Page 1 sur 1

80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 06:45
de François Delpla



J'ai eu le malheur de tomber, dans les documents de Nuremberg, sur ce bout d'article signé de Frank et paru dans Böhmen und Mähren (Bohême-Moravie), le périodique officiel du protecteur de Bohême-Moravie, numéro de mars 1941, page 79 :

« Un peuple et un État moderne sont aujourd’hui inconcevables sans troupes politiques. C’est à elles qu’incombe la tâche particulière de constituer l’avant-garde de la volonté politique et de garantir son unité. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne les groupes ethniques allemands qui résident à l’étranger. Ainsi, le parti allemand des Sudètes avait autrefois organisé lui aussi une troupe politique, la “Milice Volontaire de Protection”, en allemand “Freiwilliger Selbstschutz”, FS en abrégé. Ces troupes étaient entraînées suivant les principes des SS, pour autant que ces principes aient pu à ce moment être appliqués dans le pays. Elles avaient en particulier pour tâche de protéger leur sol, le cas échéant et d’une manière active. Elles y réussirent d’ailleurs parfaitement la première fois où pendant la crise de l’automne 1938, elles durent assurer la protection de la patrie les armes à la main.

« Après l’annexion du Pays des Sudètes, la tâche des FS fut surtout confiée aux organisations d’étudiants allemands qui constituaient des troupes militaires cohérentes à Prague et à Brno, à côté des communautés allemandes isolées qui subsistaient dans la seconde République. Ceci s’explique par le fait que de nombreux étudiants actifs des Sudètes étaient déjà membres des SS. Les organisations d’étudiants furent alors mises à l’épreuve, en même temps que les autres éléments allemands, pendant la crise du mois de mars 1939…

« Aux premières heures de la matinée du 15 mars 1939, quand on eut annoncé officiellement la pénétration prévue des troupes allemandes, les Allemands durent, dans certaines localités, faire en sorte que tout se passât dans le calme, soit en prenant en charge les fonctions de la Police de Brno, soit en prenant des instructions auprès des chefs de la Police. Dans certains bureaux tchécoslovaques, depuis les premières heures du matin, on brûlait des archives importantes et le contenu des dossiers politiques. Il fallait donc intervenir là aussi, afin d’empêcher des destructions absurdes. La valeur reconnue à ces mesures diverses et étendues par les autorités allemandes compétentes est confirmée par le fait que, dès le 15 mars et les jours suivants, beaucoup de ces hommes furent admis dans les SS en reconnaissance de leurs services, soit par le Reichsführer SS lui-même, soit par le Gruppenführer Heydrich. Les exploits et les activités de ces hommes furent reconnus comme ayant été accomplis dans l’intérêt des SS.

« Immédiatement après l’arrivée des divisions SS accompagnant les premières colonnes de l’armée allemande et leur entrée en fonction dans le domaine qui leur était assigné, ces hommes se placèrent immédiatement à leur disposition et devinrent des collaborateurs et des auxiliaires précieux. »

Il n'en faut pas plus pour qu'on se retrouve aimablement prié d'aider le forum à "faire plus ample connaissance" avec Karl-Hermann Frank".

Il faudrait d'abord que je le fasse moi-même.

Wiki nous dit que ce natif de Carlsbad (en 1898) avait d'abord ouvert une librairie nationaliste dans les Sudètes avant de rejoindre la direction du parti de Konrad Henlein en 1935 et de se faire élire député. La fiche est très succincte sur l'avant-Munich, alors que le texte ci-dessus suggère qu'il était déjà un SS infiltré auprès de Henlein, bien avant l'invasion.

Je note aussi que sa pendaison en public à Prague, le 22 mai 1946, soit près d'un an avant le second "coup de Prague" qui donne tout le pouvoir au parti communiste, n'est pas à l'honneur du nouveau régime, toutes tendances confondues.

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 07:48
de JARDIN DAVID
Je ne comprends pas la note conclusive de François. Qu'est-ce qui est critiquable ?
JD

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 08:16
de François Delpla

même Daladier, qui n'était pas un foudre de progressisme, avait supprimé les exécutions publiques en 1939.

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 12:33
de Prosper Vandenbroucke

Bonjour et merci pour ta contribution François,
Il est quand même à noter que K. H. Frank, membre important du parti Nazi, haut gradé de la SS et de la police, était également un proche d’Himmler, qu’il fut le successeur d’Heydrich à la tête du protectorat de Bohême-Moravie, dont il finira ministre d’Etat. A ne pas oublier non plus, est le fait que Frank joua un rôle important dans l’organisation du massacre de la population des villages de Lidice et de Ležáky.
https://www.pinterest.com/pin/388717011564219894/
https://criminocorpus.org/fr/bibliotheque/doc/2438/
Bien amicalement
Prosper ;) ;)

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 18:15
de Gerard LAIB

Bonjour François,

Où a tu trouvé les archives de Nuremberg en France?
Gérard

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 18:33
de François Delpla

Re: 80° anniversaire - 15 mars 1939 - Karl-Hermann Frank, le futur bourreau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2019, 18:39
de Gerard LAIB
merci Francois