Page 1 sur 1

Assaut omaha beach

Nouveau messagePosté: 11 Mar 2007, 17:02
de cooki85
brj
je souhaiterais savoir :
Pourquoi, omaha beach, contrairement aux autres plages, n'est-elle pas conquise dans les minutes qui suivent l'assaut ? :roll:
merci pr vos reponses

Nouveau messagePosté: 11 Mar 2007, 18:04
de Zgorzelsky
:roll: Et évidemment, il ne t'est pas venu à l'idée de faire une recherche sur google, ou mieux, d'aller visiter l'un des sites partenaires (ex celui de Juin44) ???

Allez, un indice: 352
J'suis trop bon, moi, ça me perdra.

Et pense à aller te présenter au bureau de recrutement, histoire de maintenir la convivialité de ce forum ;)

Bonne continuation parmi nous,

Phil - modo en second du dimanche

PS: gaffe à ton orthographe, le langage sms est plutôt mal vu par ici :)

oui

Nouveau messagePosté: 11 Mar 2007, 20:46
de juin1944
pour plus d'infos sur Omaha Beach, voir ici
http://perso.orange.fr/stephane.delogu/omahabeach.html

Re: oui

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2007, 11:58
de clayroger
juin1944 a écrit:pour plus d'infos sur Omaha Beach, voir ici
http://perso.orange.fr/stephane.delogu/omahabeach.html


Bonjour

Vos pages sur Omaha contiennent de très bonnes choses que l'on n'a pas l'habitude de lire souvent ici et là.
Ne peut-on pas indiquer la liste des sources ayant servi à la rédaction ?

Pour préciser les choses, plusieurs facteurs expliquent le cafouillage d'Omaha :
1 - le terrain défavorable. La plage est surmontée d'une dune impressionnante favorisant le défenseur, alors que les autres plages n'ont pas ce type de terrain.

2 - Omaha Beach était une plage très fortifiée, notamment avec un mur de barrage que les troupes US ont mis du temps à faire sauter.

3 - La présence de troupes de la 352e Division d'infanterie est pour peu de choses dans les succès défensifs allemands sur la plage. Seules deux compagnies du 916e RI et deux sections du 914e RI étaient présentes au contact.
Par contre, l'artillerie de la division (deux groupes de batteries à portée directe d'Omaha, soit vingt quatre canons) a été pour beaucoup dans la neutralisation initiale de l'offensive amphibie américaine.
Toutefois, l'effet de la présence de la division allemande s'est faite sentir en sortie de plage l'orsqu'il s'est agi d'élargir la tête de pont.
La défense de Viervillle et Colleville a été acharnée, renforcée successivement dans la journée par le bataillon du Génie, le IIe bataillon du 915 RI, la compagnie de Marders III plus encore d'autres petites unités.

Il est à noter que les responsables militaires américains s'attendaient à une résistance très forte à cet endroit comme à Utah, et ont été étonnés après coup du "faible" taux de pertes enregistré à Omaha (moins de 1 000 morts, pour 3 000 pertes au total avec les blessés et disparus).

@+

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2007, 12:17
de Emmanuel
Bonjour
Je crois que l'on peut également dire que les bombardements préliminaires au débarquement avaient terriblement manqués leurs cibles :?

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2007, 14:30
de clayroger
Emmanuel a écrit:Bonjour
Je crois que l'on peut également dire que les bombardements préliminaires au débarquement avaient terriblement manqués leurs cibles :?


Si vous parlez des bombardements aériens, aucun n'a atteint ses cibles sur aucune plage. Donc pour moi, ce n'est pas un facteur unique à Omaha.
Par ailleurs, les bombardements ratés d'Omaha ont bousillé plusieurs batteries d'artillerie, particulièrement du 1er Régiment de Flak.

Alors l'un dans l'autre ....

@+

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2007, 16:18
de Audie Murphy
Les Américains avaient également refusé les idées britanniques au sujet de blindés spéciaux, mais ce n'est en définitive pas un facteur puisqu'ils les auraient probablement perdus dans la Manche au même titre que leurs Shermans.

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2007, 16:54
de clayroger
Audie Murphy a écrit:Les Américains avaient également refusé les idées britanniques au sujet de blindés spéciaux, mais ce n'est en définitive pas un facteur puisqu'ils les auraient probablement perdus dans la Manche au même titre que leurs Shermans.


Oui exactement, ou alors bloqués devant le mur bétonné.

@+