Connexion  •  M’enregistrer

La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Bloody Omaha ou l'enfer sur 7 km de plage de sable fin. A partir de 6h30 la Big Red One et la 29ème DI du V ème corps du général Gerow vont subir de très lourdes pertes. Bombardements ratés, chars DD lancés trop loin des côtes et qui coulent, rien ne fonctionne comme prévu. En plus la redoutable 352ème DI allemande est présente sur les lieux.
Au soir du jour J, 34250 hommes auront débarqué sur cette plage.

Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 26 Jan 2019, 20:53

Pour info , vous pouvez accéder a une carte BIGOT qui concerne une partie de la plage d'Omaha ici ( secteur Charlie et Dog + pointe du Hoc ) en image zoomable , avec les infos connues sur les défenses .
http://www.bl.uk/onlinegallery/onlineex ... u1944.html

Image

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2600
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 26 Jan 2019, 21:09

Mais comme j'en vois d'ici qui vont râler car la carte n'est pas complète ( si si , je vous connais bien :) ) , j'ai placé sur serveur la carte intégrale d'Omaha ( 87.6 Mo ! ) :
alainadam/DIVERS/Omaha.pdf

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2600
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 26 Jan 2019, 21:17

Un grand merci Alain ! ::Merci::

Elle est géniale cette carte, très détaillé. ::super::
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12990
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 26 Jan 2019, 21:24

kfranc01 a écrit:Un grand merci Alain ! ::Merci::

Elle est géniale cette carte, très détaillé. ::super::


Bah , si je peux aider ...
J'ai toutes les plages du dday , des cartes de zone de tir des batteries allemandes , bref toute la panoplie . Mais comme ce n'est pas trop ma tasse de thé , je fais silence sur ce type de documentation , d'autant qu'on peut en trouver beaucoup sur le net, a condition de chercher un peu.
Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2600
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 26 Jan 2019, 21:47

Et bien, l'analyse de cette carte me fait froid dans le dos ! De la folie d'avoir débarqué là, sans moyen de franchissement d'obstacle du genre Churchill ARK !!! grossesurprise

Y'a un mur tout du long ou un talus a franchir, avec pas un coin de plage qui ne soit balayé par des tirs croisés de mitrailleuses; seul endroit non couvert directement au pied du talus ! grossesurprise

Pas besoin de troupes d'élites pour repousser un assaut a cet endroit, il suffit de maintenir opérationnels la cinquantaine de mitrailleuses que j'ai recensé, et personne ne passera ! :?

Les destroyers qui ont pris des risques incroyables en s'approchant pour dégommer les nids de mitrailleuse avec l'artillerie de bord, tir à vue, a permis de sauver bien des vies et éviter le fiasco le plus total. :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12990
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 26 Jan 2019, 22:33

Je suis ok avec ton analyse , mais l'idée était de tenir un front rapidement jointé entre Utah et Sword , et la structure du terrain entre Gold et Omaha ne laissait aucune autre opportunité de débarquement . Il fallait en plus faire taire les canons de la pointe du hoc ( extreme ouest d'Omaha ) - qui en fait n’étaient plus la .
Du coup , Omaha était indispensable comme lieu de débarquement .
Les aeroportés US ont été utilisés pour consolider le débarquement sur Utah , flanc sud et nord , ce qui a grandement aidé au déploiement sur cette plage et la prise de la presqu'ile du cotentin , et les aéroportés britanniques ont été parachutés a l’extrême est de Sword pour tenir les ponts.
Du coup , les troupes débarquant à Omaha n'avaient aucun appui dans les terres et cette position assez centrale s'exposait en plus a recevoir rapidement des renforts Allemands du fait des réseaux routiers . La perte de sherman DD en mer n'a, en plus, pas aidé .
Bref , tout analyste militaire savait a l'avance qu'il s'engageait sur de lourdes pertes à Omaha , mais qu'en mettant les moyens , la plage serait finalement prise.
Apres guerre , et comme toujours on chercha a dédouaner le commandement ou le politique d'une action vouée a un quasi-echec , mais pour moi la vérité est que ces gens la savaient avant le jour J , que le bilan allait être terrible .
Mais en stratégie , on fait parfois le pari de sacrifier une partie des hommes pour tenir un point crucial . Bien entendu ce genre de discours n'est pas audible de nos jours , raison pour laquelle les auteurs américains modernes se réfugient sur une sur-compétence de la 352.I.D. ( qui est bien entendue copiée par les auteurs européens ) , par exemple, ce que nos amis contributeurs ont déterminé comme erroné en lisant simplement quelques archives allemandes, ce que certains auteurs "émérites" n'ont pas fait à priori .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2600
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Rob1  Nouveau message 26 Jan 2019, 23:28

alain adam a écrit:Apres guerre , et comme toujours on chercha a dédouaner le commandement ou le politique d'une action vouée a un quasi-echec , mais pour moi la vérité est que ces gens la savaient avant le jour J , que le bilan allait être terrible .

J'avais vu une prévision alliée des pertes, mais je ne la retrouve pas... En gros, ce que j'avais retenu, c'était : plus de pertes qu'il y en a réellement eu à Omaha Beach, et des pertes identiques pour les quatre autres plages :shock:

Sergeant Major
Sergeant Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 79
Inscription: 12 Sep 2017, 16:50
Région: Île-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Rob1 : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 28 Jan 2019, 02:22

Loïc Charpentier a écrit:[
Il ne faut pas rêver, hormis les Panzer-, Panzergrenadier-, les Gebirgs- et Fallschirmjäger-Divisionen - classées "hors Welle", mais assimilées à la 1.Welle- et les Infanterie-Divisionen de ladite 1. Welle (35 divisions) & 2. Welle (9 divisions), plus un certain nombre unités des Heerestruppen (dont les StuG-Brigaden, les s. Heeres-Panzer-Abtn.), toutes sensées être des unités de "premier brin", le reste avait une valeur combative très variable, qui dépendait, essentiellement, de la compétence de leur Kommandeur et de son état-major.

La notion de welle est se rapporte à une levée selon l'année d'enrôlement des pimpims ou à la qualité de l'unité, voire les deux?
Welle qui signifie vague ou onde, mais aussi arbre.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1277
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 28 Jan 2019, 15:18

thucydide a écrit:La notion de welle est se rapporte à une levée selon l'année d'enrôlement des pimpims ou à la qualité de l'unité, voire les deux?


Bonjour,

Il y en aurait pour des pages à tenter de détailler les 35 Wellen (vagues de mobilisation), qui s'étaient succédé entre août 1939 et mars 1945. ::mal-a-la-tete::
En 1939, la composition d'une division selon sa vague de mobilisation :

Image

Image

Les quatre premières vagues de mobilisation, en août-septembre 1939, impliquaient la mise sur pied de guerre de 103 divisions (à la louche, 2 108 000 hommes) :

86 divisions d'infanterie, dont 35 (1.Welle), 16 (2.Welle), 20 (3.Welle), 14 (4.Welle), 1 Landwehrdivision,
plus :
3 divisions alpines
1 brigade de cavalerie
4 divisions d'infanterie motorisées
4 divisions blindées légères, qui seront convertis en divisions blindées
5 divisions blindées,
... toutes assimilées à des divisions de 1. Welle (divisions d'active)

Ci-après, le tableau d'armement des divisions, selon leur "type".

Image

Pour mémoire, le plan de mobilisation 1939-1940 portait sur une Feldheer (armée de terre en campagne) de 2 758 064 hommes et une Ersatzheer (armée (de terre) de remplacement) de 995 040 hommes... total : 3 754 104 hommes, sachant qu'à la mobilisation, il y avait 730 000 hommes réputés d'active, 500 000, en Réserve I, 600 000, en Réserve II ; le reste étant fourni par l'appel des nouvelles recrues, à partir de 18 ans révolus, et les engagements volontaires.

A l'automne 1939, c'était relativement simple, puisqu'il s'agissait, avant tout, de mettre la Heer sur le pied de guerre, tout en "gérant" les pertes, relativement faibles, de la Campagne de Pologne et la situation de la Drôle de Guerre. Cà s'était, évidemment, complexifié après le Westfeldzug et, à partir de fin 1940, la création de nouvelles divisions, en vue de Barbarossa.

Rien qu'en 1940, 153 régiments avaient été constitués - en principe, 3 régiments au sein d'une division d'infanterie - et, en octobre de la même année, 10 "nouvelles" divisions créées en piquant et en "complétant" des régiments existants, au sein d'autres divisions. Là, çà commençait à partir un peu dans tous les sens, car, au sein de nombreux régiments, le nombre de compagnies était passé de 4 à 3!

La 15. Welle (30 régiments), première levée "1941", menée en mai 1941, ne sera pas engagée, avant septembre suivant, pour cause d'instruction en cours - 12 à 13 semaines d'instruction de base, plus celle dans les écoles de spécialité -, dans les offensives estivales de Barbarossa.

Quand le 10 janvier 1942, la Heer avait déclaré 182 368 tués et 651 462 blessés (total : 843 830 hommes hors de combat !), depuis le 22 juin 1941, tous fronts confondus, dont 97% (à la louche) sur le seul Front Est, l'affaire s'était, sérieusement, compliquée, car les ressources humaines du III. Reich n'étaient pas inépuisables. A partir de là et jusqu'à la fin du conflit, le seul remède avait été l'application de multiples "pansements", pour combler les pertes dans les rangs, reconstituer les divisions exsangues, et en créer de nouvelles. A dater de 1943, la création de formations de "4ème zone", à partir des "volontaires" des territoires occupés à l'Est, va s'amplifier et, dès 1942, on n'hésitera plus à enrôler des prisonniers de guerre russes en tant qu'Hiwis, pour dégager la troupe des corvées et activités secondaires "bouffeuses" de temps - en 1944, la comptabilité régulière des Hiwis, au sein des divisions, deviendra la règle -.

A coups d'enrôlement de troupes de qualité combative médiocre - c'était, déjà, le cas, en 1940, avec les "Sicherungsdivisionen", pourtant constituées, alors, d'allemands "pure souche" ou assimilés (autrichiens, Bohême-Moravie) ! - de provenance hétéroclite (Bielorussie, Ukraine, etc.) et de pansements "multiples", la qualité générale de la Heer s'était cassée la gueule. Résultat : Dans les vagues successives de nouvelles recrues ( engagés volontaires et "appelés" de la classe), ceux qui étaient considérés comme de "bons éléments" étaient versés, en priorité, dans les divisions de "premier brin" - notamment, celles de la 1. Welle et les formations considérées comme "professionnelles" (exemple, la Panzerwaffe, toutes spécialités confondues). Quand les formations "historiques" de la Waffen-SS ( DR, LSSAH, TK) avaient été "considérées" comme des unités performantes - après en avoir gravement bavé sur la ligne de front - elles avaient été intégrées, à l'instar des unités de la Heer, dans le système de réassort par les vagues de recrutement, quand le bleu satisfaisait aux critères de sélection de la Waffen SS - taille, forme physique, etc. -, d'où l'incorporation d'office de "Malgré-Nous" alsaciens et mosellans, à dater de fin 1943. Une particularité, la Sturmartillerie - branche de l'Artillerie à ne pas confondre avec celle des Panzerjäger -, qui, jusqu'à la fin du conflit, ne recrutera que sur la base du volontariat, soit direct, soit par demande personnelle de transfert ; mais dans les faits, la Sturmartillerie n'alignera, au mieux, en 1944, que 45/46 Stugbrigaden, qui regroupaient, dans le meilleur des cas (!), 700/800 hommes, tous services confondus. A l'inverse, les Luftwaffe-Feld-Divisionen, unités d'infanterie constituées à partir des effectifs "pléthoriques" de la Luftwaffe, se prendront des tôles mémorables, avant que leurs "survivants" ne passent sous l'autorité directe de la Heer - au passage, il convient de ne pas comparer ces unités, renommées, Infanterie-Divisionen "L" avec les Fallschirmjäger-Divisionen et les Panzer(Panzer-Grenadier)-Divisionen de la Luftwaffe, elles, identifiées comme étant de "premier brin".

Même motif, même punition, avec les Volks-Grenadier-Divisionen, où, à dater de l'été 1944, on trouve tout et n'importe quoi, certaines étant des divisions d'infanterie "historiques", qui, à l'occasion d'une réorganisation, s'étaient retrouvées bombardées de ce titre, quand Himmler, après le 20 juillet 1944, s'était cru investi d'une compétence militaire (!), d'autres, des formations constituées à la hâte.

Assez rapidement, la Heer - au sens large -, avait souffert d'un manque de cadres - officiers, sous-officiers (notamment) - et d'hommes de troupe expérimentés, ces derniers étant essentiels pour transmettre leur expérience personnelle aux recrues. De surcroit, les formations de "premier brin" s'efforcaient d'effectuer leur complément, en puisant, dans la réserve disponible, les meilleurs éléments On constate les résultats de monter au "casse-pipe", avec des bleus sans réelle expérience du combat, lors de l'engagement des Panther, à Kursk, en juillet 1943, puis, à l'été 1944, celui des Panzer-Brigaden, dont la formation avait été bâclée, faute de temps. La nécessité, à dater de l'été 1944, de rogner sur l'indispensable temps de formation du personnel, pour l'expédier combler les trous, sur le front, avait été, également, préjudiciable à la qualité "combative" des unités.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3681
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: La 352.Infanterie Division, unité d'élite?

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Aoû 2019, 06:52

Dans son dernier livre, "Etre soldat de Hitler", Benoît RONDEAU nous éclaire sur la valeur combative de la 352.ID (pp.80-82)

L'ossature de la division est constituée par le Grenadier-Regiment.546 et les restes des 268 et 321.ID, des vétérans du front de l'Est et notamment de Koursk, complétée par des convalescents d'unités d'Afrique du Nord et d'Italie et des jeunes recrues. En France, la division doit être préparée pour combattre à l'Est mais l'entraînement est grandement perturbé par les travaux sur l'Atlantikwall et le fait qu'un tiers de l'effectif est tenu en réserve du LXXXIVAK.

ZIEGELMANN (Ia de la Division) se plaint de la piètre condition physique des nouveaux arrivants mal nourris et manquant de muscles, il réclame des suppléments de lait et de beurre pour les renforcer. Les nouveaux ne parviennent pas à terminer les marches d'entraînement.

Bref, une unité type de 1944 avec un solide cadre expérimenté complété de recrues mal dégrossies qui annonce le tournant que vont prendre les Volksgrenadier-Divisionen à la fin de l'été.
Pas une unité d'élite. Il n'empêche que la 352 mènera la vie dure aux GI's jusqu'à l'immolation dans le bocage normand.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10070
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers OMAHA BEACH




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Pourquoi ne pilotaient- ils pas un Rafale ? 
il y a 23 minutes
par: alain adam 
    dans:  LA BATAILLE DES HAIES VUE DU CIEL 
il y a 29 minutes
par: thucydide 
    dans:  Union entre la France et le Royaume-Uni 
il y a 37 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
il y a 42 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 21:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  80° Anniversaire - 1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre mondiale 
Aujourd’hui, 21:06
par: Alcide NITRYK 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Aujourd’hui, 20:58
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Aujourd’hui, 20:55
par: kfranc01 
    dans:  "Voyage à travers la France occupée 1940-1945" 
Aujourd’hui, 19:59
par: GBW067 
    dans:  TRACES DE GUERRE 
Aujourd’hui, 19:18
par: Aldebert 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll