Connexion  •  M’enregistrer

La Bandera Juana de Arco

La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 27 Mai 2013, 14:46

Bonjour,

Bien que dans la plupart des cas, le fascisme prospéra dans les pays qui étaient en retard dans le développement économique ou marquée par de fortes traditions politiques autoritaires, avança aussi en France, l'une des démocraties européennes les plus consolidées.

En 1934, environ 370.000 personnes appartenaient à différentes organisations fascistes français, tels que les Jeunesses Patriotes, Solidarité française, Croix de Feu, Francistes et de l'Action Française. Cela avait une aile violente appelée "Les Camelots du Roi» et se basait sur une idéologie ultranationaliste, réactionnaire, intégriste catholique et antisémite.

Toutes les relations entre la droite autoritaire française et espagnole étaient très avant de 1931, mais la chute de la monarchie et l'avènement de la Seconde République en Espagne, ont été les facteurs qui ont déterminé une véritable collaboration dans différents domaines, notamment dans les domaines politique et économique entre l'extrême droite française et espagnole.


Image

Les "Camelots du roi"
Source image: http://mapage.noos.fr/moulinhg01/Histoi ... .1930.html

En Avril 1937, un partie de l'extrême droite française el les nationalistes espagnols sont convenus de former un bataillon français en Espagne, la “Bandera Juana de Arco” ( le Bataillon Jeanne d'Arc). L'accord prévoyait, en outre, d'informer aux nationalistes espagnols contre les convois de matériel et de volontaires pour l'Espagne républicaine, et la préparation et planifications des attentats contre eux. En 1937 ont été attribués à l'extrême droite française une vingtaine attentats, perpétrés principalement dans le sud de la France, contre les sources d'approvisionnement destinés aux Républicains espagnols.

Jeanne d'Arc était la principale référence de la droite française. Brûlée d'abord dans le bûcher pour hérésie et canonisée en 1920 par l'Eglise qui l’avait condamné, elle a été adopté comme un symbole culturel pour les cercles patriotiques françaises depuis le XIXe siècle.
Également utilisé par la gauche, comme un symbole de patriotisme républicain populaire et anticlérical mais, en fait, cela a été la droite qui, dans les années 30 du XX siècle, s'est approprié du mythe de Jeanne d'Arc, ce qui la rend comme l’image du pays, l’incarnation de la «francité», de la race supérieure et du courage militaire. Ce sont les caractéristiques d'un nationalisme dont l’ideologie xénophobe était le fanion de l’extrême droite dans un moment de crise économique aigüe. Il a fallu se battre contre l'étranger et ce fut, à cette époque, l'Internationale communiste. La France, fille de l'Église, avait le devoir d'aider une nation en danger (l’Espagne) et de défendre la civilisation occidentale.

Dans ce contexte, le général Lavigne-Delville, officier de cavalerie, héros de la Première Guerre mondiale, proposa à Franco d'organiser une unité entièrement formée par des volontaires français. Cette unité, d’environ 3000 hommes, qui sera nommé la “Bandera Juana de Arco”, et elle accuillerait des volontaires d'autres nationalités francophones, comme la Suisse et la Belgique.

Les négociations pour la composition de “la Bandera” ne se sont pas faites sans difficultés, imposées par le gouvernement français de gauche et de l'autre côté par Franco lui-même, qui a refusé pour des raisons différentes d'avoir dans ses rangs des unités étrangères autonomes.
C'était, toutefois, le faible nombre de volontaires qui se sont présentés ce qui determina à Franco à décider d'intégrer les français dans la XVII Bandera de la Legión espagnole, où ils ont formé la 67ème compagnie.

À suivre.


Source du texte : Traduction et adaptation personnelles de http://fusiladosdetorrellas.blogspot.co ... ii-la.html

Excusez moi pour mon "pénible" français et à bientôt

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 27 Mai 2013, 15:35

Merci Felipe, l'histoire des Brigades Internationales fait oublier l'engagement du côté nationaliste de ces hommes provenant surtout de l’extrême-droite, des nationalistes. Parmi les groupes cités, seul le francisme, avec Solidarité française peut être rapproché au fascisme, l'Action Française est monarchiste et les Croix-de-Feu ne sont pas fascistes mais plutôt conservatrices.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6204
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 27 Mai 2013, 17:00

alfa1965 a écrit:Merci Felipe, l'histoire des Brigades Internationales fait oublier l'engagement du côté nationaliste de ces hommes provenant surtout de l’extrême-droite, des nationalistes. Parmi les groupes cités, seul le francisme, avec Solidarité française peut être rapproché au fascisme, l'Action Française est monarchiste et les Croix-de-Feu ne sont pas fascistes mais plutôt conservatrices.


Bonjour,

Tu as raison. Et ces différences entre les différents groupes de la droite française furent, en effet, l'une des causes de l'échec de la «Bandera Juan de Arco". Mais je me devance aux évenements.

À bientôt. Hasta otra

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Michel 44  Nouveau message 27 Mai 2013, 17:05

Merci pour l'article et le lien.
Ton français est bon !!

Michel


 

Voir le Blog de Michel 44 : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 27 Mai 2013, 19:08

En effet, ce post est très intéressant.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6204
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 29 Mai 2013, 15:21

Bonjour,

Et pour finir...


Le nombre de volontaires français qui ont combattu pour Franco varie considérablement d'un auteur à l'autre. La plupart portaient la chemise verdâtre du Tercio ( Legión espagnole) , d’ autres la chemise bleu des milices de la Falange (le fascisme espagnol) et ceux qui portaient le béret rouge du Requeté. L'ultra-catholicisme des Carlistes espagnols était très attirants pour ceux qui professaient des idées semblables dans le pays voisin.
Les volontaires de la “Bandera Juana de Arco” ont été recrutés dans de nombreux endroits, comme Montpellier, Marseille, Besançon, la Corse, le Maroc, l’Algérie ... mais surtout dans les cafés de Paris. Tous et chacun devaient être nécessairement recommandés par une personne de l'extrême droite. On ne recrutait pas personnes inconnues.

Ils ont utilisé pour entrer en Espagne la frontière d'Irun et de là ils prennaient la direction de Saragosse avant d'atteindre sa destination à Talavera de la Reina (Tolède). Un militaire, le capitaine Henri Bonneville de Marsangy (tué en combat), de la vieille noblesse de Bourgogne, était chargé de les recevoir là-bas et puis leur mener au combat.
Le contingent français combatta principalement dans le front de Teruel, où il a subi de lourdes pertes. En Mars 1938, le general Franco décida dissoudre l’unité, éparpillant les volontaires dans les différentes unités de la Légion. La raison d'une telle solution semble être dans les dissensions existant au sein de l'extrême droite française.

Image
insigne des ligueurs d'Action française

Source photo: http://fr.metapedia.org/wiki/Fichier:Royalthing.jpg


La rivalité entre les commandants de l’unité, les uns de l'Action Française et d'autres de la Ligue d'Union Latine, a entraîné l’accusation mutuelle de détournement des grandes quantités d'argent envoyées régulièrement par entreprises commerciales et industrielles françaises installées en Espagne pour le soutien de la "Bandera Juana de Arco".

A cela s'ajoute les plaintes des volontaires de la rigidité du contrat qu’ils étaient obligés à signer, si non, ils étaient emprisonnés. Inscrits pendant la durée de la campagne, seulement pouvaient se reposer, une fois blessés, à l'hôpital. Les permissions et les rapatriements ont été refusées. Il existe de nombreux témoignages de transfuges arrêtés à Irun par les autorités franquistes ou par les françaises, une fois traversée la frontière.

Toutefois, ces difficultés ne suffisent pas à expliquer les véritables raisons qui semblaient se cacher derrière la “Bandera Juana de Arco”, une réalité plus complexe qu'un bataillon étranger qui a combattu dans le camp nationaliste. Certaines recherches ont montré qu'une partie de l'extrême droite française voudrait remplacer la République par une dictature qui précédérait la restauration de la monarchie. Cela devait de persuader aux militaires espagnols d'une insurrection communiste imminente en France. Pour éviter cela, eux (les militaires franquistes) devraient aider l'extrême droite française à prendre le pouvoir, comme l'exigeait l'accord secret anti-comuniste qu'ils avaient signé.

Pour une raison ou une autre, on peut dire que la” Bandera Juana de Arco” avec seulement 500 hommes dans le meilleur moment parmi les quelques 2.000 volontaires français dispersés dans l'armée franquiste, fut un échec. Il n’a pas pu fournir un bataillon selon les règles en vigueur à l'époque, c'est à dire au moins 650 hommes.

Le véritable soutien français de l’extrême-droite pour Franco était une autre. Le trafic d'armes, les attentats, les sabotages, de la propagande, de l'information ... ont reussi que la France républicaine a fini par accepter la reconnaissance de l'Espagne nationaliste. Ce fut son vrai triomphe.

Source: Source du texte : Traduction et adaptation personnelles de
http://fusiladosdetorrellas.blogspot.co ... ii-la.html

Excusez moi pour mon "pénible" français et à bientôt

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 29 Mai 2013, 16:14

Grand Merci pour tous ces détails que je vais prendre le temps de lire consciencieusement

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12366
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Felipe del Rio  Nouveau message 29 Mai 2013, 16:36

fbonnus a écrit:Grand Merci pour tous ces détails que je vais prendre le temps de lire consciencieusement

Amicalement


Bonjour,

Merci à vous pour vous intéresser et lire cette humble traduction.

À bientôt.Hasta otra

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 957
Inscription: 29 Nov 2012, 20:37
Région: La Rioja
Pays: Espagne

Voir le Blog de Felipe del Rio : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 29 Mai 2013, 21:10

Bonsoir
Ces volontaires devaient combattre sous en faux nom. Quant à l'argent clandestin, Ciano distribuait largement aux différents groupuscules européens. Il y eut aussi une espèce d'internationale fasciste réunie à Montreux, en Suisse, dont Mussolini connaissait bien ses geôles.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6204
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La Bandera Juana de Arco

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de fredhongrie  Nouveau message 29 Mai 2013, 22:02

Ne pas oublier que l'extrème droite française est un mélange de mouvements totalement divergents, entre les royalistes légimistes, les orléanistes, les bonapartistes, les populistes anciens combattants, les fascisants et les "crypto-nazi" , c'est une bouillabaisse totale ! :D
BZOO
Fred

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 742
Inscription: 12 Jan 2013, 21:38
Région: paris
Pays: france

Voir le Blog de fredhongrie : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES NATIONALISTES




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 3 minutes
par: GBW067 
    dans:  Re: construction d'un WG au 1/700e 
il y a 8 minutes
par: foxbat 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 34 minutes
par: GBW067 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 22:55
par: kfranc01 
    dans:  Quelqu'un aurait une corde ? 
Hier, 21:24
par: Lusi 
    dans:  Un musée du fascisme pour lutter contre le culte du Duce 
Hier, 20:58
par: Alcide NITRYK 
    dans:  L'école de plongeurs de la Xa MAS de San Leopoldo 
Hier, 20:18
par: alfa1965 
    dans:  Renault R40 , immats / BCC ? 
Hier, 19:51
par: alain adam 
    dans:  Les 1154 U-Boot de la seconde guerre mondiale 
Hier, 17:48
par: NIALA 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTES LE 18 MAI 
Hier, 17:00
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll