Connexion  •  M’enregistrer

Claus von Stauffenberg héros ou opportuniste?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Claus von Stauffenberg héros ou opportuniste?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de BAST  Nouveau message 11 Juin 2008, 18:46

Tout le monde est au courant, le film sur Stauffenberg avec Tom Cruise devrait sortir sous peu.
c'est donc l'occasion ici de commencer un débat sur cette tentative de coup d'état
mais revenons aux faits:

Claus von Stauffenberg (15 novembre 1907 - 21 juillet 1944) est la figure centrale d'une tentative de coup d'État militaire avortée, le 20 juillet 1944, contre Hitler.
Image

Son rôle principale fut de téléphoner, depuis le bureau de la rue Bendler, aux unités de l'armée ordinaire stationnées en Allemagne et d'ordonner l'arrestation immédiate des leaders des organisations politiques et militaires nazies, comme le SD et la Gestapo.
il fut aussi le seul des conspirateurs à avoir fréquenté Hitler de manière régulière, lors de réunions de discussion.
Malgré son handicap (blessures reçues au front en Afrique du Nord), Stauffenberg fut promu Oberst (colonel) et accepta de perpétrer lui-même l'assassinat du dictateur.

La tentative eut lieu au QG de la Wolfsschanze, près de Rastenburg dans l'est de la Prusse, le 20 juillet 1944. le colonel-comte von Stauffenberg emporta une mallette pleine d'explosifs dotée d'un simple minuteur réglé sur dix à quinze minutes. Il entra dans la pièce de conférence, alors qu'Hitler était déjà présent, plaça la mallette sous la table à proximité du "Führer" puis quitta la pièce sans être remarqué.

D'un abri proche, il attendit que l'explosion ravage l'intérieur du cabanon et, convaincu que personne ne pouvait avoir survécu à une telle explosion, Stauffenberg et son aide de camp, le lieutenant Werner von Haeften, quittèrent rapidement le camp pour rejoindre Berlin à bord d'un Heinkel He 111.

Entre-temps, la mallette avait été déplacée par un officier et l'explosion n'avait pas tué Hitler.

Stauffenberg et son aide de camp étant en vol, l'ordre de les abattre fut lancé par le quartier général du "Führer", mais il arriva chez un membre de la conspiration, Friedrich Georgi, officier de l'État-major de l'Air et ne fut pas transmis.

Hitler avait donc survécu à la tentative d'assassinat et, une fois qu'il se fut exprimé personnellement à la radio d'État, il devint évident que la tentative de coup d'État avait échoué.

Peu après, les conspirateurs furent arrêtés dans le bureau de la rue Bendler, et Stauffenberg fut blessé par balle à l'épaule.

Le général Friedrich Fromm, commandant en chef de l'armée de remplacement et lui-même suspecté d'être un conspirateur (il fut plus tard exécuté), tint une cour martiale impromptue et condamna le cercle des meneurs à mort. Stauffenberg, son aide de camp, le lieutenant von Haeften, le général Olbricht et le colonel Albrecht Mertz von Quirnheim furent fusillés cette nuit-là dans la cour du ministère de la Guerre. Son frère aîné Berthold, une autre figure centrale du complot, fut exécuté plus tard.

De nos jours, Claus von Stauffenberg est célébré comme un héros et un symbole de la résistance allemande au régime nazi. Comme le ministère de la Guerre (Bendler-Block) est devenu un mémorial à cette résistance, le nom de la rue fut officiellement changé en Stauffenbergstraße et expose 5 000 photographies et documents présentant les diverses organisations. Dans la cour, une plaque présente un jeune homme avec ses mains symboliquement attachées.

--------------------------------------------------------------------------------------

dans la biographie connue de Stauffenberg il est clairement mentionné qu'il est en totale opposition avec les idées de Hitler et bien qu'il soit nationaliste, conservateur et catholique, il était révolté contre l'arbitraire, le racisme, la haine du christianisme et du judaïsme ...
mais même si l'acte d'attentat contre Hitler est bien considéré aujourd'hui comme un acte héroique et résistant, on est en droit de se poser malgré tout quelques questions sur Stauffenberg.
si on regarde les faits on ne peut que constater qu'il n'a retourné sa veste qu'en 44, quand l'Allemagne perdait la guerre et ce pour pouvoir négocier avec les alliés une paix dans l'honneur, vu que la défaite inéluctable se précisait.
alors von Stauffenberg, héros ou opportuniste?
peut être que l'on peut expliquer cela par le simple fait que les allemands se sont raccrochés à cette idée d'une wehrmacht différente de la SS, alors que l'armée Allemande a commis de nombreux crimes contre l'humanité notamment à l'est.

votre avis?

--------------------------------------------------------------------------------------

PS : si ce sujet n'est pas au bon endroit, vous pouvez le déplacer.


 

Voir le Blog de BAST : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 12 Juin 2008, 04:22

Pour moi c'est un héros qui a eu le malheur d'être entouré d'une trop forte proportion de lâches et d'incapables.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Pacificelectric  Nouveau message 12 Juin 2008, 06:43

Il n'est devenu un symbole qu'à titre posthume et probablement ne recherchait pas le statut de "héros" de son vivant. A la décharge des lâches et des incapables qui l'entouraient on peut dire qu'il est difficile d'imaginer aujourd'hui la pression considérable qu'exerçait le système nazi sur tous les Allemands, militaires compris, pression psychologique, peur des représailles contre la famille en cas de dérapage, bourrage de crâne généralisé, désir de sauver l'Allemagne d'un désastre annoncé.....


 

Voir le Blog de Pacificelectric : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 12 Juin 2008, 20:51

Je sais Pacific, celui qui s'est dépêché de retourner sa veste (lâche) ou les autres qui n'ont pas appliqué les mesures pour couper les communications (incompétents) avaient sûrement une peur bleue de ce qui risquait de leur arriver, j'en suis conscient.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 13 Juin 2008, 15:34

je n'ai plus les détails en tête mais Stauffenberg n'est que le dernier d'une lignée à avoir essayé de tuer Hitler; et je crois que des tentatives d'attentats ont été organisées même avant la guerre.

Ensuite, il faut se remémorer la vie courante dans cet état policier, où les mouchard pullullent et où il n'est pas si évident de savoir si votre voisin est fiable etc...

Enfin, les prodigieuses victoires de l'Allemagne au début ont peut-être -un peu- frainé les vocations !

vétéran
vétéran

 
Messages: 578
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 13 Juin 2008, 15:37

:oops: :oops: :oops: plein de fôtes d'ortôgraf dans mon paust :oops:

vétéran
vétéran

 
Messages: 578
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Claus von Stauffenberg héros ou opportuniste?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Juin 2008, 04:03

Bonjour,
BAST a écrit:alors von Stauffenberg, héros ou opportuniste ?

C'est une très bonne question, Elkabbach, non, pardon, Bast, et je suis content que vous l'ayez posée
:D

Plus sérieusement, quelques éléments de réflexions :

- Les officiers allemands, la caste de junkers prussiens en tête, ont eu des idées de complot des 1933. Hitler faisaient ce qu'ils attendaient de lui (Détruire la République, mater les communistes et les syndicats, installer un Etat fort et réarmer à tour de bras) mais allait plus loin et certains s'en inquiétaient.

- Mais ces idées sont restées des velléités sans action jusqu'au 22 juillet 1944. Certes, ils se vantèrent beaucoup après la guerre d'avoir été des antinazis mais ils se sont tous fait avoir par la prodigieuse capacité hitlérienne à d'une part cacher à tout le monde la réalité de ses plans et d'autre part a faire mettre à ses collaborateurs le petit doigt dans l'engrenage de la compromission, poussant ainsi petit a petit des hommes a priori honnêtes et honorables a devenir des criminels.

- Le développement prodigieux de la Wehrmacht, les victoires sans guerre (Sarre, Rhénanie, Autriche, Tchécoslovaquie, Memel ) puis les victoires rapides et écrasantes (Luxembourg, Hollande, Belgique, France, Balkans) les ont tous remplis d’allégresse et ils suivirent le Führer comme un seul homme lors de la ruée vers Moscou. A ma connaissance, les ordres criminels comme le Kommisarbehfel ou l’obligation d’aider les Einsatzgruppen n’ont généré ni démissions, ni vives protestations, ni rébellion.

- Ce n’est que lorsque la bise fut venue qu’ils se décidèrent, du moins certains d’entre eux, à enfin passer à l’action. Mais dans quel but ? Prendre le pouvoir et, pour ce faire, tuer Hitler et se débarrasser des nazis afin de se donner un vernis honorable, puis signer une paix séparée avec les Occidentaux afin de pouvoir reporter tous leurs efforts sur le chancelant front de l’Est avec, peut-être, l’aide militaire des occidentaux. Ils n’avaient pas compris, tout comme Hitler d’ailleurs, que la clause de reddition sans conditions était sérieuse et que l’alliance Occident-URSS resterait sans faille jusqu’à l’écrasement du Reich et sa démilitarisation. De plus, ils n’avaient pas compris qu’ils étaient tous compromis avec le nazisme et qu’ils ne pouvaient en aucune manière être considérés comme des interlocuteurs valables aux yeux de ceux qui, justement, étaient en guerre pour détruire totalement le nazisme.

Alors, héros ou opportunistes ?
Courageux, certainement. Mais je ne les jugerais pas davantage, car je ne sais pas ce que j’aurais fait, moi, si j’avais été un officier allemand entre 1933 et 1945.
La puissance de la ruse nazie aurait-elle fait de moi un criminel sans que je ne m’en rende compte ?
Les cadeaux du Führer (Panzers, Luftwaffe, service militaire, etc.) m’auraient-ils fait me comporter comme un gamin émerveillé devant le sapin de Noël ?
Peut-être.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Claus von Stauffenberg héros ou opportuniste?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Pacificelectric  Nouveau message 14 Juin 2008, 07:45

Daniel Laurent a écrit:
- Mais ces idées sont restées des velléités sans action jusqu'au 22 juillet 1944.


En cherchant sur Google avec les mots-clé "attentats contre Hitler" on trouve pas mal de réponses et même si la plupart des attentats, au moins avant la guerre, sont le fait de civils, on voit que les militaires ont commencé à agir bien avant l'attentat de Stauffenberg. Voici un lien parmi d'autres:

http://resistanceallemande.online.fr/at ... entats.htm


 

Voir le Blog de Pacificelectric : cliquez ici


Re: Claus von Stauffenberg héros ou opportuniste?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Juin 2008, 08:04

Bonjour,
Pacificelectric a écrit:Voici un lien parmi d'autres:
http://resistanceallemande.online.fr/at ... entats.htm

Rien de bien serieux et... pas de sources !
Faire la part entre les legendes inventees par ces "resistants" apres la guerre et la realite est quasiment impossible.

Quant au menuisier Johann Georg Elser, l'etrange facon dont Hitler quitta tres vite la Bürgerbräukeller, contrairement a ses habitudes, sent la manip nazie a plein nez. Ca me rappelle l'incendie du Reichtag et Marinus van der Lubbe


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 14 Juin 2008, 15:22

Dans le cas d'Elser, effectivement, ça sent le complot arrangé.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  identification de soldats 
il y a 22 minutes
par: Didier 
    dans:  Harnais de parachute à identifier 
il y a 38 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 18:12
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 18:11
par: iffig 
    dans:  Le bonnet de police dans l'Armée de terre française 
Aujourd’hui, 17:46
par: iffig 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 17:43
par: Tri martolod 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 17:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Philippine Commonwealth Army 
Aujourd’hui, 16:16
par: iffig 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
Aujourd’hui, 12:19
par: Dog Red 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 08:58
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Scroll