Connexion  •  M’enregistrer

Les actrices et la guerre

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Danielle Darrieux

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 22 Avr 2007, 03:27

Si Arletty eut des soucis et s'en tira grace à ses relations et à sa gouaille naturelle (franchement "mon coeur est français et mon cul est international" c'est tout simplement fa-bu-leux comme réplique !!!), la belle et jeune Danielle Darieux a également eu des ennuis pour des raisons assez troubles...

Voici ce qu'on peut lire sur wikipedia (extrait de l'article)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Danielle_Darrieux

Les années de guerre

Divorcée d’Henri Decoin en 1941, avec qui elle aura toujours des relations amicales, Danielle accepte, la même année, de tourner dans Premier rendez-vous pour la Continental. « Comme j’avais - à l’instar de beaucoup de mes camarades - tourné en Allemagne avant la guerre, je n’avais pas une idée bien précise de ce que représentait cette compagnie. » Le film et la chanson-titre connaissent un succès énorme en cette époque des années sombres de la guerre où le public a besoin de divertissement.

Elle se remarie en 1942 avec Porfirio Rubirosa, ambassadeur de Saint-Domingue, soupçonné d’espionnage contre l’Allemagne au point d’être interné en Allemagne. Une fois son mari libéré, Danielle rompt son contrat avec la Continental et passe la fin de la guerre en résidence surveillée à Megève puis, sous un faux nom, dans la région parisienne.



Dès que j'ai un moment j'en cherche un peu plus sur le sujet.

@ +

Cécile

P.S. 1 : celle qui a de beaux yeux, ce n'est pas Marlène D, c'est Michèle M. ;)

P.S. : je veux bien le n° de portable du beau brun qui pose aux côté de Marlène D. un peu plus haut... ;)


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Danielle Darrieux (2)

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 22 Avr 2007, 03:37

Tout un paragraphe est consacré aux années de guerre et on ne parle pas que de D.D.



http://www.forumuniversitaire.com/CONFO ... oire05.asp


Un deuxième drame a lieu à propos de « Premier rendez-vous », dont la vedette est Danielle Darrieux. Film réussi, agréable comédie avec une chanson nouvelle que la France entière va fredonner. Le Docteur Greven est si content du résultat qu’il décide d’organiser une grande première à Berlin avec présentation de la jeune vedette.
L’ambassade d’Allemagne à Paris en profite pour faire de cet événement une opération de propagande et organise un grand voyage du cinéma français à Berlin, avec visite de Berlin et de Munich. La délégation française est éclatante avec Danielle Darrieux, Viviane Romance, Albert Préjean et une demi-douzaine d’autres célébrités. Ce voyage a un grand retentissement, mais, à la Libération, il sera durement reproché à tous les participants.
Il faut bien dire pourtant que la plupart d’entre eux étaient inconscients de la portée politique de ce geste; Danielle Darrieux n’avait que vingt- deux ans. Elle n’était qu’une toute jeune première saisissant là l’occasion de faire parler d’elle et d’avoir sa photo dans les journaux. Même remarque pour Viviane Romance.
Presque tous les participants du voyage se retrouvèrent en prison et connurent un sort plus ou moins pénible, mais rien de grave en définitive pour aucun.
Albert Préjean et Viviane Romance seront les plus maltraités. Danielle Darrieux, elle, entre temps avait épousé un diplomate, le fameux Porfirio Rubirosa, conseiller à l’ambassade de la République Dominicaine à Paris, play-boy parisien dont on a beaucoup parlé après la guerre, qui, avec son épouse, était couvert par l’immunité diplomatique. Danielle Darrieux fut la seule à échapper à la prison alors que, comme le prétendait Arletty, qui était son amie, et s’était retrouvée en prison pour d’autres raisons, Danielle Darrieux aurait du être emprisonnée bien avant elle, et pourtant elle tournait ! Arletty, au contraire, n’a plus tourné pendant plusieurs années.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de roger hanin  Nouveau message 25 Avr 2007, 12:59

A noter (je crois que je l'avais deja mentionné quelque part) que Danielle Darrieux a posé comme pin-up dans Yank, sans doute vers la fin de la guerre. (je n'ai pas la date exacte mais allez voir ce site http://www.skylighters.org/photos/pinups.html )


 

Voir le Blog de roger hanin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 02 Mai 2007, 19:27

Qui se rappelle, aujourd'hui de Mireille Balin, star du cinéma français d'avant-guerre ?

Image

La Gaby de Pépé le Moko, qui ensorcellera Jean Gabin,

http://tietieculture.blogspot.com/2007/05/pepe-le-moko-ou-la-passion-de-jean.html

Elle succombera à la voix de Tino Rossi, dans Naples au baiser de feu, en 1937, et jouera deux fois avec le grand Erich von Stroheim, dans Macao, l'enfer du jeu, et Menaces.

Et puis la guerre et la période vichyste va emporter la belle Mireille. Au début de 1940, elle tournera en Italie, Les Cadets de l'Alcazar, d'Augusto Genina, un film résolument pro-franquiste, qui lui sera reprochée, après-guerre.
Tournant, durant la période du régime vichyste, comme beaucoup d'autres, avec Jean Delannoy et [/b]Jacques Becker[/b], elle s'éprendra, dès 1941, d'un jeune officier de la Wehrmacht, Birl Desbok.
A la Libération, le couple, fut arrêté alors qu'il tentait de passer en Italie. Battue et violée, incarcérée à Nice, son compagnon exécuté, Mireille Balin va alors connaître une longue descente aux enfers.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mireille_Balin

Libérée en janvier 1945 et malgré un dernier film de Léon Mathot, La dernière chevauchée, en 1946, la star d'avant-guerre acusée de "collaboration horizontale", va être traitée comme une pestiférée, abandonnée de tous ! L'ancienne compagne de Tino Rossi, mourut dans le dénuement le plus complet, oubliée de tous, en 1968 !

Mireille Balin n'était pas, évidemment, une collaboratrice idéologique, elle fut victime de sa passion pour un officier allemand, l'amour ne connaissant guère de frontières, et fut épurée à la Libération, subissant un traitement ignoble ! Un destin tragique !

Certains autres réalisateurs, comme Clouzot, Guitry, et des acteurs comme Albert Préjean ou Arletty, même si ils ont été inquiétés, lors de la Libération, n'ont pas connu un sort aussi funeste !


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Mireille Balin

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 02 Mai 2007, 19:59

Au dela de ses choix cinématographiques et amoureux, son grand tort par rapport aux quelques personnes citées à la fin du message de Tietie ne fut-il pas de tenter de fuir ?

Et puis peut-être était-elle malgré tout plus idéologue qu'on le pense... on ne sait pas.

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Re: Mireille Balin

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 02 Mai 2007, 20:03

Colombe a écrit:Au dela de ses choix cinématographiques et amoureux, son grand tort par rapport aux quelques personnes citées à la fin du message de Tietie ne fut-il pas de tenter de fuir ?

Et puis peut-être était-elle malgré tout plus idéologue qu'on le pense... on ne sait pas.

@ +

Cécile


Je ne pense pas que Mireille Balin ait collaboré comme Arletty ou Albert Préjean, par exemple, qui étaient allés faire une tournée à Berlin !
La fuite, dans un contexte extrêmement trouble, la libération, ou les règlements de compte étaient légions, ne peut justifier l'attitude de certains pseudo-résistants, ou résistants de la dernière minute, qui se laissèrent aller à leur penchant sadique et meurtrier !


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Les actrices et la guerre

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de michel d  Nouveau message 23 Nov 2009, 22:14

Les actrices américaines ont contribué au maintien du moral des troupes US
C'est ainsi que certaines ont retrouvé leur avantageuse plastique en décoration des "Nose art" sur les forteresses de l'US Air Force
Voyez Betty Grable
Image

Image

le "Nose art" du Boeing B-17G "Sentimental Journey"
Image

MD

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 307
Inscription: 13 Aoû 2009, 10:40

Voir le Blog de michel d : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 11:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 09:51
par: JARDIN DAVID 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 08:48
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:50
par: iffig 
    dans:  588eme NBAP 
Aujourd’hui, 07:08
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll