Connexion  •  M’enregistrer

Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 13 Mai 2013, 13:56

Reynaud avait la majorité.
Même sa fille dans un livre paru chez PLON en 1980 le reconnait. page 80.

Aujourd'hui, on trouve encore des personnes, plus ou moins bien intentionnées, pour interpréter le départ du président du conseil comme une manoeuvre destinée à camoufler sa volonté d'abandon. Et voilà qu'on le représente saisi par l'épouvante et alléguant une majorité contre lui, alors qu'il l'aurait eue pour lui !
De nombreux témoignages tentent de prouver que Paul Reynaud, avait bien le 16 juin, l'appui de ses ministres contre neuf seulement favorables à l'armistice, et que, dans ce cas il aurait dû montrer une intransigeance inflexible.
Ils semblent oublier que la politique n'est pas aussi rationnelle que l’arithmétique et que l'on ne fait pas la guerre sur un bout de papier.


Paul Reynaud, mon père, Evelyne Demey, Plon,1980.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3734
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de norodom  Nouveau message 13 Mai 2013, 15:22

Cette notion de majorité (réelle) eu égard à la conclusion d'un armistice, n'est pas fortement définie... pourquoi ?

Il faut faire un court retour en arrière, lors du Conseil du 15 juin à 16 heures.

Auparavant, depuis le 12 juin, Reynaud s'était prononcé en faveur d’une « capitulation de l’armée », par opposition à la demande pressante d’un armistice formulée par Pétain et Weygand.

Au cours de cette séance, la « proposition Chautemps » vient semer le trouble...
Elle consiste à sonder les Allemands sur leurs conditions d’armistice pour faciliter une position unanime, soit en faveur de l’armistice, si les conditions sont jugées acceptables, soit, si elles sont jugées trop dures, en faveur de la résistance à outrance.

Reynaud, qui mesure bien que tout contact pris avec l’ennemi sonnerait le glas de la lutte et qui ne veut pas s’y résoudre sinon de concert avec les Anglais, s’en sort en disant qu’on attend une réponse de Roosevelt à son télégramme de la veille, et le conseil décide de statuer le lendemain matin sur la proposition Chautemps. Laquelle va dominer la journée du 16, concurremment avec le projet d’"union franco-britannique" venu de Londres.

Comme je l'ai précédemment relaté cette proposition Chautemps, contre laquelle Reynaud était hostile, paraissait majoritaire bien qu'elle ne fît pas l'objet d'un vote.

Ainsi, en cette fin de journée du 16 juin, alors qu'en sus de la réponse décevante de Roosevelt, s'ajoutait le passage à la trappe des 500 000 tonnes en quinze jours espérées des anglais... la coupe était pleine !... d'où la prise de position du président Albert Lebrun, à 21 heures.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 13 Mai 2013, 16:09

norodom a écrit:depuis le 12 juin, Reynaud s'était prononcé en faveur d’une « capitulation de l’armée », par opposition à la demande pressante d’un armistice formulée par Pétain et Weygand.


cela ne correspond pas à ma documentation. Selon elle, ce débat "capitulation ou armistice" est du 15 juin, et dure au plus deux heures : www.delpla.org/article.php3?id_article=227 .

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de norodom  Nouveau message 13 Mai 2013, 17:19

@ François Delpla

Bonsoir François,

Comme vous pouvez le constatez François, je vous avais lu....
mal !... allez-vous penser ?... mais non !... juste quelques points mineurs de divergence...
et là je me plante, car je n'aurai pas dû écrire "Auparavant, depuis le 12 juin", mais depuis le 10 juin... je précise :

Le 10 juin à 18 heures, Weygand se rend chez Reynaud, auprès de qui se trouve le général de Gaulle.
Celui-ci relate l'entrevue :
"Le général Weygand s'assied et se met à exposer la situation. Sa conclusion est transparente _ nous devons sans délai demander l'armistice... Reynaud entreprend de discuter son opinion, mais il n'en démord pas. La bataille dans la métropole est perdue, il faut capituler".

Le 13 juin, au Conseil des ministres de l'après-midi à Cangey, Weygand renouvelle sa demande de la veille... la veille c'était le 12, où à 18 heures, après avoir donné l'ordre de retraite générale, Weygand expose pour la première fois au Conseil, la nécessité d'un armistice.

S'ensuivent, le 14 juin, le transfert du gouvernement à Bordeaux...
Le maréchal Pétain reçoit Paul Baudoin et lui déclare qu'il s'est fixé comme extrême limite le 15 juin pour la demande d'armistice et qu'il informe Weygand que sa présence à Bordeaux est nécessaire...
D'où son impatience au Conseil du 16 à 11 heures, au cours duquel il lit sa lettre de démission.

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 13 Mai 2013, 17:29

Le 10 juin, c'est Weygand qui veut capituler... d'après de Gaulle !

Le débat entre un Weygand qui veut l'armistice et un Reynaud qui lui oppose la capitulation est bien du 15, et dure bien 2 heures au plus.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de norodom  Nouveau message 13 Mai 2013, 18:02

François, nous ne citons pas les mêmes circonstances...
Je fais référence à l'entrevue du 10 et vous au Conseil du 15...
Dans les deux cas, c'est bien Reynaud qui a parlé de capitulation.

Vous écrivez:
<< Le 10 juin, c'est Weygand qui veut capituler... d'après de Gaulle ! >>

Cela ne peut pas être exact, car Weygand a repoussé avec indignation, la proposition de Reynaud du 15 à 16 heures:
"Jamais je n'accepterais de jeter une telle honte sur nos drapeaux !" écrit-il...
"C'eût été un attentat accablant, définitif, irrémédiable à l'honneur militaire de la nation, attentat que le code de justice militaire (art 233) punit de mort... Je ne peux évoquer sans un frisson de révolte une proposition aussi infamante ! "


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 13 Mai 2013, 18:14

norodom a écrit:
Le 10 juin à 18 heures, Weygand se rend chez Reynaud, auprès de qui se trouve le général de Gaulle.
Celui-ci relate l'entrevue :
"Le général Weygand s'assied et se met à exposer la situation. Sa conclusion est transparente _ nous devons sans délai demander l'armistice... Reynaud entreprend de discuter son opinion, mais il n'en démord pas. La bataille dans la métropole est perdue, il faut capituler".


il est clair dans ce texte que les mots "il faut capituler" sont attribués à Weygand.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 13 Mai 2013, 18:58

norodom a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:Tiens, Goutard est devenu crédible, maintenant ?

Curieuse reflexion sans doute née de votre imagination...
Je n'ai jamais mis en doute la crédibilité du Colonel Goutard, d'autant que ses récits comptent parmi les documentations que j'ai jugées les plus fiables.
J'ajoute qu'il m'est souvent arrivé de faire référence à ses récits sans toutefois nommer leur auteur.


Tiens donc... Mais quand Goutard parle des armées de l'Est comme réservoir pour approvisionner le front de la Somme, vous souriez... Et je ne parle pas de son opinion arrêtée sur la possibilité de résister en AFN. Je suis donc bien aise d'apprendre qu'il est des plus fiables, selon-vous (ça faisait longtemps, en ce qui me concerne, puisque la plupart de mes interventions sur 39/40 sont basées sur le colonel Goutard) !

Bruno Roy-Henry a écrit:Reynaud disposait d'une majorité, (cf.le lien plus haut). Faible, mais 12 ministres contre 11... Soutenir qu'il n'avait pas de majorité, c'est un mensonge soigneusement entretenu depuis plus de 70 ans.

Précisez s.v.p. de quelle majorité il s'agit ?
Car nous sommes encore à la journée du 16 juin, n'est ce pas ?
Dans le lien que vous citez, je n'y vois qu'une conclusion un peu hâtive émanant de vous.
Je ne saurai trop vous conseiller d'examiner le contenu de la proposition de Camille Chautemps et surtout de bien prendre note de ce que furent les réactions de Paul Reynaud à cette proposition... après on en reparlera...


C'est inutile. La majorité -selon le décompte que j'ai fait- existe bel et bien. Cette majorité refuse l'armistice. La proposition Chautemps n'est qu'un incident de procédure : elle ne peut mener qu'à l'armistice. Tout le monde le sait, à commencer par Chautemps lui-même. Reynaud aurait dû passer outre. Mais il ne le souhaitait pas, car -en effet- comme le dit François, il n'a cessé de manoeuvrer pour aboutir à un armistice sollicité de concert par la France et l'Angleterre. Constatant qu'il a échoué, il préfère passer la main et se couvrir par la soi-disant majorité qui lui était prétendument opposée...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de norodom  Nouveau message 13 Mai 2013, 18:59

François Delpla a écrit:il est clair dans ce texte que les mots "il faut capituler" sont attribués à Weygand.

Sans doute aurai-je dû mettre l'accent sur la forme... COMME SUIT ????
norodom a écrit:"Le général Weygand s'assied et se met à exposer la situation. Sa conclusion est transparente _ nous devons sans délai demander l'armistice... Reynaud entreprend de discuter son opinion, mais il n'en démord pas. La bataille dans la métropole est perdue, il faut capituler".

CONCLUSION :

Tout cela est peut être passionnant (pour certains)... on pourrait ergoter sur les dates, les durées des entretiens, ou encore sur les états d'âmes des uns et des autres... cela sur encore (x) dizaines de pages... au bout du compte, nous saurions ce que nous savons déjà...
Le gouvernement Reynaud a démissionné le 16 juin 1940, pour être remplaçé par un cabinet ayant à sa tête le maréchal Pétain, lequel "s'est adressé à l'adversaire" le 17 juin pour rechercher les moyens de mettre un terme aux hostilités... point final pour les combats et point de départ pour "la suite que vous savez"

Alors, après tout cela, que nous reste t-il à nous mettre sous la dent ?

Pour ma part, je reste très perplexe sur le choix du titre de ce fil:

Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Je n'ai pas tout compris, peut-être d'autres également ou au contraire ?... mais quoi qu'il en soit ?... nous avons fait avec !.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Paul Reynaud, partisan honteux de l'armistice...

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 13 Mai 2013, 19:09

C'est pourtant simple : Reynaud ne croyait pas à la possibilité de continuer le combat en AFN. Il a laissé de Gaulle s'engager sur cette voie, sans jamais le soutenir vraiment. Et puisqu'il n'est pas parvenu à son armistice franco-britannique, il préfère passer la main...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  motif de démobilisation après armistice 22 juin 1940 
Hier, 23:32
par: brehon 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 23:04
par: coyote 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
Hier, 21:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 19:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 17:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  ABREVIATIONS SUR FICHE MATRICULE 
Hier, 17:48
par: YOLAINE 
    dans:  un coup de chapeau pour les forumeurs passionnés et incollables 
Hier, 17:29
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Photo d'Iwo Jima: les Marines reconnaissent une seconde erreur. 
Hier, 17:25
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Mein Kampf va être réédité en France en 2020 
Hier, 14:18
par: H.Pekar 
    dans:  le Musée de la Moselle annexée s'agrandit. 
Hier, 14:16
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Scroll