Connexion  •  M’enregistrer

Que valait véritablement la Wehrmacht en 1940?

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: Que valait véritablement la Wehrmacht en 1940?

Nouveau message Post Numéro: 171  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Juil 2021, 20:57

Sans compter les luttes intestines entre "marchands d'armes" pour obtenir l'adjudication d'un marché!

Rien qu'en 1942, la firme DB loupait le juteux contrat du "Panther", pour 5 malheureux centimètres qui l'empêchait d'intégrer le 7,5 cm KwK l/70 de Rheinmetall-Borsig, alors que M.A.N. , qui ne venait, alors, qu'en seconde position, avait très sérieusement planché sur le problème. Certes, il n'y avait pas que çà qui avait causé l'éviction finale de DB, mais c'est parlant.

La même année, pour des raisons assez similaires, la firme Porsche et son "incontournable" président Ferdinand Porsche, associée à Krupp, pour l'occasion, avait fait des pieds et des mains pour imposer le Tiger P, face à Henschel/Rheinmetall. Déjà, un, Porsche avait perdu, deux, Krupp avait, alors, "oublier" de revoir les dimensions de sa tourelle, alors que Rheinmetall venait, déjà, proposer son 8.8 cm de 71 calibres, qui venait, nécessairement, faire de l'ombre au 8.8 cm de 56 calibres de chez Krupp!

Des retards de développements et, donc, de retard de mises en production du même acabit sont loin d'être des cas isolés.

Hormis payer les manteaux de zibeline de Frau Zimmer, épouse du fabricant de la célèbre Zimmerit, je n'ai jamais bien pigé la nécessité de cet enduit "amagnétique".

En 1943, l'armée allemande était la seule à utiliser des mines magnétiques antichars et, le moins qu'on puisse dire est que son emploi était très risqué et des plus "sportifs", d'ailleurs elle avait vite été "cantonnée" à des travaux de démolitions effectués par le Génie!

Au même moment, l'industrie militaire commençait, également, à produire le Panzerbüchse 54, la copie, en 88 mm, du Bazooka US, sans parler des Panzerfaust, qui avaient rapidement suivi! Tous ces nouveaux matériels étant capables de dézinguer un blindé à 100/120 m, sans devoir aller lui coller une mine magnétique sur la caisse!

Si on réfléchit un peu, les deux dernières situations évoquées contredisent la nécessité d'emploi de la "Zimmerdite"! Eh, ben, non, entre août 1943 et septembre 1944, la firme Zimmer, seul fournisseur, avait livré des centaines tonnes de son enduit. Il en fallait 200 kg pour un Panther ou plus pour un Tiger I et ses nécessaires séquences d'application, puis de séchage, bouffaient quasiment 5 jours, sur les chaines de production! ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5225
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Que valait véritablement la Wehrmacht en 1940?

Nouveau message Post Numéro: 172  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Juil 2021, 21:44

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonsoir,
Si la Panzerwaffe constitue bien le ‘’fer de lance’’ de la nouvelle armée allemande, très clairement quoique progressivement privilégiée depuis 1935, je crois que ce sont Ph Masson et également K.H. Frieser qui ont affirmés qu’un 1939, 80 % des grandes unités allemandes n’étaient pas motorisées, elle n’échappe pas totalement elle-même pour autant à cette problématique liée à une croissance plus que rapide. À partir de l’impulsion initiale de 1935 qui voit la création des trois premières Panzer Division à la fin de l’année, la constitution du corps blindé allemand ne s’est effectuée que très progressivement et en différentes vagues successives, faute de matériels en quantités suffisantes et je n’aborde même pas ici le problème de l’armement individuel.


En 1939, la Heer était motorisée à 20 %, sachant que, en 1944, çà n'avait guère changé!

L'armée allemande qui était à peu près partie de "zéro", en 1931, pour son parc de matériels roulants - véhicules légers et camions -, avait fait illusion en 1939 et mai-juin 1940.

Dans le cadre de Barbarossa, elle avait accumulé les "Beute", fruits de ses récentes conquêtes! C'est ainsi que tu découvres, sur les pistes russes, des camions Citroën ou, même, des "trucs" genre Bedford "purs britiches", "rescapés" de la retraite de mai-juin 1940.

Tout était à l'avenant, nos "Panpans", nos châssis de chars convertis en plateformes automotrices pour le 4,7 cm Pak tchèque, etc. Début 1942, deux lots de 1000 pièces de 75 mm Modèle 1897 bien franchouillardes avaient été convertis en 7,5 cm PaK 97/38 en les installant sur des affûts (en rab!) de 5 cm Pak 38.

La pile de matériels français réutilisés est impressionnante; début 1944, les allemands avaient ferraillé des milliers d'armes obsolètes d'origine étrangère, telles que de vieux lance-grenades de tranchée de 14-18! Cela dit, la ferraille n'avait pas été perdue pour tout le monde! :D

Hormis dans les Panzer-Panzergrenadier-Divisionen et la plupart des unités des Heerestruppen, le moyen de locomotion principal était les pieds et les "Chevaux-crottins".

Ce n'est pas tout à fait par hasard si l'armée allemande, en 1943-1944, faisait provision, annuellement, de 1,2 à 1,5 millions de bicyclettes! Dès l'été 1944 et la création des Volks-Grenadier-Divisionen, les plus chanceux de leurs pinpins avaient droit à un vélo, les autres usaient leurs semelles sur la route et la batterie d'obusiers de 15 cm était tractée par des bourrins, comme beaucoup de ses "copines". Une division d'infanterie gérera, ainsi, tout le long du conflit, un parc de 4500 chevaux de trait, sans tenir compte des deux bêtes de selles, réservées au seul usage de son Kommandeur! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5225
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  HG Süd. Bataille d'Ouman. 16 juillet-6 août 1941 
Aujourd’hui, 01:26
par: alfa1965 
    dans:  La 196e compagnie du 6e régiment de génie 
Aujourd’hui, 00:55
par: Kilkenny 
    dans:  Sur les traces des Chasseurs Ardennais 
Hier, 23:50
par: luc-luc 
    dans:  LE QUIZ 
Hier, 23:06
par: coyote 
    dans:  [du 1er AOUT au 30 septembre 2021]: Front de l’Est (suite) 
Hier, 21:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Girls and Panzer 
Hier, 20:01
par: Lusi 
    dans:  Bataille Schoppen Janvier 1945 
Hier, 10:47
par: overlord06 
    dans:  L'inculpation d'un ex-gardien de camp nazi,espoir de justice pour les déportés de Marseille 
Hier, 10:30
par: pierma 
    dans:  quiz chars 
Hier, 09:12
par: Didier 
    dans:  Petite réflexion au sujet du pétrole du Caucase et le III° Reich. 
Hier, 08:27
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll
cron