Connexion  •  M’enregistrer

service militaire, racontez !

La ww2 a laissé des situations conflictuelles dès mai 1945, elle a également entraîné des conséquences sur des pays (modifications des frontières) et sur les populations, enfin, la technologie mobilisée au service des belligérants a permis après guerre la mise en place d'applications diverses.
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 131  Nouveau message de gimans  Nouveau message 01 Avr 2013, 18:46

Pour moi ,un souvenir mémorable!
Contingent 91/10
Je m occupais des jeunes d un club de basket sur Toulouse et mon père avait été pilote de chasse!
Donc la mairie de mon village me dit:"on va intervenir pour que tu restes ds le coin et continuer à t'occuper de l'école de basket du club"
Mon pére:" t inquiétes j ai de bon contacts avec un colonel à l'état major à Paris!"
Me voilà rassuré;bilan...fusiller commando à Nimes!
Sympa le piston!
Aprés 2 jours ,j en ai plein le cul et plein d audace je vais voir le médecin chef de la base en lui disant que je peux pas rester car j ai été classé inapte au saut en parachute et je ne pourrai donc pas valider mes classes!
Me voilà renvoyé à la BA120 de Cazaux!
Puis aprés mes classes(super souvenir au passage) je suis affecté à Biscarosses au Centre d Essai des Landes (CEL)
Et pour finir il manque un sous off à Captieux (40) à 50kms de là! Je ne suis que 2eme classe mais j ai fait mon PEG et sorti sergent! Donc me voilà sergent au bout de 2 mois d armèe!
Je me retrouve ds un camp de tir pour avions,hélicopteres et chars!Une base immense!
17 militaires seulement( 9armee de terre, 7 armee de l air et 1 marin!!!),1 colonel armee de terre,1 lieutenant colonel armee de l air et 50 civils !
Et là...le club med !
Rien fait: réveil des gars le matin, affichage des zones de tirs à l entree de la base,distribution des tickets repas à midi et idem le soir!
Et du sport toute la journèe!L ennui au début et puis aprés le sport à fond!
J ai quand meme eu la chance de participer à un congrés de l Otan avec des hélicoptéres et chars de plusieurs pays sur zone! En plus, comme mon vrai boulot était steward, j ai servi de linguiste pour les généraux! Le pieds!
J ai de supers souvenirs de l armee mais je reconnais que j'étais finalement un pistonné "indirect"
En plus j ai fait parti du 1er contingent à 10 mois!


 

Voir le Blog de gimans : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 132  Nouveau message de Jean-Claude Jouquan  Nouveau message 08 Mai 2013, 18:59

A toutes et tous présents et à venir : Bonjour
Classe 59/4 donc 20 ans en 1959. Direction base aérienne " de Bizerte et c'est parti pour 28 mois ... dont les 3 premiers pour les classes mais comme j'avais fait une préparation radio direction le Maroc à la B E T 724 pour un stage de 6 mois pour devenir aide opérateur radio c'est à dire apprendre le morse et avec 6 kilos de moins ; juillet 1960 retour à Bizerte et affecté à la station radio du Messlem . Nous étions entre 13 et 17 tous caporaux sauf 2 secondes classes sur cette station logés dans des baraques en tôle nous étions vraiment peinards avec un adjudant super sympa qui , bien que faisant un ordre de service hebdomadaire s'en fichait s'il était respecté par par opérateur désigné du moment que les vacations soient bien faites aux heures prévues. La tenue militaire très peu portée l'été car c'était boxer-short et torse nu... très décontracté.
Ah ! les tours de garde , vous pensez bien qu'il était inenvisageable que soit les 2 secondes classes qui assurent les faction donc nous y participions tous et pour ne pas perturber le service radio nous montions des factions de 4 à 5 heures d'affilée mais avec livres & transistor, Ah si la nous étions en tenue quand même , mais nous ne montions pas la garde de nuit c'étaient de copains de la station radar du Kébir qui venaient. De plus nous ne montions pas la semaine
Donc tous se passait bien jusqu'en juillet 1961 où Babib Bourguiba avait décidé de nous faire quitter la Tunisie, Donc la il fallait assurer la protection de la station et me voila promu chef de pièce avec 3 copains un FM 24-29 et nos 4 MAT 49 et environ 1200 cartouches... Nous étions à flan de colline derrière un petit muret de pierres sèches , nous avions reçu ordre de ne pas tirer avant de s'être fait attaquer ... toute la nuit nous avons entendu des bruits ;... par exemple le bruit caractéristique d'une culasse manoeuvrée nous n'étions vraiment pas rassurés jusqu'au lever du jour où nous vu avons à 200 m de nous nos copains les marins de la station radio marine qui pour se protéger n'avaient qu'une planche de contre plaqué, eux aussi avaient reçu le même ordre que nous car eux aussi nous avaient entendus... la aussi pas de garde de jour je vais au PC faire mon rapport au lieutenant et entre temps les copains nous disent que ce lieutenent avait dit qui si ça pétait de notre côté nous étions sacrifiés. Ah quel bonheur !!! mais pas d'accord , alors en arrivant au PC du lieutenant j'émet le souhait d'avoir un téléphone de campagne avec son PC pour l'avertir en cas de besoin... et je retranscris sa réponse ainsi que la conversation qui s'en suivit:
Ltt: << Mais vous êtes une gonzesse vous n'avez pas de c....s au c...>>
Et le dépose le FM et ses munitions sur son bureau en lui disant que je refusais de reprendre l'arme et par conséquent d' obèir tans que je n'aurais pas téléphone de campagne demandé.
Ltt :<< Vous savez ce que vous risquez ?>>
moi << Oui mon lieutenant, le tribunal militaire et peut-être même le poteau d'exécution mais la ce sera une balle française qui me tuera ... pas une balle tunisienne>>
Et la mes 3 copains en font autant et déposent leurs MAT 49 et leurs munitions, je leur dis :
<< Déconnez pas les gars ...>>
Leur réponse: << On est avec toi Jean-Claude.
Et nous tournons les talons Après un casse croûte et un toilette rapide nous voila en short civil les claquettes aux pieds et les boules de pétanque en main, vint à passer le lieutenant qui nous apostrophe :
<< Vous vous croyez où?>>
moi << A Saint Trop >>
Et nous continuons la partie .
Dans le courant de l'après midi je vois un sous off qui déroulait du câble téléphonique , je lui demande les raisons de son action
réponse :<< y a un con qui demande le téléphone au poste de nuit en bas la ...>>
<<Le con c'est moi ...>>
Pas réponse et quelque temps plus tard je vais voir et la trônait un poste téléphonique de campagne;;; je rameute mes gars et nous essayons le dit téléphone c'est OK et nous voila de retour en tenue règlementaire au PC pour reprendre nos armes ce qui fut fait sans un mot du lieutenant.
Les évènements s'étant calmés tout redevint à peu près normal sauf que ce lieutenant avait décidé de nous faire monter la semaine à la station radar et bien sur le premier à sur la liste ce fut bibi . Cette station radar je n'en connaissais que la salle d'opérations et le réfectoire alors quand l'adjudant de semaine me demandait d'aller porter ou chercher un courrier au bureau de tel ou tel officier je ne refusais jamais mais je ne savais pas où aller, je voyais bien que ça le contrariait ... mais il ne m'en voulait pas pour autant. Puis vint le jour des couleurs alors la aussi je voulais bien mais je ne savais même pas où cela se déroulait et qui plus est je n'avais jamais appris comment faire. Bref j'arrive au pied mât pour le couleurs on attentait plus que moi et le colonel ... je passe sur quelques détails le colon arrive tout le monde au garde à vous et mi sentant plusieurs dizaines de paires d'yeux braqués sur moi ... j'avais du mal à garder mon sérieux, le colon annonce : << Pour les couleurs>> enfin ça va être à moi et j'attend l'ordre "envoyez" qui ne vient pas ... j'ai de plus en plus de mal à garder mon sérieux ... enfin le Colon lance le mot libératoire <<ENVOYEZ>> .. Et là heureusement qu'il n'y avait pas de sonnerie aux couleurs car en trois brassées les couleurs furent envoyées.
Dispersion et je me prépare à regagner le local de semaine quand j'entends le Colon demander à un adjudant chef d'où j'étais à la réponse " Du Messlem mon Colonel3 réponse du Colon " Mais N de D foutez leur la paix à ces gars la " Résultat nous ne fûmes que 2 sur 13 à monter la semaine
Rien ne se perd toutse transforme . Japplique cette maxime car je recycle beaucoup pour la réalisation de mes modèles réduits

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 20 Déc 2007, 17:56
Localisation: Amilly Loiret
Région: Gâtinais
Pays: France

Voir le Blog de Jean-Claude Jouquan : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 133  Nouveau message de Jean-Claude Jouquan  Nouveau message 08 Mai 2013, 19:08

Petite suite
Quelques temps plus tard je croise mon fameux lieutenant qui m'interpelle en ces termes:<< Ah Caporal il faudrait être un peu plus militaire >>Ma réponse :<< Oh vous savez mon lieutenant il y a une différence entre vous moi, je suis un civil militarisé de force et vous , vous êtes un militaire et je doute qu'on arriverait à vous civiliser ... >>> il a tourné les talons sans répondre et c'est ce peut-être qui m'a valu la mention sur mon dossier" Bon élément mais n'a pas l'esprit militaire 3 .
Est ce aussi pour cette raison que je n'ai jamais fait de période militaire comme presque tous ceux de mon âge revenus dans le civil
Amitiés à tous
J-C J
Rien ne se perd toutse transforme . Japplique cette maxime car je recycle beaucoup pour la réalisation de mes modèles réduits

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 20 Déc 2007, 17:56
Localisation: Amilly Loiret
Région: Gâtinais
Pays: France

Voir le Blog de Jean-Claude Jouquan : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 134  Nouveau message de Michel 44  Nouveau message 08 Mai 2013, 19:58

Les deux avaient surement raison !!!
Michel


 

Voir le Blog de Michel 44 : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 135  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 08 Mai 2013, 22:45

Merci pour cette mise en ligne détaillée !

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11448
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 136  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 09 Mai 2013, 13:23

Bon, alors je crois qu'il est temps que je raconte mon service militaire. J'ai déserté depuis longtemps le forum et voilà que je découvre ce sujet qui m'inspire !
Je fais partie de la classe 59/1. J'étais sursitaire
Je n'étais pas enthousiaste pour mener la vie de caserne. Aussi ai-je eu l'idée de me faire envoyer dans une station scientifique...des Iles Kerguelen où je savais que des appelés avaient passé quasiment tout leur temps.
Pour être sincère, je me suis fait pistonner par Paul-Emile Victor, par l'intermédiaire d'une relation de travail.
Condition nécessaire: Il fallait que je sois incorporé dans l'armée de l'air.
Me voilà donc en février 1959 à la Base d'instruction de Compiègne (Royallieu), connue pour avoir servi autrefois d'antichambre des camps de concentration. ( Son commandant s'appelait Führer, ça ne s'invente pas. Il avait un dada: Il voulait remplacer le mot "corvée" par "service". Il avait fait installer des hauts-parleurs dans les piaules, mais ils ne marchaient jamais) Michel Drucker y a fait ses classes quelques années plus tard, et dans ses mémoires se plaint du régime dur qu'il y a supporté, ce en quoi je trouve qu'il exagère, car c'était un repaire de planqués)
2 mois de classes. J'ai tiré quelques balles de MAS 36 dans le stand; je crois que je faisais peur aux gradés. Le lieutenant m'a qualifié de "soldat d'opérette". J'ai tiré aussi 1/2 chargeur de MAT 49.
Et puis, chacun a reçu une affectation. La plupart au ministère de l'air à Paris.
Ayant demandé la spécialite "météo" comme me l'avait recommandé PEV, j'ai été affecté...au centre météo (civile) de Rennes. J'ai fait là ma formation d'aide-météo sur le tas. Aide-météo, c'est beaucoup dire: J'étais au standard, et il s'agissait de noter très vite les observations qui arrivaient toutes les heures de la région Bretagne. Puis je fus envoyé à l'aéroport d'Orly, où je "pointai" des cartes.
Un beau jour de janvier 1960, 3 de mes camarades furent convoqués au bureau du chef de station. Ils en ressortirent 5 minutes plus tard la mine déconfite: Ils étaient désignés pour rejoindre la base de Reggane où les essais allaient commencer. Je ne pus m'empêcher de lâcher à la contonnade: "Oh, ben moi, ça me plairait bien d'aller faire un tour au Sahara".
J'étais en permission quelques temps plus tard, quand je reçus un télégramme officiel m'invitant à me présenter à la direction de la météo nationale,( qui se trouvait à l'époque quai Branly) "en vue d'une mission"'.
Là, Un homme qui était apparemment l'un des grands patrons de la météo me tint ce langage: L'un de vos camarades ne se sent pas bien à Reggane, et il demande à permuter avec vous puisque vous êtes volontaire.
Je protestai mollement.
Pendant l'entretien, un autre homme est entré dans le bureau, à qui le premier a annoncé qu'un autre essai nucléaire aurait lieu prochainement. J'ai appris aussi à cette occasion où était passé le nuage radioactif du premier essai. Toutes choses que mes oreilles n'auraient pas dû entendre...
J'ai été plus long que prévu; si vous voulez savoir la suite, ce sera pour une prochaine fois...
Bon après-midi


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 138  Nouveau message de Jean-Claude Jouquan  Nouveau message 09 Mai 2013, 15:17

Petite histoire vécue toujours à la station radio du Messlem Bizerte:
Je vous ai dit précédemment que nous étions logés dans des baraques en tôle et il a été décidé que nous serions nourris par la Marine qui occupait le souterrain réalisé par les allemands durant la guerre 39/45 et mais nous étions toujours logés en surface . Un jour que nous étions allés rendre visite à nos copains les marins en tenue habituelle c'est à dire claquettes short militaire mais retaillé par nos soins c'est à que les poches dépassaient ... très sexy ...!!! moi en polo civil et cheveux longs ... au moment de sortir du souterrain nous croisons un groupe d'officiers dont l'Amiral commandant la base de Bizerte... N'ayant pas de coiffure pas question de salut règlementaire tête nue, n'est-ce pas !!! alors nous nous alignons le long de la paroi su couloir et attendons gentiment que tout ce beau monde soit passé , ouf voila les derniers mais parmi eux un lieutenant( tiens encore un...) qui nous regarde avec insistance et nous interpelle : << Qu'est-ce que c'est que cette tenue des gens du Messlem ? Donnez moi vos noms >> et chacun de décliner nom et grade puis il rejoint le groupe mené par l'Amiral et il se retourne et s'adressant à moi il me demande << C'est JOURDAN votre nom?>> << oui oui mon lieutenant ...>> et nous remontons à la station radio, à l'époque je logeais à côté du bureau du chef de station la séparation était une simple toile, et le lendemain je l'entendis répondre au téléphone :<< Non non mon mon lieutenant il n'y a pas de JOURDAN ici ... ah et puis vous savez le vent a cassé le mât du drapeau ... et le coiffeur n'est pas venu depuis plus de 6 semaines ...>> et plein d'autres bricoles plus ou moins relatives à la station.
il lui a tellement embrouillé les explications que nous n'avons jamais entendu parler de cette rencontre amiralesque. Ce chef de quart (sergent-chef) était un brave type un peu à côté de ses pompes par moment; il avait eu un accident d'avion parait-il en temps que pilote de chasse et un traumatisme crânien avait laissé des traces c'est pourquoi nous étions indulgent avec lui . Un jour qu'il m'avait demandé de désherber devant la station radio et ayant tardé à le faire mon adjudant ma dit:<< Dites donc JOUQUAN le chef vous demandé de désherber devant la station ... allez donc l'aider un peu...>> tout cela avec un sourire complice. Je vais donc illico pour faire ma petite corvée et que vois-je ? mon brave Sergent-chef à quatre pattes en train d'arracher l'herbe avec une pince universelle ... << J'arrive chef laissez je le fais ...>> il se relève et s'en va et moi aussitôt je vais voir le copain responsable du groupe électrogène lui demander s'il n'avait pas 1 ou 2 litres de gasoil en rab ... l'été tous les liquides se dilatent et il ne fut pas difficile de satisfaire ma demande ... un arrosage judicieux des herbes indésirables une allumette et une feuille de papier journal et hop plus d'herbes... juste eu à surveiller le feu pour en limiter la progression.
A plus pour d'autres souvenirs
J-C J
a
Rien ne se perd toutse transforme . Japplique cette maxime car je recycle beaucoup pour la réalisation de mes modèles réduits

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 20 Déc 2007, 17:56
Localisation: Amilly Loiret
Région: Gâtinais
Pays: France

Voir le Blog de Jean-Claude Jouquan : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 139  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 09 Mai 2013, 15:43

Jean-Claude Jouquan a écrit: Est ce aussi pour cette raison que je n'ai jamais fait de période militaire comme presque tous ceux de mon âge revenus dans le civil
Amitiés à tous
J-C J

Bonjour,
Il me semble bien que les exploitants radios non gradés n'effectuaient pas, à cette époque de période militaire. Il restait en effet un effectif pléthorique excellent formé durant la période des évènements d'Afrique du nord.
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4203
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: service militaire, racontez !

Nouveau message Post Numéro: 140  Nouveau message de Jean-Claude Jouquan  Nouveau message 09 Mai 2013, 21:24

Bonsoir Aldebert
Ah j' ignorait cette éventualité et elle me semble plausible mais je ne vois pas le rapport avec les effectifs pléthoriques, mais il est vrai qu'en lecture au son on se défendait pas mal surtout dans l'Armée de l'Air où nous passions l'examen de certification à 800 signaux par minute et je pense qu' après quelques semaines en poste en réel nous avions encore progressé. Je me souviens d'avoir été avec deux nouveau assurer la liaison de 24 h avec anglais , américains italiens et espagnols pour un naufrage d'un bateau anglais au large des côtes de la Galice et nous devions nous relayer mais mes deux copains n' avaient pas assez de pratique et je me suis tapé quasiment les 24 h
Cordialement
J-C J
Rien ne se perd toutse transforme . Japplique cette maxime car je recycle beaucoup pour la réalisation de mes modèles réduits

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 20 Déc 2007, 17:56
Localisation: Amilly Loiret
Région: Gâtinais
Pays: France

Voir le Blog de Jean-Claude Jouquan : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES SUITES, CONSÉQUENCES ET HÉRITAGES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE SAUVETAGE EN MER DES AVIATEURS BRITANNIQUES 
Aujourd’hui, 01:00
par: Signal Corps 
    dans:  Identification de pièces de chars allemands ou d'artillerie suite 
Hier, 22:22
par: Yankee2fois 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 22:09
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
Hier, 21:46
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 21:35
par: François 
    dans:  Diana Rigg est décédée 
Hier, 20:50
par: pascal GUERIN 
    dans:  Anecdotes peu banales. 
Hier, 20:31
par: PHILIPPE77 
    dans:  Le meilleur pilote de la ww2? 
Hier, 20:04
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Coronavirus-Covid 19 
Hier, 19:31
par: Aldebert 
    dans:  Bon site internet pour visualiser des archives vidéo? 
Hier, 17:56
par: François 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll