Connexion  •  M’enregistrer

"Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 25 Juil 2009, 15:09

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
PIERRE.S a écrit:Mais j'imagine qu'avant qu'il ne signe les Généraux favorables au "Blitz" ont su le convaincre.

Voire l'inverse...


Et là reprend la discussion sur l'arrêt devant Dunkerque, accomplissement de la théorie dans toutes ses dimensions....et pourtant??


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 25 Juil 2009, 15:13

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
clayroger a écrit:Les légendes ont la vie dure !

Surtout les legendes fonctionnalistes auxquelles tu me semble bien t'adonner...


Cher Daniel Laurent :mrgreen:

Pour ma part, je pense que le débat fonctionalisme/intentionalisme n'est plus guère d'actualité, surtout depuis Kershaw.
Surtout, ce débat n'a concerné que les aspects de politique intérieure et extérieure, jamais les aspects militaires.
Les fonctionnalistes étant ceux qui cherchaient à atténuer le rôle d'Hitler, parfois pour des raisons orientées.

En tant qu'amateur d'histoire militaire, et uniquement sur ce terrain, j'observe qu'en la matière il y a deux camps qui s'affrontent :

1 - Le premier fait d'Hitler l'homme génial et clairvoyant qui a tout inventé, tout fait, tout su.
C'est la thèse historiographique dominante. Je dirais à 95%.
En général, elle s'appuie sur les opinions et des témoignages souvent assez peu fiables.
C'est aussi le portrait qu'en a tracé la propagande nazie par un des cultes de la personnalité les plus efficaces de toute l'histoire.
Elle a l'immense inconvénient d'affranchir les sbires du Fuhrer de toute responsabilité, opération bien commode.
C'est sans surprise que cette thèse est la plus défendue par les anciens "associés" dudit Adolf.

2 - La seconde fait d'Hitler un homme intelligent, habile, fin, sur le plan politique, intérieur comme extérieur, mais particulièrement mauvais au plan militaire.
C'est la thèse à laquelle j'adhère, car en effet, les faits sont là ! C'est à partir du moment où Hitler a commencé à traiter directement les opérations militaires que les catastrophes sont intervenues (il a bien fait, notez bien).
Voilà ma position en l'absence de preuve du contraire.

Mais nous voilà bien loin de la question initiale !


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 26 Juil 2009, 02:18

Bonjour,
clayroger a écrit:Mais nous voilà bien loin de la question initiale !

Effectivement...
Mais les fils dans ce sujet ne manquent pas ici et nous auront l'occasion d'en reparler.
Juste une bricole : S'il y a bien, ou avait bien une ecole fonctionnaliste se reconnaissant comme telle, il n'y a pas eu vraiment d'ecole intentionnaliste, l'etiquette etant collee par les fonctionnalistes sur tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 13 Oct 2009, 16:41

Ma première intervention ici: :)

- contrairement à ce qui a été affirmé ici, il est bien prévu dans "Fall Gelb" l'exploitation vers la mer pour encercler les forces alliées aventurées. Le fameux "coup de faucille". (voir description de ce plan dans Frieser p.85, de mémoire). Ce qui n'est pas prévu, c'est le "timing" et la forme, car dela dépend de la réaction des Français.

- Manstein prévoyait dans son plan une exploitation simultanée vers Paris. Supprimée par Halder, je crois, car il pensait trop risqué de courir plusieurs lièvres à la fois.

une question, enfin: il me semblait que la carrière de Guderian devait beaucoup au Fuhrer. Que ce dernier aurait fait triompher, particulièrement, sa doctrine des "Panzerdivision". On m'aurait menti?
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 772
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
il y a moins d’une minute
par: Powerhouse 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 3 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 07:23
par: TPE 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:20
par: pierma 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 21:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Hier, 20:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Hier, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll