Connexion  •  M’enregistrer

Joséphine Baker, une artiste dans la Résistance.

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Joséphine Baker, une artiste dans la Résistance.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 06 Fév 2007, 18:55

Image

J'ai découvert, lors d'un petit séjour dans le Périgord Noir, près de la belle (mais très embouteillée ...) ville de Sarlat, le château des Milandes, qui fut la demeure durant 25 ans de Joséphine Baker.
Ce beau "castel" peut être visité, et il retrace la vie de l'américaine, française d'adoption, qui a subjugué le Paris by Night d'avant-guerre !
http://www.milandes.com/

Or j'ai été assez surpris d'apprendre que la chanteuse noire, meneuse de revue aux Folies Bergères, choisit de rejoindre la France Libre dès 1940 !! J'avais plutôt une image négative du milieu artistique, qui il faut bien le dire, se roula dans une collaboration douillette avec l'allemand. Elle travailla pour les renseignements de la France Libre, et fut décoré après la guerre !

Cette femme de coeur, qui construisit la famille "arc en ciel" dans son château périgourdin, en adoptant de nombreux enfants, finit dans la misère, jetée dehors de sa demeure par les huissiers, et heureusement reccueillie à Monaco par l'action de la princesse Grâce !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9phine_Baker


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Fév 2007, 20:14

Un autre lien vers la vie de Joséphine Baker
http://www.grioo.com/info78.html
et dans lequel on stipule notamment ceci:
Pendant la guerre, Joséphine Baker travailla pour la résistance française (en transmettant du courrier aux réseaux de résistance ou en se produisant devant les troupes alliées). Elle fut décoré de la croix de guerre et de la légion d’honneur en 1961.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61506
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 06 Fév 2007, 22:50

Il semble qu'elle fit aussi partie des services secrets français lors de la drôle de guerre et jusqu'à l'armistice.

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Re: Joséphine Baker, une artiste dans la Résistance.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Fév 2007, 04:11

laverdure a écrit:En tous cas, c'est chouette d'avoir une belle photo de Joséphine qui avait deux amours : "son pays et Paris".


Tu as bien fait d'ajouter son pays et Paris car la photo nous suggérait 2 autres amours... :arrow:
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 07 Fév 2007, 21:35

Elle travailla pour les renseignements de la France Libre, et fut décoré après la guerre !


Et on lui épingle où la médaille ?

C' est vrai que c' était une femme extraordinaire !
Et en plus des vacheries qui lui ont été faites en fin de vie, elle a été atteinte de cécité de nombreuses années avant son décés.

salut Audie !


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 07 Fév 2007, 22:21

Joséphine, apparemment, avait le coeur sur la main ! En plus d'adopter une ribambelle de gamins, après la guerre, elle était, aussi, très généreuse avec les gens du coin ...ce qui a pu expliquer ses problèmes d'argent, vers la fin de sa vie !
De plus, son engagement précoce dans la France Libre, alors que de nombreux artistes sont restés en France et ont tourné de nombreux films (Arletty, Guitry, Robert Le Vigan , [i]Albert Préjean [/i]et j'en passe !!), illustre un esprit de résistance hors du commun ! Il ne faut pas oublier que le Maréchal Goering, grand fan de Joséphine, l'avait invité à le rencontrer ... elle aurait pu donc se la couler douce, au lieu de s'exiler au Maroc et travailler pour les renseignements gaullistes !


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 23 Avr 2007, 20:06

Bonsoir

Dans le cadre d'une biographie dont les illustrations réjouiront certains membres du forum, on trouve le petit encart suivant sur Joséphine Baker et la résistance (sous diverses formes d'ailleurs)

@ +

Cécile



http://perso.orange.fr/pcf.evry/baker.htm

JOSEPHINE RESISTANTE

Militante antiraciste et épouse d'un industriel juif, Jean Lion, recherchée par la Gestapo, Joséphine Baker refuse en 1940 de voir Paris sous la botte Nazi.
Elle refuse de chanter à Paris en présence des armées allemandes. Elle devient espionne, transmettant des renseignements stratégiques par le biais de ses partitions musicales à Londres.
Malgré cela à la libération la Légion d'honneur lui est refusée deux fois sans doute parce que la CIA l'accuse d'être communiste et d'être donc un agent soviétique.
Elle sera d'ailleurs pendant quelques années interdite de séjour aux Etats Unis.

Le combat qu'elle mène contre le racisme exapère le gouvernement américain. Dans ses discours elle dénonce sans arrêt la ségrégation raciale qui sévit aux Etats Unis, s'en prenant même directement au Président Eisenhower.
En réalité loin d'être antiaméricaine cette petite fille d'esclave, star de la France libre luttait simplement contre les discriminations raciales dans son pays natal et pour un monde plus juste.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


un livre sur Josephine Baker pendant la guerre

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 23 Avr 2007, 20:28

Deux extraits issus d'un hommage à Joséphine Baker.

http://mapage.noos.fr/shv2/hommage-baker.htm



Puis vient la guerre de 1939. Elle a plus de quatre mille filleuls de guerre. Chaque soir elle assure à la gare du Nord, à ses frais, la gestion d'un centre d'accueil pour les réfugiés. "A l'aube elle regagne au Vésinet sa maison lointaine. Avant de se coucher, elle s'astreint encore à une longue prière. Elle dort quelques heures et, dès qu'elle a pris son bain, elle s'assoit à une table dans sa chambre; elle écrit à ses soldats.". Puis elle s'occupe de la préparation des colis qu'elle leur destine.
Joséphine s'engage alors dans l'aviation.[3] D'abord infirmière de la Croix-Rouge, elle passe en 1940 au Maroc où elle rendit d'inappréciables services à l'armée française ce qui lui valut la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre avec palmes. Pendant ce temps, sa villa du Vésinet est occupée par les Allemands. Dans ses mémoires elle indique qu'elle la retrouva "sabotée" et ajoute "les Américains, les Français qui l'occupèrent ensuite n'ont pas beaucoup arrangé les dégâts..."
Dès son retour avec les armées alliées en 1944 elle court vers son cher Vésinet qui, Dieu merci, n'a pas eu trop à souffrir de la guerre si on le compare à d'autres communes de la banlieue de Paris.
Le 8 mai 1945, c'est la paix. Le 14 juillet suivant, le Général de Gaulle préside aux Champs-Elysées un magnifique défilé des troupes françaises et alliées. A cette occasion de nombreux chefs d'Etats ont été invités. Le Sultan du Maroc, Mohamed V est venu et Joséphine Baker organise en son honneur une somptueuse fête, la dernière, dans sa villa du Vésinet.

************************


[3] Après avoir chanté en 1931 ses deux amours, son pays et Paris, elle est devenue française en 1937 en épousant Jean Lion, un industriel juif. Quelques années plus tard, la guerre éclate. Elle entre alors en Résistance, un pan de son histoire méconnu, relaté dans le livre de Charles Onana, Joséphine Baker contre Hitler, qui vient de paraître. On y découvre une ardente patriote, prête à donner sa vie pour la France. Gaulliste de la première heure, l’artiste sert de couverture au capitaine Jacques Abtey, chef du contre-espionnage militaire. Elle transmet des renseignements écrits à l’encre sympathique sur ses partitions et épingle des documents dans son soutien-gorge. Elle refuse de chanter à Paris tant que les Allemands y sont et, entre 1939 et 1940, elle effectue plusieurs tournées sur la ligne Maginot et le long de la frontière nord-est pour motiver les soldats. Titulaire d’un brevet de pilote, elle rejoint, pour masquer son engagement dans le contre-espionnage, les Infirmières pilotes secouristes de l’air (Ipsa), une section de la Croix-Rouge française.
En 1941, elle part pour Alger avec Abtey et sera très active en Afrique du Nord, notamment au Maroc. Elle organise des galas bénévoles ou reverse l’intégralité de ses cachets à l’armée française. "Elle vit, en dehors des galas, une vraie vie de soldat, avec ses risques et ses contraintes. À Mostaganem comme dans le désert libyen, Joséphine mange du corned-beef et partage la popote avec le capitaine Jacques Abtey et ses hommes. Seule femme parmi les soldats, elle prend les mêmes risques qu’eux et n’est aucunement traitée comme une star", écrit Charles Onana. Qui note "sa propre discrétion et sa modestie sur ce volet de son histoire", qu’elle aura de la peine à faire reconnaître à sa juste valeur. Car si elle reçoit la Médaille de la Résistance à la fin de la guerre, la Légion d’honneur ne lui sera attribuée qu’en 1957.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Re: Joséphine Baker, une artiste dans la Résistance.

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Barbu  Nouveau message 27 Jan 2010, 22:53

Bonsoir. Roger Sauvage nous parle d'elle dans son livre:"Un du Normandie-Niémen":
"Cuffaut séduit par son bagou; c'est lui qui, la veille de notre envol, nous introduit dans le cercle de qui? De Joséphine Baker. Celle-ci est en tournée au Caire ( en réalité, chargée de missions secrètes qu'elle contera dans un beau livre), Joséphine si gaie et si vive, petite fille et grande dame! C'est elle-même qui, au quitter d'une réception organisée par elle le 30 au soir,à l'auberge des Pyramides,nous conduit, dans sa propre voiture, en pleine nuit, jusqu'au terrain où se profilent les ailes de notre Dakota."
Voilà, je pense qui donne une idée de la personne. Amitiés. Bernard


 

Voir le Blog de Barbu : cliquez ici



Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Master et 16 invités


Scroll