été compromis dans le complot contre Hitler du 20 juillet 1944, il semble qu’il reçut l’ordre de se suicider, ce qu’il fit le 14 octobre 1944. Hitler lui fit cependant faire des funérailles nationales.

Rommel n'a jamais quitté le parti nazi car, comme de nombreux militaires, son adhésion fut motivé par le fait qu'Hitler dénonçait la victoire volée de 1918, le diktat de Versailles et la mise en couple réglée de l'Allemagne. Cette adhésion, jamais remise en cause par l'intéressé, fait de lui un nazi. Cependant, il semble qu'à aucun moment il ne se soit intéressé à l'aspect racial et antisémite de la politique d'Hitler, ce qui à mon avis constitue une grave erreur de la part de cet homme qui, par ailleurs, était un humaniste, c'est-à-dire un homme qui "prend pour fin la personne humaine et son épanouissement".
En d'autres termes Rommel était un nazi patriotique et non racial, donc loin d'être convaincu par les doctrines raciales du parti, et un humaniste de circonstances, respectueux des personnes qu'il était amené à croiser mais peu enclin à se préoccuper du sort des autres.


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  588eme NBAP 
il y a 18 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 37 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 06:18
par: P. Vian 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:24
par: kfranc01 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 00:25
par: alfa1965 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 23:16
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 22:08
par: Manu 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Hier, 21:46
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll