Connexion  •  M’enregistrer

Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de dominord  Nouveau message 08 Mar 2019, 16:33

Louise Serra n'avait que 10 ans lorsqu'elle a vécu l'exil. 75 ans après, comment oublier ? Elle raconte.

"Mon enfance s'est terminée le 31 janvier 1939". Ainsi s'achève le texte écrit l'an dernier, à l'occasion d'un atelier de la mémoire, par Louise Serra. Ou plutôt Louisette, Lluiseta. On l'a toujours appelée ainsi, pour la différencier de sa mère, Lluisa. Mais ce 31 janvier 1939, la petite fille a tout perdu de son insouciance, à part peut-être ce diminutif.

Ce jour-là, aux côtés de sa maman, elle a quitté sa terre de naissance. Pour toute la vie. 75 ans après, dans son logement situé dans une résidence pour personnes âgées de Perpignan, elle en parle comme si elle le revivait. Et pourtant. Elle n'avait que 10 ans.

"Nous étions à Port-Bou, hébergés par des personnes que nous avions accueillies nous-mêmes, dans notre village de Ulldecona, au-delà de l'embouchure de l'Ebre. Le 31 janvier, on a su que la frontière allait être ouverte pour laisser passer les femmes, enfants, personnes âgées ou malades. Nous sommes montées jusqu'au col. A midi, les gendarmes nous ont dit que l'on pouvait passer. Quelques heures plus tard, ils ont refermé".

La barrière est retombée, tel un couperet sur l'espoir de retour. Derrière elle, Louisette a laissé bien plus qu'un pays : une famille. "Avec maman, nous avions fui notre village, dans un camion, dès le 5 avril 1938, en raison de l'avancée des troupes franquistes. Papa, qui était adjoint au maire, était resté là-bas pour poursuivre son activité, même s'il ne pouvait rejoindre l'armée républicaine en raison de sa santé. Mon petit frère, qui avait 5 ans et qui était malade, est resté à la campagne chez mes grands-parents. Je ne l'ai revu que 17 ans plus tard…".

Son père, elle le retrouvera quelques mois après. Il a franchi la frontière peu de temps après sa femme et sa fille, le 12 février. Et comme tant d'autres, il a rejoint aussitôt le sordide camp d'Argelès, à même la plage. Louisette et sa mère ont évité, au moins un moment, cette destination indigne. "Arrivées à Cerbère, maman a pu téléphoner à des connaissances que nous avions à Latour-Bas-Elne, qui nous ont récupérées". Elles étaient libres, c'était déjà bien. Mais Louisette se souvient comment elle était "la rouge", que l'on oblige à faire sa communion pour pouvoir aller à l'école des bonnes sœurs.

"Je n'en ai jamais voulu à la population française, jamais. Mais à la presse, oui. Et au clergé, qui répandait des choses horribles sur les Républicains". Mais elle se rappelle aussi des marmites que les habitants du coin amenaient sur le bord des routes, pour donner un peu de chaleur aux réfugiés qui déambulaient, transis de faim et de froid.

La faim, le froid, et pire encore : Louisette finira hélas par les connaître. "En septembre 1939, au moment de la déclaration de la seconde guerre mondiale, le gouvernement français a décidé que les Espagnols non déclarés devaient aller dans un camp. Alors, on nous a emmenées".

Elle s'insurge encore, dans un haussement d'épaules : "Franchement… Comme si une femme de 40 ans et une gamine de 10 ans pouvaient représenter un risque ? Etre des espionnes, peut-être ?…" Et c'est ainsi que Louisette et sa mère n'ont pu échapper à l'enfer d'Argelès. Elles y ont survécu huit mois, jusqu'à ce que le père, interné sur la même plage, soit engagé comme bourrelier par l'armée française, à Rennes. "Il a pu réclamer sa famille, comme on disait, et nous l'avons rejoint".

Pendant l'internement, Louisette n'a vu son père qu'une fois. "On ne pouvait pas se voir. Le camp des hommes, à droite, et celui des femmes et enfants, à gauche, étaient séparés par un petit torrent, et, comme si cela ne suffisait pas, par des barbelés".

Parfois, la noirceur était éclairée par des suppléments d'âmes. Celui de ce gendarme français par exemple, qui a permis à la petite fille de voir son papa. "Mon père l'avait contacté. Il est venu me chercher dans notre baraque, qui était près de l'eau. On est remontés par la mer pour contourner les barbelés, et j'ai pu passer la journée avec mon père. Le gendarme m'a raccompagnée le soir".

Louisette insiste : "Dans les camps, on était solidaires. On n'avait rien, mais on était solidaires. Des institutrices espagnoles nous faisaient la classe. Avec pas grand-chose : un morceau de craie, un bout de papier. Ce n'était pas tant pour enseigner. Surtout pour montrer que la vie continuait".

Témoignage paru dans l'indépendant lors d'un précédent anniversaire.
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4842
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de dominord  Nouveau message 08 Mar 2019, 16:42

Un artiste de la rétirada Jo Bartoli, que j'ai déjà évoqué lors d'une expo il y a 5 ans.
Bartoli-2.jpg
Bartoli-2.jpg (231.84 Kio) Vu 243 fois

Bartoli-7.jpg
Bartoli-7.jpg (191.3 Kio) Vu 243 fois
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4842
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Cat  Nouveau message 10 Avr 2019, 14:41

En Vallespir, le 13 mars 1939, 12 automitrailleuses Unl35 et ACC 37 Chevrolet avec 6 petits canons, s'engagent en France sur un flan de montagne. L'une d'elle essaye de suivre un chemin de muletier et bascule en bas du ravin. Le conducteur aura juste le temps de sauter.
Les véhicules seront provisoirement abandonnés ne pouvant aller plus loin.
Récupérés et réemployés par l'armée Française en 40, finalement elles finiront en Russie comme véhicules de reconnaissance dans l'armée Allemande. :roll:

Image
photo tirée du manuscrit de l’instituteur D. Salvat

Sergeant Major
Sergeant Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Inscription: 18 Nov 2017, 12:33
Région: Catalunya
Pays: France

Voir le Blog de Cat : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de gernika  Nouveau message 13 Avr 2019, 20:00

JARDIN DAVID a écrit:
fbonnus a écrit:Certains exilés s'engageront durant la seconde guerre mondiale dans la résistance et joueront un rôle majeur dans la libération de la France.

N'est-ce pas un peu complaisant ? (bis)
JD

et pourquoi? ça a été pourtant la vérité, les plus connus la nueve de la 2DB, les maquis le bataillon gernika qui participa à la libération du médoc entre autres .... et bien d'autres
Les Etats n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts.
W. CHURCHILL

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1212
Inscription: 02 Déc 2010, 12:39
Région: bayonne
Pays: france

Voir le Blog de gernika : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 13 Avr 2019, 23:15

on porterait des exagérations sur la participation des Français dans la Résistance, qu'est-ce qu'on entendrait...

par contre les reconstructions mémorielles des Espagnols Républicains qui consistent en trois actes ne sont guère remises en cause
1) massivement oubliés dans les camps de la honte
2) engagés de force dans la Légion où ils constituèrent la majorité des effectifs
3) tous comme un seul homme dans la Résistance dés 1940 où ils constituèrent (jusqu'à 50% ai-je lu une fois) une grosse partie des maquis

or
1) la plupart sont rentrés en Espagne, prés des 4/5e
2) les camps ont été pratiquement vidés (sauf 6000 anarchistes) par l'incorporation dans les CTE dés le printemps à l'automne 1939 ou alors ils ont simplement trouvé un emploi dans l'agriculture ou l'industrie
3) seule une minorité a rejoint la Légion ou les RMVE
4) pas plus de 3000 dans la plus grosse organisation de Résistance espagnole au 6 juin 1944 (surtout implantée en zone sud qui n'est envahie qu'en novembre 1942), 10 000 tout au plus à la fin de l'été
en comparaison 40 000 travailleurs espagnols en Allemagne à cette date, par contre après la Libération leurs rangs ont particulièrement grossi, en particulier à l'automne 1944 dans les Pyrénées...

cependant on continue de lire ici et là la Division LECLERC soi-disant forte de 2000 espagnols; la Résistance Française forte de "60 000 guerrilleros", c'est le nombre total d'Exilés à cette date en France etc, etc...

le tempérament espagnol ne porte guère à la modestie pourtant j'ai même vu il y'a quelques années le Bulletin de liaison des Anciens Guerrilleros lui même qui a fini par mettre les points sur les "i" sur l'affaire de la Nueve libérant Paris dont le traitement méprisant les autres unités de la 2e DB paraissait l'exaspérer, c'est dire...

Bref pour résumer il y'a à boire et à manger, il faut en prendre et beaucoup en laisser

il existe un Monument qui fait état des 20 000 espagnols tombés pour la défense de la Liberté, franchement je ne sais toujours pas encore d'où sort un tel chiffre abyssal sans réalité, surtout que ceux exterminés à Mauthausen sont bien mentionnés en dehors de ce chiffre alors qu'on aurait pu croire qu'ils en composaient la moitié (~8000)

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 14 Avr 2019, 05:50

Tout à fait d'accord.
Je pensais aussi, pour ma part, à ces étrangers communistes qui peuplèrent différents maquis et qui sont responsables à la fois d'atrocités inutiles mais aussi de représailles sur les civils pour des actes sans valeur militaire. Bien entendu, pourchassés, ils avaient peu de choix ... mais il est toujours plus valorisant de s'afficher en farouche défenseur de la Liberté.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8005
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de gernika  Nouveau message 15 Avr 2019, 13:49

le chiffre est peut être exagéré mais la vérité est là le nombre de d'exilés rentré au pays est bien inférieur à ceux qui ne pouvaient pas rentrés car condamnés à mort et s'étant échappés de prison .... en autre mon père officier de l'armée française que ses compagnons d'armes français aideront à prendre la nationalité française .... ALORS RESPECT POUR CEUX QUI ONT TOUT PERDU... il m'a appris le respect de la France jusqu'à son décès et malgré sa nouvelle nationalité il n'a pas pu assister aux enterrements de ses parents
fin de la discussion
Les Etats n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts.
W. CHURCHILL

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1212
Inscription: 02 Déc 2010, 12:39
Région: bayonne
Pays: france

Voir le Blog de gernika : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 15 Avr 2019, 15:36

non la vérité n'est pas là puisqu'elle est encore largement hagiographique d'autre part opposer un destin individuel comme caution d'un destin collectif c'est assez léger
donc faux et archi-faux : sur le demi-million de réfugiés de la Retirada, le nombre d'exilés rentrés au pays dés 1939 est au contraire bien supérieur à ceux qui restent en France et par conséquent , cette minorité seulement va connaître l’occupation, et seulement une minorité de cette minorité va s'engager dans la Résistance,
seulement voilà le seul fait de dire que la plupart sont rentés en Espagne au moment de la guerre en 1939 peut vous faire traiter de "franquiste", je parle en connaissance de cause, tellement la geste des républicains espagnols est totalement magnifiée et héroïsée, étant écrite essentiellement par ceux la même qui en ont été les acteurs, par moults livres et publications avec tous les enjeux mémoriels et politiques sous-jacents

même pour ceux ci qui restent en France environ 70 à 140 000 sur un demi-million, mal accueillis, fatigués par trois ans de guerre il faut arrêter de vendre l'idée qu'ils avaient envie de se battre et surtout pour la France
il y'en a un bon nombre qui partageaient la même détestation mesquine de la France et des "gabachos" que leurs compatriotes fascistes, les uns leur reprochant au mieux le faible soutien, au pire une trahison de leur République, les autres voyant naturellement dans la défaite de 1940 un lâche assouvissement d' une basse revanche par procuration par l'entremise de leurs alliés et grands amis germano-italiens fascistes nazis, le Général de l'Aviation Espagnole Zaragoza qui nous promettait même de réduire Bordeaux Toulouse et Marseille en cendres

il serait peut être temps en 2019 de prendre de la distance avec la légende rose ou dorée des espagnols rouges des années noires, là oui fin de la discussion, libre aux lecteurs d'en penser ce qu'ils veulent

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Avr 2019, 16:05

Et bien cela s’envenime on dirait!!!!!!!
Ce forum est destiné à connaitre les protagonistes des deux camps et aussi à comprendre comment un pays a pu sombrer dans la guerre civile.
Donc ce qui s'est passé en France..................
Mais au fait que pense les deux modérateurs au sujet de la tournure que prends ce débat?????
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 70703
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les 80 ans de la Retirada en Catalogne

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 15 Avr 2019, 16:18

Bonjour Prosper, non pas du tout, du moins en ce qui me concerne, d'autre part ce fil concerne la Retirada EN FRANCE même
je n'avais pas le sentiment d'être venimeux sinon d'éclairer voire corriger des faits historiques concernant la Retirada et ses lendemains un tantinet déformés et d'inviter à une certaine distance,
ni plus ni moins...

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES REPUBLICAINS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quel type de blockhaus ? 
il y a 45 minutes
par: Mat02 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Aujourd’hui, 22:58
par: Alexisdu02 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Aujourd’hui, 22:57
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 22:31
par: Alexisdu02 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - MARS 1939 - L'INVASION DE LA TCHECOSLOVAQUIE 
Aujourd’hui, 21:07
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er MARS 2019 au 30 AVRIL 2019]Les femmes pendant la Seconde Guerre mondiale, civiles, mili 
Aujourd’hui, 20:05
par: Signal Corps 
    dans:  Recherche unité du Génie 
Aujourd’hui, 18:30
par: Loïc 
    dans:  Copie d'armes pendant la guerre 
Aujourd’hui, 15:57
par: Alfred 
    dans:  Le massacre de Bangka Island 
Aujourd’hui, 12:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la chevauchée de la 4 e Division Blindée Canadienne le 6 septembre 1944, de Saint Riquier à Saint Mo 
Aujourd’hui, 12:29
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll