Connexion  •  M’enregistrer

Première bataille de chars à chars

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 14:19

Dog Red a écrit:
J'en prends bonne note Loïc.
Du coup... le témoignage du caporal... il n'aurait pas dû survivre à l'explosion qui a détourellés son char !? ::dubitatif::
@Albert : quelle est l'unité du tankiste dont tu lis les mémoires ?


Il y a, aussi, d'énormes "coup de bols" individuels, qui ne s'expliquent pas.
Exemple, dans la marine, à bord d'un cuirassé, un monumental pélot de 38 cm, qui n'explose pas, mais traverse de part en part le blockhaus, flingue, de par son seul souffle, tout ce qui traine ou est à son poste de combat, sauf deux ou trois pinpins, qui se retrouvent quasiment à poil, fortement traumatisés, mais "intacts"!
Quand le HMS Hood avait explosé, sur un équipage de 1431 hommes, il n'y avait eu que trois survivants, qui n'ont jamais pu expliquer comment ils s'étaient retrouvés à la baille! ::dubitatif::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4755
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 20 Jan 2021, 16:16

Oui...... autrement W=mv2,on voit très bien l'importance de la vitesse au moment de l'impact puisqu'elle compte au carré,et, la nature de l'explosif bien sûr,,mais là on ne sait pas ses caractéristiques

vétéran
vétéran

 
Messages: 2421
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 16:42

Alfred a écrit:Oui...... autrement W=mv2,on voit très bien l'importance de la vitesse au moment de l'impact puisqu'elle compte au carré,et, la nature de l'explosif bien sûr,,mais là on ne sait pas ses caractéristiques


Sans charge creuse, l'énergie cinétique est un facteur déterminant dans la lutte contre les chars.
D'où l'avantage des pièces antiaériennes lourdes (88, 90 ou 128mm) qui offraient une plus grande vitesse du projectile.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13003
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 17:02

Alfred a écrit:Oui...... autrement W=mv2,on voit très bien l'importance de la vitesse au moment de l'impact puisqu'elle compte au carré,et, la nature de l'explosif bien sûr,,mais là on ne sait pas ses caractéristiques


Si, en fouillant un peu, on arrive à les dénicher, dans les manuels techniques allemands traitant des différents projectiles, où figurent, systématiquement, la nature, la composition chimique des charges propulsives et explosives, ainsi que les quantités utilisées. Par exemple, dans l'obus antichar, 8,8 cm Panzergranat 39 (10,2 kg), la charge explosive additionnelle était de 59 grammes et, seulement de 16 grammes, dans la 8,8 cm Panzergranat, le modèle précédemment en service. Par comparaison, les obus explosifs étaient, pour un poids très similaire, chargés de +/- 785 grammes d'explosif.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4755
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 20 Jan 2021, 17:35

Dog Red a écrit:Sans charge creuse, l'énergie cinétique est un facteur déterminant dans la lutte contre les chars.
D'où l'avantage des pièces antiaériennes lourdes (88, 90 ou 128mm) qui offraient une plus grande vitesse du projectile.


Les 7,5 cm KwK 40 L/43 puis L/48 et le 7,5 cm Pak 40 L/48, mis en service, à dater de février/mars 1942 n'étaient pas, non plus, des mauviettes, dans le dézinguage des chars.
Chez les Russes, il y avait le 76,2 mm Modèle 36 - le 7,62 cm Pak 36 (r), selon son intitulé allemand -, qui était particulièrement redoutable, dès 1941 et, pourtant, à l'origine, c'était une pièce d'artillerie de campagne.

A l'époque, les munitions à charge creuse rencontraient des problèmes, quand elles étaient utilisées avec des pièces à âmes rayées - elles l'étaient toutes! ::mal-a-la-tete:: - et, quand, en plus, leur Vo était trop élevée, car la vitesse maximale souhaitable pour une charge creuse se situait, alors, aux alentours de 450 m/s. Il avait bien été développé une munition à charge creuse pour la pièce de 8,8 cm Flak, mais, perso, je n'en ai jamais vu la couleur dans la moindre dotation, ni rapport de combat; la Vo imprimée par la pièce était trop élevée, même en jouant sur la charge propulsive et, de toute façon, vu les performances des pélots antichars, il était inutile de s'encombrer de ce "machin", à l'extrême rigueur pour fumer un blockhaus ... et encore!
L'obus à charge creuse était sensé garder son "pouvoir de perforation" constant, quelque soit la distance de tir, mais, en réalité, vu sa "basse vitesse", il perdait toute précision au-delà - allez soyons fous! - de 800 m! ... ah, j'allais oublier, le pélot avait un fonctionnement particulièrement capricieux, parce qu'il exigeait de frapper la cuirasse sous un angle le plus proche possible de la "perpendiculaire", ce qui avait causé des maux de têtes pas possibles à ses développeurs, pour essayer qu'il fonctionne le plus souvent possible, en jouant, souvent, sur la qualité de la matière qui servait de pointe d'ogive, pour qu'écrasant à l'impact sur le blindage incliné, elle ramène le pélot le plus près possible de cette saloperie de "perpendiculaire"! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4755
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 20 Jan 2021, 18:01

Dog Red a écrit:Albert... tu nous copies le témoignage du caporal rapportant la perte de la tourelle de son char ? Le contexte est important pour répondre à la question posée.


mit vergnügen !!!

S-35  1.jpg
S-35 1.jpg (361.46 Kio) Vu 235 fois

S-35  2.jpg
S-35 2.jpg (366.21 Kio) Vu 235 fois
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3862
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 18:04

En 1940, les tubes antiaériens par leur longueur et leur charge avaient un avantage cinétique sur les autres canons antichars de calibres inférieurs (25, 37 ou 47mm pour les plus courants à l'Ouest).
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13003
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Jan 2021, 20:07

Aldebert a écrit:mit vergnügen !!!


Merci Albert.
Témoignage saisissant !

Il donne un contexte : sous le feu de l'artillerie allemande, le char se soulève et retombe, la tourelle bascule et avec elle disparaît le chef de char. Un lieutenant.
(Au passage, dans le Somua il y a donc un pourvoyeur pour assister le chef de char. Ce qui relativise le commentaire plus haut sur le chef de char seul à la manœuvre).

A mon humble avis ce n'est pas le coup au but d'un 88 mais l'effet d'un obus de l'artillerie d'appui (10,5 ou 15cm).
Directement sur le char ou vraiment très près !
Le choc détourelle le Somua.

Le genre de coup de chance (malchance) évoqué par Loïc !?

Que le char redémarre est assez fou (pas de casse mécanique) et l'éperonnage des 2 Panzer puis l'incendie de l'ensemble assez extraordinaire !
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13003
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 20 Jan 2021, 22:43

Pour moi également même analyse,quelle explosion le somua faisait dans les 18 ou 20 tonnes! (ça me fait penser au tournage du film de de reconstitution par les Allemands où l'on voit des Hotchkiss se retourner sous l'effet de l'explosion de bombes) Le matériel n'était pas si mauvais puisque 'après cela il a pu parfaitement redémarrer......

vétéran
vétéran

 
Messages: 2421
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Première bataille de chars à chars

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 21 Jan 2021, 09:18

Dog Red a écrit: Au passage, dans le Somua il y a donc un pourvoyeur pour assister le chef de char. Ce qui relativise le commentaire plus haut sur le chef de char seul à la manœuvre.


C'est pour çà que la tourelle APX est souvent désignée "à un homme et demi". ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4755
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a 2 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 5 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 25 minutes
par: coyote 
    dans:  Plaque émaillée 
Aujourd’hui, 08:09
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Renault FT tourelle Berliet 1/35 RPM 
Aujourd’hui, 00:40
par: Hanky 
    dans:  Aubérives/Suippes : 8 eme BCP WW1 
Hier, 23:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La liste de Kersten 
Hier, 23:32
par: thucydide 
    dans:  Les Juifs dans l'Armée Allemande 
Hier, 21:46
par: le laonnois 
    dans:  Encyclopédie des avions de chasse Italiens 1939-1945 
Hier, 21:32
par: carcajou 
    dans:  Document avril 1945 concernant le roi Léopold 3. 
Hier, 16:11
par: Flamierge1945, 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 49 invités


Scroll