Connexion  •  M’enregistrer

Les Anglais en mai 1940

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Nov 2008, 14:33

Nous, nous sommes d'accord, d'autres...................n'y voient qu'une incompétence, une désorganisation, voir une lâcheté de l'Armée Belge et de son commandant en chef.
C'est ainsi depuis 68 ans, hélas
Bien amicalement et solidairement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61662
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Judex  Nouveau message 02 Nov 2008, 17:06

Messieurs, je ne suis pas persuadé qu'entre les 22 et le 23 mai 1940, le repli derrière la Lys des divisions britanniques ait réellement beaucoup rallongé le front belge (peut être quelques kms au nord-est de Tourcoing sur la Lys). En revanche, et il ne s'agit que de mon opinion, le repli ordonné du BEF rend possible le succés de l'évacuation de Dunkerque. De plus, le BEF, était de toute façon -bien qu'étant à l'époque la seule armée au monde totalement motorisée- incapable de contre-attaquer efficacement (l'exemple D'Arras...). N'oublions pas que le retour du BEF en Angleterre permettra/ et servira la reconstitution d'une nouvelle armée. De plus le succés de Dunkerque s'explique entre autres par la planification précoce et l'embarquement organisé des troupes GB.

:cheers:
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Nov 2008, 18:24

Bonsoir Judex,
Je suis d'accord avec ton analyse, mais n'oublions quand même pas que la résistance de l'Armée Belge a aussi contribué au "succès" de l'opération Dynamo.
Si les Belges ne résistent pas jusqu'au 28 mai....................qu'adviendra-til de l'opération Dynamo?? Bien entendu les britanniques sont les premiers à pouvoir revendiquer le bon déroulement de cette opération, mais il ne faut quand même pas minimiser l'action des troupes belges entre le 22 et le 27 mai 1940
Bien amicalement et sans chauvinisme aucun
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61662
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Judex  Nouveau message 02 Nov 2008, 19:21

Loin de moi cette idée cher Prosper ! :cheers:
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 03 Nov 2008, 00:43

Prosper Vandenbroucke a écrit:Tout à fait Mick,
De suite du repli des divisions anglaises et aussi d'une unité française, dont je ne me souviens pas tout de suite de laquelle il s'agit mais pour laquelle les Belges ont fourni un appui logistique,
Prosper ;)


Evoque tu le cas de la 60e D.I française ?
L'armée belge fournit effectivement les camions pour que cette unité se replie sur le camp retranché de Dunkerque et participe avec succès à la défense du périmètre permettant le rembarquement du BEF.

Nos amis belges peuvent ils nous parler du barrage constitué de milliers de wagons entre Roulers et Ypres ?
Ce fait est assez méconnu.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3330
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 03 Nov 2008, 01:35

dynamo a écrit:
Prosper Vandenbroucke a écrit:Tout à fait Mick,
De suite du repli des divisions anglaises et aussi d'une unité française, dont je ne me souviens pas tout de suite de laquelle il s'agit mais pour laquelle les Belges ont fourni un appui logistique,
Prosper ;)


Evoque tu le cas de la 60e D.I française ?
L'armée belge fournit effectivement les camions pour que cette unité se replie sur le camp retranché de Dunkerque et participe avec succès à la défense du périmètre permettant le rembarquement du BEF.

Nos amis belges peuvent ils nous parler du barrage constitué de milliers de wagons entre Roulers et Ypres ?
Ce fait est assez méconnu.


les références:

Dés Pipés, Raymond Leblanc, 1946 Avant d'être l'éditeur du journal de Tintin, Raymond Leblanc à été lieutenant au Bataillon Moto des Chasseurs Ardennais.

En mai 40, j'avais 20 ans , de Marcel Stiller, toujours le Bataillon Moto.

Face au devoir, le bataillon motocyclistes Chasseurs Ardennais, VIIe Corps ; d'Albert Morsomme. Même unité, troisième histoires.

Et surtout, surtout, le site de la Fraternelle Royale des Chasseurs Ardennais (le terme royal désigne une structure type ASBL par exemple, qui à plus de 50 ans, elle devient de facto "Royal" mais c'est un titre, rien d'autre).

C'était leurs secteur le 28 mai 1940 (même un peu avant si je ne me trompe).

Je vais devoir un peu me rafraichir la mémoire sur ce sujet, l'après Temploux n'est pas mon sujet de prédilection à proprement parler;

Par contre, c'est le secteur du Bataillon moto des Chasseurs Ardennais, qui n'est pas intégré à l'organigramme d'une des deux division de Chasseurs Ardennais mais bien sous le commandemment directe du VIIe CA. Ordre leurs à été demander de convertir Ypres (comme l'était auparavant Laroche et Perwez) en centre anti-char. Et les réglements effectivement prévoyaient l'usage de wagon, tram, charroi hippomobile etc pour crée des obstructions; je peux à l'occasion effectuer un scann de ce réglement, que je dois retrouver dans un carton.

Un liens très utile et très documenter sur le sujet:

http://j-mc.ifrance.com/kremer/bnmotoscha.html#

dont voici le copier/coller de la partie demander:


Ces photos, d'avril 2006, montrent deux aspects d'aujourd'hui du vieux chemin de fer d'Ypres à Roulers, à l'endroit où douze kilomètres de wagons accolés firent - trop provisoirement - obstacle à l'attaque allemande. Ces wagons arrêtaient les véhicules, mais offraient un couvert inespéré à l'approche de l'infanterie.
Le lit du vieux chemin de fer est aujourd'hui une belle route reliant en ligne droite Zonnebeke au "ring" sud d'Ypres.








Les ordres sont aussitôt donnés et le bataillon se met en route à 14h00 sous quelques survols de l'aviation ennemie. Il est à peine installé sur ses positions qu'un nouvel ordre lui parvient: se rendre immédiatement à Ypres aux ordres du IIIe Corps (Gén de Krahe).

Arrivé à Ypres à 17h15, il y reçoit sa mission: "défendre Ypres en centre antichar". La soirée se passe à l'installation tandis que l'aviation allemande tue un sous-officier et détruit plusieurs motos. Ce soir-là, les deux derniers rescapés de la patrouille du Lt Gérard rentrent et font le récit de leur mission tragique.

La nuit venue, le Major Krémer prend contact avec le commandement britannique à Ypres et apprend la présence proche de plusieurs divisions et d'un QG de corps d'armée.
La matinée du 24 apporte une nouvelle étonnante: le front du IIIe Corps se tournera vers l'ouest et tiendra la zone Dixmude - Ypres. Le Bn Motos ChA sera le bastion sud de cette défense.

Albert Morsomme décrit ainsi l'ambiance régnant à Ypres en ce 24 mai, au moment où commençait ce qui allait s'appeler pour nous la "Bataille de la Lys".
"A 14h. une puissante formation d'avions ennemis survola la ville et le bombardement commença. Ce fut l'affolement général ; dans un fracas d'enfer, des maisons s'écroulent dans de nombreux quartiers ; une poussière épaisse plonge aussitôt la ville dans une obscurité sinistre, et tandis que s'éloigne le bruit des moteurs, les premiers sauveteurs, guidés par les cris et les plaintes, s'efforcent de dégager les victimes ensevelies dans les ruines.
Le Bn Moto, réparti sur ses positions, eut à souffrir des attaques aériennes qui se multipliaient depuis la veille.
Au cours d'un bombardement intense de l'ennemi, vers 13h.30, une bombe est tombée à 1 m de la tranchée occupée par le PC/2 Cie. Le Comd Faber, le caporal Alloo et le soldat Corbesse qui s'y trouvaient à ce moment reçurent tous trois une forte commotion ; une autre bombe est tombée derrière le PC/Cie tuant le soldat Colle qui venait à l'instant de quitter son emplacement de tir pour effectuer un brin de toilette. D'innombrables civils sont également tués ou blessés et le Poste de secours regorge de blessés.
A 19h.30, le Comd Faber (atteint d'une fissure au poumon) et ses compagnons d'infortune seront évacués sur un centre de repos (!!!), près de Dixmude.
Le Lt Renard prendra alors le commandement de la 2 Cie et confiera celui de son PI au Lt Leblanc.
Le PC/Bn établi dans les bureaux de l'Hôtel de Ville est transféré en un endroit moins vulnérable : la Brasserie Vermeulen à la Porte de Dixmude. (Tf 22).
Le Major reçoit la visite du Général Delvoye, attaché militaire à Paris et assurant actuellement la liaison entre les armées française et belge. Le Général revient des funérailles du général français Billotte, tué la veille dans un accident d'auto à l'issue de la réunion du Conseil Supérieur Interallié."

Une reconnaissance d'officier est envoyée à la demande du Corps pour connaître la position des unités alliées, britanniques et françaises. C'est le Lt Navarre qui la commande et prend le départ à 15h00. Son compte rendu arrive à 19h00 déjà, mais à ce moment, le Major Krémer est occupé depuis un quart d'heure à préparer une nouvelle mission: il vient en effet d'être mis à la disposition du IVe Corps (LtGen Bogaerts) dont il reçoit aussitôt l'ordre suivant:

"Portez le Bataillon sur le front Menin - Moorsele. Tenir solidement ce front et s'y opposer à toute progression de l'ennemi qui a franchi la Lys à Bissegem et Wevelgem. Etablir liaison à Moorsele avec Groupement Cycliste (Gén Leroy) lequel se porte sur le front Moorsele - Gullegem - Heule. PC de votre groupement (?): arrêt du chemin de fer à Commerrestraat (3km ouest de Moorsele). PC du Groupement Leroy: St Eloys-Winkel."

Dès 20h00, les ordres d'exécution sont transmis aux compagnies Motos, et à 20h45, la relève par des unités cyclistes-frontières étant terminée, le Bn Motos ChA se met en route vers sa nouvelle mission.





cordiallement

Mick
Dernière édition par G.Furst le 03 Nov 2008, 09:03, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 03 Nov 2008, 06:43

Bonjour,
Je mettrais un petit complément à ce sujet, en ligne dès mon retour de boulot
Bonne journée
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61662
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 03 Nov 2008, 14:10

Idem, vais faire un petit ajout:

Raymond Leblanc, Lt (sous-lieutenant) (R) de la 1Cie du Bataillon Moto Ch.A.:

Image

source: site "Fraternelle Royale ChA"

troisième individus en partant de la gauche, on reconnais bien sont large front.
Pour les collectionneurs, l'individus à droite sur cette image, en tenue "cavalerie" tout cuir (manteau cuir et culotte "cavalerie" en cuir) font partie des éléments les plus rare en collection "belge 40"; principalement la culotte fabriquer en très peu d'exemplaire et distribué au compte-gouttes. Mais il existe une pièce encore plus rare que celle-ci....

avec Hergé:

Image

source: http://www.actuabd.com

Ce qui est souvent oublier ou omis, c'est selon, c'est que l'armée belge était presque entièrement motorisé à l'époque:

Image

Source: site "Fraternelle Royale ChA"/image Peter Taghon de l'ouvrage "Mai 40".

l'image ci-dessus n'est pas tout à fait complète; à droite, on peux y voir (sur l'original) les troupes allemande avec des véhicules hippomobile; frappant contraste.


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 03 Nov 2008, 18:15

Bonsoir tout le monde,
Voici le petit complément promis au sujet du "barrage" composé de près de 2000 wagons sur la ligne Ypres-Roulers.
Les photos et le texte proviennent du livre de Peter Taghon "Mai 40" page 193.

L'armée belge a amenée 2000 wagons sur la ligne de chemin de fer Ypres-Roulers. Ils forment entre Frezenberg et Zilverberg un barrage anti-chars de 12km de long. Cela aurait peut-être été efficace contre les blindés allemands, mais c'était quasiment sans valeur contre l'infanterie ennemie. Cette photo , tirée de l'album d'un soldat de l'I.R. 51 fut faite à Frezenberg. Le barrage fut défendu par les 300 hommes rescapés du 3° Lanciers. Ils n'avaient qu'une douzaine d'armes automatiques, avec lesquelles ils ne purent naturellement pas empêcher les infiltrations allemandes.

Image
( vraiment désolé pour la mauvaise qualité mais c'est scanné sur deux pages )

Derrière ce mur antichars improvisé les soldats s'installèrent pour ce qui allait être pour beaucoup leur dernier combat
Leur armement était tout aussi bancal que la ligne de défense. Sur cette photo nous voyons une mitrailleuse installée sur le bas-côté de la voie de chemin de fer, à Passendale. L'arme, une mitrailleuse Colt modèle 1917, date de la Prmière Guerre mondiale. En 1940 elle ne servait plus que dans les divisions de troisième réserve.
Le 31° de Ligne perdit à Passendale 67 hommes; au 43° de Ligne, que défendait le secons échelon, périrent 41 soldats

Image

Amicalement
Prosper ;)





.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61662
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Anglais en mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 03 Nov 2008, 22:24

Mick et Prosper, merci pour la qualité de votre réponse, grâce à vous, je viens d'apprendre quelque chose de nouveau sur la WWII :cheers:

Qui a manoeuvré ces wagons ?
Des militaires, des civils ?
Etait ce une improvisation ou un mouvement tactique prévu ?

A la lecture du site passionnant sur le bataillon motocycliste de chasseurs ardennais, je mesure une fois de plus l'injustice qui frappe le combattant de 40, qu'il soit Belge ou Français.
Les "connaisseurs" savent que l'armée belge a pendant les 18 jours de mai 40 fait son devoir.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3330
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 00:17
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 00:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:05
par: kfranc01 
    dans:  identification de soldats 
Hier, 23:21
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:46
par: P. Vian 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Hier, 21:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Hier, 21:56
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 21:49
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: riri et 17 invités


Scroll