Connexion  •  M’enregistrer

les villages jumeaux

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

les villages jumeaux

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Emmanuel  Nouveau message 10 Avr 2008, 20:55

Bonsoir,
lors de la fin bataille pour les villages de Krinkelt et de Rocherath, la 12e SS-panzerdivision perd environ 67 chars et plus ou moins 47 à Bütgenbach. Ce qui met fin à la division SS en tant que force d'attaque. Ce que je n'arrive pas à comprendre même si les allemands avaient besoin de ce secteur pour progresser et malgré une défense héroique des américains, comment peut-on perdre autant de chars lors d'une attaque car l'atrillerie US arrivait à stopper l'infanterie mais les chars continuaient à avancer sans protection dans les villages où des équipes anti-chars bien camouflée n'avaient plus qu'à les attendre. Même si il y avait une réelle insuffisance voire parfois une incompétence dans l'entrainement de ce qui restait de l'armée allemande, je n'arrive pas à comprendre que lorsque on lance une attaque et qu'on commence à perdre trop de blindés, de un on ne stoppe pas l'attaque et de deux on ne cherche pas une autre tactique. Je trouve que malgré une défense admirable des américains, ceux-ci on été aidé par un gâchis de puissance de l'armée allemande.


 

Voir le Blog de Emmanuel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 10 Avr 2008, 21:10

La 12e SS-Panzerdivision n'a combattu que jusqu'au 20 décembre pour la capture des villages jumeaux. A cette date elle est relevée par la 3e Division panzergrenadier qui combattra jusqu'au 26 décembre puis abondonnera aussi la partie.
Il faut dire qu'à cette date, quatre divisions américaines occupent fermement le secteur. Ces divisions sont les 1ere, 2eme, 9eme et 99eme divisions d'infanterie.

Voir le livre de Hughe M. Cole: La Grande Bataille des Ardennes, pages 110 à 119

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Emmanuel  Nouveau message 10 Avr 2008, 21:13

Perdre autant de matériels en aussi peu de temps est hallucinant :shock:


 

Voir le Blog de Emmanuel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 10 Avr 2008, 21:26

Ce n'est pas un fait unique dans la bataille des Ardennes.
Tu prends les chiffres des pertes de Peiper à La Gleize c'est assez important. Dans ce cas si, c'est lui-même qui donne l'ordre de détruire ses propres véhicules.

Une chose est certaine, lorsqu'on dit maintenant qu'une partie de la Bataille c'est gagnée dans la région d'Elsenborn, ces pertes en sont une preuve.

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Emmanuel  Nouveau message 10 Avr 2008, 21:46

Tout à fait d'accord avec toi Henri mais Peiper n'avait pas le choix car ses lignes d'approvisionnement étaient coupées mais je pense que la tactique allemande de "si l'infanterie est stoppée, les blindés continuent"(pour résumé) a quelque fois été payante, elle esseulait dangereusement les chars.
Je pense aussi que la bataille des Ardennes a été gagnée grâce à l'intervention magistrale et d'une efficacité terrifiante de l'artillerie américaine
:cheers:


 

Voir le Blog de Emmanuel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Baugnez44  Nouveau message 11 Avr 2008, 11:12

Je pense que les habitant de Krinkelt et de Rocherath ne m'en voudront pas si je dis qu'il ne s'agit pas de bien gros villages. Mais ils présentent des caractéristiques communes à tous les villages de cette zone de l'Ardenne/Eifel. Un habitat assez dense dans leur centre et des rues étroites.

Et ce qui arrive à la 12e SS Panzerdivision rappelle une fois de plus ce que les spécialistes de char de l'époque disaient haut et clair: dans un environnement urbain, le blindé est très vulnérable même face à l'infanterie.

Et lorsque la 12e Panzerdivision arrive devant Bütgenbach, où le terrain est a priori plus favorable aux chars qu'à Rocherath, il est trop tard. Le bataillon du Colonel daniel est sur place et a eu le tend d'organiser la position. Puissament soutenue par l'artillerie regroupée sur le plateau d'Elsenborn, la 1ère division d'infanterie US ne concédera pas un pouce de terrain.

Pour moi, il n'y a pas de doute que si les Alliés n'ont peut-être pas gagné la Bataille des Ardennes dans ce secteur, c'est là que les Allemands l'ont perdue.


 

Voir le Blog de Baugnez44 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Focus  Nouveau message 12 Avr 2008, 20:47

Sujet intéressant.

Mais quand je lis "incompétance" en parlant de l'armée Allemande et particulièrement dans la 6ème Armée SS qui était pourtant réputée "troupes d'élite" je suis très étonné.

Pour moi, il y a aussi là, dans ce secteur, des soldats américains et leurs chefs qui étaient de bons "professionels"

Bonne soirée / bonne journée. :)


 

Voir le Blog de Focus : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 12 Avr 2008, 21:03

Focus a écrit:Sujet intéressant.

Mais quand je lis "incompétance" en parlant de l'armée Allemande et particulièrement dans la 6ème Armée SS qui était pourtant réputée "troupes d'élite" je suis très étonné.
Pour moi, il y a aussi là, dans ce secteur, des soldats américains et leurs chefs qui étaient de bons "professionels"
Bonne soirée / bonne journée. :)


Attention, Emmanuel parle de: parfois une incompétence dans l'entraînement.
Ne pas oublier non plus que nous sommes en décembre 1944.

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Emmanuel  Nouveau message 13 Avr 2008, 19:24

En 1944, l'Allemagne est saignée à blanc et pour trouver des troupes fraiches on "râcle" dans les fonds de tiroir. De plus la formation des nouvelles recrues est limitée au minimum. Les officiers vétérans capablent de commander les hommes sont de plus en plus rares.
L'armée allemande de 1944 n'est plus celle de 1940


 

Voir le Blog de Emmanuel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Focus  Nouveau message 13 Avr 2008, 20:00

Les armées aliées ne devaient, elles non plus, pas être dans un très bon état. Il y avait eu la bataille de Normandie, celle "Market Garden, Hurtgen, ...

Même la 3ème Armée avait aussi souffert aussi en Alsace.

Parlant des troupes nazies, la litérature ne fait pas, en tous cas, état de troupes déguenillées. On parle même de soldats combattant aprement et de soldats motivés. De plus, elles avaient en matière de blindés et d'armes ATK entre autres, une supériorité technologique appréciable.

Bonne soirtée /journée.
:)


 

Voir le Blog de Focus : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 3 minutes
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 10 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 27 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Yoyo fait son show dans le Finistère. 
il y a 36 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Aujourd’hui, 16:12
par: alfa1965 
    dans:  IRLANDAIS 
Aujourd’hui, 16:09
par: alfa1965 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Aujourd’hui, 15:54
par: NIALA 
    dans:  L'envers du 18 juin 1940 (Jean Charbonneau) avis 
Aujourd’hui, 15:23
par: alfa1965 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 14:44
par: Loïc 
    dans:  La "Queen" of Soul" vient de tirer sa révérence. 
Aujourd’hui, 11:28
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, Alfred, betacam et 24 invités


Scroll