Connexion  •  M’enregistrer

Destinée des armes et équipements après la guerre

La ww2 a laissé des situations conflictuelles dès mai 1945, elle a également entraîné des conséquences sur des pays (modifications des frontières) et sur les populations, enfin, la technologie mobilisée au service des belligérants a permis après guerre la mise en place d'applications diverses.
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 22 Jan 2019, 00:04

Je sais : ces machines sont incroyables de robustesse et, en plus, elles ont certaines qualités pour planer quand un moteur lâche ...

vétéran
vétéran

 
Messages: 1740
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de Gaston  Nouveau message 22 Jan 2019, 06:55

Suffit de voir le Douglas XCG-17, variante planeur du DC-3...
Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

M. Audiard

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2899
Inscription: 19 Aoû 2014, 23:09
Région: Perroy, VD
Pays: Suisse

Voir le Blog de Gaston : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 22 Jan 2019, 11:42

Et il ne faut pas oublier que du C47 (DC3 militaire) fut dérivé le premier vrai appareil gunship basé sur un avion de transport: AC47 Spooky (Puff)
Il fut très réussi et démontra toute l'efficacité de ce concept et fut l'ancêtre du fameux AC-130.

Extraits de wiki:

L'AC-47 était un C-47 (la version militaire du DC-3) de l'United States Air Force, qui avait été modifié par le montage de trois miniguns General Electric de 7,62 mm, pour tirer à travers deux fenêtres à l'arrière et la porte de chargement latérale du côté gauche (du côté du commandant de bord) de l'avion. D'autres configurations d'armement pouvaient également être trouvées sur des C-47 similaires basés à travers le monde. Les armes étaient actionnées par une commande sur le manche du pilote, où il pouvait contrôler les armes à feu, soit individuellement ou ensemble, bien que des artilleurs étaient aussi parmi l'équipage pour pallier les enrayements des armes à feu et autres problèmes. La fonction principale de l'avion était l'appui aérien rapproché des troupes au sol et il pouvait tourner autour de la cible pendant des heures, fournissant un tir de suppression.

Le premier succès significatif du Puff eut lieu dans la nuit du 23 au 24 décembre 1964. Le CF-47 arriva sur l'avant-poste des Forces Spéciales à Tranh Yend, dans le delta du Mékong, seulement 37 minutes après la demande d'appui aérien, il tira 4 500 cartouches, et cassa l'attaque Viet Cong. Le FC-47 fut ensuite appelé pour soutenir un deuxième avant-poste à Trung Hung, à environ 20 miles de là. L'avion repoussa de nouveau l'attaque Viet Cong, les forçant au repli. Entre le 15 et le 26 décembre, le FC-47 a effectua seize sorties de combat, toutes réussies. Le 8 février 1965, un avion CF-47, au-dessus de la zone de Bong Son des hauts plateaux du centre du Viêt Nam, montra ses capacités à contrer une offensive Viet Cong. Pendant plus de quatre heures, il tira 20 500 coups sur une position Viet Cong au sommet d'une colline, tuant environ 300 soldats.

Le 4e ACS fut déployé à Tan Son Nhut Air Base, au Viêt Nam, le 14 novembre 1965. Il utilisait alors l'indicatif d'appel « Spooky ». Chacun des trois miniguns de 7,62 mm pourrait être sélectivement réglé à une cadence de feu de 50 ou 100 coups par seconde. Tournant par la gauche autour de la cible à une vitesse de 120 nœuds et une altitude de 3 000 pieds, l'avion de combat pouvait mettre une balle ou une traçante lumineuse rouge (une tous les cinq coups) dans chaque mètre carré d'une cible grande comme un terrain de football en trois secondes et, aussi longtemps que les 45 fusées et les 24 000 coups, approvisionnement de base en munitions, n'étaient pas épuisés, il pouvait le faire par intermittence tout en restant sur la cible pendant des heures.

Des AC-47 sont encore en usage en Colombie, où ils sont connus par des civils comme Avion fantasma (avions fantômes). Ils sont exploités par la force aérienne locale en opérations anti-insurrectionnelles, en conjonction avec des hélicoptères Arpia AH-60 (une variante armée de l'UH-60) et Cessna A-37 Dragonfly contre des groupes armés locaux illégaux.

vétéran
vétéran

 
Messages: 806
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 22 Jan 2019, 20:05

Signal Corps a écrit:[J'ai récemment emprunté un de ces "dinosaures'' en Colombie et je peux vous assurer qu'aucun aéronef moderne ne pourrait tolérer les conditions extrêmes auxquels ces bons vieux DC3 sont soumis.


J'ai aussi eu l'occasion de l'emprunter sur une ligne intérieure en Algérie et j'avoue que je n'étais pas rassuré. Coté confort c'est rude. Combien de Dakotas dure et triste fortune se sont écrasés ou perdus en mer.
Sur le plan des aéronefs, année 50/60, nous en avons usés plus d'un en Algérie. T6 - Corsairs (belle bête) - et même des Ju52 -
La république d'Irlande possédait des Ju52 . Un de ces appareils assurait la liaison Irlande-Lourdes avec escale à Rennes - Saint Jacques, fin années 40 début années 50.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3645
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 22 Jan 2019, 21:14

Avions increvables, qui ont connu plusieurs vies, comme celui-ci:
DC3 tutcl.jpg
DC3 tutcl.jpg (20.01 Kio) Vu 315 fois

C47B-DK s/n 25874

"Il s’agit d’un C47, version militaire du DC-3 qui appartenait à L’US Air Force (43-48614). Après la guerre il est vendu en Suisse à Alpar (HB-ATU). La vente étant annulée, il est cédé, vers 1948, à une entreprise française STAEO (Société de Transports Aériens en Extrême Orient) qui opère en Indochine (F-BEIU). Cette compagnie est très liée à la COSARA (Société du Comptoir Saïgonnais de Ravitaillement). Il semble qu’il ait volé pour les deux entreprises. Il participe à toute la guerre d’Indochine, dont le dernier épisode, le plan Cognac, pont aérien pour évacuer les populations du Nord vers le Sud après la chute de Dien Bien Phu. En Août 1956, il rejoint la flotte de la nouvelle Air Viet Nam (F-VNBU). Il a alors effectué 10 494 heures de vol. Fin 1958, il a quitté la flotte d’Air Viet Nam. On le retrouve ensuite à Aérotechnique (Aérotec) qui travaille surtout sur les champs pétrolifères du Sahara (F-OBDS). À l’indépendance de l’Algérie, Aérotec est dissoute, notre DC-3 se retrouve à Airnautic compagnie française. (F-BBOS). Il est acheté par Air Afrique en mars 1966. Immatriculé TU-TCL, il est nommé Lomé, je ne pense pas qu’il y ait eu de baptême. Basé à Lomé, il dessert principalement la route vers Cotonou. Il est retiré du service en septembre 1972. Stocké à Dakar, il y a été démantelé."


Petite anecdote que se plaisait à raconter Julien Garcia un se ses pilotes : « Pour Lomé Cotonou, on faisait les pleins complets. En cas de problème, comme la chèvre de Monsieur Seguin, on ne tombait qu’au petit matin ! »

http://www.airafrique.eu/avions1/dc-3/
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12412
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Signal Corps  Nouveau message 22 Jan 2019, 23:02

Tomcat a écrit:... Des AC-47 sont encore en usage en Colombie, où ils sont connus par des civils comme Avion fantasma (avions fantômes). Ils sont exploités par la force aérienne locale en opérations anti-insurrectionnelles ...

En réalité, il ne s'agit pas de AC47 mais de Basler BT-67 acquis en 1998 par la Fuerza Aérea Colombiana et qui en a cédé deux à la police colombienne en 2004 pour des opérations antidrogues.
A l'image des AC-47 Spooky de la guerre du Vietnam, des BT-67 de la Fuerza Aérea Colombiana, appelés localement ''AC-47T Fantasma'', sont équipés sur le côté gauche de trois mitrailleuses multitubes M134 Minigun à haute cadence de tir.

Le Basler BT-47 est un aéronef basé sur la structure largement reconvertie du Douglas DC3/C47 permettant, à coût réduit, d'en augmenter la durée de vie :
https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/274.html
Les modifications consistent par le remplacement des moteurs par des turbopropulseurs, du cablâge, la modernisation de l'avionique, l'allongement du fuselage, le renforcement de la structure et du train d'atterrissage, des modifications du poste de pilotage, des bords d'attaque, du saumon d'ailes etc..

Image

Le plus surprenant reste l'acquisition par l'US Air Force du Basler BT-67, qui, durant la dernière décénnie utilisa, au sein du 6th Special Operation Squadron, plusieurs avions de transport de ce type pour des opérations clandestines, entre autres en Afghanistan. Ces avions étaient désignés Basler C-47T dans la nomenclature américaine mais sembleraient avoir été retirés du service opérationnel en 2008.

Aux États-Unis, le BT-67 est aussi en service dans l’US Forest Service pour le soutien logistique et bombardier d’eau, fonction pour laquelle il transporte 3800 kg de charge interne d’attaque du feu.

En 2015, cet aéronef s’ouvrait au marché étatique chinois : un BT-67 de reconnaissance et d’exploration polaire fût acquis par un institut public de recherches de Shanghai.

A ce jour, le Basler BT-67 est toujours en production : https://www.baslerturbo.com

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 910
Inscription: 05 Avr 2014, 13:50
Région: Provence
Pays: France

Voir le Blog de Signal Corps : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 23 Jan 2019, 12:16

Parmis les navires de la seconde guerre mondiale qui ont connus une carrière exceptionnellement longue après la guerre, on peut citer les cuirassées américains de la classe Iowa:

Source wiki:

USS Iowa (BB-61)

L'USS Iowa fut la première unité à entrer en service. Sa quille fut posée le 27 juin 1940 et il entra en service le 22 février 1943. Il servit dans la guerre du Pacifique au cours de laquelle il participa entre autres à la bataille de la mer des Philippines. Après avoir été placé brièvement dans la flotte de réserve, l’Iowa reprit du service dans la guerre de Corée durant laquelle il bombarda les côtes coréennes. En 1958, l’Iowa fut de nouveau mis en réserve jusqu'en 1984. Cette année-là, le navire fut remis en service dans le cadre du plan de Ronald Reagan de la « marine de 600 navires ». Il fut alors utilisé entre autres au Nicaragua et dans le golfe Persique. Il fut replacé en réserve en 1990 et rayé des cadres de la flotte en 1995 puis réintégré peu de temps après dans la flotte de réserve où il figurait toujours en 2006. Il était mouillé dans la Suisun Bay au nord-est de San Francisco. En 2012, il est transformé en navire musée, remorqué et mouillé de façon permanente dans le port de Los Angeles en Californie où il accueille des visiteurs tous les jours. L’Iowa est resté en service actif 18 ans et 11 mois entre 1943 et 1990.

USS New Jersey (BB-62)

L'USS New Jersey fut mis sur cale le 16 septembre 1940 et mis en service le 23 mai 1943. Durant la Seconde Guerre mondiale, il prit part entre autres au bombardement de Saipan, puis plus tard défendit une flottille de porte-avions devant Okinawa. Après avoir été intégré brièvement dans la flotte de réserve surnommée Mothball fleet, le New Jersey bombarda, durant la guerre de Corée, les côtes de Wonsan et d'autres villes de Corée du Nord puis fut retiré du service actif en 1957. Le New Jersey fut le seul navire de la classe Iowa à participer à la guerre du Viêt Nam : là-bas, il tira près de 3 000 projectiles avec son artillerie principale. De 1969 à 1982, il participa à plusieurs grandes manœuvres avant d'être retiré du service en 1991 et rayé des cadres de la flotte en 1995. Le New Jersey a aussi servi à bombarder les côtes irakiennes et koweïtiennes durant la guerre du Golfe de 1991. Le New Jersey est aujourd'hui mouillé à Camden dans le New Jersey, où il peut être visité. Le New Jersey est resté en service actif durant 21 ans et 5 mois.

USS Missouri (BB-63)

L'USS Missouri fut mis sur cale le 6 janvier 1941 et mis en service le 11 juin 1944. Durant la Seconde Guerre mondiale, il prit part, entre autres, à la bataille d'Iwo Jima et bombarda, peu de temps avant la fin de la guerre, les installations industrielles d'Hichiti au Japon. Le 2 septembre 1945, la capitulation sans conditions du Japon fut signée à son bord par Mamoru Shigemitsu en présence de l'amiral Chester Nimitz et du général des armées Douglas MacArthur. En 1950, le Missouri participa au bombardement des côtes de la Corée puis fut retiré du service en 1955. En 1986, il fut réactivé une première fois et participa en 1991 à l'opération Desert Storm durant laquelle il utilisa son artillerie mais lança également des missiles. Le Missouri fut mis en réserve en 1995 puis rayé des cadres de la flotte la même année. Aujourd'hui, il est transformé en bateau musée à Pearl Harbor, Hawaï. Le Missouri est resté en tout 16 ans et 4 mois en service actif.

USS Wisconsin (BB-64)

L'USS Wisconsin fut mis sur cale le 25 janvier 1941 et entra en service le 16 avril 1943. Durant la Seconde Guerre mondiale, il participa à la prise d'Iwo Jima et fut également utilisé pour la conquête des principales îles japonaises. La première mise en réserve eu lieu en 1948 mais, en 1951, il fut réactivé pour participer à la guerre de Corée. En 1958, il fut remis en réserve. En 1988, le Wisconsin entra une troisième fois en service et il participa à la guerre du Golfe en 1991. Il tira contre le territoire irakien 24 missiles dont les lanceurs avaient, à l'époque, été installés entre les cheminées. Il fut remis dans la réserve en 1991 puis rayé des registres en 1995. En 1998, il fut néanmoins réintégré dans la flotte et resta dans la réserve jusqu'en 2006, mouillé devant le Nauticus National Maritime Center à Norfolk, Virginie où sa passerelle pouvait être visitée. Le navire passa en tout 13 ans et 11 mois en service actif.

vétéran
vétéran

 
Messages: 806
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de Finril56  Nouveau message 05 Mar 2019, 12:06

Comme arme de la Seconde Guerre Mondiale utilisés après il y a les SU-100

Certains virent encore le feu durant la guerre du Kippour en 1973. Et ils en restent en service dans l'armée vietnamienne et nord-coreenne

Major
Major

 
Messages: 218
Inscription: 03 Nov 2017, 17:17
Région: Grenoble
Pays: France

Voir le Blog de Finril56 : cliquez ici


Re: Destinée des armes et équipements après la guerre

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 10 Mar 2019, 21:46

Tomcat a écrit:La guerre civile syrienne a vu l'emploi d'armes qu'on pensait disparues à l'époque de l'AK47 bon marché, comme l'emploi d'armes individuelles telles que les Mosin-nagant, STG44, MP40, M1919...

Mais où ont ils pu trouver des STG44 ou des M1919 qui s'échangent à prix d'or?
Il y a moins cher et plus facile à trouver, comme l'ak47.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1163
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers SUITES, CONSÉQUENCES ET HÉRITAGES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Aujourd’hui, 01:43
par: Signal Corps 
    dans:  Traduction/Recherche 
Aujourd’hui, 00:11
par: tistou48 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 22:54
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Hier, 22:51
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 22:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  endommager un char à la mitrailleuse 
Hier, 20:28
par: alain adam 
    dans:  Fieseler Storch abattu mai 1940 
Hier, 14:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  BD sur la Guerre civile en Espagne 
Hier, 12:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Localisation N° Feldpost 
Hier, 12:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Croisement de parcours... 
Hier, 07:02
par: Belchasse 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll