Page 1 sur 8

Tentative de débarquement allemande en Angleterre

Nouveau messagePosté: 09 Avr 2004, 08:36
de Yves
Avez-vous des informations sur une/des tentatives de débarquement allemande en angleterre ?
Mon grand père a raconté à mon père que lorsqu'il était en hôpital militaire allemand (fait prisonnier en mai 1940 suite à d'importantes blessures aux jambes), il a rencontré des blessés allemands, gravement brûlés par des lance flammes.
Il lui avait alors été raconté qu'ils avaient tenté un débarquement sur les côtes anglaises mais qu'ils avaient été repoussés par des lance-flammes.

Je pense qu'il s'agissait éventuellement d'attaques commando destinées à tester les défenses mais je me suis toujours demandé si ces tentatives avaient vraiment eu lieu (mon grand père ne parlait pas l'allemand et je ne sais pas s'il tenait ces informations là d'allemands directement) et si oui, où ?

Nouveau messagePosté: 09 Avr 2004, 09:15
de HistoQuiz
Le 16 juillet 1940, Hitler ordonna de préparer l'invasion de la Grande-Bretagne. Cette invasion (nom de code: "Seelöwe") devait être prête pour la mi-août. La partie principale devait être confiée au maréchal von Rundstedt. Selon le plan "Seelöwe", les forces de débarquement devaient converger sur la côte sud-est de l'Angleterre entre Folkestone et Brighton, tandis qu'une division aéroportée devait s'emparer du secteur de Falaises compris entre Douvres et Folkestone. Selon le plan, 10 divisions devaient être débarquées sur une période de 4 jours. Au bout d'une semaine, la principale avance terrestre commencerait avec l'occupation de l'estuaire de la Tamise jusqu'à Portsmouth. Une opération secondaire était prévue avec 3 divisions débarquant dans la baie de Lyme à l'ouest de Portland Bill afin de progresser vers le nord jusqu'à l'estuaire de la Serven. Dans un deuxième temps, Londres devait être isolé à partir de l'ouest. Une deuxième vague d'assaut était prévue, constituée de 6 divisions blindées et de 3 divisions motorisées. Ces divisions devaient être dotées de 650 chars. Les effectifs de cette invasion étaient de 250 000 hommes. Finalement, la bataille aérienne devint la seule et unique caractéristique de la bataille d'Angleterre. L'organisation de l'attaque contre l'U.R.S.S. stoppèrent définitivement les préparatifs.

A ma connaissance, il n' y a pas eu de tentatives ou d'envois de commandos allemands en Angleterre !

Nouveau messagePosté: 09 Avr 2004, 13:11
de Audie Murphy
Je n'ai rien moi non plus sur l'envoi de commandos en Angleterre. L'amiral Raeder s'opposait farouchement à Seelöwe, il disait que sa flotte ne pourrait jamais protéger les barges de débarquement. Le général Halder aussi s'y opposait en disant : "Autant faire passer les troupes dans une machine à chair à saucisse... véritable suicide".

Nouveau messagePosté: 09 Avr 2004, 13:45
de Yves
C'est clair que cette histoire m'a toujours laissé un peu dubitatif, faut d'en trouver des traces dans les archives... et faute d'avoir connu mon grand-père je n'ai jamais pu lui poser plus de questions.
Il est possible que ces blessés allemands l'aient été durant des entrainements effectués en préparation à un éventuel débarquement... mais je me demandais si jamais il y avait eu des essais plus poussés, un peu à l'image des raids canadiens et britanniques à Dieppe et Saint Nazaire.

Nouveau messagePosté: 16 Déc 2005, 18:55
de Igor
Bonsoir

Je réponds aux questions posées par Lettenaire dans son topic:

http://test01163.sivit.org/phpBB2/viewtopic.php?t=7378

Comme l’a justement rappelé SoldatRyan, la Wehrmacht ne disposait pas d’une flotte de débarquement appropriée, au contraire des Alliés en 1944. Les Allemands pensaient utiliser des péniches fluviales notamment, car pour eux la Manche n’était qu’un grand fleuve à franchir. Je ne crois pas qu’ils avaient une grande expérience des opérations amphibies.
D’autre part, contrairement aussi aux Alliés en 1944, l’Allemagne n’était pas en supériorité aérienne et navale sur la Grande-Bretagne. Or on sait que l’appui de l’aviation et de la Marine ont été déterminants pour la réussite d’Overlord. Je ne crois pas non plus que la Wehrmacht alignait des troupes de choc, genre paras, commandos et autres rangers.

Ce qui est certain, c'est qu'un débarquement de grande ampleur nécessite des mois voire des années de préparation. Ce n'est pas en quelques semaines qu'on met en place une opération de ce genre.

EDIT: j'ai trouvé sur Axis history l'ODB de Seelöwe

http://www.axishistory.com/index.php?id=1145

Nouveau messagePosté: 17 Déc 2005, 19:49
de sgtarno
Salut

L'annulation du debarquement est illustré dans le film La bataille d'Angletrre :o

Nouveau messagePosté: 18 Déc 2005, 12:56
de Lee Enfield
Que pouvait mettre en ligne l'Angleterre pour s'opposer a un débarquement ? 10 divisions allemande en 4 jours, nous dit HistoQuiz et en face ?

Lee Enfield

Nouveau messagePosté: 18 Déc 2005, 13:35
de sgtarno
Salut

Le probleme pour les Allemands c'est que les Britanniques s'entrainaient sans arret et que leur défense était peut etre éfficace face à un debarquement :wink:

Nouveau messagePosté: 18 Déc 2005, 14:00
de Grand Slam
Ce n'est pas ce qui reste de l'armée britannique qui va opposer une résistance sérieuse une fois qu'une tête de pont aura été aquisse...et la Home Guard avec ses fusils de la Grande Guerre quand il y en a qui va changer la donne...

Nouveau messagePosté: 18 Déc 2005, 14:19
de beauvillain
le systeme de defense Britanniques surs ls plages était de tres bonne qualité compte tenu du temps dont les Britanniques disposaient

le plus coinnu reste un systeme de lance flanmme couvrant une bonne partie de la plage
a+