Connexion  •  M’enregistrer

ADC Antoine LEPLA

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

ADC Antoine LEPLA

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Angus  Nouveau message 21 Déc 2015, 21:48

Bonsoir / bonjour à tous !

Voilà ma petite contribution à la rubrique HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE du forum.
Je vais vous parler de mon parrain de promotion à l'ENSOA : Antoine LEPLA
L'idée est qu'avec le temps, j'arrive à décortiquer son parcours entre 39/45. N'ayant qu'un accès limité à internet en ce moment, cela va prendre un peu de temps mais ce n'est pas grave.

Image

Voici son parours, mis à l'honneur lors de la cérémonie de remise de galons :

Antoine LEPLA est né le 27 octobre 1924 à Racquinghem dans le département du Pas-de-Calais. Marqué par la présence allemande en zone occupée et doté d’un solide caractère, il veut entrer dans les Forces Françaises Libres. Trop jeune, il décide néanmoins de gagner l’Afrique du Nord. Après avoir rejoint Limoges au printemps 1941, il réussit à se faire incorporer au 6e régiment de cuirassiers à l’âge de 16 ans en falsifiant sa carte d’identité. A 17 ans, il est affecté au 2e régiment de chasseurs d’Afrique à Oran qu’il rejoint le 21 décembre 1941. Nommé brigadier le 1er juillet 1942, il quitte l’Algérie pour participer au débarquement de Provence à Sainte-Maxime le 9 septembre 1944. A l’issue de la campagne de Provence, il remonte vers l’Alsace avec son unité par le corridor rhodanien et se distingue particulièrement le 21 novembre 1944 à Mulhouse. Il s’illustre de nouveau le 7 février 1945 dans la région de Rustenhardt. L’ensemble de ses faits d’armes pendant la campagne d’Alsace lui vaut l’attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec étoile de bronze. Nommé brigadier-chef le 1er mars 1945, il est affecté au 5e régiment de cuirassiers à Tarbes en juillet de la même année.

Promu maréchal des logis le 16 janvier 1946, il se porte volontaire pour rejoindre le corps expéditionnaire français en Indochine. Le jour de sa promotion au grade de maréchal des logis, LEPLA embarque à Marseille puis arrive à Saigon le 6 février 1946 pour servir en Cochinchine et au Cambodge. Promu maréchal des logis-chef le 1er janvier 1947, audacieux et infatigable, il s’illustre le 25 juillet 1947 au cours d’une forte embuscade entre BARIA et LONG DIEN. Intervenant rapidement pour dégager un convoi, c’est par un tir nourri et ajusté qu’il met en fuite un adversaire nombreux et bien armé qui abandonne sur place ses morts, son armement et ses munitions. Ses faits d’armes en Indochine lui valent d’être cité à l’ordre de la division avec l’attribution de la Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieurs avec étoile d’argent. De retour en France en décembre 1947, il prend ses congés de fin de séjour, puis quitte le service actif le 11 mai 1948 pour se retirer à Lille.

En juin 1949, le maréchal des logis-chef LEPLA, inexorablement attiré par l’action, reprend le service actif au sein du 11e régiment de cuirassiers à Orange. Le 21 octobre 1949, il embarque à nouveau à Marseille pour un deuxième séjour en Indochine. Débarqué à Tourane en décembre 1949, il rejoint le 21e régiment d’infanterie coloniale avant d’être muté au 6e groupe de Spahis Marocains à pied comme chef de peloton. Engagé dans des missions délicates de renseignements, il a manifesté en toutes circonstances, un dynamisme remarquable et une rare intrépidité. Grâce à ses renseignements, il permet la récupération de matériels ennemis, notamment de l’armement le 27 décembre 1951 dans le secteur de GIAP-NAM au Vietnam. Il est à nouveau cité à l’ordre du régiment avec l’attribution d’une étoile de bronze.
Après un séjour de vingt-six mois particulièrement intense, le maréchal des logis-chef LEPLA retrouve le 11e régiment de cuirassiers à Orange en juin 1952, puis le 2e régiment de Dragons à Stetten en 1953 et se marie le 12 septembre 1953 à Orange. Promu adjudant le 1er octobre 1953, l’ensemble de ses faits d’armes pendant la campagne de France et en Indochine lui valent l’attribution de la Médaille Militaire en 1956.

Faisant mouvement avec son régiment, il débarque à Alger le 30 mars 1956 et participe sans interruption aux opérations de maintien de l’ordre. Au cours d’une opération de contrôle du douar M’KARTA à MAADID, il se distingue particulièrement en entraînant son peloton de commandement à la poursuite d’une bande d’insurgés. Il réussit l’arrestation de seize suspects et la récupération d’un important matériel. Pour ses faits d’armes, il est à nouveau cité à l’ordre du régiment avec l’attribution d’une nouvelle étoile de bronze. Promu adjudant-chef le 15 décembre 1956, il quitte l’Algérie en avril 1958. De retour en France, il est affecté au 11e régiment de cuirassiers.

L’adjudant-chef LEPLA retrouve le sol algérien en juillet 1960. Affecté au 4e régiment de Dragons puis au 1er régiment de Chasseurs à cheval, il remplit les missions avec mordant dans les secteurs d’Ain Sefra et Saida Ain El Hadjar avant de quitter le territoire en novembre 1962 après vingt huit mois de présence. A l’issue de sa dernière affectation au centre d’instruction de l’Arme Blindée et de la Cavalerie de Carpiagne, l’adjudant-chef LEPLA quitte le service actif le 12 mars 1969 après vingt cinq ans de service dont prés de vingt hors du territoire métropolitain.

Chevalier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, titulaire de quatre citations, l’adjudant-chef LEPLA
s’éteint le 26 juillet 2004 à Orange.
Admirable sous-officier, animé des plus belles vertus, l’adjudant-chef LEPLA mérite tout particulièrement
d’être cité en exemple auprès des jeunes générations.

La liste de ses décorations :

Chevalier de la Légion d’Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre 1939-1945 avec 1 étoile de bronze
Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieurs avec 1 étoile d’argent et 1 étoile de bronze
Croix de la Valeur Militaire avec 1 étoile de bronze
Croix du Combattant
Médaille Coloniale avec agrafe Extrême-Orient
Médaille Commémorative de la campagne 1939-1945
Médaille Commémorative de la campagne d’Indochine
Médaille Commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre en Afrique du Nord

Image

Nous nous intéressons à la période 39/45 encore une fois, et j'espère pouvoir donner plus de détails prochainement.
Je suis preneur de tous liens pouvant m'aiguiller

Merci de m'avoir lu et bonne nuit
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
www.panzerchronique.fr

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 572
Inscription: 12 Déc 2014, 09:38
Région: Hyères
Pays: France

Voir le Blog de Angus : cliquez ici


Re: ADC Antoine LEPLA

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 21 Déc 2015, 22:51

Bonsoir Julien et merci pour cette mise en lumière!
Quel parcours! Quel exemple!

Chapeau bas! ::respect::
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8582
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici



Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  chronique de la Moselle annexée : le retour des évacués 1940 
Aujourd’hui, 02:01
par: orpo57 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 01:53
par: udonthanifrancophone 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 00:51
par: Tomcat 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:31
par: brehon 
    dans:  Grandes batailles, la fin... 
Hier, 23:23
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:00
par: coyote 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Dunkerque nouveau blog 
Hier, 20:43
par: facecachee5 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  autre camp 
Hier, 16:56
par: Cat 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll