Connexion  •  M’enregistrer

Quand nos tanks ....

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Meteor14  Nouveau message 16 Avr 2017, 21:00

.....étaient en retard d'une guerre !
Image

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 49
Inscription: 08 Jan 2017, 14:39
Région: Calvados
Pays: France

Voir le Blog de Meteor14 : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 16 Avr 2017, 22:50

Deux jolies photos de chars Renault FT.
Mais est-il emblématique de mai 1940 ???
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13969
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 16 Avr 2017, 23:10

Certains chars étaient en effet obsolètes, mais c'est surtout la méthode employé pour les utilisés qui était défaillante!!!!! Et puis que dire de leur approvisionnement en carburant et leur manque de moyens de communication modernes..............
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83789
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 16 Avr 2017, 23:48

Ces vieux roudoudous ont effectivement été employés en 1940 mais en première ligne et surtout lors de combats défensifs et retardateurs. Le plus gênant c'est que les vieux canon de 37mm courts SA 18 aux capacités antichar très médiocres ont été démontés pour équiper les H35 et H39, les R35 et les FCM 36, par souci d'économie et de recyclage... Ce qui fait que trop peu de SA 35 plus modernes et performants ont équipé nos blindés. ..
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2995
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Mai 2017, 16:33

Les chars FT employés en 1940 se distinguent par la présence de cocardes tricolores apposées sur la caisse et la tourelle.
Au niveau technique ce sont exactement les mêmes caractéristiques que ceux qui sont intervenus en 1918. Ce n'est pas peu dire!!!!
En 1939 le char FT est totalement obsolète et son emploi n'est envisagé que pour des missions secondaires : protection des aérodromes et des dépôts, surveillance des points sensibles. Cependant, La malheureuse campagne de mai/juin 1940 obligera l'Armée Française à remettre en première ligne les vénérables FT et c'est non sans courage et abnégation que les équipages perdront la vie dans un combat inégal les opposants à des canons antichars et face aux différents modèles de Panzer
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83789
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Mai 2017, 18:58

Alain (Adam) a abattu un gros boulot pour identifier et affecter les chars FT en 39-40.
En résumé - il complètera, au besoin - :

" En 1935, après quelques années de tâtonnement, débute enfin un programme ambitieux de modernisation de l’arme blindée. Si les chars ont quitté l’artillerie (AS, Artillerie Spéciale), les rivalités entre l’Infanterie et la Cavalerie, alors « propriétaires » des chars, aboutiront a des projets réalisés en parallèle, selon des concepts différents, mais dont les matériels se révéleront parfois similaires (la notion « d’arme blindée » ou « arme blindée cavalerie » n’existant pas stricto sensu, à l’époque, on parlait de chars de l’infanterie et d’automitrailleuses de la cavalerie). Le char FT sera réservé a l’Infanterie, dans un rôle d’accompagnement du fantassin ; doté de deux armements différents, le canon de 37mm ou la mitrailleuse, le char sera la victime indirecte du programme de modernisation (en excluant, du propos, le char BS, armé d’un canon de 75mm, mais produit en très petite série, ainsi que diverses expérimentations avec d’autres armements), car, lorsque les constructeurs français proposeront des chars destinés à remplacer le FT, comme le Renault R.35 ou le char Hotchkiss H.35 ; il sera décidé de conserver l’armement de 37mm dans la mission d’accompagnement d’infanterie et, par souci d’économie, on procédera à la cannibalisation des canons sur les FT !

Le nombre de chars désarmés ne cesse donc de progresser et la France se retrouve, à la déclaration de guerre, en septembre 1939, avec, sur les bras, un parc de 1200 blindés sans masque ni canons, incapables de jouer un quelconque rôle dans les combats a venir ; on n’aura de cesse, dès lors, d’essayer de leur trouver de nouveaux emplois, de leur offrir une seconde vie. Il y aura de multiples tentatives, conversion en tracteur, aide au franchissement avec système de lance-fascines ou porteur de passerelles, dragueur de mines, poseur de câbles télégraphiques, excavateur de tranchées, jusqu’à imaginer un char « torpille » (sans équipage mais bourré d’explosifs), et bien d’autres projets sans suite. Dans certains cas, on se contentera de doter simplement l’équipage d’un fusil mitrailleur.

Ainsi, lorsque la guerre est déclarée en septembre 1939, la France dispose en métropole de 1445 chars FT en service, et 1235 sans armement. Au 15 novembre 1939, le nombre de chars armés, s’élève à 1580, en comptant l’Outre-mer (AFN et Levant) mais en excluant les chars se trouvant en Indochine et a Madagascar.

Sur les 1235 chars sans armement, 233 sont prévus a titre de remplacement des unités de combat, pendant que les autres ont des utilisations secondaires (ponts Bourguignon, dragueurs de mines, charrues Bajac, pionniers SARM, etc.). En réalité, très peu de ces chars seront utilisés dans le rôle qui leur avait été imparti et on a même du mal a trouver les 3 chars pionniers réglementaires par BCC ."


A la fin de l’hiver 1939-1940, l’Armée française compte environ 480 chars FT armés mais sans mission définie, si ce n’est l’instruction au sein des dépôts et servir de remplacement pour les bataillons encore armés de char FT.

Dans un but d’appui des troupes situées sur les arrières, les régiments régionaux se voient octroyer un petit parc de chars FT mitrailleuses. Versés par section de 4 chars avec leurs porte-chars, 200 chars FT sont, ainsi, déployés sur l'ensemble du territoire métropolitain.

306 FT supplémentaires sont formellement identifiés dans les 10 bataillons d'instruction des chars (BIC), qui ont été constitués en avril 1940, mais il en reste, en gros, 350 "armés" pour lesquels il est difficile de préciser, avec certitudes, les unités où ils ont pu servir. Néanmoins, à partir des ordres de détachement & affectation des dernières semaines de la Drôle de Guerre, le manquant "réel" se limite à 150 chars.

En ce qui concerne les 1235 chars FT désarmés, leur parcours est, encore, plus compliqué à tracer. Courant mai 1940, 29 sections de protection des bases aériennes sont constituées ((3 FT par section), 150 autres , affectés à des sections du maintien de l'ordre & compagnies du territoire ; dix nouvelles sections de protection des établissements seront formées le 13 mai 1940, avec des détachements en provenance des BIC! ::mal-a-la-tete:: ... Puis 7 compagnies de 12 FT, dite de "protection anti-parachutistes" et, le 15 mai, à nouveau, 13 détachements de protection (3 FT chacun)
En cinq jour, 243 des 306 FT versés dans les BIC, un mois plutôt, ont été dispersés ! ::malades::
...Arrivé fin mai, il est de plus en plus compliqué de tenter de cerner le va-et-vient!

Les allemands se feront un plaisir de photographier les FT désemparés ou abandonnés, çà faisait parti de la propagande, mais bien peu d'entre eux ont, réellement, combattus. Cela dit, les trottinettes teutonnes, telles que les Pz. I & Pz. II, avaient tout intérêt à se méfier du pélot de 37 mm d'un "vieux" FT en planque.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5214
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 04 Mai 2017, 23:55

Loïc Charpentier a écrit:Alain (Adam) a abattu un gros boulot pour identifier et affecter les chars FT en 39-40.


Ah enfin quelqu'un qui reconnait mon boulot :)
Depuis mes travaux sur le sujet , l'ami Matthieu Comas a livré dans un GBM un article tout a fait complémentaire ( je l'ai un peu aidé sur le sujet , en interprétant , par mes connaissances de "rampant" les informations , puisque sa spécialité est plutôt aérienne ) concernant l'emploi des FT sur les bases aériennes en 1940 . Il a fait de formidables découvertes pour cet article , qui complètent généreusement mes informations et suppositions .
Revenons au problème du blindé en France dans l'entre deux guerres .
L’état major Français cherche a remplacer son "char de la victoire" depuis 1925 , et est donc bien conscient , en 1940 de l'obsolescence complète du vieux tagazou .
L'infanterie , dans sa grande "sagesse" définira trois cadres d'emploi dans les années 20/25 , correspondant a un char leger , d'accompagnement d'infanterie , un char moyen pour s'opposer aux blindés ennemis et un char lourd ,pour attaquer les fortifications . Par la suite , on déclinera ceci en char d'accompagnement d'infanterie ( R35 , H35 ,FCM36 ) , char moyen ( D1 , D2 ) , et char "lourd" ( B1 ) . S'y ajoute le char dit de forteresse ou de rupture , avec le vieux reliquat des FCM 2C , qui devaient être remplacés avantageusement par des nouveaux modèles .
Je passe sur les étapes successives , pour arriver à la mobilisation de 1939 .
A ce moment, la , et malgré les plans de mécanisation/motorisation largement déployés , l’état major Français ne disposait pas d'assez de chars modernes pour équiper la totalité de ses bataillons de chars ( BCC ) de l'infanterie . Initialement , l'infanterie française avait opté , en métropole, pour 40 BCC mobilisables , + 10 bataillons de formation . Ces 10 derniers bataillons ( N°40 à 49 ) ont reçu des chars modernes lors de la mobilisation de 39 , et ont donc empêché les derniers bataillons dotés de chars FT de changer de matériel . Il y avait en effet urgence a créer des unités cuirassées , donc les productions militaires se sont tournées vers le char B1/B1 bis , très coûteux ( mais ce n’était pas réellement un problème à l’époque ) , plutôt que fabriquer des chars d'accompagnement d'infanterie en masse . Par ailleurs, plusieurs centaines de chars ont été fabriqués pour des alliés ( du type R35 ) et n'ont donc pas rejoint l'armée Française . Enfin , la cavalerie avait ses propres besoins , et faute d’être capable de fabriquer plus vite des AMD Somua S35 , un certain nombre de chars Hotchkiss ( H35 et H35 mod 39 ) furent utilisés dans les unités de cavalerie .
Le résultat était pourtant la , au 10 mai 1940 , 8 BCC étaient encore dotés de chars FT . Deux de plus avaient cet équipement dans les colonies , et un 9e bataillon ( le 50e ) fut formé durant la campagne avec les fonds de tiroir .
voir cette page : http://www.atf40.fr/ATF40/chars.html
Pour autant l'emploi du vénérable char ne s'est pas limité a cela . Début 1940 , les 10 bataillons de manœuvre ( ou de formation ) étant dotés de matériel neuf , il fut décidé de construire 10 nouveaux bataillons d'instruction ( les BIC ) , en puisant sur les matériels remisés en dépôt - des FT et quelques vieux chars B1 . On pense bien entendu a Gien , mais chaque région militaire en avait encore en stock . Pour note l'organisation de ces bataillons était de 2/3 de celle d'un BCC classique .
Ces 10 BIC auront une existence fugace, mais seront déployés, avec force renfort d'équipages et de chars de dépôt , sur les industries majeures, les aérodromes , les villes , afin d'apporter un appui dans la lutte anti-parachutiste . Enfin , il ne faut pas négliger les forces territoriales , qui auront reçu de nombreux exemplaires de ce char , afin d'appuyer les régiments de pionniers .
Qu'en est il de la qualité de ce char en 1940 ....
Sa mobilité est déplorable , son blindage tout juste capable de bloquer une balle de fort calibre , et son armement est composé au 2/3 de canon de 37mm SA18 ( performances plus que limitées face a un char ) ou de mitrailleuse de 7.5/8mm pour le tiers restant ( la cannibalisation effectuée pour doter les chars modernes avait laissé un stock d'environ 300/400 chars dotés de canons ) . Evidemment son utilité n'avait de valeur que face a de l'infanterie sans moyens lourds . Pour autant le char n'en resta pas la et fut utilisé pour des missions annexes . Il était prévu deux chars FT dépanneurs et un char FT démineur dans chaque bataillon moderne ( les 3 étant désarmés ) . La aussi j'ai effectué des recherches, et on ne trouve trace que des deux chars dépanneurs , dans certains bataillons . En effet , le déminage devait être effectué par un autre modèle de char , mais c'est un autre sujet ( sur lequel j'ai aussi bossé , cf GBM 102 et 103 )
Il reste a noter que plus de 1200 chars FT ont été englobés dans la récupération "beute" des Allemands lors de leurs comptages en 1940 , plutot a titre de propagande , car le matériel était inutilisable en grande partie .
En effet rien de tel pour la propagande Allemande de montrer des chars Français obsolètes dans leurs images, alors que la seule somme des chars modernes français dépassait le potentiel de la Panzerwaffe , ce qui reste , en dépit de mes efforts , assez mal connu . Je vais essayer de vous retrouver un comptage que j'avais effectué qui démontre que le nombre de chars Français modernes dépassait celui des Allemands .

Pour plus de détails sur le sujet du char FT , consultez mon article dans Histomag n°88 http://www.39-45.org/portailv2/download ... e-2014.php , pages 41 à 63
Je précise que vous pouvez trouver dans l'ouvrage de JY Mary " Les blindés Français" ( ed Heimdal ) un apport synthétique des ces données , pages 158-160 , que j'ai ensuite plus largement expliqué dans l'article d'Histomag . Je ne saurais trop vous conseiller , si le sujet des FT vous intéresse , de vous intéresser aux publications de GBM ( articles de L.Deneu/Vauvillier sur les immatriculations , Matthieu Comas sur la défense des BA , Louis Capdebosq&Alain Adam sur les chars lance fascines et saute mines ) ou encore le site Char Français de l'ami Antoine Misner http://www.chars-francais.net , et bien entendu mon site http://www.ATF40.FR pour des informations plus génériques sur l'armée Française de 1940 .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2617
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de le laonnois  Nouveau message 05 Mai 2017, 00:15

FT 75 mm

Image
Image
Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 458
Inscription: 14 Jan 2009, 04:33
Localisation: france aisne laon

Voir le Blog de le laonnois : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 05 Mai 2017, 00:23

Le FT BS ( doté d'un pétard de 75mm , de portée très courte ) devait être le 6e char de chaque section .
Il n'en reste guère en 1940 , et les seules traces que j'ai réellement trouvé sont au Levant .
la dernière photo montre la version TSF du char FT avec sa casemate si particulière ( non armée ) , a coté d'un FT BS . C’était le char dédié a la transmission ( 1 par compagnie de mémoire ) , qui a été définitivement abandonné . Aucun n'est utilisé en 1940 .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2617
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Quand nos tanks ....

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de le laonnois  Nouveau message 05 Mai 2017, 01:02

Bonsoir

Quelques char s ont bien été employés ici et la exemple celui de Belfort vu aussi d'autre de la campagne de France sur certain forum

Image

http://atf40.forumculture.net/t2230-cha ... de-belfort

bien a vous

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 458
Inscription: 14 Jan 2009, 04:33
Localisation: france aisne laon

Voir le Blog de le laonnois : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ 
Hier, 23:52
par: PICARD77 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Hier, 23:22
par: PHILIPPE77 
    dans:  Défense de Lille : la capture du General Kühne 
Hier, 23:19
par: Cyril G 
    dans:  BITTRICH ET LE COMPLOT DU 20 JUILLET 
Hier, 23:04
par: RoCo 
    dans:  [La guerre en Afrique du Nord] version 5.2 
Hier, 21:34
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le musée de Saint-Marcel ouvre en septembre 
Hier, 18:51
par: Aldebert 
    dans:  LES PANTHER DE L'ARMEE ROUGE 
Hier, 18:48
par: Loïc Charpentier 
    dans:  L'aviation sanitaire 
Hier, 11:50
par: Loïc Charpentier 
    dans:  ZZ TOP 
29 Juil 2021, 22:39
par: frontovik 14 
    dans:  Sites et vestiges en bretagne 
29 Juil 2021, 22:12
par: Joldan 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Cyril G, dynamo, Loïc Charpentier, Signal Corps et 23 invités


Scroll