Connexion  •  M’enregistrer

Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 02 Sep 2014, 18:42

Bonjour,

Un petit resumé des blindes utilisés par les nationalistes espagnols

Blindés et chars de combat importés par le côté des révoltés´

De 1936 , on va faire l’apparition sur le territoire espagnol des chars de combat et des véhicules étrangers, allemands et italiens , le tout accompagnés de l’élément humain nécessaire pour former des soldats nationalalistes dans la gestion de ces véhicules , tout en essayant de renforcer et améliorer des ressources limitées , et de créer les bases d'une organisation puissante qui pourrait engager l'ennemi et lui vaincre .
On va analyser de façon indépendante les moyens apportés par les allemands et les italiens , en différenciant clairement la philosophie des uns et les autres en ce qui concerne l'utilisation des blindés, ainsi comme leur valeur militaire dans la guerre civile espagnole .


Les chars de combat alemands

Compte tenu de la pénurie de matériel blindé en service et son mauvais état, en septembre 1936, le lieutenant colonnel Walter Warlimont , attaché militaire allemand chez Franco a proposé à Berlin l'envoi urgent de chars et de personnel spécialisé pour soutenir l'armée rebelle.
Dès l'instant où ils partirent les ressorts de la bureaucratie allemande pour organiser une unité de type bataillon de chars et un groupe de spécialistes de tous les emplois pour enseigner aux espagnols dans les nouvelles tactiques mises au point par les allemands sur la guerre blindée.

Image
Von Thoma, colonel espagnol ( trois étoiles à huit pointes), en uniforme de la "Legión Cóndor"

Le Panzergruppe Thoma , de sorte que le bataillon allemand a été appelé par le nom de son commandant (colonel Wihelm Ritter von Thoma), était composé d'un total de 270 hommes qui formait une compagnie hors-rang , deux compagnies de chars , une compagnie de transport , une compagnie- atelier, une armurerie , une unité anti-char et un groupe d'interprètes , pour un total de 41 chars Panzerkampfwagen I Ausf A (appelés par les nationalistse “negrillos”, peinteur Gris panzer, la couleur presque noier) et des différents camions et véhicules , canons anti-chars , motos, accessoires et pièces de rechange .

Image

En Juillet 1936, les Panzerkampfwagen I Ausf A étaient des chars qu’on pourraient être appelés de circonstances , conçus et fabriqués pour former et instruire les équipages de l’armée blindée allemande dans l’emploi et l'utilisation de nouvelles tactiques développées par les théoriciens allemands . Et comme char d’entrenaîment le Panzer I était très bon , et il a été très apprécié par les espagnols dans cette tâche , mais si quelque chose a été démontré au cours de la guerre d'Espagne , c'est que dans le combat réel contre d'autres engins armés de canons , était totalement vulnérable , tant en raison de sa faible protection que son pauvre et faible armament (deux mitralleuses en tourelle), demandant constamment les espagnols l'envoi d’engins équipées d’armes plus puissantes , bien que le Reich ne serait jamais d'accord pour la livraison de ces véhicules .

Image

En novembre 1936 , on a reçu à Seville 21 autres chars Panzerkampfwagen I, dans ce cas,du modèle B. Un peu plus tard , et grâce à l'unité militaire allemande on a reçu 10 autres engins Panzer I supplémentaires, ces nouveaux véhicules ont été utilisés pour combler les vehicules perdus inévitablement dans les combats . Ces 72 chars de combat ont contribué à l'effort de guerre national de la Légion Condor et ils ont été rejoint par plus de 50 autres qui ont été reçues par l'intermédiaire de la Société de transport Hispano-Marocaine ( Hisma Ltd ) .

A la fin de la guerre , un total de 84 chars restaient en état de fonctionnement , ce qui signifie que durant les 29 mois de campagne où opéraient les Panzer I , 38 engins blindées allemands , on éte perdus, donc, le 31 % de ceux reçus .

Séquence des chars allemands Panzerkampfwagen I: Au mois d'Octobre/novembre de 1936: 41 chars , Décembre de 1936: 21 engins , 10 engins en 1937 , en Août de 1938, 30 chars et Janvierde 1939 20 chars . Total 122 chars allemands Panzer I série A et B , comme expliqué ci-dessus .

Source texte : Traduction et adaptation personnelles du “Armas y uniformes de la Guerra civil español” de Lucas Molina Franco y Jose´Mª Manrique García Ed. Tikal-Susaeta
Source images:
http://unosetentaydos.mforos.com/163377 ... -72-minair ons-miniatures/
http://ww2gravestone.com/general/thoma- ... ritter-von


Excusez-moi pour mon pénible français.

À suivre. Hasta otra.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Sep 2014, 19:02

Bonjour et merci Santiago.
C'est ce même Wilhelm, Ritter von Thoma qui sera fait prisonnier par les Britanniques en Afrique du Nord en novembre 1942 je crois.
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64110
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 02 Sep 2014, 20:01

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour et merci Santiago.
C'est ce même Wilhelm, Ritter von Thoma qui sera fait prisonnier par les Britanniques en Afrique du Nord en novembre 1942 je crois.
Bien amicalement
Prosper ;)


Bonjour,

En effet, Prosper, vous pouvez lire le texte, en anglais, du lien: http://ww2gravestone.com/general/thoma- ... ritter-von

Hasta otra

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 04 Sep 2014, 17:22

Bonjour,

Les véhicules blindés et les chars de combat italiens

L'Italie a envoyé à la guerre d'Espagne huit blindés Lancia 1Z 1ZM , qui ont combattu regroupés dans une compagnie d’automitralleuses dans le “Corpo di Truppe Volontari” pendant le conflit. Ce blindé a été conçu et construit par la societé italienne Lancia entre 1915 et 1917 , et participa à la Première Guerre mondiale avec le Regio Essercito , mais à leur arrivée en Espagne , en décembre 1936, ils étaient des véhicules obsolètes et militairement inefficaces. Ils n'avaient qu'une seule tourelle armée de deux ou trois mitralleuses Fiat - Revelli modèle 14 de 6,5 mm. Pendant la guerre ont été perdus cinq de ces véhicules , et les trois engins survivants ont été retournés en Italie.

Image

Les chars que Mussolini a envoyé à l'Espagne ont été fabriqués par la societé Fiat – Ansaldo appelés Carro Veloce CV 33/35 , des chars très légers armés de deux mitrailleuses modèle Fiat 35 de 8 mm et un équipage de deux hommes . Les cinq premiers engins sont arrivés à la ville de Vigo dès le 16 Août 1936 et ont été affectés au Groupe de Formations d’Artillerie n ° 3 , situé à Valladolid, qui leurs a encadré et doté. Au début de septembre , après une phase de formation initiale , la section de Fiat a été envoyée au front sous le commandement du lieutenant d’artillerie Martell Tamariz.

Le 28 septembre est arrivé à Vigo un autre navire , le " Città de Benghazi " , avec 10 nouvelles “tankettes” italiennes , mais , cette fois , trois d'entre elles étaient de la variante de lance-flammes , ainsi que du nouveau personnel technique et des pièces de rechange . Avec tout ce matériel et quelques dizaines de cannons d'accompagnement d’infanterie de 65/17 mm. a été formé en Caceres le disant “Raggrupamento italo-spagnolo di carri e artiglieria”, affecté à la Légion , qui a fourni le personnel et l'équipement requis pour commencer à se battre dans les fronts de combat .

Mais à la fin de 1936 , a été créé le " Corpo di Truppe Volontarie " et dans lequel toutes les troupes italiennes présentes en Espagne ont été regroupées. Le 22 décembre , la première compagnie de chars légers délivrait tous leurs CV 33/35 , et leur personnel a été integré dans les nouvelles unités qui ont été organisées . Quelques jours plus tôt , le 8 décembre , le bateau à vapeur " Arienne " arriva avec 20 chars légers Italiens , qui, avec les neuf qui existaient encore , ont formé deux compagnies.

Image
Raggrupamento Carristi. Corpo di TruppeVolontaria . Front de Malaga, fébrier de 1937 Espagne.

En janvier et février 1937, 24 autres engins italiennes ont été reçus , qui ont été utilisés pour organiser deux autres compagnies , qui, avec ceux qui fonctionnaient déjà , ont formé le “Raggruppamento Repparti Specializzati " sous le commandement du colonel Carlo Rivolta. Le “Raggruppamento” avait une compagnie de véhicules blindés , une autre compagnie des moto-mitrailleuses , des chars lance-flammes et une batterie de canons antichar de 47 mm . Dans chaque compagnie, il y avait une section de l'armée nationale (espagnols), composée d'un lieutenant et 25 soldats , équipés de deux camions et deux mitralleuses.

Apparemment , en mars ont été reçus 24 autres chenilletes Fiat - Ansaldo CV 33/35 qui ont été utilisées pour combler les pertes et compléter les compagnies existantes avec 13 engins chacune , et celles-là seraient completées en avril , après des pertes à Guadalajara , avec 12 autres chars du même modèle qui sont arrivés à Séville .
En Septembre 1937, ont été reçus des autres 16 engins CV. 33/35 et ils sont regroupés au sein du CTV appelé par la suite, " Raggruppamento carristi " avec deux bataillons de chars , avec deux compagnies chacun , un bataillon mixte qui était formé par une compagnie de chars lance-flammes, une compagnie d’autoblindés et une troisième de moto-mitralleuses, le " Raggruppamento " , avait aussi, une batterie anti-char de 37 mm et une section antichar de 47 mm .

La suivante livraison d’engins italiens , avec 12 unités , est arrivée à Séville en avril 1938, avec lesquels ont comblé les pertes jusque-là , et en ajoutant une compagnie au bataillon mixte du CTV . Après la bataille de l'Ebre , l'unité de chars du ”Corpo di Truppe Volontarie” a reçu une dernière expédition de l'Italie , composé de 32 nouveaux véhicules , qui ont reforcé les compagnies du “Ragruppamento”. La totalité des chars CV. 33/35 reçus pour les nationalistes a éte de 155 engins.


Image
Des chars italiens dans le "Defilé de la Victoire" à Marid en 1939


Globalement, la contribution des chars italiens à la cause nationaliste était un peu plus importante que l'Allemande dans le nombre d'unités expédiées , bien que son efficacité réelle était si pauvre ou peut-être plus que des engins allemands , parce que même si la mobilité du Fiat - Ansaldo était meilleur que celle du Panzer I , ni leur protection ( un blindage de 13,5 mm à la partie la plus épaisse ) ni leur armement ( deux mitrailleuses Fiat 35 de 8 mm ) étaient à la hauteur des circonstances .

Le tout de la contribution des chars de combat aux rebelles pendant le conflit , nous avons le chiffre de 277 véhicules , répartis chronologiquement comme suit: 97 en 1936; 116 en 1937 ; 44 en 1938 et 20 engins en 1939 .

Source texte : Traduction et adaptation personnelles du “Armas y uniformes de la Guerra civil español” de Lucas Molina Franco y Jose´Mª Manrique García Ed Tikal-Susaeta
Source des images:
http://www.regioesercito.it/mezzi/lancia1z.htm
http://miniaturasmilitaresalfonscanovas ... rra_7.html


Excusez-moi pour mon pénible français.
À bentôt. Hasta otra.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Sep 2014, 19:18

Merci Felipe pour cette très intéressante contribution.
Alex
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6185
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les blindés nationalistes dans la Guerre Civile

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 04 Sep 2014, 19:56

alfa1965 a écrit:Merci Felipe pour cette très intéressante contribution.
Alex


Bonsoir,

Merci à toi et je vais regarder le match de foot France - Espagne à la télé.
Bonne chance et ¡Aúpa la Roja"

À démain. Hasta mañana.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici



Retourner vers LES NATIONALISTES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 5 minutes
par: Didier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 19 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  N'est-ce pas à Medjez el-Bab............................... 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Hier, 22:33
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 18:41
par: Aldebert 
    dans:  Identification et localisation 
Hier, 17:51
par: MLQ 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 16:21
par: alfa1965 
    dans:  21 avril 1944 
Hier, 16:20
par: alfa1965 
    dans:  Soeur Agnès-Marie VALOIS 
Hier, 15:59
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Tbot et 2 invités


Scroll