Page 1 sur 10

Les massacres durant la bataille des ardennes

Nouveau messagePosté: 24 Nov 2006, 22:55
de hilarion
La bataille des ardennes à eu son lot de massacres Le plus connu est celui de Malmedy perpétré par le kampfgruppe Peiper. La progression allemande s'est faite sur plusieurs axes de bataille, doit on l'ensemble des massacres au Kampfgruppe Peiper ou à plusieurs groupes?

Nouveau messagePosté: 24 Nov 2006, 23:34
de Prosper Vandenbroucke
Bonsoir Hilarion,
Certes non, si le massacre ( de soldats américains ) de Malmedy est le plus connu et attribué au Kampfgruppe Peiper, l'Ardenne devait connaître d'horribles massacres ( de civils ) à Houffalize, La Roche, Bourçy, Noville, Wibrin, Stavelot, Bande ( 34 jeunes garçons abattus), Steinbach.....perpétrés par les Divisions blindées SS ( notamment la 1ière Panzer SS Leibstandarte Adolf Hitler ) et, surtout, par l'un ou l'autre Sonderkommando, équipes spéciales d'extermination du Sicherheitsdienst ( SD)
Cordialement
Prosper ;)
( sources: '' La Bataille d'Ardenne - L'Ultime Blitzkrieg de Hitler '' par Peter Taghon paru aux Editions Racine 1994 )

Nouveau messagePosté: 25 Nov 2006, 11:41
de hilarion
Si je suis ta pensée: l'offensive etait accompagnée de "Sonderkommando, équipes spéciales d'extermination du Sicherheitsdienst ( SD)". Dans quel but, pourquoi vouloir absolument des équipes spéciales (chargées d'exterminer), la volonté etait elle la recherche de renseignements, la chasse au juifs je ne pense pas ..... Cela met quelque part l'offensive alors au même niveau que certaines offensives allemandes sur le front de l'est?

Nouveau messagePosté: 25 Nov 2006, 12:58
de Prosper Vandenbroucke
Salut Hilarion,
L'armée allemande gardait la terreur des maquisards belges. A la 6° PanzerArmee SS, l'ordre d'opération signé en date du 8 décembre 1944 par Sepp Dietrich, précisait entre autres:
'' Widerstand bewaffneten Zivilpersonen ist zu brechen '' ou autrement dit:
'' Il faudra briser la résistance des civils armés ''. Le commandant de la 6° PanzerArmee SS est donc le véritable responsable des exécutions de civils commises par les hommes de la 1° PanzerDivision SS, sur toute la route de leur avance.
Quant aux équipes spéciales SS-SD, elles suivaient les troupes d'assaut et recherchaient en terrain conquis, et dans un esprit de vengeance, les membres de la Résistance, désarmés et démobilisés depuis le mois d'octobre précédent. Des SS français et belges appartenaient à ces détachements spéciaux. Les rexistes avaient bonne mémoire et des notes soigneusement tenues, puisqu'en chaque endroit où ils revinrent, ils n'hésitèrent pas sur le choix des personnes dont il fallait s'emparer.
Il est un fait certain que de nombreux civils n'ayant jamais appartenus à aucun mouvement de résistance partagèrent les exactions commises par ces Sonderkommandos
Amicalement
Prosper ;)
( Pour les sources: voir ma première réponse )

Nouveau messagePosté: 25 Nov 2006, 15:07
de hilarion
Que des collaborateurs Belge aient participés aux massacre ne m'etonne que peu, mais des SS français c'est la premère fois que j'en entends parler, tu as d'autres infos la dessus?

Nouveau messagePosté: 25 Nov 2006, 15:17
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour Hilarion,
Malheureusement je n'ai plus rien de précis ( hormis les sources citées )
Je me souviens de l'avoir lu également dans un autre livre ou magazine, mais là je suis incapable de te citer une source.
Par contre qu'un ressortissant suisse y ai participé c'est certain:
http://www.trial-ch.org/fr/trial-watch/ ... n_274.html
Prosper ;)

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2006, 21:28
de Focus
hilarion a écrit:Que des collaborateurs Belge aient participés aux massacre ne m'etonne que peu, mais des SS français c'est la premère fois que j'en entends parler, tu as d'autres infos la dessus?


Les tentes (porteuses de la Croix rouge) de la Compagnie Médicale de la 101ème Divçision Aéroportée dressées à Mande Sait Etienne (Barrière HINCK) ont été mitraillées par des troupes parlant français et les soldats et oficiers ont été interrogés par des personnes parlant anglaids avec un acent français. DE GRELE y aurait été vu! (Cole)

Il est raporté, de plusieurs sources, que la première chose qui était faite par les allemands à la prise d'un village était de permettre l'accès à la maison communale par des agents de renseignement rexistes et collabos (dont ceux de la Légion Wallonie) pour tenter d'y prélevert lesx fiches rde résistants et de juifs.

Bien à vous.

Nouveau messagePosté: 27 Nov 2006, 01:04
de Joachim
Comme je l'ai souligné dans ma présentation: ma grand mère (tjs parmis nous à l'heure actuelle) a elle aussi été aussi victime d'un crime de guerre assez ignoble; elle s'est fait violée par une jeune crapule SS appartenant vraisemblablement au kampfgruppe Peiper.

Nouveau messagePosté: 28 Nov 2006, 12:10
de Focus
Le K.G. Peiper n'est il pas nonplus impliqué dans le massacre d'Oradour sur Glane?

Ce que vous relatez, ne m'étonne pas d'eux. C'etaient des :twisted:

Ce qui peut ête dit, c'est que quand des soldats n'entendent parler que de leur pouvoir et non de leurs responabilités et de leur honneur, il croient que tout leur est permis. Celà ajoûté à une maturité déficiente donne des fauves lâches et dangereux.

Joachim, vous transmetterez, s'il vous plait, ma solidarité à votre grand'mère. Entourez la bien.

Salut à tous de Namur. Bonne journée.

Nouveau messagePosté: 28 Nov 2006, 20:24
de hilarion
Focus a écrit:Le K.G. Peiper n'est il pas nonplus impliqué dans le massacre d'Oradour sur Glane?

.

Non le massacre d'oradour est attribué à la 3ème compagnie du régiment Der Fuhrer de la division Das Reich