Connexion  •  M’enregistrer

Les gaités de la destruction des villes.

La ww2 a laissé des situations conflictuelles dès mai 1945, elle a également entraîné des conséquences sur des pays (modifications des frontières) et sur les populations, enfin, la technologie mobilisée au service des belligérants a permis après guerre la mise en place d'applications diverses.
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de pili  Nouveau message 11 Juin 2020, 15:59

Carte concernant ma tante.
"Brest, dont il ne reste rien !" Prévert.

Image

Image
"Voilà; le Débarquement a commencé". Charles de Gaulle à Philippe. 5/6/1944

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 919
Inscription: 23 Nov 2013, 16:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 11 Juin 2020, 16:56

Ma grand-mère et mère - faute de mâle légal dominant ::elu boulet:: - n'ayant, même, pas eu droit à ce genre de carte de séjour, pour rentrer à Lorient, détruit à "98%", avaient jugé plus sage de rejoindre le Maroc, un vrai paradis, par rapport au territoire français! Mais ma grand-mère avait un long passé colonial africain et ma mère était née dans l'Ile de Gorée... ceci expliquant celà! :D
De toute manière - je pense que c'était du kif-kif bourricot à Brest, Saint-Nazaire, La Pallice, etc. - l'indemnisation légale du bien immobilier familial détruit (par les bombardements alliés, sur Lorient et autres), après les dévaluations successives, tout aussi, légales, de ce qu'on avait appelé le "franc léger" - et pas uniquement, par rapport au "franc lourd" de 1960, décrété et instauré par le Grand Charles, car, de fait, après les dévaluations, il ne valait pas clopinettes! - . L'indemnisation versée aux familles sinistrées, en compensation des dommages subis, notamment dans le cas de maisons transformées, définitivement, en tas de gravats, correspondait à "peanuts", car il n'y avait, même pas de quoi à pouvoir prétendre s'offrir, au tarif de l'époque, un tout petit bout de terrain, au fin fond de l'Auvergne, pour y installer des cagoinces, sans eau courante! ::elu boulet::

Mais il n'y a rien a redire sur la méthode, car la France était, alors, sortie totalement rincée de plus de 5 ans de guerre. L'Etat s'était efforcé de respecter ses engagements, mais,aussi, avait fait, au mieux, en fonction de ses ressources.

C'est là, que çà me fait doucement marrer, quand je constate que, de nos jours, près de 50% de la population française est propriétaire de son bien immobilier - ce qui n'était pas le cas en 39-45! -... car, en cas de conflit généralisé, l'Etat se serait, désormais, bien incapable d'indemniser, même à minima, les sinistrés et, vue l'attitude des sociétés d'assurance, qui, de nos jours, à propos du Covid 19, chipotent sur la notion d'épidémie ou pandémie, pour parvenir à botter en touche et éviter de cracher au bassinet, c'est très loin d'être gagné! ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4684
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 11 Juin 2020, 20:01

Quand mes parents et moi, âgé de six ans et demi, dans les bagages,sommes rentrés sur Dunkerque, nous savions que nous partions vers un endroit où nos biens, nos maisons étaient rasés mais où une soeur de ma mère avait un immeuble intact de 20 pièces garnies ,elle pouvait nous loger
Nous avons donc habité chez ma tante, le temps de trouver un logement sinistré mais pas totalement raplati, de le faire réparer par des prisonniers allemands que nous devions nourrir le midi et auxquels il fallait procurer tous les matériaux pour les réparations.
Les travaux furent aux trois quarts terminés pour le 25 décembre 1945.
La maison était presque étanche, nous pouvions la chauffer quand il y avait du charbon, nous laver au chaud, nous étions chez nous.
Pour la vie de tous les jours, il ne fallait pas trop s'aventurer en des endroits où il risquait d'y avoir des pièges, des mines, des obus, des bombes non explosées ou même des grenades abandonnées.
Une prime était accordée aux fonctionnaires pour rejoindre cette zone rapidement, quelques commerces essentiels avaient rouverts.
Bien sûr, il fallait des tickets pour tout.
Ma mère avait récolté une pleurésie, heureusement, mes parents étaient très connus, ils étaient chez eux, alors,ils ont pu acheter le produit local: Le poisson, le hareng ma mère s'est sortie de cette mauvaise maladie grâce à cette nourriture ...

vétéran
vétéran

 
Messages: 2421
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de pili  Nouveau message 12 Juin 2020, 15:29

Cela doit être une "curieuse" chose que d'avoir vécu dans une ville, puis dans une autre ville sans changer d'endroit !
"Voilà; le Débarquement a commencé". Charles de Gaulle à Philippe. 5/6/1944

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 919
Inscription: 23 Nov 2013, 16:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 12 Juin 2020, 17:51

Ce qui était curieux pour moi , c'était d'habiter dans une double ville, presque dans un double monde.
Le monde d'avant et le monde actuel, pas de maniére purement imaginaire, mais concrètement, dans la même rue, des maisons étaient demeurées vivantes, d'autres avaient totalement disparu. il restait, un mur avec des fenêtres "vides", un seuil de porte qui donnait sur un trou inondé.
nous vivions entre nous, les vivants...mais nous savions qu'à côté de nous, il y avait les morts…
En classe , nous savions que certains avaient perdu leur père, ils nous montraient en passant là où il était mort, un frère parfois, résistant fusillé , nous passions devant le lieu du supplice et avec notre classe entière ,nous nous arrêtions pour observer une minute de silence.
C'était curieux de voir le monde d'avant et celui où nous vivions curieusement mêlés...

vétéran
vétéran

 
Messages: 2421
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 12 Juin 2020, 18:38

je n'avais jamais pensé à ce double monde.
Voir triple monde, tu as connu le Dunkerque d'avant 40, une ville qui s'était lentement modifiée et avait gardé un canevas urbain séculaire, tu as connu la ville détruite où seuls quelques monuments et immeubles encore debout servaient de points de repère, et tu as connu celle de la reconstruction, tellement différente.
::Merci::
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4194
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Les gaités de la destruction des villes.

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 12 Juin 2020, 19:14

Tout à fait....le monde de la famille de mon père avait disparu...sauf quelques traces et même chose pour celui de ma mère...leurs quartiers avaient été effacés...Il restait quelques vagues traces et quelques souvenirs ramassés dans les décombres que l'ex commissaire de police révoqué avait remis à mes parents. qu'il connaissait très bien...les immeubles n'avaient pas été écrabouillés directement,des bombes relativement légères avaient initialement fait s'écrouler les façades.....le pillage avait fait le reste,puis la sécurité car les parties ébranlées menaçaient de s'effondrer........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2421
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES SUITES, CONSÉQUENCES ET HÉRITAGES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
il y a moins d’une minute
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 2 minutes
par: kfranc01 
    dans:  mais d'où provient ce "hublot" blindé ? 
il y a 4 minutes
par: Yankee2fois 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
il y a 4 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 18 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Vollrath von Maltzan: de Hitler à Adenauer: un ambassadeur entre deux mondes. 
Aujourd’hui, 13:01
par: carcajou 
    dans:  L'Histoire vrai de la bibliothécaire d'Auschwitz 
Aujourd’hui, 12:49
par: carcajou 
    dans:  CNR 
Aujourd’hui, 12:26
par: betacam 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Aujourd’hui, 12:16
par: Flamierge1945, 
    dans:  Imposteurs, affabulateurs 
Aujourd’hui, 11:55
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités


Scroll