Connexion  •  M’enregistrer

Expédition de Narvik (Norvège)

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Fév 2020, 13:00

L'expédition dans le Nord de l'Europe a certainement déjà été évoquée mais je relance quand même.
Le début des opérations en Norvège peut se situer le 16 février 1940.
Il faut cependant savoir que dès le mois de janvier 1940 une idée d'attaque française contre les sources de ravitaillement allemandes en matière premières prend de l'ampleur.
D'après une étude de l'Amirauté, l'Allemagne peut tenir jusqu'en 1942 avec l'apport du minerais suédois, mais sans celui-ci, son économie de guerre serait bloquée dès la fin de l'année 1940.
Dès lors il y eu deux propositions:

1° occuper Narvik et Lulea, afin de s'établir dans la région du minerai suédois et prendre également position à Bergen et à Trondheim, afin de parer à toute réaction allemande.
2° Intercepter et détruire tout le trafic maritime allemand au large du port de Narvik et de celui de Lulea en Suède.

La première proposition est de loin la plus efficace, mais elle souffre d'un énorme inconvénient:
violer de façon flagrante la neutralité suédoise et norvégienne.
La seconde solution a également plusieurs défauts:
Il est très difficile d'interdire complètement un trafic maritime, surtout le long de côtes aussi découpées que celle de la Norvège. Quant à l'interception des navires quittant Lulea, elle n'est possible qu'en basant des navires et des avions en Finlande, ce qui impliquerait une déclaration de guerre de ce pays à l'Allemagne.
Dès lors que fait-on ??
On attend du côté allié et on attendra tellement longtemps que lorsque la décision d'une intervention en Norvège est prise, il sera trop tard.

Et vous qu'en pensez vous?????

Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83813
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 04 Fév 2020, 13:40

pour moi cela montre une fois de plus l'impréparation côté allié, tant chez les militaires que chez les politiques .On n'a du attendre l'invasion de la Norvège par les Allemands pour intervenir et malgré des succès cela est resté sans lendemain. En aidant les Norvégiens à se réarmer on aurait pu bloquer l'attaque allemande. La vieille forteresse d'Oscarsborg ayant déja donné du fil à retordre malgré son armement dépassé

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 325
Inscription: 27 Jan 2020, 19:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 04 Fév 2020, 13:49

professeur fromage a écrit:On n'a du attendre l'invasion de la Norvège par les Allemands pour intervenir et malgré des succès cela est resté sans lendemain. En aidant les Norvégiens à se réarmer on aurait pu bloquer l'attaque allemande. La vieille forteresse d'Oscarsborg aillant déja donné du fil à retordre malgré son armement dépassé


Trois questions de béotien sur la campagne de Narvik :
. n'est-ce pas justement l'attitude des Alliés et leur intervention potentielle qui force l'attaque allemande sur la Norvège ?
. succès restés sans lendemain du fait de l'attaque généralisée à l'Ouest le 10 mai ?
. la Norvège était-elle demandeuse d'une aide militaire alliée ?
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13983
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Fév 2020, 14:15

Dog Red a écrit:
professeur fromage a écrit:On n'a du attendre l'invasion de la Norvège par les Allemands pour intervenir et malgré des succès cela est resté sans lendemain. En aidant les Norvégiens à se réarmer on aurait pu bloquer l'attaque allemande. La vieille forteresse d'Oscarsborg aillant déja donné du fil à retordre malgré son armement dépassé


Trois questions de béotien sur la campagne de Narvik :
. n'est-ce pas justement l'attitude des Alliés et leur intervention potentielle qui force l'attaque allemande sur la Norvège ?
. succès restés sans lendemain du fait de l'attaque généralisée à l'Ouest le 10 mai ?
. la Norvège était-elle demandeuse d'une aide militaire alliée ? Là je pense que non
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83813
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 04 Fév 2020, 17:00

Il faut bien se dire que Suède et Norvège ne regorgeant pas de richesses à l'époque,ce commerce était le bienvenu pour chacun des deux pays travaillés par ailleurs à l'interne par un social progressisme très germanophile....

vétéran
vétéran

 
Messages: 2568
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 07 Fév 2020, 19:47

Hello,
Des accords de vente de matériel étaient en cours entre les alliés et la Norvège au moment ou elle a été attaquée. Ainsi, et par exemple, il devait leur être cédés quelques canons antichar de 25mm.
Finalement, c'est le CEFS qui transportera ces canons.

Il faut savoir que certaines des troupes alliées qui ont été débarquées en Norvège étaient destinées ... à la Finlande ( guerre d'hiver).
En effet, et pour ne parler que du coté que je connais, la brigade de chasseurs de Podhale ( polonais ) et la 13e DBLE ont été crées pour intervenir contre l'invasion russe effectuée en Finlande. La France devait également "monter" une brigade de haute montagne, sur base de bataillons de chasseurs alpins spécialement équipés pour la zone polaire.
Cette opération masquait en fait un débarquement en Norvège en même temps qu'en Finlande visant a retourner du coté des alliés les pays scandinaves.
Le traité de paix Russo-Finnois de mars 40 mit fin a ce projet qui reposait sur la demande d'assistance de la Finlande.

Du coup l'attaque allemande d'avril 1940 relança le projet d’assistance aux pays scandinaves d'ou l'envoi de troupes en Norvège.
Pour la partie franco-polonaise voir les ODB : http://www.atf40.fr/ATF40/documents/nor ... vege2.html
Un jour je compléterai avec les effectifs britanniques ... quand j'aurais le temps :)

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2617
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de arc_royal68  Nouveau message 25 Mar 2020, 19:36

Prosper Vandenbroucke a écrit:
Dog Red a écrit:
professeur fromage a écrit:On n'a du attendre l'invasion de la Norvège par les Allemands pour intervenir et malgré des succès cela est resté sans lendemain. En aidant les Norvégiens à se réarmer on aurait pu bloquer l'attaque allemande. La vieille forteresse d'Oscarsborg aillant déja donné du fil à retordre malgré son armement dépassé


Trois questions de béotien sur la campagne de Narvik :
. n'est-ce pas justement l'attitude des Alliés et leur intervention potentielle qui force l'attaque allemande sur la Norvège ?
. succès restés sans lendemain du fait de l'attaque généralisée à l'Ouest le 10 mai ?
. la Norvège était-elle demandeuse d'une aide militaire alliée ? Là je pense que non


Bonjour Prosper.
Pour ce qui est l'attaque sur la norvège, il faut que je vérifie une nouvelle fois dans mes anciens fichier pdf, sur Hitler, mais je me souvient, que Hitler en rentrant de Pologne, en laissant halder de côté, ils as déjà commencer à discuté sur la norvège.
Et a partir de ce moment là Halder se trouvant au Generalstab de la heere, et qui en tant normale, c'était à son état major de planifier et de discuté sur les possibilité, ainsi Halder a compris, que ses anciennes fonctions sont tombé a néant.
Ainsi c'était l'état major de Keitel, Jodl qui ont commencer la planification pour toutes les futures campagnes.

Même dans le livre de von Manstein, lui même à relevé que pour la campagne de l'Ouest, au Generalstab de la heere, cela commençais à sentir le roussis.

Halder avait même tenté la préparation d'un plan pour l'Ouest, mais hitler l'a rejeter, en raison, que ce n'était que une vulguaire copie du plan von Schliefen.

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 111
Inscription: 05 Jan 2020, 20:29
Région: wesserling
Pays: france

Voir le Blog de arc_royal68 : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de arc_royal68  Nouveau message 25 Mar 2020, 21:36

Donc pour vous aidez un peut à vous mettre dans le droit chemin, je vais juste vous donné les premières informations tiré du livre de Ziemke.

Première partie
Campagnes norvégiennes et danoises

Chapitre 1
La situation à la veille des opérations allemandes en Norvège et au Danemark

Dilemme scandinave

Dans un lointain passé historique, les Norvégiens étaient...............
.......
À la veille de la Seconde Guerre mondiale, il semblait possible de revenir au cours de 1914-1918, mais pendant cette période, des changements importants et dangereux ont eu lieu dans la position des pays scandinaves. Les nazis, arrivés au pouvoir en Allemagne, n'ont pas oublié le soi-disant "blocus de la faim" de la Première Guerre mondiale, ni le rôle que la Norvège y a joué et pourrait y jouer à nouveau. Le souvenir des échecs de la flotte allemande pendant la Première Guerre mondiale a continué d'être douloureux, et parmi les marins allemands, on croyait que la guerre en mer pourrait se dérouler très différemment si les forces navales allemandes pouvaient mener des opérations non depuis des bases sur la côte. La mer du Nord, entourée de tous côtés par la terre, et, par exemple, depuis des bases sur la côte de la Norvège. Mais le plus important était que si les mines de Lorraine restaient aux mains de la France, la machine de guerre allemande dépendait entièrement de l'approvisionnement en minerai de fer suédois. Pendant la navigation, le minerai pourrait être transporté par bateau du port suédois de Luleå (golfe de Botnie) vers les ports de la mer Baltique; mais en hiver, lorsque les ports de la Baltique étaient couverts de glace, le minerai ne devait être obtenu que par Narvik, un port libre de glace sur la côte de la mer de Norvège, situé bien au-delà du cercle polaire arctique. Pour se rendre à Narvik pendant la guerre, les transporteurs de minerai allemands ont été obligés de passer par Leeds, un détroit abrité entre la côte de la Norvège et les nombreuses îles Lofoten. Les navires de guerre allemands qui ont effectué le blocus pourraient se réfugier dans le détroit de Leeds, s'enfuir de là en haute mer et mener des opérations le long de toute la côte de la Norvège. Ces faits n'ont pas échappé à l'attention des Alliés, en particulier de la Grande-Bretagne, qui ne pouvaient mener des opérations offensives qu'en mer et considéraient la guerre économique comme le seul moyen d'éviter une répétition de l'effusion de sang de 1914-1918.

Le 1er septembre 1939, le ministère allemand des Affaires étrangères a chargé ses ambassadeurs en Norvège, en Suède et en Finlande d'informer les gouvernements de ces pays «en termes clairs et décisifs mais amicaux» que l'Allemagne respecterait leur souveraineté sous réserve d'une stricte neutralité, mais n'avait pas l'intention de tolérer des violations cette neutralité en faveur des pays tiers. La semaine précédente, une note similaire avait été envoyée au gouvernement danois. Au cours de la semaine suivante, l'ambassadeur Ulrich von Hassell s'est rendu dans les capitales de la Norvège et de la Finlande, où il a de nouveau mis en garde les gouvernements de ces pays sur le danger d'accepter toute exigence extérieure pour limiter leur commerce avec l'Allemagne. Les notes allemandes aux gouvernements des pays scandinaves n'étaient pratiquement pas différentes des notes envoyées simultanément à tous les autres pays européens restés neutres. Entre-temps, le gouvernement britannique a développé une approche plus constructive du problème. La semaine avant la déclaration de guerre, le ministère britannique des Affaires étrangères était prêt à inviter le gouvernement norvégien à conclure un pacte selon lequel une attaque allemande contre la Norvège équivaudrait à une attaque contre la Grande-Bretagne. Mais dans la version finale, cette proposition se résumait à une vague promesse que si la Norvège limitait l'approvisionnement en minerai de fer pour plaire aux Alliés et que l'Allemagne lui appliquerait des mesures répressives, la Grande-Bretagne déciderait de fournir une assistance militaire à la Norvège.

Siège de la Grande-Bretagne
Au cours de la troisième semaine de septembre 1939, l'Allemagne a presque achevé la saisie de la Pologne. Les Russes sont venus de l'est et les restes de l'armée polonaise ont été détruits à Varsovie, Modlin et Lvov. La Grande-Bretagne et la France ont déclaré la guerre à l'Allemagne, mais n'avaient aucune intention de mener des opérations offensives. Contrairement à la croyance largement répandue qu'Hitler suivait un plan militaire détaillé, les Allemands eux-mêmes ne savaient pas quoi faire ensuite. Lors d'une rencontre avec Hitler le 23 septembre, le grand amiral Erich Raeder, commandant en chef de la marine, a soulevé la question des mesures à prendre "en l'occurrence" si la guerre avec la Grande-Bretagne et la France entre dans une phase décisive. La possibilité d'un blocus illimité de la Grande-Bretagne à l'aide de sous-marins a été discutée. Mais alors Hitler n'avait pas encore pris de décision; il espérait toujours creuser un fossé entre la Grande-Bretagne et la France.

Le 27 septembre, jour de la capitulation de Varsovie et Modlin, Hitler a appelé les commandants en chef des trois branches militaires de la chancellerie du Reich et les a informés qu'il souhaitait lancer une offensive en Occident le plus tôt possible, peut-être avant la fin de l'année. Cette déclaration ressemblait à un éclair du bleu et a été accueillie avec scepticisme. Ce n'était pas la première fois qu'Hitler laissait libre cours à son imagination; de plus, il y avait de bonnes chances de conclure la paix avec les Alliés et Hitler se préparait à faire une proposition appropriée (dont il a parlé lors de son intervention au Reichstag le 6 octobre). Deux jours plus tard, la direction de l'armée lui a présenté une demi-douzaine d'arguments convaincants contre la campagne en Occident, qui jusqu'à la fin de l'année était techniquement impossible et, dans un avenir prévisible, peu prometteuse et même dangereuse. Les deux semaines suivantes ont été réservées au haut commandement des forces armées (OKW) et au commandement des forces armées - le haut commandement des forces terrestres (OKH), le haut commandement des forces navales (OKM) et le haut commandement de l'armée de l'air (OKL) en temps de doute, de hâte, d'estimations , offres et contre-offres {2} .

Lors d'une réunion du quartier général de la Marine le 2 octobre, Raeder a lu la liste reçue du commandant en chef de l'OKB, qui comprenait trois options possibles pour les actions futures:

1. Une tentative de gagner la guerre par des opérations terrestres à l'ouest. Cela nécessitera la concentration de l'ensemble de l'industrie de la défense et de l'économie militaire pour répondre aux besoins des forces terrestres et des forces aériennes.

2. Tenter de gagner la guerre avec l'aide du «blocus de la Grande-Bretagne». Cela exigera une concentration des efforts sur la création de sous-marins à longue portée à grande vitesse et sur les types d'aéronefs nécessaires à la guerre contre la Grande-Bretagne. Dans le même temps, les forces terrestres ne mènent que des actions défensives.

3. Défense en mer et sur terre: tactiques d'attente.

Raeder, en tant que chef d'état-major de la Marine, a exprimé l'avis que le «plus de siège de la Grande-Bretagne» serait le moyen le plus efficace de vaincre l'ennemi principal, qui était à l'époque la Grande-Bretagne, et a ordonné de commencer à élaborer un plan préliminaire pour l'opération correspondante {3} .
......
Raeder pensait à deux bases - une à Narvik et une à Trondheim. L'amiral Rolf Karl, le commandant de l'escadron balte, pensait qu'il n'était pas nécessaire d'avoir une base à Narvik - apparemment parce que l'Allemagne avait déjà obtenu le droit d'utiliser le port soviétique de Mourmansk dans l'Arctique {4} . (À la mi-octobre 1939, l'Allemagne a reçu une base Nord distincte dans la baie de Litsa Ouest sur la côte de Mourmansk.) Le contre-amiral Karl Dönitz, commandant de la flotte sous-marine, pensait que Trondheim et Narvik convenaient comme bases sous-marines, et a conseillé faire de Trondheim la base principale et Narvik - auxiliaire.

Ici en parlant de la baie de litsa c'était la base principale "Nord"

Donc après encore il y'a eu Quisling, qui as souhaité avoir une entrevue avec Adolf, et qui au mois de Décembre, informe Hitler et Raeder de tout les dispositif de défenses que la norvège avait, et leurs a même conseiller d'évité certain point de la côte.
Ah ben Quisling, Le roi norvégien après que Quisling a été capturer par les Anglais, le souhait du roi, ayant une telle haine envers quisling, il souhaita qu'il finissent non pendu, mais torturé par je ne me rappelle plus combien de moyen... Mais la justice norvégienne n'a pas autorisé le roi, a pratiquer son lynchage.

Donc uniquement après cette entrevue, dans un cadre restreint et sous le plus stricte secret, de l'état major de la kriegsmarine, a été préparer la Studie "Nord".

Et Hitler lui sans cesse, sur ses demandes de démarrer la campagne de l'Ouest, environs une quarantaine de tentative pour démarrer, mais à chaque fois, il y'avait la météo, qui était contre, et sans Luftwaffe, ils n'avaient aucune chance de vaincre les Alliées.

Ainsi a partir de l'étude de la Kriegsmarine tout commença, et avant que la campagne de l'ouest à pu démarrer en raison du mauvais temps.

Et ont reviendra comme se sujet traite spécifiquement de Narvik, ainsi je reviendrait avec de nouvelle spécifique à Narvik, parce que en fait, vous le comprendrez plus tard, les alliées si ils serait rester, ben les allemands aurait du s'en aller. En raison, que Narvik, c'était un point vital pour eux.

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 111
Inscription: 05 Jan 2020, 20:29
Région: wesserling
Pays: france

Voir le Blog de arc_royal68 : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 25 Mar 2020, 21:54

Bonsoir,

arc_royal68 a écrit:Ainsi c'était l'état major de Keitel, Jodl qui ont commencer la planification pour toutes les futures campagnes.

Même dans le livre de von Manstein, lui même à relevé que pour la campagne de l'Ouest, au Generalstab de la heere, cela commençais à sentir le roussis.

Halder avait même tenté la préparation d'un plan pour l'Ouest, mais hitler l'a rejeter, en raison, que ce n'était que une vulguaire copie du plan von Schlieffen.


Pardon mais c'est incorrect d'écrire cela !

L'OKW n'a planifié ni Fall Gelb ni Barbarossa et moins encore les campagnes à l'Est, soit les plus grandes campagnes menées par la Wehrmacht… ce qui est absolument antinomique mais c'est comme ça.

C'est bien l'OKH (et donc le couple BRAUCHITSCH/HALDER) qui planifie les grandes campagnes, puisqu'elles impliquent prioritairement la Heer, et notamment la campagne à l'Ouest.
Comparer les premières moutures de Fall Gelb avec le Plan Schlieffen est une erreur courante. Les 2 manœuvres n'ont qu'un unique point commun : la traversée de la Belgique par l'aile marchante.
Là où HALDER pousse à l'aile droite pour dieu sait quoi… au mieux repousser les armées alliées jusqu'à la Somme, SCHLIEFFEN avait conçu un plan qui se voulait décisif repoussant les alliés au-delà de Paris jusqu'à la Suisse dans un vaste mouvement tournant (rappelons au passage l'inspiration donnée par MOLTKE et "gâchée" par SCHLIEFFEN mais c'est une autre histoire).

C'est l'absence totale de caractère décisif qu'HITLER disqualifie mais sa confiance reste en HALDER et l'OKH, elle le restera jusqu'en 1942.

Je suis un peu hors propos par rapport à Narvik mais je souhaitais repréciser ces choses.

Sur Fall Gelb et le rôle joué par l'OKH il y a 80 ans, je renvoie à ce récent fil : viewtopic.php?f=166&t=51583
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13983
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Expédition de Narvik (Norvège)

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 25 Mar 2020, 22:01

Hitler avait absolument besoin de l'excellent minerai de fer Suédois et la seule route valable passait par la Norvège ,il avait très bien perçu la vulnérabilité de l' Allemagne et en Norvège,il avait un partisan :Quisling Cependant Hitler veut une large fenêtre sur l'Atlantique et réussir là où l'offensive à l'ouest de 14/18 avait échoué,tenir les ports de la Manche

vétéran
vétéran

 
Messages: 2568
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  quiz chars 
il y a 4 minutes
par: coyote 
    dans:  RAD Abt 5/224/XXII 
il y a 16 minutes
par: schmol80 
    dans:  brigade internationale 
il y a 32 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ 
Aujourd’hui, 13:47
par: iffig 
    dans:  Sur les traces des Chasseurs Ardennais 
Aujourd’hui, 12:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Traduction shore-to-shore 
Aujourd’hui, 12:35
par: Dog Red 
    dans:  Petite réflexion au sujet du pétrole du Caucase et le III° Reich. 
Aujourd’hui, 10:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 10:01
par: RoCo 
    dans:  Rommel mythe ou réalité? 
Hier, 23:12
par: pierma 
    dans:  Sonderfahndungsliste G.B., liste des personnalités à arrêter en GB 
Hier, 23:08
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll