Connexion  •  M’enregistrer

HITLER: drogué ?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 10 Sep 2009, 17:57

Hitler, malgré le fait qu'il était végétarien, avait vers la cinquantaine une légère tendance à prendre du poids, comme il attachait une grande importance à son aspect physique, et qu'il ne voulait en rien avoir la taille de Goering, il demanda au docteur Morell des médicaments pour maigrir, lui couper l'appétit. A l'époque (Morell est un des médecins d'Hitler depuis 1936) ces médicaments sont souvent à base d'amphétamine, ce qui a, entre autres, pour conséquence de donner des crampes à l'estomac.
Hitler voulait bien rester mince mais ne voulait pas souffrir du ventre.
Ce qui obligea Morell à lui donner divers anti-douleurs.
Des mauvais dosages par un mauvais médecin, peu rapidement dégénérer.
Morell grâce à ses préparations magiques réussit avec le temps,
à devenir le médecin unique et permanent d'AH.
Hitler ne pouvait plus se passer de ces injections miracles et de son "fournisseur".
L'état de santé dégradé d'AH à la fin de sa vie n'est pas uniquement lié à la défaite de l'Allemagne. Mais l'état d'AH, à mon avis, a certainement contribué et précipité la chute du 3ème Reich.

M.Laurent dans un précédent fil sur ce forum, vous me demandiez de ne plus vous adresser la parole, donc ne me posez plus de question. Ainsi nous en resterons là.
Cordialement.


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 10 Sep 2009, 18:08

Quelles sont tes sources ?
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7307
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 10 Sep 2009, 19:31

Et bien dans l'almanach Vermot, bien sur !!!
Non désolé c'est "mauvais humour thaïlandais".

Sources:
"The medical casebook of A. Hitler" du Dr. Leonard Heston
"Dictators in the mirror of medecine" du Prof. Anton Neumayr


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 10 Sep 2009, 20:56

J'ai un livre sur Théo Morell qui semble aller dans cette direction également. Mais je n'ai jamais pu recouper avec d'autres sources médicales.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 11 Sep 2009, 06:17

Bonjour,
supertomate a écrit:Merci pour ta réponse, mais cela ne m'éclaire pas. Ce que je ne comprends pas, c'est l'incompatibilité entre avoir des tares et tenir le Reich en main, de manière totale.

L'interpretation de JD est interessante mais elle est uniquement morale (responsabilite devant la Justice).

La mienne est bassement materielle :
Ce que je connais des drogues (j'ai passe ma jeunesse sur la Cote d'Azur a l'epoque hippy et j'en ai vu des pas tristes...) me fait penser que si reellement Hitler avait ete un drogue, il n'aurait jamais ete capable physiquement et intellectuellement de diriger le Reich d'une main de fer jusqu'en 1945.

Hors tout ce que j'ai pu lire de recent au sujet d'Hitler me le montre fort actif et intelligement actif jusqu'au bout. Certes, il etait sans doute stresse en 1945, il y avait de quoi, mais ses dernieres tentatives pour "sauver les meubles nazis" ont necessite astuce et reflexion.

C'est la ou je vois une incompatibilite entre ce qui s'est passe sur le terrain et l'hypothese d'un Hitler reellement drogue.

Quand a un Hitler "tare", disons fou, plus clair, c'est une autre histoire, HS ici.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 11 Sep 2009, 08:59

Il y a une différence entre être un drogué par choix pour se mettre minable, et être un drogué "à l'insu de son plein gré" maintenu par un médecin en grande forme pour les moments importants comme le sont certains sportifs professionnels. Il faut ranger AH dans la 2ème catégorie. Si Martina Hingis avait été une contemporaine d'AH elle n'aurait eu aucun soucis, car la cocaïne, je me répète, n'était même pas considéré comme un stupéfiant. Mais tout de même, à long terme, la deuxième catégorie se retrouve avec les même symptômes que la première. Et force est de constater qu'AH avait vers la fin tout les stigmates d'un toxicomane.

Je tiens à préciser que mes propos ne sont nullement ici pour disculper en quoi que ce soit les terribles actions d'AH.

Et pour en rajouter sur sa mauvaise santé, il faut en plus de la maladie de Parkinson rajouter la syphilis (source:Deborah Hayden),
et de gros problèmes dentaires." Mal aux dents, mon führer ? Venez j'ai ce qu'il vous faut...."


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 11 Sep 2009, 09:20

Je suis tout à fait en phase avec Daniel : AH a dirigé dans les faits et jusqu'à la fin. Nous n'avons pas un cas de drogué en phase terminale. Je m'interrogeais (dès le départ je pose bien pour ma part une interrogation, je n'ai pas de thèse à vendre) sur la possibilité d'une dérive progressive, "à l'insu de son plein gré" étant une expression satisfaisante.
Avec une personnalité hors du commun de par son système de valeurs et ses aptitudes à la manipulation mentale individuelle et collective, il est légitime de s'interroger car la mécanique semble quelque peu se gripper avec le temps.
Vous pouvez objecter aussi que 12 ans de dictature et un attentat à la bombe, ça use et ça stresse, mais j'ai une certaine impression de voir fin 1944 s'agiter un malade (au sens physique médical et non mental) contrairement à la période 1933-1941 par ex.
Je n'arrive pas à retrouver le titre d'un livre assez ancien (1970?) sur ces aspects... écrit par l'environnement médical dudit patient.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7307
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 11 Sep 2009, 09:42

Stanislas a écrit:AH avait vers la fin tout les stigmates d'un toxicomane.

Je tiens à préciser que mes propos ne sont nullement ici pour disculper en quoi que ce soit les terribles actions d'AH.

Et pour en rajouter sur sa mauvaise santé, il faut en plus de la maladie de Parkinson rajouter la syphilis (source:Deborah Hayden),
et de gros problèmes dentaires." Mal aux dents, mon führer ? Venez j'ai ce qu'il vous faut...."


cf. "Hitler : n'importe quoi de négatif !" http://www.delpla.org/article.php3?id_article=199

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 11 Sep 2009, 10:14

David vous voyez s'agiter un malade au sens physique médical et non mental ? Les deux sont pourtant systématiquement et irrémédiablement toujours liés même si certaines grosses personnalités tentent (et arrivent parfois) de se persuader du contraire.
Qu'AH dirige le sort de l'Allemagne jusqu'à la fin est une évidence, mais qu'il soit en possession de toutes ses compétences, j'en doute sincèrement. On ne peut pas non plus parlé d'un "drogué en phase terminale", il ne s'agit pas d'un cancer. Les drogués peuvent avoir une vie aussi agréable que n'importe quel autre individu, du moment qu'ils reçoivent leurs doses journalières. Par contre en ce qui concerne leurs facultés mentales, il en va autrement.


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Re: HITLER: drogué ?

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 11 Sep 2009, 10:58

M.Delpla merci de m'apercevoir.
C'est trop d'honneur.Vous ne devriez pas...
Pour votre intervention, merci, mais je sais déjà depuis longtemps que mon incohérence n'a pas de limite. Sinon vos dialogues avec tietie007 et Clayroger me passionnent.


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 00:17
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 00:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:05
par: kfranc01 
    dans:  identification de soldats 
Hier, 23:21
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:46
par: P. Vian 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Hier, 21:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Hier, 21:56
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 21:49
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: riri et 18 invités


Scroll