Connexion  •  M’enregistrer

"Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 03 Fév 2010, 22:31

Bonsoir à tous,

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
mickabbl a écrit:Je tiens à vous demandez de m'excuser pour l'agressivité dont j'ai été coupable à la rédaction de certaine réaction à certain propos tenu en réponse à mes interventions précédente; la période à laquelle j'ai participer à ce sujet était une période de convalescence, où je m'exprimais de manière "mono-syllabique" et peu enclin aux formules de politesse dont je suis coutumier.

Tu t'es donc pique une crise digne d'un caracteriel sur un sujet qui te tiens a coeur et viens de t'en apercevoir a posteriori. Ce faisant, tu es devenu membre de club ESCF (Ex Simili Caracteriels du Forum) dont je suis le President-Fondateur et Stephane Delogu le President d'Honneur. Bienvenue !
:mrgreen:


:mrgreen: je reste quand même sur un fait: oui, j'ai bien poser cette question ici et là et j'en retire ceci:

Un interprétation approchante de la réalité nécessite à mon sens, d'avoir une multitude de point de vue et d'en établir ensuite une statistique. En éliminant les "on dits" et autres éléments non avéré....

Merci de cette honneur, je serai digne de ce club ;)




PIERRE.S a écrit:
mickabbl a écrit:
. Arrivé en Grande-Bretagne, il est soigné, à son rétablissement, il aurait été soumis à un interrogatoire très long (durée indéterminée) par des éléments du service de renseignement britannique (MI?). On l'a longtemps considérer comme soupçonneux.

Mick


Bonjour,
Juste pour ce point: Les témoignages des "débarquants" en GB font très souvent (toujours??) état d'une période de mise en quarantaine avec interrogatoire poussé. Je n'ai pas de docs sous la main mais je peux affiner dès mon retour au bercail.
A+,
Pierre


Cela correspond bien à ce que j'ai entendus à l'époque.

merci

cdlt

Mick


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de brehon  Nouveau message 03 Fév 2010, 22:52

Bonsoir,
A priori, tous ceux qui arrivaient en Grande Bretagne de façon isolée passaient par "Patriotic School pour un interrogatoire de quelques jours. Cetains témoignages parlent même de semaines.
http://www.charles-de-gaulle.org/pages/ ... etagne.php
http://www.francaislibres.net/liste/fic ... ndex=53132
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9453
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 04 Fév 2010, 12:57

De mémoire il y a un bon commentaire sur cette "école" et le rôle du BCRA dans le livre d' ALBERTELLI "Les services secrets du général DE GAULLE".
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8026
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 05 Fév 2010, 10:44

Quant aux "atrocités", je constate que ce dossier est vide... Comme on devait s'en douter. A moins que l'on entende par "atrocités", des violences, des insultes, des comportements excessifs, hélas compréhensibles dans un climat de guerre totale...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 05 Fév 2010, 14:09

Bruno Roy-Henry a écrit:Quant aux "atrocités", je constate que ce dossier est vide... Comme on devait s'en douter. A moins que l'on entende par "atrocités", des violences, des insultes, des comportements excessifs, hélas compréhensibles dans un climat de guerre totale...



Le terme atrocité n'est que le copier/coller du titre du texte dont on peu prendre connaissance dans le premier post ce sujet, dont je ne suis pas l'auteur, mais qui corrobore le témoignage de ce monsieur (j'aurai son identité demain normalement).

Que le dossier soit vide, bien entendus, sinon, je ne poserai pas de question, j'aurai de la doc. Surtout, si j'avais un partit pris, je me limiterai à ce seul témoignage, pourtant, nous savons tous qu'il y à besoin de vérifier ses sources et de croisés ses informations.... Par contre le "comme on devait s'en douter" me fait un peu sourire: pourquoi vouloir à tout prix noyer le poisson? Je n'ai aucun soucis à aborder ce sujet: sont-ce des cas isolé ou généralisé? Je n'aurai pas la même facilité à accepter le terme "compréhensible dans un climat de guerre" qui n'expliquerai pas pourquoi les insultes et les violences etc envers les soldats (et la population?) française envers les soldats belge mais surtout envers la population belge.

J'entrevois bien la fourberie d'un certain "homme" (...) politique français ayant "falsifié" les faits de mai 40..... comme cause de ces sentiments d'hostilité mais bon......

Je n'ai pas à juger le comportement de l'un vis à vis de l'autre, je n'ai pas ce droit, encore moins aujourd'hui, mais j'aimerai affirmer ou infirmer ce témoignage qui n'était apparemment, pas unique, je ne sais pas si je l'ai noter précédemment.

cdlt

Mick


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 05 Fév 2010, 14:35

Quant aux "atrocités", je constate que ce dossier est vide... Comme on devait s'en douter.


Je dois avouer que l'existence éventuelle "d'atrocités" Françaises envers la population Belge me fait sourir. La haine qui aurait expliqué ces actes n'a, en effet, laissé aucune trace dans les mémoires Françaises, pas plus après guerre que chez les contemporains. Sous entendu, évidemment, qu'on ne parle pas de quelques imbéciles ayant donné libre cour à leur mauvaise humeur et leur stupidité, mais à un sentiment largement partagé dans les troupes Françaises.

Il me semble effectivement difficile à prouver que les Français sont intervenus en Belgique en 40 le couteau entre les dents, prêts à jeter des cailloux sur les autochtones et à manger leurs petits enfants. Il semblerait, au contraire, qu'il ait s'agit de venir au secours d'un pays ami, dont la neutralité avait été violée.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 764
Inscription: 13 Oct 2009, 17:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de Kristian Hamon  Nouveau message 07 Fév 2010, 21:02

Comme le signale David Jardin, dans son récent et très bon livre « LES SERVICES SECRETS DU GENERAL DE GAULLE », Sébastien Albertelli explique qu’effectivement les Français qui arrivaient en Angleterre et désireux de rejoindre les FFL, faisaient l’objet d’une enquête plutôt serrée de la part des services de renseignements. Je saisi cette occasion pour vous livrer le témoignage – peut-être inédit – de Lise de Baissac à ce sujet.

Tout le monde sur ce forum connaît l’extraordinaire destin de cette femme d’exception, la première à être parachutée sur le sol français. Lise de Baissac est née sur l’Ile Maurice, donc sujet britannique bien que d’origine française. Dans les années 20, son père l’envoie à Paris avec ses deux frères afin d’acquérir une éducation « européenne ». C’est donc à Paris que la guerre les surprend.
Fin 1940, son frère cadet Claude passe clandestinement la frontière espagnole dans le but de rejoindre l’Angleterre. Malheureusement pour lui, il est fait prisonnier début 1941 et est interné pendant cinq mois à Barcelone. Pendant ce temps Lise de Baissac, qui est à Cannes chez des amis, est prise en charge par le consulat d’Amérique qui s’occupe alors des intérêts britanniques. Les Etats-Unis n’étant pas encore en guerre, elle est partie « officiellement » pour l’Espagne, puis Lisbonne, où le consulat d’Angleterre la prend en charge comme réfugiée.
Après plusieurs péripéties, le frère et la sœur se retrouvent en juillet 1941 à Gibraltar, puis sur le même bateau à destination de l’Angleterre où ils débarquent près de Glasgow. Lise de Baissac se dirige alors vers Londres où elle avait des cousins : « On n’avait pas d’argent naturellement. Il a fallu se débrouiller tout de suite. Alors quand on arrivait en Angleterre comme ça, venant de l’étranger, surtout d’un pays occupé, les services de police et de sécurité nous faisaient passer des quantités d’interview, nous faisant passer des questionnaires sans fin, et très rapidement ils se sont aperçus que mon frère et moi pourrions rendre des services dans cette organisation de S.O.E. qui venait de se créer. »
Claude de Baissac va être retenu le premier, il sera parachuté au printemps 1942 en ZNO. Il n’y avait pas encore de femmes au S.O.E., aussi quand on a demandé à Claude de Baissac s’il pensait que sa sœur serait intéressée, il a dit : « Oui, je pense qu’elle se débrouillerait très bien » !
Et voilà Lise de Baissac « recrutée » et envoyée à l’entraînement : « J’ai été parachutée avec Denise Borel, nous étions les deux premières femmes à être parachutées, il y avait eu déjà trois femmes qui sont parties avant moi, mais par bateau. Nous avons été parachutées au sud de la Loire et je suis partie m’installer à Poitiers où je devais créer un réseau. Les gens qui m’ont reçus m’ont donné le nom de personnes qu’ils connaissaient, des sympathisants que je devais voir et c’est comme ça que j’ai commencé. Je suis arrivée seule avec ma valise et mon manteau sur le bras pour m’installer à Poitiers où je ne connaissais pas un chat ! »
Arrivée en septembre 42 à Poitiers, Lise de Baissac doit rejoindre Londres en juillet 43 car elle est repérée. Lors d’un nouvel entraînement en Angleterre, elle se fracture une cheville et ne peut plus sauter. C’est donc en Lysander qu’elle est à nouveau envoyée en France en avril 44 où elle retrouve son frère. Agents de liaison, ils vont combattre aux côtés des FTPF de Louis Pétri, avant d’être « récupérés » en septembre 44 par le colonel Buckmaster.
De retour à Londres, Lise de Baissac va travailler comme interprète et speakerine à la BBC puis s’installera à Marseille.


 

Voir le Blog de Kristian Hamon : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de parolesarthoise  Nouveau message 28 Fév 2010, 21:34

Bonsoir,

Je termine en ce moment la numérisation 130 heures d'enregistrements sonores relatifs à la vie sous l'Occupation, plus généralement la période de 1939 à 1945, sur une région géographique, le sud Sarthe (axe Le Mans/La Flèche). Plus de 100 témoins directs de cette période ont été enregistrées dans les années 80/90 par un historien amateur. L'intérêt de cela, c'est d'abord une localisation précise des faits (un rayon de 15 km, avec La Fontaine Saint Martin comme point central) qui permet un croisement de témoignages sur un même fait, et aussi l'âge des personnes enregistrées qui avaient tous plus de 16 ans en 1939.

Cette histoire "d'atrocités" envers les Belges renvoie à un étrange témoignage recueilli ici. Le témoignage d'un ancien Instructeur et Commandant de compagnie au Prytanée militaire de La Flèche (Sarthe) en 1939, avant de devenir instituteur à Oizé (Sarthe) en 1940. En 1939, Monsieur Louis Pinsard avait 27 ans.

Voici en lien son témoignage, un extrait de 9 minutes qui comporte 3 parties

Louis Pinsard
http://www.frequence-sille.org/parolesarthoise/depot/pinsard.mp3

1 - La Flèche, après le 10 mai 1940. Des trains « suspects » arrivent à La Flèche en provenance du nord de la France. Wagons de marchandises, fermés, avec des Belges dedans ? Cris hostile des habitants de La Flèche.
2 - Des rumeurs de parachutistes Allemands vers Mézeray en 1940 et la traque en forêt (espions ?). La 5e colonne.
3 - Retour sur le train "mystérieux" à La Flèche.

Mon objectif n'est pas ici d'alimenter la polémique, mais de conduire un travail d'historien par une "critique" des documents sonores collectés avant leur mise à disposition sur Internet sur le site "Sauvegarde de la parole sarthoise"

Commandant de compagnie et ancien instituteur, il est difficile de remettre en cause ce que ce monsieur a vu à La Flèche.
D'autre part, le collecteur de ces témoignages (83 ans aujourd'hui) est formel sur la "fiabilité" de ce témoin.
Reste alors l'interprétation des faits.

Qui étaient ces gens dans le train qui ne parlaient pas français, venus du "nord de la France" ? Des Belges "suspects" comme il le dit, des Alsaciens/Lorrains "suspects", ou des Allemands ?
D'où venaient-ils ? et ou allaient-ils ?
En outre, la présence de soldats Belges et surtout d'Italiens (vivants en France (des "étrangers") engagés volontaires en 1939) a-t-elle existé / possible ?
Enfin, question subsidiaire... La 5eme colonne, un mythe ou une réalité ? (Un sentiment de l'époque - et peut importe au fonds que cela ait existé - qui selon le témoin pourrait expliquer le "déplacement" préventif (?) de ces populations).

Peut-être qu'une recherche dans les archives de la Sous-Préfecture du La Flèche apporterait une réponse (le pb, c'est que ces archives sont actuellement en cours de "restauration", suite à une attaque de champignons aux AD72)

La polémique nait toujours à partir du moment où il y a une vision subjective des événements et de leur interprétation.
A partir de là, on peut faire dire n'importe quoi à histoire, le tout et son contraire.

Bonne soirée

Bien cordialement
Franck Pohu
Chargé de mission
Fréquence Sillé / Sauvegarde de la parole sarthoise


 

Voir le Blog de parolesarthoise : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de parolesarthoise  Nouveau message 28 Fév 2010, 21:50

Précisions sur les dates

Mr Pinsard, était commandant au Prytanée militaire de La Flèche en 1939, jusqu'en Juillet 1940. En septembre 1940, il est nommé instituteur à Oizé. Les événements détaillés dans ce témoignage concernent donc la période Mai/Juin 1940, alors qu'il était commandant de compagnie.

Franck Pohu
Chargé de mission
Fréquence Sillé / Sauvegarde de la parole sarthoise


 

Voir le Blog de parolesarthoise : cliquez ici


Re: "Les "atrocités" françaises envers les Belges"

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 28 Fév 2010, 23:12

Bonsoir,

je vous remercie de votre aide, ne vous souciez pas d'une quelconque polémique; le sujet n'est pas là pour affirmer, preuve à l'appui que tout les français en 40 était des gros S..l...ds mais bien de "jauger", pour peux que cela puisse être possible le contexte socio-culturel des français (militaire civil politique etc) vis à vis des belges (militaire civil politique) et vice-versa.

Aucun d'entre nous ne peux se permettre de juger ce qu'il n'a ni vécu, ni connut, en aucune manière et en aucune façon; moi le premier.

Du coup, au sujet des "atrocitées", il y à matière maintenant..... :twisted: à discuter du sujet.

Cdlt ;)

Mick


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  HG Süd. Bataille d'Ouman. 16 juillet-6 août 1941 
Aujourd’hui, 01:26
par: alfa1965 
    dans:  La 196e compagnie du 6e régiment de génie 
Aujourd’hui, 00:55
par: Kilkenny 
    dans:  Sur les traces des Chasseurs Ardennais 
Hier, 23:50
par: luc-luc 
    dans:  LE QUIZ 
Hier, 23:06
par: coyote 
    dans:  [du 1er AOUT au 30 septembre 2021]: Front de l’Est (suite) 
Hier, 21:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Girls and Panzer 
Hier, 20:01
par: Lusi 
    dans:  Bataille Schoppen Janvier 1945 
Hier, 10:47
par: overlord06 
    dans:  L'inculpation d'un ex-gardien de camp nazi,espoir de justice pour les déportés de Marseille 
Hier, 10:30
par: pierma 
    dans:  quiz chars 
Hier, 09:12
par: Didier 
    dans:  Petite réflexion au sujet du pétrole du Caucase et le III° Reich. 
Hier, 08:27
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 13 invités


Scroll