Connexion  •  M’enregistrer

Churchill et les manigances de Himmler (1942-45)

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Churchill et les manigances de Himmler (1942-45)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Oct 2008, 06:56

C'est en 1942 que le mouvement SS, sous l'impulsion de Schellenberg en particulier mais tout montre qu'il agit en coordination étroite avec Himmler (et celui-ci avec Hitler), commence à jouer, dans des oreilles bien choisies, un jeu qui peut le faire apparaître comme un Etat dans l'Etat, susceptible de trahir Hitler dans certaines conditions. Le sort des Juifs est souvent mis en balance dans les négociations proposées. Ce jeu durera jusqu'en avril 1945 et aux "marches de la mort", qui en sont partie intégrante. Le but est celui, constant, de Hitler à partir du constat de son enlisement à l'est, fin 41 : tenter d'enfoncer un coin entre ennemis capitalistes et communistes.

En 1943, la partie est bien engagée lorsque les Anglais répondent... sur le terrain philatélique.
http://www.learningcurve.gov.uk/worldwa ... deception/
http://www.learningcurve.gov.uk/worldwa ... es/docs/1/

Saviez-vous que Himmler avait figuré en pleine guerre sur un timbre de fabrication anglaise ?
Je commentais hier (sur le fil ci-contre consacré à la mort de Himmler), après avoir découvert la chose sur le site des National Archives où elle sert de jeu pédagogique à l'usage des visiteurs,
C'est tout de même un sacré enfantillage ! qui en dit long sur la difficulté à voir le nazisme autrement que comme un panier de crabes.

Mais évidemment cela ne nous dit rien sur la conjoncture du printemps 45... sinon que le SOE était impatient de savoir si sa petite ruse avait semé la zizanie ou non !


La nuit portant conseil, je me dis que, sans du tout renier ce qui précède, il y a plus et mieux à tirer de l'épisode.

L'idée qui prévalait jusqu'ici, y compris dans mon esprit, c'est que Churchill, contrairement par exemple à Roosevelt, avait opposé à ces manoeuvres un silence et une indifférence catégoriques (c'est l'un des chevaux de bataille des sympathisants nazis à son égard : il aurait manqué des occasions d'abréger la guerre, etc). L'affaire Joël Brand, concernant une offre maligne d'Eichmann d'épargner jusqu'à 100 000 Juifs hongrois en échange de matériel à utiliser sur le front de l'Est, est depuis longtemps l'exemple phare de cette attitude.

Or ici que voit-on ? Les services spéciaux britanniques, dirigés de près par Churchill pour les affaires d'un tel niveau, profitent de la zizanie supposée entre Hitler et Himmler pour tenter de l'approfondir !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll