Page 1 sur 1

Qui se balade à Abbeville ?

Nouveau messagePosté: 27 Fév 2019, 21:06
de schmol80
Bonjour,

Image

Sur cette photo, une Horsch 910 suivie d'une ADLER 3GC traversent la place de l'Amiral Courbet dans Abbeville détruite le 20 Mai 1940 !

Cette photo date du 3 ou 4 Juin 1940.

Au vu des véhicules, je pense que nous avons une visite d'officiers d'état major en visite sur Abbeville.

Je pensai que çà pouvait être STÜLPNAGEL ou des membres de son EM (Kdr du 2ème AK) en visite avant la reprise de l'offensive au Sud de la Somme !

Peut-être que quelqu'un possédant le KTB du 2ème AK pourrait confirmer cette éventualité ?

Re: Qui se balade à Abbeville ?

Nouveau messagePosté: 28 Fév 2019, 11:30
de Loïc Charpentier
"L'Adler" remorque un Pak 37 :D . Cà m'a tout l'air d'être un bête Zug de Panzerjäger ou des éléments d'une Aufklärungs-Abteilung. ;)

Re: Qui se balade à Abbeville ?

Nouveau messagePosté: 28 Fév 2019, 13:44
de schmol80
Loïc Charpentier a écrit:"L'Adler" remorque un Pak 37 :D . Cà m'a tout l'air d'être un bête Zug de Panzerjäger ou des éléments d'une Aufklärungs-Abteilung. ;)


Ah bon ! Alors j'me suis un peu emballé ! :oops:

J'avais imaginé qu'avec une Horsch, on était en présence de gratin ! :mrgreen:

Re: Qui se balade à Abbeville ?

Nouveau messagePosté: 28 Fév 2019, 16:09
de Loïc Charpentier
schmol80 a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:"L'Adler" remorque un Pak 37 :D . Cà m'a tout l'air d'être un bête Zug de Panzerjäger ou des éléments d'une Aufklärungs-Abteilung. ;)


Ah bon ! Alors j'me suis un peu emballé ! :oops:

J'avais imaginé qu'avec une Horsch, on était en présence de gratin ! :mrgreen:


Non, en général - c'est le cas de le dire! :D - les "huiles" se déplaçaient, le plus souvent, en berlines ou cabriolets "civils", soit "réquisitionnés", soit achetés par l'Arme.
Les patrons de division ou de corps d'armée n'utilisaient des véhicules militaires que sur la ligne de front ou parce qu'ils n'avaient pas envie de changer de véhicule - sauf pour se rendre aux réunions d'état-majors, sur l'arrière-.
Quand tu vois des berlines, des cabriolets ou des limousines, en 1940, la ligne de front est relativement éloignée et, de toute manière, lesdits véhicules se déplacaient rarement seuls, et étaient très "rarement" accompagnés par une pièce antichar tractée. :rire: Là, sur le cliché, il s'agit de véhicules légers (Pkw) à usage (exclusivement) militaire ("opérationnel"), mais, déjà, à l'époque, le parc allemand était des plus hétéroclites, comme l'Adler que tu as identifiée, un pur produit "tracteur de pièces antichar tractée". ;)