Connexion  •  M’enregistrer

Première bataille de chars à chars

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 11:01

Aldebert a écrit:
Richelieu a écrit:Bonjour.
Dans la dotation en munitions des 88,était-il prévu des perforants,ou ont -il utilisé des obus AA ?

A mon avis des performants. en effet les chars se déplaçaient a basse altitude


::mortderire:: ::super::

Bonjour,
Liste des munitions tirées par les 8,8 cm Flak ...
Durant la Campagne du printemps 1940, étaient, déjà, en service les obus numérotés de 141 à 149, munitions explosives de 141 à 148 inclus (sauf 146) et deux munitions antichars, 8,8 cm Panzergranat (146), 8,8 cm Panzergranat 39 (149).

Image

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5219
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 20 Jan 2021, 11:42

J'avais lu un livre sur le 4ème Cuirs, à propos de Dunoyer de Segonzac
sauf erreur, ce beau Régiment est engagé en Belgique aussi en mai 1940 mais j'ai oublié où et quand précisément

vétéran
vétéran

 
Messages: 789
Inscription: 06 Fév 2008, 17:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 20 Jan 2021, 12:39

J'ai répondu performants mais il fallait lire perforants. Je ne suis pas toujours habile quand j'utilise mon mobile.

Alain, crois tu qu'un obus 8,8 AA peut emporter une tourelle d'un char S35, ce qui est survenu à notre caporal conducteur d'engin blindé. Moi, je n'en ai aucune idée.
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3929
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 12:49

Aldebert a écrit:Alain, crois tu qu'un obus 8,8 AA peut emporter une tourelle d'un char S35, ce qui est survenu à notre caporal conducteur d'engin blindé. Moi, je n'en ai aucune idée.


Ca c'est une bonne question !

Par élimination, j'exclurais :
. les Panzerounets I et II (2,0cm automatiques) nombreux aux 3. et 4.Pz.Div ;
. les 3,7cm de Pak (et de Flak) ;
. le 3,7cm des PzKpfw.III pour les mêmes raisons de calibre trop faible.

Il nous reste :
. les PzKpfw.IV (ils ont cartonné à Hannut) mais leur canon court permet-il l'énergie cinétique pour emporter une tourelle de Somua ??
. l'artillerie de campagne ou les Stuka en appui ??
. un 88 pourrait le faire ;
. what else ?

Albert... tu nous copies le témoignage du caporal rapportant la perte de la tourelle de son char ? Le contexte est important pour répondre à la question posée.
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13983
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 20 Jan 2021, 13:07

N'y avait -t-il pas des perforants explosifs ? Pour pouvoir répondre il faudrait connaître à quelle distance le char était-t-il et où l'obus a-t-il frappé, il peut avoir fait exploser des munitions du char.Il me semble que les 105 en tir direct sur des B1bis avaient eu des effets très dévastateurs,tourelles arrachées,explosion interne etc.... mais je ne pense pas que les 105 étaient perforants.....Ce qui me pousserait à dire :un explosif tiré à une distance assez proche

vétéran
vétéran

 
Messages: 2568
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 13:38

Aldebert a écrit:J'ai répondu performants mais il fallait lire perforants. Je ne suis pas toujours habile quand j'utilise mon mobile.

Alain, crois tu qu'un obus 8,8 AA peut emporter une tourelle d'un char S35, ce qui est survenu à notre caporal conducteur d'engin blindé. Moi, je n'en ai aucune idée.


Alors, petite révision technique... :D
Les munitions antiaériennes de 8,8 cm n'étaient que des projectiles explosifs, munis de fusées à double effet - chronométrique, pour régler le temps de vol avant déclenchement de la détonation, et à impact, en cas de rencontre d'un "obstacle" durant la trajectoire :D -.

Pour les munitions explosives, en usage terrestre, c'était du kif-kif bourricot, fusée à impact avec possibilité de réglage d'un court délai (au plus 0,25 s), fusée "chronométrique", avec réglage, suivant le modèle, à 30s ou 60 s, généralement associée avec une fusée à impact.

Les obus antichars étaient dotés de fusées à impact à court délai (en général, 0,15 s), le temps que le pélot transperce le blindage, pour que la charge explosive additionnelle, contenue dans le projectile détonne dans l'habitacle ou la tourelle, pour faire encore plus bobo. Plus tard, les obus à noyau de carbure de tungstène (8.8 cm Panzergranat 40) ne comporteront pas de charge explosive additionnelle.

Les pélots antichars, même dotés d'une charge explosive additionnelle (qui était assez petite), ne pouvaient pas faire sauter une tourelle, comme un bouchon de champagne ; ce genre de dégât est, généralement, le seul résultat de l'explosion des munitions stockées dans le char et atteintes par un obus pénétrant.

Les munitions explosives peuvent endommager le train de roulement, les appareils de visées, aveugler les trappes de vision, etc.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5219
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 13:46

D'où l'importance de prendre connaissance du témoignage du tankiste...

@Loïc : l'énergie cinétique d'un projectile à haute vitesse comme un 88 ne peut pas "détoureller" un Somua ? Dont la tourelle est somme toute assez menue...
Mes excuses par avance si ma question est idiote... :oops:
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13983
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 14:04

Alfred a écrit:N'y avait -t-il pas des perforants explosifs ? Pour pouvoir répondre il faudrait connaître à quelle distance le char était-t-il et où l'obus a-t-il frappé, il peut avoir fait exploser des munitions du char.Il me semble que les 105 en tir direct sur des B1bis avaient eu des effets très dévastateurs,tourelles arrachées,explosion interne etc.... mais je ne pense pas que les 105 étaient perforants.....Ce qui me pousserait à dire :un explosif tiré à une distance assez proche


L'obusier léger 10,5 cm le.FH 16 ou 18 et le canon s.10 cm K18 avaient, tous deux, une petite dotation d'obus antichars (avec charge explosive additionnelle).
Les distances d'engagement étaient assez courtes, sur le Front Ouest, aussi bien en 1940 qu'en 1944, en raison du terrain et de son environnement; elle n'excédait guère 800 m et, était, bien souvent inférieure.
Il ne faut pas trop vite jeter à la poubelle les canons de 3,7 cm, tant tractés (surtout eux!) qu'installés en tourelle, dans le Panzer III, car ils étaient, souvent, employés à courte distance (200/300 m). En plus, la Heer, en mai 1940, était partie au casse-pipe, avec, pas moins de 12 000 pièces de 3,7 cm Pak 36 tractées, qui étaient facilement dissimulables, le plus souvent, engagées par "batterie" de plusieurs pièces (répétitions des impacts), et disposées de manière à pouvoir engager l'adversaire en enfilade, en évitant le plus possible de se retrouver en face à face avec un char. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5219
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 14:31

Dog Red a écrit:D'où l'importance de prendre connaissance du témoignage du tankiste...

@Loïc : l'énergie cinétique d'un projectile à haute vitesse comme un 88 ne peut pas "détoureller" un Somua ? Dont la tourelle est somme toute assez menue...
Mes excuses par avance si ma question est idiote... :oops:


Je n'ai pas la science infuse, mais énergie cinétique ou autre, le pélot de 8,8 cm, de 9,5 kg, n'avait pas la puissance pour détoureller un Somua ou un B1bis. Son énergie cinétique et sa conception étaient exploitées pour perforer le blindage. Il est possible que, en quelques occasions, le choc à l'impact ou le point de "contact" du pélot flinguait la "circulaire" de tourelle, à la jonction de la caisse, quitte à en désolidariser partiellement ladite tourelle, mais çà ne l'envoyait pas "en l'air" pour autant; c'est l'explosion (malencontreuse) des munitions embarquées dans le blindé qui provoquait ce genre de dégâts. Exception possible, les pélots de 15 cm, qui, eux, pesaient de l'ordre de 45/50 kg, mais les obusiers de 15 cm, en 1940, n'étaient pas employés dans ce rôle. C'est, par exemple, ce qui c'était passé, quand les Soviétiques avaient, entre autres, engagés, à dater de 1943, leur ISU 152, mais, de toute manière, dans l'Armée Rouge, la règle était, depuis le début, d'engager, si nécessaire, toutes les pièces d'artillerie - y compris les mortiers! - d'un secteur, quand il y avait une attaque blindée, objectif visé, le volume de feu et les dégâts possibles qu'il pouvait infliger - les allemands en avaient pris bonne note, en copiant la méthode :D -.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5219
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 15:00

Loïc Charpentier a écrit:Je n'ai pas la science infuse, mais énergie cinétique ou autre, le pélot de 8,8 cm, de 9,5 kg, n'avait pas la puissance pour détoureller un Somua ou un B1bis. Son énergie cinétique et sa conception étaient exploitées pour perforer le blindage. Il est possible que, en quelques occasions, le choc à l'impact ou le point de "contact" du pélot flinguait la "circulaire" de tourelle, à la jonction de la caisse, quitte à en désolidariser partiellement ladite tourelle, mais çà ne l'envoyait pas "en l'air" pour autant; c'est l'explosion (malencontreuse) des munitions embarquées dans le blindé qui provoquait ce genre de dégâts.


J'en prends bonne note Loïc.

Du coup... le témoignage du caporal... il n'aurait pas dû survivre à l'explosion qui a détourellés son char !? ::dubitatif::

@Albert : quelle est l'unité du tankiste dont tu lis les mémoires ?
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13983
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  RAD Abt 5/224/XXII 
il y a 13 minutes
par: Clauster 
    dans:  LE QUIZ 
il y a 20 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  quiz chars 
Aujourd’hui, 16:51
par: coyote 
    dans:  brigade internationale 
Aujourd’hui, 16:23
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Sur les traces des Chasseurs Ardennais 
Aujourd’hui, 12:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Traduction shore-to-shore 
Aujourd’hui, 12:35
par: Dog Red 
    dans:  Petite réflexion au sujet du pétrole du Caucase et le III° Reich. 
Aujourd’hui, 10:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 10:01
par: RoCo 
    dans:  Rommel mythe ou réalité? 
Hier, 23:12
par: pierma 
    dans:  Sonderfahndungsliste G.B., liste des personnalités à arrêter en GB 
Hier, 23:08
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités


Scroll