Connexion  •  M’enregistrer

Organisation théorique des PzD 1940

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 06 Juin 2018, 19:28

Bonjour à tous ,
J'ai entamé une analyse des effectifs théoriques de blindés des panzer-divisions en 1940 , et je vais vous en livrer ci-dessous quelques conclusions . Tout d'abord, je tiens a dire qu'il faut etre severement accroché au sujet , ne pas sauter une ligne , et ne pas oublier de placer a coté de votre écran une boite d'aspirine au cas ou :)
Comme seconde introduction , je salue l'ami L.Charpentier , qui , s'il ne m'a pas vraiment aidé sur le coup , m'a donné la volonté d'en finir avec cette analyse que certains qualifieraient de bénédictin , mais en ce qui me concerne , je qualifierai plutôt de torturé de l'esprit . Débutons ...

Il faut spécifier , en ce qui concerne le calcul des effectifs théoriques des unités Allemandes , que l'on se base sur des KStN de différents types , différentes dates, et parfois avec différents matériels . A contrario des organisations Françaises , qui sont déclinées au niveau de la typologie du régiment/bataillon ( ex , tout BCC de type leger nord-est aura la meme organisation théorique ) , les organisations allemandes sont déclinées au niveau de la compagnie et du peloton , ce qui determine des organisations différentes d'un bataillon a l'autre ou d'un régiment a l'autre . In extenso , les organisations divisionnaires sont du coup différentes .
Dans un régiment de panzer , on va trouver les unités suivantes disposant de chars , dont il faudra analyser chacune des variantes .
- KStN 1150 : organes de commandement du bataillon
- KStN 1168 : peloton de chars
- KStN 1178 : peloton de chars de remplacement
- KStN 1194 : peloton de transmissions
- KStN 1171 : compagnie légère
- KStN 1175 : compagnie moyenne

Chaque organisation a donc des variantes, et ainsi , et par exemple , pour le KStN 1171 ( compagnie légère ) , voici les différents types déclinés :
KStN 1171
KStN 1171 38t
KStN 1171(Sd)
KStN 1171(Sd) 02.1940
KStN 1171(Sd) 35t
KStN 1171(Sd) 38t
Chaque variante aura un nombre théorique de chars ( ou un modele , ou les deux ) différent .
Une premiere piece , ci-dessous , nous indique le nombre de chars par KStN .
Image
Ca a l'air tout simple comme ça , mais j'ai passé plusieurs heures a monter ce petit tableau , qui n'est surement pas exempt d'une coquille ou deux , donc restez méfiants , mais cela donne une bonne idée de la disparité organisationnelle .

Une fois ce travail effectué , il faut ensuite définir , bataillon par bataillon , et régiment par régiment , quel KStN s'applique a qui .
Voici par exemple , les KStN qui sont appliqués pour les 1er et 2eme PzRgts de la 1ere Pz Division ( avec le nombre de fois qu'il faut appliquer l'organisation ) .
Image

Du coup , et avec quelques formules excel , on peut réintégrer les quantités de chars par type au niveau le plus basique , et remonter petit a petit les niveaux , comme ici , au niveau du bataillon , toujours pour la meme division .
Image
On constate dans cet exemple quel est l'impact direct d'une organisation choisie sur le type de matériel et son nombre , alors qu'il ne s'agit que de variantes de KStN .

De fil en aiguille , on peut remonter jusqu'a la division , et en compilant toutes les données, voici ce que nous obtenons
Image

Dans le fil en lien ci-dessous , j'avais évoqué l'organisation différente des unités , en parlant uniquement des effectifs réels .
viewtopic.php?f=126&t=47155
Effectivement , on pourrait penser que les PzD Allemandes avaient un nombre de chars différents uniquement en raison de dotations erratiques, d'échanges de chars , d'effet historique etc . Et ainsi , le lambda moyen déterminerait qu'il n'a existé que deux ( ou trois s'il est généreux ) modeles d'organisation de ces divisions , et que les dotations réelles ne sont obtenues que suite a une succession d'evenements du terrain / affectations et j'en passe .

Il n'en est rien , mais alors rien du tout !

Sans meme aller regarder du coté des unités d'éclairage , de Schutzen , d'artillerie , etc , on constate que l'organisation théorique des unités combattantes de blindés suivait 7 typologies , avec des effectifs passant de 160 à 328 chars .

-Type 1 ( PzD 1 ) : 298 chars . Cette unité est en cours de transformation , et d'allégement . Le PzRgt 1 reste unique dans la panzerwaffe et dispose en théorie de 30 Pz IV , ce qui est plus que la dotation complete d'autres panzerdivisions . C'est également la division qui devait compter le plus de Pz III . Cette division est clairement une unité destinée a la rupture , et comme je l'ai souligné déjà par le passé , le fer de lance des unités panzer . 2 Rgts .
-Type 2 ( PzD 2 et 10 ) : 284 chars . Modele allégé conservant une part importante de Pz III et IV. 2 Rgts .
-Type 3 ( PzD 3 , 4 et 5 ) : 328 chars . Modele leger dont la dotation ultra-majoritaire consiste en Pz I et II . 2 Rgts .
-Type 4 ( PzD 6 ) : 269 chars . Dotation de chars 35(t) dont la fabrication est arretée . Présente un nombre important de Pz IV ( 45 ) . 1 Rgt et 1 Bn .
Type 5 ( PzD 7 ) : 240 chars . Division en cours de mutation sur matériel Allemand , et présente de ce fait tous les types de chars de la panzerwaffe ( excepté le 35(t) réservé a la seule PzD 6 ) . 1 Rgt et 1 Bn .
-Type 6 ( PzD 8 ) : 229 chars . Dotation de chars 38(t) . 1 Rgt et 1 Bn .
-Type 7 ( PzD 9 ) : 160 chars . Unité d'origine autrichienne qui sera spécifique sur d'autres points , et dont la dotation est limitée à 1 regiment de panzer .

Plaçons maintenant en perspective le plan Allemand et les dotations théoriques .
-Le plus au nord se situait la PzD 9 , devant entrer en Hollande . Total 160 chars dont 62 Pz III/IV .
-Au niveau de la Belgique sont alignées face au corps de cavalerie les PzD 3 et 4 . Comme nous l'avons vu , ce sont deux divisions dotées de matériel léger , totalisant en théorie 656 chars , dont seulement 32 Pz III et 48 Pz IV ...
-Au niveau des ardennes, tout le reste , soit la bagatelle de 1932 chars dont 298 Pz III , 120 Pz 35(t) , 190 Pz 38(t) et 245 Pz IV ( 853 chars de combat ) .
Il n'y a pas photo , on voit clairement ou l'ami Allemand voulait en venir en observant les dotations théoriques .

La prochaine étape de cette analyse , va consister à comparer les dotations réelles du 10 mai 1940 avec les dotations prévues , et si celle ci n'est pas encore terminée , il va sans dire qu'il va y avoir encore des petites surprises . Cette fois ci , c'est le retard de la machine de guerre Allemande , cumulé aux pertes déjà subies, qui vont orienter les dotations a remplacer les panzer III et IV par des chars plus legers ( Pz I et II ) . Je reviendrai ultérieurement avec les comparatifs .

Mais alors ... quelle conclusion a apporter a cela , s'il y en avait une ...

Contrairement aux idées reçues, la panzerwaffe ne réponds pas a une organisation bien huilée en mai 1940 et l'on constate que c'est un bric a brac de variantes d'organisation .
On peut cependant débroussailler un peu , et en excluant la PzD 1 qui doit rester le fer de lance ( et qui est surpuissante au moins sur le papier ) , et la PzD 7 qui se transforme sur char Allemands ( le modele visé est celui des divisions legeres , KStN de fevrier 1940 ) , il reste deux divisions que je classerai "de combat" ( PzD 2 et 10 ) sur matériel Allemand , deux divisions dépendantes des stocks et sorties d'usine des chars tcheques ( PzD 6 et 8 ) et 3 divisions legeres ( PzD 3 , 4 et 5 ) , sans oublier bien sur la PzD 9 qui est d'un type totalement différent , liée a son historique .
Il est donc exclu , encore une fois en ne regardant que les dotations de chars , de pouvoir affirmer qu'une division panzer avait en moyenne tant de chars du type X , ou meme dire que toutes les divisions correspondaient a un seul modele , ou encore qu'il y avait le modele sur char allemand et le modele sur char tcheque . Cette pensée est purement Franco-Française ( je l'avais initialement , ne soyez pas dupes :) ) et prends sa source dans des organisations similaires par typologie pour les unités nationales ( bien que les dotations réelles soient également soumises à des variances du fait de la disponibilité de matériel , ou par exemple le Hotchkiss H39 va remplacer des AMR dans le 11e RDP de la 3e DLM ) .
En démultipliant l'analyse avec les autres unités composant la division , il est évident que le nombre de type de division va encore augmenter , et a vue de nez nous allons passer à 8 types de divisions .

Définitivement , il faut comprendre que les PzD sont taillées pour des missions différentes , mais contiennent intrinséquement des retards de mise a jour , du fait de la lenteur de sortie des chars de combat .
L'organisation de fevrier 1940 , si elle avait été appliquée a toutes les divisions avec matériel allemand donnerait une division dotée de 320 chars , avec 68 Pz I , 84 Pz II , 84 Pz III , 36 Pz IV et 48 PzBefWg .
Nous voyons clairement qu'aucune division de panzer n'a une organisation vraiment proche de ceci .

C'est bon , maintenant , ouvrez la boite de cachets d'aspirine , prenez un verre d'eau ... et n'hésitez pas a commenter cette analyse :)

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2355
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 06 Juin 2018, 21:21

Salut ! ::chapeau - salut::

:mrgreen: C'est clair, tout compris: il n'y a rien à comprendre dans le choix de ces organisations ! ::mortderire:: ::mortderire:: ::mortderire::

Une question quand même: ce qui a dicté l'organisation de chaque type, est-ce plutôt le pragmatisme vis à vis du matériel disponible - ce qui transparait par exemple avec les types 'tchèque', ou plutôt au regards des missions prévisibles à court/moyen terme? ::dubitatif::

Voila ! ::tank::
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9410
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Juin 2018, 09:13

Coucou,

::Merci:: ! Super boulot! ::super:: Mais avec les allemands, notamment, en avril-mai 1940, entre en jeu la technique d'organisation dite du "doigt mouillé"! ::mortderire::

Quand tu te penches sur ton tableur "références", tu constates qu'il y a quasiment autant de K.St.N par type d'unités qu'il y avait de Panzer-Divisionen engagées en septembre 1939, la plupart des 5 ou 4 nouvelles Pz.Div., constituées entre 09-39 et début 1940, étant, au mieux, les répliques de leur division "mère", plus le "problème" de l'intégration des chars tchèques, avec des équipages de 4 hommes au lieu de cinq (comme le Panzer III). ::mal-a-la-tete::

Par exemple, tu as 6 K.St.N 1171 différentes, dont 4 précisées (Sd.) - sonder, particulière ou spéciale! - , même motif, même punition pour la K.St.N. 1175, 5 tables différentes, dont 4 précisées (Sd). Deux ans plus tard, à la louche, les K.StN. (Sd) seront remplacées par la désignation K.St.N. (fG) - frei Gliederung, organisation libre! - mais leur "vocation" était identique.

A chaque fois, çà avait été du bricolage, avec un semblant d'ordre apparent en pondant des K.St.N., tables de dotation théoriques juste destinées à se faire plaisir chez les officiers d'état-major. N'empêche qu'il faut leur reconnaitre, au moins, un mérite, çà marchera pendant presque 6 ans! Hihi...
En avril 1940, pour compléter les PD, ils avaient été contraints d'aller rechercher les Panzer I mis au rencart! C'est sûr que çà avait totalement rassuré les Kommandeurs sur la puissance de feu de leurs unités! Wouarf! Et le plus beau de l'histoire est qu'ils remettront çà, en juin 41, avec, quasiment les mêmes trottinettes!

Avec le temps, j'ai fini par comprendre qu'avec les allemands, çà ne servait à rien de se casser la tête à essayer de comprendre la "subtilité" de leur organisation. Il faut se contenter de la prendre telle qu'elle était publiée, le jour-même... la veille, c'était pas bon et le lendemain, c'est, déjà, trop tard! La K.St.N., c'était du THEORIQUE et la Kriegsgliederung n'avait de valeur que dans les heures qui suivaient sa publication, sachant que, compte-tenu des délais de rédaction et de transmission, elle n'était plus nécessairement d'actualité le jour de sa publication! ;)

En avril 1941, ils avaient essayé de faire le point et s'étaient retrouvés avec 4 organisations différentes de Panzer-Regiment! ::dubitatif:: :rire:

Image

Afin de constituer les nouvelles Pz.Div., en 1940-1941, les Panzer-Brigaden des 1. – 2. – 3.- 4. & 5. Pz Div. seront « dissoutes » ; selon le cas, lesdites brigades répondaient à une configuration de type C ou D, à deux régiments, comportant, soit trois, soit quatre compagnies par Abteilung, mais avec la particularité de ne jamais intégrer de régiment à trois Abteilungen, cette disposition étant réservée aux seuls régiments non-embrigadés (disposition généralisée à dater de février 1941). Néanmoins, pour des raisons non précisées, l’organisation des régiments « embrigadés » a, elle, été conservée, avec pour conséquence, qu’à cette date, l’organisation et la dotation des régiments correspondent, de fait, à quatre types différents (A, B, C, D).

Exemples :
• Type A : Pz. Rgt. 6 (3. Pz. Div.) - Pz. Rgt. 39 (17. Pz. Div.) – Pz. Rgt. 18 (18. Pz. Div.)
• Type B : Pz.Rgt. 11 (6. Pz. Div.) - Pz.Rgt. 25 (7. Pz.Div.), dotés de Pz. 38 (t)
• Type C : Pz.Rgt. 1 (1. Pz. Div.)
• Type D : Pz.Rgt. 35 (4. Pz. Div.) - Pz.Rgt. 7 (10. Pz. Div.)

Pz.Rgt. Type A [3 Abt à 3 Kpn. (2 le.Kp. + 1 m. Kp)]
• Pz. II : 65 [5+ (3 x 20)]
• Pz. III : 106 [1+ (3 x 35)]
• Pz. IV : 30 [3 x 10]
• Bef : 4

Pz.Rgt. Type B [3 Abt à 4 Kpn. (3 le.Kp. + 1 m. Kp)]
• Pz. II : 80 [5+ (3 x 25)]
• Pz. III : 157 [1+ (3 x 52)]
• Pz. IV : 30 [3 x 10]
• Bef : 4

Pz.Rgt. Type C [2 Abt à 3 Kpn. (2 le.Kp. + 1 m. Kp)] – Ancienne composante de Brigade type C
• Pz. II : 45 [5+ (2 x 20)]
• Pz. III : 71 [1+ (2 x 35)]
• Pz. IV : 20 [2 x 10]
• Bef : 4

Pz.Rgt. Type D : [2 Abt à 4 Kpn. (3 le.Kp. + 1 m. Kp)] – Ancienne composante de Brigade type D
• Pz. II : 55 [5+ (2 x 25)]
• Pz. III : 105 [1+ (2 x 52)]
• Pz. IV : 20 [2 x 10]
• Bef : 4.

... ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2811
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 07 Juin 2018, 19:42

kfranc01 a écrit:
Une question quand même: ce qui a dicté l'organisation de chaque type, est-ce plutôt le pragmatisme vis à vis du matériel disponible - ce qui transparait par exemple avec les types 'tchèque', ou plutôt au regards des missions prévisibles à court/moyen terme?


Bonjour
En fait , la succession des KStN n'est en rien liée au hasard .
Reprenons l'exemple des compagnies légères :
KStN 1171
KStN 1171 38t
KStN 1171(Sd)
KStN 1171(Sd) 02.1940
KStN 1171(Sd) 35t
KStN 1171(Sd) 38t

La premiere organisation (1171 )correspond a celle qui a été mise en place pour la guerre en Pologne , et date du 01/09/1939 ( l'organisation préalable date de 1937 ou 38 si ma mémoire est bonne ) . Elle determine une organisation ayant pour matériel des Pz I et Pz II ( + un PzBefWg sur chassis Pz I ) .
Celle ci n'étant pas suffisante avec l'arrivée des chars moyens ( Pz III , Pz 35(t) et Pz 38(t) ) , aussi une série spéciale , dénommée "Sonder" est également crée à la meme date . Elle va determiner une organisation mêlant Pz II et Pz III . Il manque d'ailleurs dans mon tableau un PzBefWg sur chassis Pz I .
L'organisation des compagnies avec chars 35(t) et 38(t) n'existe pas réellement , il s'agit d'une adaptation des KStN 1171 et 1171(Sd) avec du matériel Tchèque . Mais pour les besoins de mes calculs , j'avais nécessité de les identifier différemment ( Il faut juste reternir que la KStN 1171 avec matériel tcheque sera accompagné de Pz I , et la KStN 1171(Sd) de Pz II , et que les chars de commandement Tcheques , en 1940 , sont des chars normaux sur lesquels on a collé du matériel radio supplémentaire , a contrario des PzBefWg Allemands sur chassis Pz I et Pz III , qui n'ont pas d'armement ) .
Enfin , en février 1940 , une nouvelle variante de la KStN 1171(Sd) est crée , cette fois ci en créant une compagnie qui a un mix de Pz I , II et III , car nos ingénieux amis Allemands se sont bien rendu compte que la KStN 1171(Sd) de 1939 consommait trop de Pz III en comparaison des sorties d'usine . Encore une fois , le PzRgt I est favorisé , et la seule autre unité recevant cette organisation est rattachée a la PzD 9 , la plus faible de la Panzerwafe . Cette organisation ne serait donc viable que pour les unités dotées de matériel tcheque , puisque dans ce cas , on avait de quoi doter 3 divisions avec les deux modeles de chars 35(t) et 38(t) . Mais l'idée étant de mettre au rebus les Pz 35(t) , est apparu le besoin de limiter a deux divisions tchèques sur 38(t) , ce qui mena a la transformation de la PzD 7 sur matériel Allemand , transformation qui était en cours au 10 mai 1940 .

KStN 1171 09/39 : 7 Pz I , 16 Pz II + 1 PzBefWg I . Arm : 16 canons de 20mm
Concerne les unités : I / 15 , I / 31 , I / 35 , I / 36 , I / 5 , I / 6 , II / 15 , II / 31 , II / 33 , II / 35 , II / 36 , II / 5 , II / 6 , PzAbt. 66 (**)

KStN 1171(Sd) 09/39 : 6 Pz II , 16 Pz III + 1 PzBefWg I . Arm : 16 canons de 37mm , 6 canons de 20 mm
Concerne les unités : I / 1 , I / 33 , II / 1

KStN 1171(Sd) 02/40 : 6 Pz I , 4 Pz II , 8 Pz III + 1 PzBefWg I . Arm : 8 canons de 37mm , 4 canons de 20mm
Concerne les unités : I / 2 , I / 3 , I / 4 , I / 7 , I / 8 , II / 2 , II / 3 , II / 4 , II / 7 , II / 8

Au sein d'une meme division , il arrive que plusieurs organisations cohabitent . En reprenant l'exemple de la PzD 1 , au PzRgt 1 , on va avoir de la KStN 1171(Sd) , et au PzRgt 2 on va avoir de la KStN 1171(Sd) modifié fev 40 , ce qui determine , les plus astucieux l'auront compris , que le PzRgt 2 sera plus faible que le PzRgt 1 , les memes ecarts de dotation s'effectuant également sur les compagnies moyennes .

Prennez un livre qui traite de l'organisation des unités panzer en 1940 , et verifiez si l'auteur décline ces trois organisations ou n'en présente qu'une .
Et si oui , quelle est celle qui est présentée ? Assez souvent on constatera qu'il s'agit de la variante de février 1940 , avec parfois des chiffres légérement différents .
Jentz par exemple indique 4 Pz I , 8 Pz II , 7 Pz III + 1 PzBefWg . L'écart se situe au niveau des Zug 1 et 2 , composés de 2 Pz II et 3 Pz I chez Niehorster , et 3 Pz II et 2 Pz I chez Jentz . Il y a également un écart a la compagnie de commandement , 2 Pz III et 1 PzBef Wg chez Niehorster et 1 Pz III , 2 Pz II et 1 PzBefWg chez Jentz .
Qui a raison ? Je ne sais pas , il faudrait que je mette la main sur les archives de cette KStN(Sd) modifiée du 21/02/1940 pour en avoir le coeur net , et corriger éventuellement mon fichier excel ( qui appliquera tout seul comme un grand les corrections jusqu'au niveau divisionnaire ) .

Mais quoi qu'il en soit , meme si Jentz a les bons chiffres, il oublie de préciser que cette organisation ne concerne que 10 bataillons au 10 mai 1940 , et n'indique pas que les deux autres organisations sont encore en vigueur dans 17 bataillons . Pis , cette organisation n'est pas valable pour les unités dotées de matériel Tcheque , qui reste sur des versions Sd de 1939 , a l'exception du PzRgt 25 ( PzD 7 ) , mais j'ai déjà indiqué que cette division etait en cours de mutation sur chars Allemands, ceci expliquant cela .

Comme le souligne Loïc , ces organisations ne sont de toutes façons que sur le papier , car il y a comme qui dirait un certain manque de Pz IV et Pz III au 10 mai 1940 , ce qui pousse a rajouter des "trotinettes" un peu partout ( la production des Pz I et II avait été arrêtée mais le stock était encore conséquent ) . Le nombre de PzBefWg sera aussi insuffisant , car un bon nombre ont été intégrés dans l'artillerie pour servir de blindé de direction/observation de tir , du coup un bon nombre d'unités seront sous dotées en chars de commandement . (*)
La suite de l'analyse , consistant en la comparaison des dotations réelles avec les dotations théoriques reste a faire , et suivra un de ces 4 sur ce meme fil . Ma seule crainte est de n'avoir pas assez de billes pour descendre au niveau de la compagnie pour toutes les divisions . De mémoire, ça devrait être faisable pour la moitié des divisions , le reste sera dépendant de nouvelles trouvailles dans les archives ...

Bien entendu , et ainsi que je l'ai signalé dans mon premier post , les organisations divisionnaires seront a amender avec les autres unités de la division , afin de définir une fois pour toute le nombre de modèles de divisions ayant existé . Ayant travaillé depuis quelques années sur le sujet, je pense qu'on s'oriente vers 8 modeles de divisions structurellement différentes .

(*) Il apparaitra aux Allemands durant la campagne de France que la solution des PzBefWg n'était vraiment pas idéale , car les Français les ciblaient immédiatement ( taux de pertes anormalement élevé ) , et que ces blindés n'avaient pas de moyens défensifs intrinsèques . On se dirigera par la suite sur des modèles de chars disposant d'un réel armement , mais le principe va pourtant perdurer encore assez longtemps , et l'on verra , en Russie par exemple , nombre d'engins avec l'antenne "sèche-linge" sur l'arrière et un armement factice .
(**) Ce bataillon , appartenant à la PzD 7 , devait être doté de matériel Allemand et non tchèque , contrairement aux divisions "sœurs" que sont les PzD 6 et 8 .


Bon , je régale avec une nouvelle tournée d'aspirine pour tout le monde :)

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2355
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 07 Juin 2018, 20:15

Merci pour ce travail d'analyse, la conclusion est éclairante.

vétéran
vétéran

 
Messages: 951
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 07 Juin 2018, 20:44

Pinaise , soit je suis vraiment devenu bon pour expliquer, soit on a perdu les 3/4 du bataillon après la premiere ligne :)
Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2355
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 18 Juin 2018, 19:09

Loïc Charpentier a écrit:
Afin de constituer les nouvelles Pz.Div., en 1940-1941, les Panzer-Brigaden des 1. – 2. – 3.- 4. & 5. Pz Div. seront « dissoutes » ; selon le cas, lesdites brigades répondaient à une configuration de type C ou D, à deux régiments, comportant, soit trois, soit quatre compagnies par Abteilung, mais avec la particularité de ne jamais intégrer de régiment à trois Abteilungen, cette disposition étant réservée aux seuls régiments non-embrigadés (disposition généralisée à dater de février 1941). Néanmoins, pour des raisons non précisées, l’organisation des régiments « embrigadés » a, elle, été conservée, avec pour conséquence, qu’à cette date, l’organisation et la dotation des régiments correspondent, de fait, à quatre types différents (A, B, C, D).


Bon , au risque de me prendre un "Scud" de l'ami L.Charpentier, je me porte en faux ... concernant 1940 .
-En 1940 , il n'existait plus de régiment à 3 bataillons de chars . Certes , dans le cas des divisions "tcheques" et par extension la 7e en cours de mutation , nous assistons a une incorporation d'un 3e bataillon dans la structure régimentaire , mais ceux ci sont a l'origine indépendants ( 65,66 et 67 Pz.Abt. ) . Il s'agit d'un rattachement , plus que d'une structure réelle à 3 bataillons pour moi . Le rattachement effectif en tant que III/x me semble se faire après la campagne de France et ne durera pas vraiment .
-La même année , il n'existe plus de structure quaternaire au niveau du bataillon , toutes les unités disposent de 3 compagnies , et adoptent uniformément la structure 1 compagnie moyenne pour deux compagnies légères , avec les modalités que j'expose ci-haut sur les disparités de matériel d'une unité à l'autre , dépendant de la KStN utilisée .

Je prépare mes "Patriots" ? :)

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2355
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 19 Juin 2018, 07:35

alain adam a écrit:Bon , au risque de me prendre un "Scud" de l'ami L.Charpentier, je me porte en faux ... concernant 1940 .
...
Je prépare mes "Patriots" ? :)



Ce n'est pourtant pas moi qui l'ai inventé le document du post N°3! :D
Il s'agissait d'une analyse "interne" effectuée après le Westfeldzug, dans l'optique du doublement du nombre de Panzerdivisionen. Comme je l'indique, dans le même post, c'est corroboré par l'organisation existante dans plusieurs Panzer-Regimenter (voir liste non exhaustive)
... va falloir que tu ailles déposer ta réclamation à l’accueil de l'Organisation-Abteilung 1 ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2811
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Juin 2018, 10:09

Bonjour,
Rappelons quand même que K.St .N signifie ‘’Kriegstärkenachweisunge.’’ Que l’on peut traduire par :
‘’Dotation théorique d'une unité’’
http://did.panzer.pagesperso-orange.fr/Kstn.html
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68013
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Organisation théorique des PzD 1940

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 19 Juin 2018, 10:32

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour,
Rappelons quand même que K.St .N signifie ‘’Kriegstärkenachweisunge.’’ Que l’on peut traduire par :
‘’Dotation théorique d'une unité’’
http://did.panzer.pagesperso-orange.fr/Kstn.html
Bien amicalement
Prosper ;) ;)


Eh, voui... et c'est bien dans l'adjectif "théorique" que réside tout le problème, sachant que la désignation allemande Kriegsstärkenachweisung n'évoque pas explicitement cette notion de théorie, même si "Nachweisung" peut se traduire, en français, par "indication". Il avait existé deux types de tables de dotation, celles de temps de paix (jusqu'en août 1939), Friedensstärkenachweisungen (F.St.N.), puis, ultérieurement, celles de temps de guerre, Kriegsstärkenachweisungen (K.St.N.).

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2811
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 2 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 53 minutes
par: Lusi 
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
Aujourd’hui, 18:46
par: Benoît Rondeau 
    dans:  Latin America @ War serie 
Aujourd’hui, 18:46
par: Loïc 
    dans:  Abandon de la base-sous marine à Brest. 
Aujourd’hui, 18:38
par: gernika 
    dans:  d'autres nids de mitrailleuses 
Aujourd’hui, 18:36
par: gernika 
    dans:  Bonnes fêtes de fin d'année.................. 
Aujourd’hui, 18:34
par: gernika 
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
Aujourd’hui, 18:32
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  ligne siegfried 
Aujourd’hui, 18:16
par: Patrick.Fleuridas 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll