Connexion  •  M’enregistrer

La cote R58/242 du bundersarchiv

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

La cote R58/242 du bundersarchiv

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 05 Oct 2008, 09:46

Certe si la question de départ s'adresse à François delpa , je ne doute pas qu'elle peut faire un débat intéressant.
Dans votre livre sur Mandel, Francois la note de la page 271 a retenu mon attention, puisque vous ecrivez que les historiens ont encore trop peux exploité cette côte qui rassemble tout les accords signés depuis les premières années du régime entre le SD et les ministeres les plus divers.

je m'interroge donc sur le desintérêt des historiens de cette archive et j'aimerais (nous aimerions)en savoir plus sur son contenu.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 06 Oct 2008, 07:36

Que dire de plus ?

La sous-exploitation de cette cote est un bon témoin des carences de la recherche sur le nazisme, sous l'influence notamment de la querelle entre intentionnalistes et fonctionnalistes. Les premiers ont tendance (je dis bien : tendance) à tout déduire des textes de Hitler ou de ses propos, les seconds à trouver dans chaque cas des explications conjoncturelles. Pour couronner le tout, ils ont tous tendance à croire que les SS sont des soudards sans intérêt. Dans ces conditions, l'idée d'une mainmise subtile, graduelle, différenciée des nazis sur l'appareil d'Etat a du mal à se faire jour.

C'est la tâche de l'heure.

Pour ma part, j'ai trouvé, et non encore exploité, un extraordinaire télégramme de Heydrich à Karl Wolff, daté du 5 août 1941, concernant une négociation en cours entre les SS et Ribbentrop au sujet de la répartition des rôles dans les territoires occupés. Les discussions sont difficiles, Heydrich dit ce sur quoi il ne faut pas céder, les Juifs et beaucoup d'autres sont dans le collimateur... et même les encyclopédies israéliennes sur la Shoah n'ont pas levé le lièvre... du moins à ma connaissance.

Je vais essayer de mettre la chose en ligne en 2008, sinon ce sera 2009 !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La cote R58/242 du bundersarchiv

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 30 Déc 2008, 22:19

les rapports entre la SS et le Ministère des Affaires Etrangères datent du début des années 30 quand von Neurath était encore aux affaires.
A l'instigation de Himmler et Göring, Hilter fait nommé en juin 1933, le SS-Gruppenführer Josias Erbprinz zu Waldeck Pyrmont comme Conseiller de Legation et chef adjoint du départment "Personalien der Höheren Beamten" . il n'y restera qu'un an, n'ayant pas les qualifications requises.
Il est remplacé par le conseiller de politique étrangère de l'Etat Major de Hess le SS-standartenführer Herbert Scholz docteur en droit et en économie et membre du SD.
Quand von Ribbentrop devient Ministre des Affaires Etrangères en 1938, il arbore fièrement son uniforme de SS-Gruppenführer (honorifique), et est entouré de collaborateurs membres de la SS: sur les 10 nouveaux chefs de département et de section nommés 6 sont membres de la SS.
La nomination la plus singulière à son ministère est celle de Walter Stahlecker, un homme de Heydrich, chef du SD en Autrice en 1938 puis en Tchécoslovaquie en 1939. il y restera de 1939 à 1940 avant de diriger la Gestapo et le SD en Norvège. Il est l'auteur d'un rapport sur l'action de l'Einsatzgruppe A.
Si Ribbentrop n'avait aucune influcnce dans les territoires occupés de l'Est qui relevaient de Rosenberg, il avait des ambassadeurs dans les pays "amis" des Balkans où il avait fait nommé des généraux SA.
En 1940, une nouvelle direction est crée l'Abteilung Deutschland dont le Referat DII affaires du Reichsführer SS et du RSHA, francs maçons... est dirigé par Likus collaborateur du SD depuis 1934 soit un an avant d'entrer au service de politique étrangère de v Ribbentrop et le referta DIII pour les questions juives par Rademacher.
En 1941, Heydrich fait nommer auprès des ambassadeurs de plusieurs pays des Polizeiverbindungsführer qui dans certains pays seront désignés comme Polizeiattachés.
Ce sont des fonctionnaires de la Gestapo qui s'occupent des questions de renseignement et pour les pays sous influence allemande des questions juives : Bucarest, Budapest, Sofia, Tokyo, Rome, Madrid, Pressburg (Slovaquie). les Polizeiattachés sont les représentants du SD dans le pays et dépendent du Groupe "Polizei attaché" créé au sein du R.S.H.A. Dans les pays des balkans, ils sont impliqués dans les mesures anti juives en liaison avec l'amt IV b 4 de Eichmann.
Moyszych, l'homme de Heydrich en poste à Ankara sera l'intermédiaire avec le fameux espion "Cicéron" qui volait des documents à l'ambassade britannique,
l'homme nommé à Tokyo Meisinger surnommé le boucher de Varsovie, veut que le Japon impose une politique anti juive au Japon et en Chine occupée où une communauté juive à trouvé refuge.
Pour couronner le tout, alors que l'influence de Ribbentrop a fortement chuté (l'heure n'était plus à la diplomatie), le SS-Brigadeführer Franz Six ancien chef de service au SD et au RSHA chargé des affaires culturelles et scientiques, est nommé Directeur du Service Culturel du Ministère des Affaires Etrangères.
Le chef du service de radio diffusion Gerd Rüle était également honorable correspondant du SD.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: La cote R58/242 du bundersarchiv

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 30 Déc 2008, 22:23

mes sont :Hans-Jürgen Döscher SS und Auswärtiges Amt im Dritten Reich sous titre la diplomatie au service de la solution finale. 1991
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici



Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 01:24
par: Manu 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 00:54
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 00:19
par: Manu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:08
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:34
par: kfranc01 
    dans:  Identifications de pseudos 
Hier, 23:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:15
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll