Connexion  •  M’enregistrer

Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Plus de 70 ans après la fin de la Guerre d'Espagne, ce conflit continue à hanter les mémoires. Aux cris de "No Pasaran !" pour les Républicains et "Viva la Muerte" pour les Nationalistes, des combats préfigurant la Seconde Guerre Mondiale ont déchiré un pays. Ce forum est destiné à connaitre les protagonistes des deux camps et aussi à comprendre comment un pays a pu sombrer dans la guerre civile.
MODÉRATEUR: iffig, alfa1965

Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de arc_royal68  Nouveau message 13 Jan 2020, 15:19

Bonjour Cat!
https://en.wikipedia.org/wiki/German_in ... _Civil_War
alors y est dit:
Göring (qui contrôlait Rheinmetall-Borsig) a fourni des armes aux républicains; expédiés en Grèce soi-disant pour leur usage, les armes ont été transférées par Bodosakis à des navires censés naviguer vers le Mexique. Il fournissait également les nationalistes, qui ont obtenu les meilleures et les plus récentes armes tandis que les républicains ont obtenu les plus anciennes et les moins utilisables. Cette offre a culminé en 1937-1938. Les nationalistes ont identifié 18 navires dans les ports républicains du 3 janvier 1937 au 11 mai 1938 et ont estimé que Goering avait reçu l'équivalent d'une livre sterling par fusil. Une première expédition de Hambourg à Alicante le 1er octobre 1936 par le navire gallois Bramhill avait 19 000 fusils, 101 mitrailleuses et plus de 20 millions de cartouches pour la milice CNT à Barcelone. [55] L'Allemagne nazie a également aidé à la guerre de propagande en offrant un émetteur Telefunken pour le service de radio national nouvellement créé.

Donc ça c'est uniquement les chiffres.
dans mes sources j'ai trouvé aussi une qui en parlera, tu peut juste attendre?,

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 72
Inscription: 05 Jan 2020, 19:29
Région: wesserling
Pays: france

Voir le Blog de arc_royal68 : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 13 Jan 2020, 17:03

La note 55 renvoi à l'ouvrage de Beevor sur la guerre d'Espagne
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de arc_royal68  Nouveau message 13 Jan 2020, 17:44

Donc c'est la source; ce rapportant à ses dirent.

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 72
Inscription: 05 Jan 2020, 19:29
Région: wesserling
Pays: france

Voir le Blog de arc_royal68 : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de arc_royal68  Nouveau message 13 Jan 2020, 18:16

Jonathan Grant_Les Marchands de la mort: Le Trafique international de vente d'arme a écrit:
de Bodosakis, Göring et la guerre civile espagnole


Dans la décennie qui a suivi la fin de l'embargo pour la vente des armes en Chine, la guerre civile espagnole (1936-1939) entre les nationalistes (sous le général Franco) et les républicains a été une aubaine pour le trafic d'armes, et l'attrait de l'or espagnol a attiré toutes sortes d'étranges partenaires politiques au marché espagnol d'achat d'armes.

L'affaire la plus dissonante concernait peut-être le marchand d'armes grec Prodromos Bodosakis-Athanasiades.

Bodosakis était le principal actionnaire et dirigeant de l'usine grecque de poudre et de cartouches (GPCC), la principale usine de poudre à canon et d'armes à feu en Grèce. Les motivations pécuniaires de Bodosakis l'ont amené à approvisionner à la fois les nationalistes et les républicains, et il a organisé des expéditions afin que les meilleures et les plus récentes armes soient envoyées à Franco tandis que les armes les plus anciennes et les moins utiles étaient livrées aux républicains.

L'usine grecque était en affaires avec la société d'armement allemande Rheinmetall-Borsig, une entreprise dans laquelle Hermann Göring, chef de la Luftwaffe allemande, avait des intérêts financiers personnels. Alors même que l'Allemagne nazie soutenait officiellement les nationalistes et que les pilotes allemands effectuaient des missions au nom de la cause nationaliste, les républicains ont acheté des armes à l'Allemagne nazie via l'agence personnelle de Göring.

Dans ce cas, Göring, qui a lancé les ventes à titre personnel, a conclu un accord secret de vente d'armes avec les républicains qui comprenait 19 000 fusils, 101 mitrailleuses et 28 millions de cartouches expédiées de Hambourg. Lorsque Bodosakis a reçu des demandes espagnoles d'armes, il les a transmises à Rheinmetall. Le gouvernement grec a ensuite fourni des certificats d'utilisateur final indiquant que ces armes étaient destinées à l'armée grecque.

Lorsque l'expédition a atteint la Grèce depuis l'Allemagne, Bodosakis a ensuite transféré la cargaison vers un autre navire censé se diriger vers le Mexique. Cependant, le navire s'est en fait rendu en Espagne. En 1937 et 1938, les achats d'armes de la République à l'Allemagne nazie ont atteint leur apogée.

En tant que participant clé à ce trafic d’armes, la société de Bodosakis recevait des expéditions de Rheinmetall d’une valeur allant jusqu’à 40 millions de reichmarks (3,2 millions de livres sterling) à l'époque. Ces envois étaient presque tous destinés aux républicains et ont généré des paiements à Göring et à des membres du gouvernement grec.

Bodosakis a même travaillé avec l'Union soviétique. En novembre 1937, il signa un contrat avec les Soviétiques pour fournir aux républicains des munitions d'une valeur de 2,1 millions de livres sterling.

Publier dans ce magazine!
https://origins.osu.edu/article/merchan ... s/page/0/1

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 72
Inscription: 05 Jan 2020, 19:29
Région: wesserling
Pays: france

Voir le Blog de arc_royal68 : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 14 Jan 2020, 13:45

Cat a écrit:Bonjour,
Ceci fait quelques jours que je suis ton post sur Canaris et le début de la guerre d'Espagne. Sujet intéressant et dont je ne doute pas que tu vas approfondir. Bon bien sur, Loic et du Jardin vont te titiller un peu. Sont un peu taquins. ::zen::
Moi j'aurai une question par rapport à sujet mentionné : "Fait intéressant, l'Allemagne a fourni des armes à la fois à l'armée franquiste et à ses opposants républicains. L'essence des fournitures, cependant, se résumait au fait que les républicains ont reçu des armes délibérément inutilisables par le biais de sociétés écrans spécialement créées en Europe."
Alors autant pour les munitions, je serai d'accord mais pour le reste, aurais tu plus de détails ?.
Tu mentionnes " délibérément inutilisables"...; c'est à dire ? (pour les munitions aussi ?) et quelles armes ?
Cdlt
Cat


Je reviens sur les remarques faites par Cat. L'hypothèse que les armes et munitions livrées aux Républicains auraient été volontairement rendues inutilisables ne tient pas la route.
Déjà, je ne vois pas quel intérêt pouvait y trouver le marchand d'armes grec - une entreprise qui avait pignon sur rue -. Par contre, les livraisons sont sensées correspondre et satisfaire aux commandes passées. Or, si , par exemple, 10 000 fusils ou 100 mitrailleuses, avec leurs munitions, en état neuf, valent X, la même quantité de matériels, mais d'occase, anciens ou constituée de vieux rogations "hors d'âge", coûtera, nécessairement, moins chère. Dans cette version, c'est du côté du passeur de commandes - ici, républicain -, qu'il conviendrait de chercher. En plus, dans ce genre de tractation, il y a, en général, sur place (chez le fournisseur), un ou des agents missionnés pour vérifier si le matériel en cours d'emballage et avant expédition, correspond à la commande passée; le payement pour ce genre de matériel s'effectue, en général, en FOB (Free on Board), une fois vérifié et chargé à bord du transport, l'acheminement étant de la responsabilité et à la charge de l'acheteur. Si la commande est constituée de rogatons, c'est une décision de l'acheteur, soit pour des raisons économiques - le tiroir-caisse étant vide -, soit, autre possibilité, qu'il y ait eu magouille et que certains intervenants "acheteurs" se soient, au passage, remplis les poches! Ce serait pas la première fois, que le "trafic d'armes" soit l'objet de "détournements de fonds". :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4061
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Cat  Nouveau message 14 Jan 2020, 21:43

Suis plutôt d'accord avec Loïc. Je n'ai pas eu vent de réception d'armes ou de munitions inutilisables. Et puis ce ne serait pas bon pour le commerce.:)
A vérifier....
Par contre en glanant dans mes livres sur la guerre d'Espagne, je suis tombé sur celui de Léo Palacio. "1936 La maldonne espagnole ed 1986"
Aux chapitre 3 page 118, l'auteur nous parle du rôle de Canaris et de son implication durant la guerre d'Espagne. Ses relations avec franco, "ami de longue date". Ses négociations pour établir un accord et l'envoi des volontaires Allemands qui formeront la fameuse Légion Condor.
Bref pas autant de détails mais ce qui en ressort c'est le grand besoin du Reich à vouloir se fournir en minerais Espagnols ( fer de Biscaye, pyrites et autres minerais non ferreux d'Andalousie. Aussi des vue sur le cuivre détenu en territoire Républicain.) La coopération se paye cher.
Bref cette guerre ce ne fut que le pillage des ressources naturelles. La palme d'or à Moscou tout de même.
Pour ceux que ça intéresse :
Image
Image

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 97
Inscription: 18 Nov 2017, 11:33
Région: Catalunya
Pays: France

Voir le Blog de Cat : cliquez ici


Re: Canaris et l'espionage ou le commencement de la guerre d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 15 Jan 2020, 10:53

Merci pour cette info, ce débat est très intéressant sur ces aspects méconnus.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE D'ESPAGNE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Varsovie en feu ... 17 janvier 1945 
il y a 6 minutes
par: MOSCA 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
il y a 6 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quel char en mai 1940????? 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 31 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Jolie Perdrix rouge 
il y a 37 minutes
par: Aldebert 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Aujourd’hui, 10:33
par: coyote 
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
Aujourd’hui, 08:51
par: Signal Corps 
    dans:  Hitler et la noblesse 
Aujourd’hui, 07:46
par: Dog Red 
    dans:  WAGON PORTE CHAR 38.T kit um.model 
Aujourd’hui, 06:50
par: michel76 
    dans:  Un second classe de première classe 
Aujourd’hui, 01:01
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll