Connexion  •  M’enregistrer

Le projet de De Gaulle ?

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Le Petit caporal  Nouveau message 08 Nov 2020, 13:04

Bonjour à tous et à toutes,

J'ai fait l'acquisition du numéro 134 de la revue GBM (guerre, blindés et matériel) qui a pour sujet principal Charles de Gaulle et son projet de corps mécanisé de l'entre-deux-guerres. J'avais déjà eu connaissance de ce projet mort avant d'avoir existé mais ici j'ai pu approfondir sur le sujet. Il est principalement question de la genèse de ce projet (décrit vers 1934 dans "Vers l'armée de métier"), la composition de corps, les effectifs, le matériel, son emploi présumé, mais aussi et surtout son accueil par le monde politique. Je n'ai pas lu l'œuvre originale ni les écrits complémentaires du Général mais je pense que le contenu est aussi instructif puisqu'il fait une synthèse.

En somme De Gaulle préconise la création d'un corps mécanisé entièrement motorisé et partiellement blindé. Ce coprs doit être constitué d'engagés, donc de soldats de métier, et non plus d'appelés, ceci dans le but de favoriser la maîtrise d'une arme qui n'en est doctrinalement qu'à l'état d'embryon. Le corps doit consister en 6 divisions dites "de ligne" (des divisions cuirassées en somme) fortes de 3 "fortes brigades" indépendantes, une de chars, une d'infanterie, et une d'artillerie ; tout en comportant les services classiques (santé, logistique, camouflage, transmissions...). Avec un effectif d'environ 100 000 (98 000 pour être exact) ce corps de manoeuvre doit provoquer la rupture du front et doit par ailleurs être capable d'exploiter sa propre percée, en somme d'être autonome et indépendant.

Maintenant "petite" interrogation de ma part. Étant un grand fan de l'uchronie, je me demandais si selon vous, il aurait été possible que les idées De Gaulle soient mieux reçues voire appliquées ? Et si oui par quels procédés ? Mis à part Reynaud quel politique soutient De Gaulle ? Pétain soutient-il toujours De Gaulle dans ces années-là (1934-35 et plus) ? Pensez-vous qu'un coup d'état des forces d'extrême-droite auraient permis (si celui avait réussi) à De Gaulle d'appliquer ses idées, peut-être qu'un dictateur ou un homme fort aurait mieux écouté ce petit colonel ?

Bonne journée à vous !
"La vérité historique est souvent une fable convenue"

"Passioné de tout, expert en rien"

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 63
Inscription: 30 Oct 2020, 21:49
Région: Hauts-de-france
Pays: France

Voir le Blog de Le Petit caporal : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 08 Nov 2020, 13:20

Le Petit caporal a écrit:Bonjour à tous et à toutes,

Pensez-vous qu'un coup d'état des forces d'extrême-droite auraient permis (si celui avait réussi) à De Gaulle d'appliquer ses idées, peut-être qu'un dictateur ou un homme fort aurait mieux écouté ce petit colonel ?
Bonne journée à vous !


L'extrême droite a toujours conduit dans le mur ceux qui s'imaginaient qu'elle aurait pu être la solution à leurs problèmes ou à leurs espérances .Ta réflexion m'inquiète venant d'un ado de 15 ans. ;)
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3928
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pierma  Nouveau message 08 Nov 2020, 13:41

+1

De Gaulle s'est toujours refusé à tout coup de force. Il rabrouait Malraux qui disait que le RPF avait atteint le Rubicon pour y pécher à la ligne :"Rubicon, Rubicon, vous savez avec quoi ça rime ?" :D

Ou encore :"la dictature, je sais comment on y entre mais je ne sais pas comment on en sort".

Mis à part l'idée que la France ne pouvait être un grand pays que dans le camp des démocraties - plutôt qu'une république bananière à dictateur militaire - il y a aussi son incroyable proximité avec l'histoire de France, histoire qui montre à quel point le peuple français s'est battu pour sa liberté. Un De Gaulle ne pouvait négliger ça.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1668
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Le Petit caporal  Nouveau message 08 Nov 2020, 13:45

Peut-être mais je ne fais pas de politique ou de démagogie ici, je demande si dans le cas d'un coup d'état ou d'une prise de pouvoir de l'extrême-droite, De Gaulle aurait peut-être trouvé un terreau plus fertile à ses idées. N'interprète pas de manière fallacieuse mes propos, je n'ai porté aucun jugement sur tel ou tel mouvance politique, je cherche juste un point de départ à une histoire. J'ajouterai qu'avec ta réflexion on peut aussi dire la même chose de l'extrême-gauche avec le prétendu communisme qui n'a pas perduré.
"La vérité historique est souvent une fable convenue"

"Passioné de tout, expert en rien"

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 63
Inscription: 30 Oct 2020, 21:49
Région: Hauts-de-france
Pays: France

Voir le Blog de Le Petit caporal : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Le Petit caporal  Nouveau message 08 Nov 2020, 13:46

pierma a écrit:+1

De Gaulle s'est toujours refusé à tout coup de force. Il rabrouait Malraux qui disait que le RPF avait atteint le Rubicon pour y pécher à la ligne :"Rubicon, Rubicon, vous savez avec quoi ça rime ?" :D

Ou encore :"la dictature, je sais comment on y entre mais je ne sais pas comment on en sort".

Mis à part l'idée que la France ne pouvait être un grand pays que dans le camp des démocraties - plutôt qu'une république bananière à dictateur militaire - il y a aussi son incroyable proximité avec l'histoire de France, histoire qui montre à quel point le peuple français s'est battu pour sa liberté. Un De Gaulle ne pouvait négliger ça.


Vu comme ça je ne peux qu'être d'accord. Et donc, dans le cas d'une France toujours démocratique comment notre cher colonel aurait pu voir ses idées mieux écoutées et potentiellement appliquées ?
"La vérité historique est souvent une fable convenue"

"Passioné de tout, expert en rien"

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 63
Inscription: 30 Oct 2020, 21:49
Région: Hauts-de-france
Pays: France

Voir le Blog de Le Petit caporal : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Nov 2020, 14:19

Le Petit caporal a écrit:
Vu comme ça je ne peux qu'être d'accord. Et donc, dans le cas d'une France toujours démocratique comment notre cher colonel aurait pu voir ses idées mieux écoutées et potentiellement appliquées ?


tu poses une question sacrément intéressante !
J'essaie de me mettre dans la peau d'un politique ou d'un parlementaire de l'entre deux guerres et je ne vois pas en quoi un rouleau compresseur tel que CDG (pas le PAN !) le propose peut être utile à la France Républicaine.
La France a besoin d'une puissante organisation défensive. Elle ne doit plus être envahie. Plus jamais.
Or, CDG propose une arme offensive, capable de se projeter rapidement sur des centaines de KM.
Pour quelle(s) conquête(s) ?
Envahir quel voisin ?
L'Allemagne ?
C'est se replacer dans une situation Napoléonienne, au risque de se retrouver à nouveau face à une coalition européenne.
Mon raisonnement de responsable politique des années 30 ne peut percevoir les formidables capacités de cette nouvelle organisation militaire.
Donc, je refuse d'écouter le galimatia d'un colonel inconnu et je vote des crédits pour la ligne Maginot ou pour une Marine Nationale moderne permettant de sécuriser les liaisons avec l'Empire.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4315
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 08 Nov 2020, 14:35

La question posée est en grande partie celle des errements de la 3ème République et de son pivot radical (franc-maçonnerie, clientélisme, copinage digne de l'ENA, ...) encadré par une gauche communiste au moins aussi mortifère que ... que quoi déjà ? Et c'est ici qu'il faut bien admettre qu'il n'y avait quasiment pas de réelle extrême-droite au sens NS en France. Au contraire, on trouve sur ce flanc droit des coteries bourgeoises, divers nostalgiques de la royauté (et de l'Empire), tout un ensemble bien fragmenté et incapable de porter dans une majorité une véritable innovation politique.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8024
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Le Petit caporal  Nouveau message 08 Nov 2020, 15:09

dynamo a écrit:
Le Petit caporal a écrit:
Vu comme ça je ne peux qu'être d'accord. Et donc, dans le cas d'une France toujours démocratique comment notre cher colonel aurait pu voir ses idées mieux écoutées et potentiellement appliquées ?


tu poses une question sacrément intéressante !
J'essaie de me mettre dans la peau d'un politique ou d'un parlementaire de l'entre deux guerres et je ne vois pas en quoi un rouleau compresseur tel que CDG (pas le PAN !) le propose peut être utile à la France Républicaine.
La France a besoin d'une puissante organisation défensive. Elle ne doit plus être envahie. Plus jamais.
Or, CDG propose une arme offensive, capable de se projeter rapidement sur des centaines de KM.
Pour quelle(s) conquête(s) ?
Envahir quel voisin ?
L'Allemagne ?
C'est se replacer dans une situation Napoléonienne, au risque de se retrouver à nouveau face à une coalition européenne.
Mon raisonnement de responsable politique des années 30 ne peut percevoir les formidables capacités de cette nouvelle organisation militaire.
Donc, je refuse d'écouter le galimatia d'un colonel inconnu et je vote des crédits pour la ligne Maginot ou pour une Marine Nationale moderne permettant de sécuriser les liaisons avec l'Empire.


Oui d'accord mais dans le cadre d'une uchronie comment pourrait-on "arranger" les choses ? Je sais que c'est une sacré question mais depuis cette lecture le sujet m'intéresse énormément 8)
"La vérité historique est souvent une fable convenue"

"Passioné de tout, expert en rien"

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 63
Inscription: 30 Oct 2020, 21:49
Région: Hauts-de-france
Pays: France

Voir le Blog de Le Petit caporal : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Nov 2020, 15:32

dynamo a écrit:Donc, je refuse d'écouter le galimatia d'un colonel inconnu et je vote des crédits pour la ligne Maginot ou pour une Marine Nationale moderne permettant de sécuriser les liaisons avec l'Empire.


Tu ne crois pas si bien dire Patrick ! :D

Je connais mal l'entre-deux-guerres français mais Rémy PORTE dans son récent "1940 Vérités et légendes" rapporte la réaction de DALLADIER à la proposition de DE GAULLE jugée par le politique comme "dangereusement offensive !".

Interrogé en bonne et due forme par DALLADIER, l'état-major général répond en substance: "C'est seulement lorsque nous aurons encaissé le choc initial, contre lequel notre situation politique et morale exige que nous nous préparions, que nous pourrons envisager une offensive ou une contre-offensive." (11 décembre 1936).

N'est-ce pas une fin de non recevoir ?

Après... jusqu'en 1932 les gouvernements de droite de la III République (je cite toujours Rémy PORTE) ont voté des politiques budgétaires insuffisantes à tel point que WEYGAND écrit au ministre de la Guerre du gouvernement HERRIOT que : "L'armée d'aujourd'hui est descendue au niveau le plus bas que permette la sécurité de la France dans l'état actuel de l'Europe". HITLER n'est même pas encore au pouvoir.

La politique de droite ne semble pas avoir garanti une armée forte.
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13938
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Le projet de De Gaulle ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 08 Nov 2020, 15:44

J'ai eu la chance de connaitre mes grands parents et surtout, arrière grand parents nées en 1880.

La France des années 30 est profondément pacifique, le mot d'ordre est: "plus jamais ça".

Donc pas de crédit pour l'armée, dont tout le monde se méfie. On se retranche derrière une ligne fortifiée.

Une dictature d’extrême droite n'est donc pas réaliste; mais une dictature communiste; et bien je dit oui. Le communiste est une idéologie qui a le vent en poupe, perçu par la classe ouvrière, et pas que, comme le moyen de se libérer et d'obtenir un meilleur avenir pour ses enfants. Hors, les soviétiques ont été en avance sur les doctrines prônés par De Gaulle; alors peut-être que les communistes français l'auraient écouté en se référant au grand frère soviétique... à moins qu'ils aient décidé de 'purger' cet arrogant colonel, en tant que bourgeois ennemi du peuple, allez savoir ! Permettre la diffusion de la révolution qui à une vocation internationale suppose une armée tournée vers l'offensive, et non enfermé dans un babaorum...

Ayant eu le plaisir de connaitre un arrière grand père, syndicaliste influent de la CGT, clairement ce scénario est plausible entre 1935 et 1936 (le front populaire tourna à l'avantage des socialistes 'in extrémiste'; et sur la période 1945-1948.

A noter que c'est De Gaulle qui a empêché la France de basculer dans le giron communiste lors de la libération; sans grand ménagement envers les résistants communistes...
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17680
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Pour ou contre ??? 
il y a 25 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ 
il y a 42 minutes
par: kfranc01 
    dans:  conseil de livre sur la 2eme guerre mondiale 
Aujourd’hui, 08:02
par: serge 
    dans:  Le mythe de la base nazie dans l'Antarctique 
Aujourd’hui, 07:41
par: serge 
    dans:  Défense de Lille : la capture du General Kühne 
Aujourd’hui, 03:11
par: FreedomHi 
    dans:  Votre opinion sur la résistance Française et son rôle dans le conflit. 
Aujourd’hui, 01:28
par: Werner 
    dans:  Conséquences des accords de Munich sur le déclenchement de la guerre. 
Hier, 23:35
par: pierma 
    dans:  Bataille Schoppen Janvier 1945 
Hier, 20:45
par: overlord06 
    dans:  [DU 1er juin2021 au 31 juillet 2021]: Opération Barbarossa 
Hier, 19:48
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Identification radar et missile eperlecques 
Hier, 17:34
par: bltedouard 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965 et 21 invités


Scroll