Connexion  •  M’enregistrer

Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

La ww2 a laissé des situations conflictuelles dès mai 1945, elle a également entraîné des conséquences sur des pays (modifications des frontières) et sur les populations, enfin, la technologie mobilisée au service des belligérants a permis après guerre la mise en place d'applications diverses.
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 20 Déc 2015, 11:01

Le cousin de Jacques Doriot, installé aux États-Unis, mit ses talents de financier au service de Vichy. Avant d'être récupéré par le FBI.

Image
Georges Doriot en 1931 sur le pont de l’«Ile-de-France», qui relie New York au Havre. © Bettmann/Corbis


Pour le Wall Street Journal, il est l'une des dix personnalités qui ont changé le monde de l'entreprise. Pour la chaîne publique de télévision américaine PBS, il fait partie de ces hommes qui ont fait l'Amérique au même titre que Henry Ford, Samuel Colt, Walt Disney ou Thomas Edison. La prestigieuse école française de commerce HEC organise tous les deux ans des journées de débats qui portent son nom. Fondateur de l'Insead, la grande école privée de management, il est considéré comme étant le père du capital-risque. Les économistes l'ont surnommé "l'Alchimiste". Il s'appelle Georges Doriot.

Derrière le financier de renommée internationale se cache un personnage des plus sulfureux. Le directeur du FBI J. Edgar Hoover était convaincu que l'Alchimiste était un agent secret nazi. Il n'était pas le seul. Les services de renseignements américains (OSS), le Trésor américain, la Police montée canadienne, le MI5 et le MI6 britanniques l'étaient aussi. Plus d'une centaine d'agents secrets alliés consacrèrent plusieurs années à le traquer dans le cadre d'une des premières grandes enquêtes financières de la Seconde Guerre mondiale. L'affaire a été étouffée pendant près de soixante ans. Elle n'est accessible que depuis l'an 2000, lorsque le président Clinton a ordonné à l'administration américaine de déclassifier les derniers documents top secret concernant la guerre. Aux Archives nationales américaines, historiens et chercheurs peuvent désormais se plonger dans une vingtaine de grosses boîtes grises qui renferment les secrets de l'étonnante histoire de Georges Doriot, industriel, blanchisseur et agent secret.

Réseau de sociétés offshore
Français naturalisé américain dans les années 30, Georges Doriot appartient à l'élite de Boston. À l'automne 1939, le FBI intercepte des câbles qu'il adresse à un haut dirigeant de Worms - Cie, Gabriel Le Roy Ladurie, "un homme très dangereux". "Les câbles sont en français et codés. (...) Doriot signe ses messages Allen", note le FBI. Le 31 août 1939, Gabriel Le Roy Ladurie, futur directeur de la Synarchie à Vichy, lui écrit : "Sauf décision contraire de ma part, et pour des raisons que vous comprendrez, je souhaite que nous ne correspondions plus par courrier ni par câble. Si vous devez m'écrire personnellement à propos de vos affaires privées, procédez par allusions." Le FBI découvre que l'Alchimiste est au centre d'un réseau de sociétés offshore monté avec la banque Worms - Cie afin de dissimuler, entre autres, l'argent de Laval, chef du gouvernement de Vichy. Le général Donovan, directeur de l'OSS, note en 1942 : "Dans le cadre d'une possible localisation des fonds de Pierre Laval et de son groupe aux États-Unis, nous avons lancé une enquête, il y a quelques mois, sur les activités de Georges F. Doriot et des sociétés d'investissement qu'il contrôle. Voici un bref résumé de cette enquête : Doriot est un citoyen français naturalisé, il réside aux États-Unis depuis vingt ans. Depuis près de dix ans, il agit dans ce pays et au Canada comme représentant de la firme Worms - Cie de Paris (...) la principale agence financière du gouvernement allemand en France.

Depuis plus de cinq ans, les principaux dirigeants de la firme et leurs associés se présentent comme proches des intérêts bancaires et industriels allemands. Plusieurs mois avant l'effondrement de la France, ils s'employaient activement à prendre le contrôle de firmes industrielles françaises au nom des Allemands." Le rapport souligne qu'aucun résident français aux États-Unis ne tient à fréquenter Doriot en raison de ses "tendances fascistes". L'OSS affirme que, dans des interventions publiques, Doriot déclare que le mode de vie allemand est supérieur à toute forme de démocratie. De son côté, le FBI fait état d'une correspondance secrète, pendant la guerre, entre Georges Doriot et son cousin Jacques Doriot, fondateur du parti fasciste PPF.

"Dangereux ennemi étranger"
"Brillant, mais peu fiable". Début 1941, le FBI note que l'Alchimiste a rencontré "un dangereux ennemi étranger", le baron Friedrich Thassilo Krug von Nidda, fidèle serviteur du Reich. Peu après cette rencontre, Doriot demande l'autorisation d'acheter une usine d'armement aux États-Unis qui, selon le FBI, "possède des brevets (...) d'une réelle importance pour l'effort de guerre allemand". Autorisation refusée. L'enquête du FBI n'empêche pas Doriot d'intégrer l'armée américaine en septembre 1941 avec le grade de lieutenant-colonel. Responsable du Quartermaster Corps, l'intendance, il a accès à des renseignements stratégiques de premier ordre puisqu'il s'occupe de la logistique et suit de près l'approvisionnement des forces américaines dans le cadre des préparatifs des débarquements en Afrique du Nord et en Europe. Le 6 juin 1942, lors d'une réunion avec un responsable du FBI, le major général George Strong, chef adjoint d'état-major, se dit "très préoccupé par les fuites" d'informations confidentielles émanant du Quartermaster Corps. Il vise l'Alchimiste.

Le 23 octobre 1942, Strong adresse ses recommandations au chef d'état-major : "Doriot est extrêmement intelligent. D'une certaine manière, il est brillant, mais il a la réputation d'être rusé, peu fiable et définitivement déloyal envers ses employeurs dès lors que ses propres intérêts sont en cause. Des preuves montrent qu'il est irréductiblement pronazi par son attitude, et certaines de ses déclarations dans le cadre de diverses enquêtes se sont révélées absolument mensongères. Il ne fait aucun doute qu'il a agi aux États-Unis en tant qu'agent d'intérêts français qui ne sont pas seulement collaborationnistes, mais aussi contrôlés par les nazis. Dans ces conditions, nous estimons que cette commission doit mettre fin sans délai à ses activités." L'état-major approuve, mais rien ne se passe. Le 5 juillet 1943, le général Strong rencontre deux agents du FBI. Au sujet de l'enquête sur Doriot, il parle de sabotage.

Couvert de décorations
Il dit avoir la preuve que l'Alchimiste est un des financiers des réseaux nazis implantés aux États-Unis. Il évoque un trésor de guerre nazi géré par Doriot et "destiné à financer des agents allemands et des activités subversives". Pourtant, le 24 mars 1943, le secrétaire d'État à la Guerre juge qu'il n'est pas "opportun, pour l'heure, d'adopter des mesures drastiques". On ne touche pas à Georges Doriot. L'enquête est officiellement close en octobre 1943.
À la fin de la guerre, l'Alchimiste est promu général de brigade et couvert de décorations. Le FBI le recrute pour démasquer des espions soviétiques. Dans le même temps, Doriot fait fortune. Il fonde la première société de capital-risque.

Pourquoi a-t-il fallu attendre l'an 2000 pour que soit rendu public son passé d'agent de Vichy ? Est-ce parce qu'il a travaillé pour la CIA durant la guerre froide ? L'Agence s'est-elle servie de ses talents de blanchisseur ?

(source : FABRIZIO CALVI - Lepoint.fr)

Au plaisir de vous lire

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11449
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 20 Déc 2015, 11:24

Le passé des gens frappés par la malédiction des villes d'eaux, on feint parfois de l'ignorer.
Tout dépend de leur carrière après la guerre, liée à leur date de retournement de veste et leur recoloration politique .
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1548
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Déc 2015, 11:26

J'ignorais totalement les sympathies de l'ex-dirigeant communiste reconverti dans la collaboration avec ce cousin (germain ? :mrgreen: :mrgreen: ) agent du grand capital !
Vichy me semble totalement hors de cause ici, sauf erreur.
Mais il y a là un beau sujet d'enquête !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8763
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 20 Déc 2015, 12:11

Ah je ne connaissais pas du tout le parcours de ce général de brigade, cousin du ""Grand Jacques"
C'est très intéressant.
Merci de l'info Fred.
Amicalement et bon dimanche
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80678
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 20 Déc 2015, 15:18

JARDIN DAVID a écrit:J'ignorais totalement les sympathies de l'ex-dirigeant communiste reconverti dans la collaboration avec ce cousin (germain ? :mrgreen: :mrgreen: ) agent du grand capital !
Vichy me semble totalement hors de cause ici, sauf erreur.
Mais il y a là un beau sujet d'enquête !
JD

Il y a bien un ancien secrétaire général du "Parti des 75 000" fusillés qui aurait été limer de la tôle chez Willy Messerschmidt.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1548
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 20 Déc 2015, 16:05

Oui,mais là ,c'était un "Scaaandale"......
Il ne faut pas oublier qu'en 1942des représentants d'industriels allemands ont rencontré en Suisse des agents de l'ambassade des Etats Unis avec la présence de Pucheu préparant le transfert de plusieurs milliards de Reichmarks vers les banques françaises du Maroc,les fonds y arrivèrent peu de temps avant le débarquement de Novembre,il est aussi dit que Canaris et Darlan le savaient parfaitement.Industriels et banquiers avaient compris que la guerre était perdue et qu'il fallait sauver les meubles.....à défaut des immeubles.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2419
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alberto  Nouveau message 20 Déc 2015, 17:14

Voilà du grain à moudre pour Annie (Lacroix-Riz) !
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1129
Inscription: 28 Mar 2011, 13:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Déc 2015, 20:46

Je n'avais pas noté que l'article était de Fabrizio CALVI. Nous prépare t-il une nouvelle enquête ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8763
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions : Les magouilles d'après guerre

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 20 Déc 2015, 21:16

Une nouvelle investigation? Ma foi ça devrait être intéressant...
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3684
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Les secrets des grands espions

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 21 Déc 2015, 12:19

Histoire très intéressante !!!

Cela ne m'étonne pas outre-mesure que son passé d'agent de Vichy ai été caché et qu'il ne fut pas poursuivi, tous les grands industriels américains qui ont apportés leur soutien au régime nazi au noms de leurs intérêts financiers voir sympathie pro-nazi pour certains n'ont pas ou très peu été condamnés...
Après-guerre, la priorité des américains et notamment du FBI et de la CIA est la lutte contre le communisme, tout ceux qui peuvent être recrutés pour aider dans cette lutte seront blanchis de leurs crimes pro-nazis....

vétéran
vétéran

 
Messages: 904
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES SUITES, CONSÉQUENCES ET HÉRITAGES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Etats des pertes française 40-42 (FFL) 
il y a 27 minutes
par: Captain_history 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 46 minutes
par: coyote 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Aujourd’hui, 16:13
par: François 
    dans:  Identification de pièces de chars allemands ou d'artillerie suite 
Aujourd’hui, 16:04
par: Yankee2fois 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - L'expédition de Dakar 
Aujourd’hui, 15:10
par: NIALA 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Aujourd’hui, 14:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Une petite chanson 
Aujourd’hui, 14:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  TROIS LIVRES SUR LE DEBARQUEMENT 
Aujourd’hui, 11:36
par: Dog Red 
    dans:  [DU 31 août au 30 septembre 2020] et dans le cadre du 80°anniversaire: Le ‘’ Blitz’’ 
Aujourd’hui, 09:46
par: champ de blé 
    dans:  LE SAUVETAGE EN MER DES AVIATEURS BRITANNIQUES 
Aujourd’hui, 08:50
par: coyote 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll