Connexion  •  M’enregistrer

Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 11 Sep 2019, 12:02

Alfred a écrit:Les pointes blindées vers Abbevile en 1940 se sont entre autres ravitaillées grâce à des citernes abandonnées depuis quelques jours le long de l'itinéraire ainsi que sur des péniches pleines à ras bord dont des ouvrages ont publié des photos, certains y ont vu une préparation de l'Abwehr,essence provenant de "Hollande" a-t-on dit....


Encore la mythique 5e colonne ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10235
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 11 Sep 2019, 13:24

La Seconde Guerre Mondiale ne s'étant, hélas, pas achevée en juin 1940,... ci-dessous, un des nombreux parcs à carburant, mis en place, à Est, à l'arrière de la ligne de front, par la Heer, pour ses véhicules motorisés, en rappelant, au passage, que près de 80% de ses forces "carburaient" au picotin d'avoine. :D

Chaque fût stockant 200 litres, amusez-vous à faire le calcul. ::mortderire::

Nota : J'ai assemblé - ::Merci:: Photoshop! - deux clichés du même parc, pour vous offrir cette superbe vue "panoramique"! ::pipo::

Image

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3793
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 12 Sep 2019, 23:03

Loïc Charpentier a écrit:C'était, avant tout, une hypothèse, mais, compte-tenu de la notion de délit de pillage, établit par le code de justice militaire (y compris allemand) et les peines encourues - là, je ne parle pas d'une malheureuse casserole récupérée dans les débris d'une maison abandonnée -, et vu la mentalité jugulaire/jugulaire de l'armée allemande en 1940, l'éventuelle émission de bordereaux de réquisition n'aurait rien eu de très étonnant... par contre, c'était "l'Occupé" qui était en charge de défrayer le préjudice subi par le requis ! Autrement dit, çà devait être du sport pour tenter de se faire indemniser! ...


J'avais eu connaissance de prises de guerre concernant du carburant français en 1940.
J'ai cru au début à une erreur avec un croisement avec l'offensive de 1944.
Mais la pénurie crainte peut aussi expliquer un halt befehl .

vétéran
vétéran

 
Messages: 1316
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 13 Sep 2019, 09:48

Ces stocks sont parfois détruits en totalité ou en partie, ce sont des prises de guerre ,de plus leur possession deviendra interdite ou contingentée pour les particuliers.Ils sont bien sûr indispensables pour les troupes en guerre.Si vous visionnez des documentaires sur l'évacuation de Dunkerque,vous voyez le ciel obscurci,c'est l'immense panache des stocks de pétrole d'une raffinerie presque neuve , la RPN de St Pol sur mer, qui brûlent et tout ne sera pas détruit puisque les Allemands assiégés et occupant les lieux jusqu'au 9 mai 1945 parviendront avec des installations de fortune à extraire chaque jour quelques dizaines de litres pour leur usage.........

vétéran
vétéran

 
Messages: 1797
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 13 Sep 2019, 12:22

thucydide a écrit: J'avais eu connaissance de prises de guerre concernant du carburant français en 1940.
J'ai cru au début à une erreur avec un croisement avec l'offensive de 1944.
Mais la pénurie crainte peut aussi expliquer un halt befehl .


"alias Marduck", dans son post N°14 (04.04.2017) - Discussion "Le Haltbefehl", indiquait :

Pour les stocks de carburant au 01/04/1940 ( en milliers de tonnes ) :
- Armée de terre : 183 ( 20% )
- Marine : 255 ( 28% )
- aviation : 480 ( 52% )

Source : BA-MA Wi/IF 5. 378.


183 000 tonnes, sur la base d'une densité de l'ordre de 0,75, çà nous ferait, à la louche , +/- 240 millions de litres. Si on rapproche ce chiffre des 80 millions de litres attribués pour Wacht Am Rhein, sensés constituer une réserve de 5 jours, on se retrouve, à la date de référence (01.04.1940), avec, théoriquement, un stock de l'ordre de 15 jours, sachant que les Panzerounets de 1940 étaient beaucoup moins gourmands que leurs homologues de 1944 (Tiger & Panther, notamment) et que les raffineries n'avaient pas cessé, pour autant, de produire après le 1er avril.
Il est probable, également, que ces réserves "stratégiques" ne prenaient pas en compte les stocks déjà attribués aux unités.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3793
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 13 Sep 2019, 18:59

Là,ce sont les stocks "militaires" français mais il faut y ajouter ce qui n'appartient pas aux armées donc aussi les stocks civils français qui deviendront "prises de guerre" et,peut être également....... les stocks britanniques sur le territoire français,bien entendu,fort moindres.........

vétéran
vétéran

 
Messages: 1797
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 14 Sep 2019, 22:53

Cela rejoint ce que disait Tooze dans mes souvenirs, ah a fait le pari de tout miser y compris les ressources en matière première pour la campagne d'été et peut être d'automne de 1940 et de gagner.
Donc il avait donné les chiffres, il faudrait que je retrouve cela et il indique que dodolf a mis en pénurie le reste de l'économie civile pour cela.
A priori le goulet d'étranglement logistique n'est que du fait de la traversé des Ardennes.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1316
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 15 Sep 2019, 08:00

thucydide a écrit:Cela rejoint ce que disait Tooze dans mes souvenirs, ah a fait le pari de tout miser y compris les ressources en matière première pour la campagne d'été et peut être d'automne de 1940 et de gagner.
Donc il avait donné les chiffres, il faudrait que je retrouve cela et il indique que dodolf a mis en pénurie le reste de l'économie civile pour cela.


Dès 1939 l'économie allemande est étranglée. La politique nazie de l'autarcie est un échec. Il faut des matières premières et il faudra aller les chercher hors du Reich. Et pas qu'en hydrocarbures.
Les guerres d'invasion sont aussi des guerres de pillage (la Pologne et la France sont particulièrement exemplaires, et pas qu'elles), dès la création du protectorat de Bohème-Moravie en mars 1939 qui rafle l'industrie tchèque.

Pour revenir sur la prise de réserves en hydrocarbures en 1940, Benoit RONDEAU dans son dernier ouvrage "Etre soldat de HITLER" chiffre à 2.000.000 de tonnes la réserve stratégique allemande suite à la capture des réserves françaises, qualifiant la situation "...d'encore confortable…".

Toujours à la même source, Benoît précise que le 17 décembre 1944, PEIPER se saisit de 227.000 litres d'essence à Büllingen. Providentiel surtout car ils sont disponibles immédiatement en première ligne, mais je trouve que ce n'est quand même pas la panacée….

thucydide a écrit:A priori le goulet d'étranglement logistique n'est que du fait de la traversé des Ardennes.


Du fait de la traversée de l'Eifel, entre le Rhin et le front, la tempête de neige qui s'abat plusieurs jours durant à dater du 23 décembre rend cette traversée quasiment impossible pour des Allemands qui disposent de moyens d'un autre âge pour dégager les routes.

Du fait aussi que l'anticyclone polaire qui s'en suit ramènes les bombardiers stratégiques au-dessus du Rhin, écrasant les têtes de ligne sous les bombes, handicapant de manière décisive la logistique allemande.

Qu'on me permette un peu de cynisme : ici, personne ne pleure les victimes civiles allemandes dues à la précision relative des bombardements… viewtopic.php?f=17&p=715624#p715624
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10235
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 17 Sep 2019, 00:50

Dog Red a écrit:Dès 1939 l'économie allemande est étranglée. La politique nazie de l'autarcie est un échec. Il faut des matières premières et il faudra aller les chercher hors du Reich. Et pas qu'en hydrocarbures.
Les guerres d'invasion sont aussi des guerres de pillage (la Pologne et la France sont particulièrement exemplaires, et pas qu'elles), dès la création du protectorat de Bohème-Moravie en mars 1939 qui rafle l'industrie tchèque.

Pour revenir sur la prise de réserves en hydrocarbures en 1940, Benoit RONDEAU dans son dernier ouvrage "Etre soldat de HITLER" chiffre à 2.000.000 de tonnes la réserve stratégique allemande suite à la capture des réserves françaises, qualifiant la situation "...d'encore confortable…".




Exact c'est pour cela qu'en 1940 les matières premières seront engagées sans comptées, ah a joué le tout pour le tout.
Quant au prises de guerre de carburant, je faisais surtout allusion au chemin de l'attaque en 1940, certes les allemands ont récupéré les réserves stratégiques.
Bien mais sur le chemin vers Abbeville ont ils bénéficié de la récupération de dépôts abandonnés ou non?
Et quand au problème du goulet d'étranglement des Ardennes je faisais encore allusion à 1940.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1316
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ?

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 17 Sep 2019, 08:31

D' après mes lectures et en particulier "Le coup de Faux"ainsi que "Weygand,De Gaulle et quelques autres-La Somme" par Henri de Wailly,la réponse serait : Oui........
D' aprés Gudérian : Non,les colonnes n'en avaient pas besoin,elles avaient largement de quoi mais leurs chefs vivaient dans la peur du manque...... Cependant les faits sont qu'ils en ont trouvé ,peut être ,des centaines de tonnes..........sur camions citernes et sur péniches.......

vétéran
vétéran

 
Messages: 1797
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 7 minutes
par: Richelieu 
    dans:  La Tondue de Chartres - Contre-Enquête 
il y a 9 minutes
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 15 minutes
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 23 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Aujourd’hui, 17:48
par: Tomcat 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Aujourd’hui, 17:37
par: pili 
    dans:  Rommel 
Aujourd’hui, 17:08
par: Dog Red 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
Aujourd’hui, 15:09
par: François 
    dans:  VAINS ESPOIRS POLONAIS ENVERS LA FRANCE ET LE ROYAUME-UNI ? 
Aujourd’hui, 14:31
par: Alfred 
    dans:  La Tondue de Chartres, par Robert Capa 
Aujourd’hui, 14:00
par: MAG98 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 57 invités


Scroll