Connexion  •  M’enregistrer

Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 111  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 28 Mar 2009, 18:28

Source : Ce que savait Staline, l'origine de l'Opération Barberousse, de David E.Murphy, Stock 2006. Chapitre XVII : Les duperies allemandes, pages 267-283.

Dans le paragraphe Les duperies allemandes, l'auteur mais l'accent sur une directive de l'OKW, de février 1941, qui montre clairement que l'invasion de l'Angleterre, ou opération Otarie, était un élément majeur du programme de tromperie. Cette directive parlait de renforcer l' « impression déjà existante d'une invasion imminente de l'Angleterre. ».

Malgré la décision d'Hitler, le 17 septembre 1940, de retarder l'invasion de l'Angleterre, pendant tout le printemps 1941, les programmes de tromperie allemands continuèrent à mettre l'accent sur le thème de l'invasion de l'Angleterre avant tout. D'ailleurs, l'Opération Merkur, l'invasion aéroportée de la Crète par la 7e Flieger Division, le 20 mai 1941, fut présentée comme une répétition générale de l'invasion des îles britanniques.
Dans son journal intime, le ministre de la Propagande, Joseph Goebbels, décrit avec jubilation la publication dans le quotidien officiel, Völkischer Beobachter, d'un article intitulé « La Crète comme exemple » qui suggérait que l'attaque de la Crète était le prélude à une invasion de l'Angleterre. Le retrait délibéré du numéro du quotidien dès qu'il été remis aux ambassades étrangères renforça les rumeurs d'une offensive imminente contre l'Angleterre.

Les 24 et 25 mai, Goebbels nota dans son Journal :
« Notre dissémination de rumeurs concernant une invasion de l'Angleterre marche bien ».


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 112  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 28 Mar 2009, 19:53

Apparemment, Murphy a manqué les compléments d'information (sur le bluff de l'article "L'exemple de la Crète") donnés par Rudolf Semmler et rappelés plus haut sur cette page par Daniel.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5908
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 113  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 28 Mar 2009, 21:09

François Delpla a écrit:Apparemment, Murphy a manqué les compléments d'information (sur le bluff de l'article "L'exemple de la Crète") donnés par Rudolf Semmler et rappelés plus haut sur cette page par Daniel.


C'est à dire ?


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 114  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 28 Mar 2009, 21:38

tietie007 a écrit:
François Delpla a écrit:Apparemment, Murphy a manqué les compléments d'information (sur le bluff de l'article "L'exemple de la Crète") donnés par Rudolf Semmler et rappelés plus haut sur cette page par Daniel.


C'est à dire ?


entre autres, le bluff d'une disgrâce de Goebbels.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5908
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 115  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 29 Mar 2009, 02:44

Bonjour,
Juste une petite incursion: l'émission de France Inter "2000 ans d'Histoire" jeudi dernier avait pour sujet (peu recommandable) BERIA. L'invitée évoquait le fait que celui -ci n'avait jamais cru à une invasion de l'Angleterre et qu'il avait alerté le camarade Staline du risque d'un retournement rapide de Hitler contre l'URSS. Staline n'a pas cru son "ami" Hitler capable d'une telle trahison!! :mrgreen:
Cdt,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 116  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 29 Mar 2009, 04:43

François Delpla a écrit:
tietie007 a écrit:
François Delpla a écrit:Apparemment, Murphy a manqué les compléments d'information (sur le bluff de l'article "L'exemple de la Crète") donnés par Rudolf Semmler et rappelés plus haut sur cette page par Daniel.

C'est à dire ?

entre autres, le bluff d'une disgrâce de Goebbels.

Bonjour,
Les details :
Le 13 juin 1941, juste avant Barbarossa,et alors qu’Hitler s’ingénie depuis juin 1940 à faire croire à tout le monde qu’il vise l’Angleterre, voire l’Afrique ou la route des Indes et surtout pas l’URSS, Goebbels publie dans le «Völkischer Beobachter», organe central du NSDAP, un article «L’exemple de la Crète».

Il y dévoile que l’envahissement victorieux de l’île auparavant occupée par les forces britanniques est à la fois un exercice d’entraînement ultime et la preuve que la Wehrmacht a la capacité technique et matérielle d’envahir l’Angleterre, ce qui va d’ailleurs, assure-t-il, arriver très prochainement. Des 9 heures du matin, la Police saisit tous les exemplaires du journal et les passe au pilon. Les communications internationales sont coupées vers 9 heures 30. Pendant une semaine, Hitler semble battre froid Goebbels et les milieux dirigeants se gaussent de ce Ministre incapable de tenir sa langue et qui révèle des secrets militaires à la presse.

L’article de Goebbels a cependant pu être communiqué aux USA à temps et aura beaucoup de succès dans la presse anglo-saxonne... qui se fait ainsi, avec une très grande naïveté, le relais d’une superbe mystification nazie !
Le journal de Rudolf Semmler, secrétaire de Goebbels, publié en 1947 en Angleterre et en 1948 en France, lève le voile en relatant les coups de téléphone inquiets que des chefs de service du Ministère de la propagande lui ont passés ce matin la :
«[Ils ne se doutent pas] qu’un jeu de dupes, habilement mené, se déroule ; que Goebbels a ordonné lui-même que le numéro soit saisi, et que son article a été écrit après une consultation avec l’état-major général et avec Hitler lui-même»

Tous les acteurs de ce trucage magistral savaient très bien que les correspondants de presse étrangers disposaient des journaux allemands dés 7 heures du matin et câblaient immédiatement les nouvelles importantes à leurs sièges. En saisissant trop tard le numéro et en coupant trop tard les communications internationales, le tout à dessein, les nazis donnèrent du brillant et de la «véracité» à cet article et tout le monde est tombé dans le panneau, y compris les fonctionnaires affolés du Ministère de la propagande.

Quant à Goebbels, il continua à voir son Führer quotidiennement, comme d’habitude, mais «Son chauffeur, avant de le conduire à la Chancellerie, change le numéro de sa voiture contre un autre, anonyme. A l’intérieur de l’auto, Goebbels dissimule son visage derrière [un journal] pour qu’on ne le remarque pas » (R. Semmler, op. cité).
Dans son Journal, Goebbels confirme, avec moins de détails, et nous apprends qu’il répand également des rumeurs au sujet d’un prochain voyage de Staline à Berlin, dupant même des Ministres du Reich, notant au sujet d’une conversation avec Robert Ley :
«Je fais répandre des rumeurs extravagantes : que Staline va venir à Berlin, que les drapeaux rouges sont déjà confectionnés, etc. Le Docteur Ley appelle. Il est tombé complètement dans le panneau. Je ne le détrompe pas»

Grâce à ces manipulations, les Allemands, y compris des Ministres nazis, et le monde entier continuent de croire que c’est bien l’Angleterre qui est visée, pas l’URSS. Staline lui-même est tombé dans le piège, faisant envoyer à son Ambassade à Berlin un télégramme annonçant qu’il acceptait une rencontre... la veille du début de Barbarossa !

Extrait d'Histomag'44, Goebbels, archange du mensonge (Juillet 2007 N°47, P6)


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 117  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Mar 2009, 22:55

Oui, les Allemands rusent, mais les Anglais rusent un peu plus...
Lors de l'invasion de la Crète, il me semble que grâce à Ultra les Anglais savent qu'une opération aéroportée de grande envergure est en préparation.
Ils ne peuvent malheureusement pas montrer ouvertement qu'ils sont au courant et ainsi dévoiler aux allemands qu'ils savent décrypter leur code, en contrant l'invasion.
Ils choisissent une solution basse en renforçant leurs défenses au sol, les troupes aéroportées allemandes réussissent la conquête de l'ile au prix de pertes tellement importantes que plus jamais les paras allemands seront employés autrement que comme troupes au sol.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Seelowe : acte manqué, bluff, ou véritable opération militai

Nouveau message Post Numéro: 118  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 18 Avr 2009, 09:27

dynamo a écrit:Oui, les Allemands rusent, mais les Anglais rusent un peu plus...
Lors de l'invasion de la Crète, il me semble que grâce à Ultra les Anglais savent qu'une opération aéroportée de grande envergure est en préparation.
Ils ne peuvent malheureusement pas montrer ouvertement qu'ils sont au courant et ainsi dévoiler aux allemands qu'ils savent décrypter leur code, en contrant l'invasion.
Ils choisissent une solution basse en renforçant leurs défenses au sol, les troupes aéroportées allemandes réussissent la conquête de l'ile au prix de pertes tellement importantes que plus jamais les paras allemands seront employés autrement que comme troupes au sol.


Oui, et mettra définitivement fin à l'improbable projet de l'invasion de Malte, scellant donc, le sort de l'Afrika Korps.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 15 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 20 minutes
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
il y a 47 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 09:58
par: François Delpla 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 09:04
par: Jumbo 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: thucydide et 17 invités


Scroll