Connexion  •  M’enregistrer

Sophie Scholl

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Sophie Scholl

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de witz  Nouveau message 02 Fév 2007, 17:25

ImageDie weiße Rose

Je pense qu’il est aussi important de parler des jeunes résistants Allemands donc le groupe comprenait le frère et la sœur qui se sont comportés en héros !!!

Sophie Scholl et son frère
Image

Le groupe de résistance La Rose Blanche fut fondé au printemps 1942, à l'université de Munich, par Hans Scholl et Alexander Schmorell.

Les jeunes étudiants refusaient d'accepter le totalitarisme dans lequel avait sombré l'Allemagne, et voulaient sauvegarder leur indépendance d'esprit face au "nihilisme intellectuel" que représentait le nazisme. Ils parlèrent de la situation politique avec Kurt Huber, professeur à l'université de Munich, réputé pour ses cours de philosophie qui impressionnaient et influençaient beaucoup les étudiants. Kurt Huber les encouragea à résister et devint le mentor de la Rose Blanche.
Révoltés par la dictature hitlérienne et les souffrances causées par la guerre, les étudiants se décidèrent à agir pendant l'été 1942. Hans Scholl et Alexander Schmorell rédigèrent les quatre premiers tracts ; ils les envoyèrent par la poste de la fin du mois de juin à la mi-juillet à des destinataires soigneusement choisis à Munich, principalement des intellectuels. Les étudiants se référèrent dans leurs tracts à d'éminents penseurs et écrivains comme Schiller, Goethe, Novalis, mais aussi Lao Tseu, Aristote, et citèrent également la Bible. Les destinataires de ces tracts, pour la plupart écrivains, professeurs d'université, directeurs d'établissements scolaires, libraires et médecins de Munich et de ses environs, étaient censés reproduire les tracts et les envoyer au plus grand nombre possible de gens.

En juillet 1942, Hans Scholl, Alexander Schmorell et Willi Graf furent incorporés dans la Wehrmacht en tant qu'étudiants en médecine, pour servir comme infirmiers au front de l'Est ; ils furent envoyés en URSS pour trois mois. De retour en Allemagne, ils prirent contact avec d'autres groupes de résistance. Hans Scholl et Alexander Schmorell se mirent ainsi en relation avec Falk Harnack, le frère de Arvid Harnack, l'un des dirigeants de l'organisation Harnack-Schulze-Boysen. Pendant l'hiver 1942-1943, lorsque la bataille de Stalingrad atteignit son paroxysme, les étudiants rédigèrent avec leur professeur Kurt Huber le cinquième tract de la Rose Blanche. Des milliers d'exemplaires furent imprimés et distribués non seulement à Munich, mais aussi à Augsbourg, Francfort, Stuttgart, Salzburg, Linz et Vienne
ImageSophie Scholl

Membres de La Rose Blanche à Munich :
Alexander-Schmorell 1917-1943
Hans Scholl 1918-1943
Sophie Scholl 1921-1943
Christoph Probst 1919-1943
Willi Graf 1918-1943
Les étudiants écrivirent sur les murs des slogans pacifistes et antifascistes, collectèrent du pain pour des détenus de camps de concentrations et s'occupèrent de leurs familles. Les actions de la Rose Blanche furent prises en exemple à partir de janvier 1943 par des intellectuels du sud de l'Allemagne et de Berlin. Leurs tracts furent également recopiés et distribués à Hambourg par un groupe de jeunes gens en contact avec la Rose Blanche, qui s'était constitué autour de Hans Konrad Leipelt, étudiant en chimie. En février 1943, après la défaite de Stalingrad, Kurt Huber rédigea le sixième tract. Il fut imprimé à plus de 2 000 exemplaires, distribué et envoyé par la poste. Le 18 février 1943, Hans Scholl et sa sœur Sophie lancèrent des centaines de tracts dans la cour intérieure de l'université de Munich ; le concierge les arrêta et les livra à la Gestapo. Ils furent condamnés à mort, car leurs appels au ressaisissement éthique des consciences allemandes fut considéré par les nazis comme un crime politique majeur. Le réseau de Hambourg fut lui aussi démantelé par la Gestapo à l'automne 1943. Hans et Sophie Scholl, ainsi que Christoph Probst, un autre membre du groupe, furent guillotinés le jour même de leur condamnation ; d'autres résistants, Alexander Schmorell, Willi Graf et le Professeur Kurt Huber furent exécutés quelques mois plus tard. Dix autres membres de la Rose Blanche furent assassinés les années suivantes, dont huit à Hambourg. 80 personnes furent arrêtées dans le sud de l'Allemagne, et 50 personnes dans la région de Hambourg ; elles furent condamnées à des peines de prison allant jusqu'à cinq ans, pour avoir été en contact avec la Rose Blanche.

Kurt Huber 1893-1943


 

Voir le Blog de witz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 03 Fév 2007, 02:24

http://resistanceallemande.online.fr/rose_blanche/la_rose_blanche.htm

Elle fut décapitée le 22 février 43. Le 22 février, pensez à une rose blanche en son hommage.

Image

Son "crime" peut paraitre dérisoire. D'autres pour des choses qui nous sembleraient plus terribles à l'encontre des nazis ou des allemands ne subirent pas un tel sort. Mais son crime est, de par sa jeunesse, d'avoir démontré que l'on pouvait être réfractaire à l'endoctrinement des nazis. Leur indépendance d'esprit était dangereux pour le nazisme, parce que cela démontrait que le nazisme pouvait être éradiqué de la tête des gens, pire, ils pouvaient s'en débarrasser tout seuls.

Image

http://www.toytownmunich.com/archive/sophie_scholl_plaque_munich.jpg

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=&idPage=2557


Premières lignes du second tract (1942)

" On ne peut pas discuter du nazisme, ni s’opposer à lui par une démarche de l’esprit, car il n’a rien d’une doctrine spirituelle. Il est faux de parler d’une conception du monde nationale-socialiste parce que, si une telle conception existait, on devrait essayer de l’établir par des moyens d’ordre intellectuel. La réalité est différente. Cette doctrine, et le mouvement qu’elle suscita, étaient, dès leurs prémices, basés avant tout sur une duperie collective, et donc pourris de l’intérieur ; seul le mensonge permanent en assurait la durée. C’est ainsi que Hitler, dans une ancienne édition de " son " livre, — l’ouvrage écrit en allemand le plus laid qu’on puisse lire, et qu’un peuple dit de poètes et de penseurs a pris pour bible ! — définit en ces termes sa règle de conduite : " On ne peut pas s’imaginer à quel point il faut tromper un peuple pour le gouverner. " Cette gangrène, qui allait atteindre toute la nation, n’a pas été totalement décelée dès son apparition, les meilleures forces du pays s’employant alors à la limiter. Mais bientôt elle s’amplifia et finalement, par l’effet d’une corruption générale, triompha. L’abcès creva, empuantissant le corps entier. Les anciens opposants se cachèrent, l’élite allemande se tint dans l’ombre.

Et maintenant, la fin est proche. Il s’agit de se reconnaître les uns les autres, de s’expliquer clairement d’hommes à hommes ; d’avoir ce seul impératif présent à l’esprit ; de ne s’accorder aucun repos avant que tout Allemand ne soit persuadé de l’absolue nécessité de la lutte contre ce régime. "


http://www.ac-nantes.fr:8080/peda/disc/histgeo/inspecti/roseblan.htm

Et si vous passez à Munich, déposez une rose blanche là dessus :

Image

Nous nous dressons contre l'asservissement de l'Europe par le National-Socialisme, dans une affirmation nouvelle de liberté et d'honneur.
Dernière édition par Narduccio le 04 Fév 2007, 01:43, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 04 Fév 2007, 01:41

Audie Murphy a écrit:Les clubs vidéos de ma région n'ont pas jugé bon de mettre le film dédié à ces jeunes gens à notre disponibilité. J'espère ne pas avoir à le commander outre-mer, mais s'il le faut...



http://www.amazon.fr/Sophie-scholl-Alexander-Held/dp/B000KIX6JY/sr=8-5/qid=1170500758/ref=sr_1_5/402-8967422-9472956?ie=UTF8&s=dvd

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 04 Fév 2007, 10:04

Quelque part, sa beauté 'intérieure et extérieure) est aussi un symbole. Cette beauté n'a pas arrêté la barbarie nazie. J'ai même l'impression que c'est sa beauté intérieure qui en les renvoyant à leur bestialité a été la cause de leur acharnement. Elle était pure et belle, il fallait qu'ils pervertissent tout. Il l'ont donc détruite.
Mais quelque part, elle est la future rédemption de l'Allemagne. Elle préfigure tous ces jeunes allemands qui dans les années 60-70-80 allèrent demander des comptes à leurs anciens en disant presque : "Qu'avez-vous osé faire ? Vous avez marqué d'une tache indélébile l'honneur de l'Allemagne et des Allemands !"
Mais, Sophie Scholl, ses amis de la Rose Blanches et tous ceux qui osèrent se lever de la populace pour combattre les nazis avec des armes déplorables, - parce que représentent leurs quelques tracs ronéotypés face à la machine du ministère de la Propagande de Goebbels ? - donc, avec presque rien, ces Allemands qui osèrent s'élever contre le nazisme en le payant souvent de leur vie, ces Allemands ont contribué à laver cette tache. Ils sont l'Honneur de l'Allemagne.

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 04 Fév 2007, 10:56

C'est beau, le Narduccio dans le texte et je ne plaisante pas.

Au sujet de ces jeunes allemand(e)s qui ont repris le flambeau de Sophie et ont ose demander des comptes :
http://www.verbrechen-der-wehrmacht.de/pdf/vdw_fr.pdf
Attention, ca decoiffe.

Que les admirateurs de Guderian, Rommel et les autres s'abstiennent, ils vont y faire une embolie.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 04 Fév 2007, 15:46

Daniel Laurent a écrit: Qu'est ce qu'elle etait belle, Sophie.

Regardez bien les visages de ses camarades, eux aussi étaient d'une grande beauté, celle de l'irréductible jeunesse, faite de candeur, d'espoir, de rage et de détermination. Ce sont ces symboles que les nazis ont abattus, parce qu'ils étaient de vivants exemples de la beauté réfléchie, à l'opposé de l'image idéale de la nouvelle Allemagne du III° Reich au visage si lisse qu'on n'y lisait nulle émotion.
Ce sont les émotions et le caractère inscrits sur ces jeunes visages qui étaient un défi permanent au nouvel ordre : la preuve trop vivante que la différence, la réflexion personnelle peuvent se lire dans un regard et l'ennoblir.
Regardez bien aussi les visages de tous ces jeunes résistants, de ces jeunes soldats alliés, ne les trouvez-vous pas tous beaux ?
Mais d'une beauté chaleureuse, au sourire éclatant parce qu'ils luttaient pour un idéal qui ne fut jamais à la portée des nazis : la liberté de conscience.
Ce petit fil ténu et fragile qui se romp mais que tant d'autres s'empressent de renouer.
C'est ce petit fil que les nazis n'ont jamais su tisser et qu'ils tentèrent de pallier dans leurs contructions imposantes certes, mais vides de sens; dans leurs rassemblements massifs qui se voulaient symbiose. Mais le nombre ne comble pas la vacuité.
Et aujourd'hui, Sophie Scholl et ses amis à eux seuls effacent ces milliers de nazis.
Est-il de plus belle victoire ?


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 22 Fév 2007, 21:01

Je suis en train d'inserer dans le centre de documentation l'histoire de Sophie Scholl, et je m'aperçois que cela fait 64 ans aujourd'hui que cette femme a été décapitée pour nous permettre de vivre libre.
A défaut de mettre une rose blanche à Munich ayons une pensée pour elle.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 22 Fév 2007, 21:15

ImageImageImageImageImageImage


Une pensée pour Sophie et aussi pour son frère Hans, pour Christoph Probst (exécuté le même jour que Sophie et son frère), mais aussi Alexander Schmorell, Willi Graf et le professeur Huber exécutés quelques mois plus tard.

Au cours du procès, Sophie Scholl, qui a eu une jambe brisée au cours de son «interrogatoire » par la Gestapo et comparaît sur des béquilles, lui fait face avec un courage inébranlable et déclare :

« Ce que nous avons dit et écrit, beaucoup le pensent. Mais ils n’osent pas l’exprimer. »

Le procès dure à peine 3 heures. Ils sont guillotiné dans la prison de Stadelheim, près de Munich, le jour même de leur condamnation, le 22 février 1943, contre la législation Allemande qui imposait un délai important avant l'exécution d'un condamné. D’autres résistants, Alexander Schmorell, Willi Graf et le professeur Huber sont décapités quelques mois plus tard. Au total, 16 résistants du mouvement paient de leur vie, soit par exécution, soit par mauvais traitements dans les camps.

La place de l'université de Munich a pris leur nom (Geschwister-Scholl-Platz), et il s'y trouve un mémorial.

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 30 Avr 2007, 17:27

Bonjour

Ce lien a déjà été donné plus haut mais je le redonne parce que l'article est vraiment intéressant... (et les photos superbes).

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/pag ... dPage=2557

Le site cite en Source : Hartmut Mehringer, Directeur des archives de l'Institut für Zeitgeschichte, Munich-Berlin. Revue "Les Chemins de la Mémoire n° 126 ¿ Mars 2003 pour Mindef/SGA/DMPA

Peut-être faudrait-il fouiller la piste de cet Institut pour "l'histoire du temps" (???)

Extrait de l'article :

Le 18 février, Hans et Sophie Scholl déposèrent plusieurs piles de tracts dans les couloirs de l'université et la jeune femme lança finalement le reste des tracts du deuxième étage par-dessus la balustrade dans la cour centrale (Lichthof). Lors de cette dernière action, Hans et Sophie Scholl furent identifiés par le concierge de l'université, interpellés puis livrés à la Gestapo.

On peut penser qu'il doit exister des références à Sophie Scholl, à son frère et à leurs amis à l'université de Munich.



Autre lien intéressant et article plus détaillé sur le même site "chemins de mémoire"

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/pag ... Citoyen=15

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 30 Avr 2007, 18:00

Audie Murphy a écrit:Je passerai à Munich cet été, pourrait-on me renseigner sur le lieu exact où l'on peut rendre hommage à Sophie et Hans Scholl




C.Q.F.D. :

La place de l'université de Munich a pris leur nom (Geschwister-Scholl-Platz), et il s'y trouve un mémorial.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Rose_blanche

Allez, en prime un lien sur Munich
(histoire, géographie, culture, photos, etc.)
Eh ! Mister Audie, il y a même un plan du métro... ;)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Munich


@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 10 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 21 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 27 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 
    dans:  Hitler en 1940 
Aujourd’hui, 17:00
par: Loïc Charpentier 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités


Scroll