Connexion  •  M’enregistrer

La chute de Cherbourg.

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 26 Jan 2013, 07:54

Bonjour,

A relier au fil sur la défaite de juin 40:

http://www.ouest-france.fr/2012/06/13/c ... 40329.html

....Où 30 000 britanniques pourront rejoindre leur île grâce à un vieux croiseur et 2 canons de 75, c'est toujours ça de plus, après Dunkerque, pour tenir tête aux nazis.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 26 Jan 2013, 16:57

Voilà qui est fait, ici => viewtopic.php?f=126&t=33367&p=421272#p421272

Par contre si certains veulent ici discuter de la chute de cherbourg ...

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12262
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 26 Jan 2013, 18:08

La chute de Cherbourg se compare-t-elle à celles du Niagara ? ::pipo:: ::ok je sors:: :cheers:
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5688
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 26 Jan 2013, 18:53

Ce qui a précipité la chute de Cherbourg, c'est que les Allemands ont intercepté un officier de la garnison qui avait les plans de feux de la forteresse... C'est ballot, hein ? N'empêche, les Allemands ont un bol incroyable tout au long de cette courte campagne : à croire que c'était écrit !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de norodom  Nouveau message 26 Jan 2013, 21:49

Bruno Roy-Henry a écrit:Ce qui a précipité la chute de Cherbourg, c'est que les Allemands ont intercepté un officier de la garnison qui avait les plans de feux de la forteresse...

Bonsoir Bruno,

De quel fort s'agit-il ?

Le fort de l'Est à Octeville, a été détruit par la marine française au moment où les Allemands arrivèrent dans les faubourgs de Cherbourg, le 17 juin.1940
Cela, avant la capitulation des derniers combattants et que Cherbourg soit déclaré ville ouverte.
Décision prise certainement pour éviter d'exposer la ville à une intervention musclée de la Luftwaffe.

J'ajoute un commentaire sur ce passage du texte publié par Ouest-France:

" Le 13 juin, la 154 e brigade de la 51 e division Highland débarque à Cherbourg pour assurer la défense du Cotentin et repousser l'ennemi."

Cette date m'intrigue, car la veille, 12 juin (cette date reste à confirmer), le général anglais Victor Fortune, commandant du 51ème Highland, a été fait prisonnier par Rommel, à Saint-Valéry-en-Caux. Cette localité située sur la Manche, à mi-chemin entre Fécamp et Dieppe, est donc plus à l'Est de Cherbourg.

C'est dans cette région que s'est illustrée la 40ème D.I. française, dont le noyau était constitué de la 2ème division légère de Chasseurs et la 5ème demi-brigade.
De nombreux éléments de cette unité, s'étaient vaillamment battus à Namsos en Norvège, au cours de la guerre en Scandinavie.

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de africanus  Nouveau message 27 Jan 2013, 00:10

Je crois que je peux expliquer.

154 Brigade ou plus exactement Arkforce (formé à Arques La Bataille), 4e Black Watch, 7è et 8è Argylls et 6è Scots Fusiliers et des unités de soutien ont été coupées au sud de la partie principale de la 5e Highland Division et ont pu se retirer à Rouen où ils étaient envoyé à Cherbourg.

Ici, ils ont été rejoints par la 52e Lowland Division (également écossais), qui avait été envoyé par Churchill pour aider à la défense de la France.

C'est là (un camp gigiantic selon lui) que mon père qui a survécu récente de Dunkerque, 4è Cheshires, était de rejoindre 1st Lothian mitailleur bataillion de 52e Division.


 

Voir le Blog de africanus : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 27 Jan 2013, 03:07

norodom a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:Ce qui a précipité la chute de Cherbourg, c'est que les Allemands ont intercepté un officier de la garnison qui avait les plans de feux de la forteresse...

Bonsoir Bruno,

De quel fort s'agit-il ?

Le fort de l'Est à Octeville, a été détruit par la marine française au moment où les Allemands arrivèrent dans les faubourgs de Cherbourg, le 17 juin.1940
Cela, avant la capitulation des derniers combattants et que Cherbourg soit déclaré ville ouverte.
Décision prise certainement pour éviter d'exposer la ville à une intervention musclée de la Luftwaffe.

J'ajoute un commentaire sur ce passage du texte publié par Ouest-France:

" Le 13 juin, la 154 e brigade de la 51 e division Highland débarque à Cherbourg pour assurer la défense du Cotentin et repousser l'ennemi."

Cette date m'intrigue, car la veille, 12 juin (cette date reste à confirmer), le général anglais Victor Fortune, commandant du 51ème Highland, a été fait prisonnier par Rommel, à Saint-Valéry-en-Caux. Cette localité située sur la Manche, à mi-chemin entre Fécamp et Dieppe, est donc plus à l'Est de Cherbourg.

C'est dans cette région que s'est illustrée la 40ème D.I. française, dont le noyau était constitué de la 2ème division légère de Chasseurs et la 5ème demi-brigade.
De nombreux éléments de cette unité, s'étaient vaillamment battus à Namsos en Norvège, au cours de la guerre en Scandinavie.

Cordialement,
Roger


Bonjour,

Les 152e et 153e Brigades de la 51e HD resteront piègées à Saint Valéry en Caux. La 154e échappe au piège et se retrouve à Cherbourg.

A+,

Pierre
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Jan 2013, 11:01

Bonjour,

La chute de Cherbourg a ceci de particulier, c'est qu'au matin du 17 juin 1940, elle n'est pas l'objectif du 15ème Corps Blindé allemand qui précède la 4ème armée, en direction de la basse Loire.
Or ce 17 juin, alors que Boulogne, Calais et Dunkerque étaient précédemment tombés, Hitler déclare que l'occupation de Cherbourg et de Brest est un "devoir d'honneur" pour l'armée allemande.
Il signifie un ordre spécial auquel le général Hoth, commandant le 15ème C.B. donne suite en faisant obliquer la 7ème division de panzers de Rommel sur Cherbourg et la 5ème sur Brest.
Celle-ci entre à Rennes le 18 juin, capturant l'Etat Major de la 10ème armée, chef compris.
En pratique cette opération a pour effet de liquider le "réduit breton".
Le lendemain, 19 juin 1940, les deux D.B. de Rommel s'emparent facilement de Cherbourg et de Brest. Puis elles reprennent leur route vers le sud en direction de la basse Loire et de Rochefort.

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 27 Jan 2013, 12:23

De quel fort s'agit-il ?


Il ne s'agit pas d'un fort, mais de la forteresse dans son ensemble. Forteresse ou camp retranché, si vous préférez. Les panzers et les pièces d'artillerie en appui n'avaient plus qu'à se positionner en évitant les zones battues par les forts et indiquées sur le plan de feux...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La chute de Cherbourg.

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Jan 2013, 18:24

Extrait du texte publié dans Ouest-France:
" Le 13 juin, la 154 e brigade de la 51 e division Highland débarque à Cherbourg pour assurer la défense du Cotentin et repousser l'ennemi."

africanus a écrit:154 Brigade ou plus exactement Arkforce (formé à Arques La Bataille), 4e Black Watch, 7è et 8è Argylls et 6è Scots Fusiliers et des unités de soutien ont été coupées au sud de la partie principale de la 5e Highland Division et ont pu se retirer à Rouen où ils étaient envoyé à Cherbourg.
Tri martolod a écrit:Les 152e et 153e Brigades de la 51e HD resteront piègées à Saint Valéry en Caux. La 154e échappe au piège et se retrouve à Cherbourg.

Bonsoir Pierre,

Je te remercie pour tes précisions qui pourraient m'aider à compléter mes notes sur la situation à Saint-Valéry-en-Caux le 12 juin 1940.
J'ai noté que l'aile ouest de la 10ème armée, s'était retranchée sur la côte,dans cette localité, pour tenter une évacuation par mer. Investie par la 7ème division de panzers, l'opération a échoué après une belle résistance. Le général Fortune a été fait prisonnier avec la 51 ème D. H.
Dans l'extrait de la citation de "africanus", la 154ème brigade se serait repliée sur Rouen d'où elle aurait été envoyée à Cherbourg (?).
Dans le texte d'Ouest-France il est fait état d'un débarquement. et c'est là que je suis intrigué sur la provenance de l'unité qui a débarqué.
Car, atteindre Cherbourg par mer en 24 heures en partant de Saint-Valéry-en-Caux ou encore partir de Rouen par voie terrestre et rejoindre Cherbourg, toujours en 24 heures, tout cela me semble compliqué.
As-tu plus de détails sur ce sujet ?

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
Aujourd’hui, 04:55
par: François Delpla 
    dans:  Treblinka 1942-1943 
Aujourd’hui, 00:52
par: thucydide 
    dans:  Ecrire l'histoire dans le respect des acteurs. 
Aujourd’hui, 00:46
par: orpo57 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Hier, 22:23
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L’empereur Hirohito a été empêché d’exprimer ses remords pour la guerre. 
Hier, 21:22
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 21:20
par: coyote 
    dans:  Musée de la Libération de Paris - Musée du général Leclerc - Musée Jean Moulin 
Hier, 20:48
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 20:45
par: NIALA 
    dans:  Les conséquences du "haltbefehl" 
Hier, 20:23
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 20:14
par: François 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google et 5 invités


Scroll