Connexion  •  M’enregistrer

La forteresse de Brześć nad Bugiem

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Déc 2015, 15:35

L'histoire méconnue de la défense de 1939

Malgré le fait que les événements concernant la Seconde Guerre mondiale éveillent un énorme intérêt tant chez les scientifiques que dans l'ensemble de la société, la question se pose toujours des questions auxquelles on prête peu d'attention.Par exemple l'héroïque défense de la forteresse de Brest par les troupes de l'armée polonaise en 1939. Aujourd'hui, peu de gens savent que l'éminent commandant allemand des troupes blindées Heinz Guderian a été forcé à deux reprises de donner l'assaut à la citadelle sur le Bug, la première fois en 1939. Les manuels d'histoire décrivent en quelques phrases le déroulement des opérations de septembre à Brest. Les scientifiques ne mentionnent pas non plus et le fait qu'une grande partie des défenseurs de la forteresse de Brest furent des Biélorusses natifs des provinces orientales polonaises.

Les préparatifs de défense

Au tournant des années 1920-30, Brest sur le Bug était considéré dans les cercles militaires comme «le capital stratégique polonais". Il n'y avait rien d'étonnant à cela, Brest étant le point reliant les zones nord et sud qui très probablement pourraient devenir le théâtre oriental de la guerre.Les cercles dirigeants polonais considéraient que la principale venait de l'Est. Toutefois, selon le plan «Z», adopté par l'état-major général polonais peu avant la Seconde Guerre mondiale, la forteresse de Brest était son seul point de logistique. A l'Est, les Polonais avaient espéré moderniser les fortifications de Baranowicze, devenant avec la forteresse de Brest d' énormes casernes.

Brześć nad Bugiem fut le centre de commandement du District n° IX, dirigé par le futur héros de la campagne de septembre, le général de brigade Franciszek Kleeberg. Au début de la seconde guerre mondiale le siège du District reçut l'ordre d'assurer le processus de mobilisation et préparation pour l'armée de réserve.

Avant la guerre, y était déployées la 9° , 20° et 30° Divisions d'Infanterie. La 9e d'infanterie se composait des :

22° régiment de Siedlce,
34° régiment d'infanterie de Biała Podlaska,
35° régiment d'Infanterie de Brest sur le Bug
9° régiment d'artillerie légère de Biała Podlaska.

La 20e Division comprenait :
88° régiment de Baranowicz,
79° régiment d'infanterie de Słonim,
35° régiment de fusiliers d'Infanterie de Słonim
20° régiment d'artillerie légère de Prużan

La 30e Division comprenait :
82° régiment de Sibérie, Tadeusz Kościuszko de Brest
83° régiment de Polesie Romuald Traugutt de Kobryń
84° régiment de fusiliers d'Infanterie de Pińsk
30° régiment d'artillerie légère de Polesie de Brest.
En outre, le Corps du District était renforcé par la 9° Brigade de Cavalerie. Toutefois, de ces unités et formations furent transférées à l'Ouest de la Pologne avant même le début du conflit.

Dès le premier jour des hostilités les bombes tombèrent sur la forteresse et la ville.
La Luftwaffe bombarda la gare de triage, les ponts sur le Bug et son affluent, le Muchawiec ; une partie des fortifications fut également détruite.
Le septième jour de la guerre, arriva le Maréchal Edward Rydz-Śmigły et son Etat-major. Dans la nuit du 11 au 12 septembre ils quittèrent Brest pour Włodzimierz Wołyński.

La forteresse de Brześć nad Bugiem fut exclue de la liste des centres logistiques et devint un théâtre d'opérations de guerre. Le Commandement du District numéro IX reçut une directive lui enjoignant de créer une ligne de défense Brest-Pinsk.

Kleeberg procéda immédiatement à l'organisation des défenses en rassemblant toutes les forces disponibles.Fut ainsi créée le groupe opérationnel « Polésie », sous commandement du brigadier-général Konstanty Plisowski.

ImageImage

Jusqu'au 12 septembre, la forteresse de Brest sur le Bug hébergeait principalement des unités d'infanterie, de garde-frontières, ainsi qu'un grand nombre de réservistes, issus surtout des provinces orientales de la deuxième République de Pologne (principalement habitée par les Biélorusses et Ukrainiens), attendant l'ordre de combattre sur le front. Au total, de 2 000 à 4 000 soldats et officiers.

Un résident de Kobryn, ancien caporal du génie de l'armée polonaise G. Ignatowicz décrit ainsi le début de la seconde guerre mondiale, décrit comme suit: «Pour moi, la guerre a commencé environ à 02:00 le 1er septembre 1939. Mon unité se tenait sur la frontière avec la Prusse-orientale, près de la ville de Koronowo. L'Allemagne a commencé les hostilités par des des tirs violents et harcela notre position par des attaques aériennes.
En abattant des arbres, nous sommes parvenus à bloquer les routes, à faire sauter un barrage pour inonder la zone. Au moins, nous avons été en mesure d'arrêter les incursions allemandes. Cependant, quoi qu'il en soit, les forces étaient inégales. Nous nous sommes retirés en résistant. J'ai rapidement rejoint restes des unités polonaises disloquées. Le cinquième jour, nous nous sommes retrouvés près de Varsovie. La ville brûlait, couverte de fumée, mais ses défenseurs se sont battus.
Le 7 septembre 1939, nous avons commencé à retraiter en direction de Brest, à grand peine vers Siedlce, encore libre. Le dimanche, épuisés, nous sommes arrivés à la forteresse de Brest. Il s'est avéré qu'avant notre arrivée à la forteresse, la garnison était partie en direction de Pinsk. Dans un calme relati, nous y avons séjourné jusqu'au 13 septembre, sous la menace de l'aviation ennemie. On réunit les unités éparses en trois bataillons. Ils étaient composés de 30 pour cent de Polésiens, Biélorusses et Ukrainiens. La proximité de leurs maisons et familles les galvanisait... "

Le fait que la plus grande partie de la garnison de la forteresse de Brest en septembre 1939 étaient des Biélorusses et Ukrainiens, est attesté par l'historien polonais J. Tyma.
Il souligne que l'annonce de la mobilisation générale a amené des réservistes de la population locale à se présenter à la forteresse de Brest.
Le chercheur souligne que, dans chacun des régiments d'infanterie de réserve créés dans la forteresse fut constitué jeunes soldats, recrutés au printemps de 1939. Au début de septembre, ces troupes étaient bien entraînées. La mobilisation générale a conduit à un afflux massif de réservistes locaux.

La plupart des documents de l'armée polonaise d'avant-guerre soulignent que les Biélorusses étaient de bons soldats. Par exemple, le 13 Janvier 1930, le commandant de la 20° Division d'infanterie de Baranowicze, le général de brigade polonais, Olgierd Pozerski dans son rapport au commandant du Corps de la circonscription no IX, en particulier, a souligné que "les Biélorusses sont habituellement enrôlés dans l'armée à contrecœur, mais ensuite se révèlent être d'excellents soldats. Après leur service militaire, ils devinrent de bons citoyens respectueux des lois.

A suivre ...
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 17 Déc 2015, 17:49

Merci
Intéressant, Kleeberg était un officier très compétant, commandant le Groupe opérationnel indépendant de Polésie :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_op ... l%C3%A9sie
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 17 Déc 2015, 19:26

Merci, très intéressant :-)

J'attend la suite avec plaisir...

vétéran
vétéran

 
Messages: 731
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Déc 2015, 20:24

alfa1965 a écrit:Merci
Intéressant, Kleeberg était un officier très compétent, commandant le Groupe opérationnel indépendant de Polésie :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_op ... l%C3%A9sie

La photo représente le général Odrowąż -Plisowski. Voici le blason de sa famille : Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Déc 2015, 20:25

Tomcat a écrit:Merci, très intéressant :-)
j'attend la suite avec plaisir...

La moitié reste à traduire.
Photo du général Kleeberg : Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 18 Déc 2015, 09:54

Image
Plans de la forteresse de Brześć
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 18 Déc 2015, 23:27

Les effectifs de la défense

Le 13 Septembre 1939, le général Kleeberg donne ses ordres au Groupe opérationnel "Polésie" placé sous son commandement. Il lui est assigné la tâche de défendre Brześć sur la ligne extérieure de forts. En cas de perte de la première ligne, la garnison de la forteresse avait l'ordre de faire sauter tous les ponts et de se replier sur les positions défensives de la citadelle.

Ainsi, le 14 sept 1939, la composition de la garnison était la suivante :

Une compagnie du 33° Régiment d'Infanterie de marche de Łomża (incomplète) sous le commandement du capitaine de réserve Józef Szczupak,
Bataillon du 34° Régiment d'Infanterie de marche de Biała Podlaska sous le commandement du capitaine Tadeusz Radziszewski;
Bataillon du 35° Régiment d'Infanterie de marche de Brześć sous le commandement du capitaine Zdzislaw Baczyński
Bataillon du 82° Régiment d'Infanterie de marche sous le commandement du capitaine Wacław Radziszewski,
49° Bataillon d'artillerie légère sous le commandement du Major Stanislaw Komornicki.
3° Batterie du 9° Escadron d'artillerie de défense antiaérienne de Trauguttów,
56° Bataillon de Sapeurs
112° et 113° escadron de chars légers (chars Renault FT-17 et engins légers de reconnaissance (chenillette TKS).
Bataillon mécanisée de Brest sous le commandement du Major Wladyslaw Jaskolski.
Compagnie de Transmissions sous le commandement du lieutenant de réserve Lucjan Sliwinski.
81° et 82° Bataillons de sécurité.

Les défenseurs de la forteresse disposaient de :

12 à 16 vieux chars "Renault",
18 canons antiaériens légers,
8 ensembles antiaériens,
16 mitrailleuses.

La garnison de Brześć avait une dotation de :

2,5 millions cartouches pour armes légères,
7 632 grenades à main,
1 920 obus antichars de calibre 37 mm,
400 munitions antiaériennes,
16 200 obus de 75 mm, 4 800 obus de 100 mm,
3 034 obus de 105 mm et pour finir
574 obus de 155 mm.

Un peu plus tard, la défense de la forteresse reçut le renfort de deux trains blindés -. "Śmiały" et "Bartosz Głowacki" arrivés à Brześć après avoir reçu l'ordre de quitter l’Armée blindée "Łódź” En conséquence, les forces étaient insuffisantes pour organiser la défense de l'ensemble du périmètre de la forteresse, mais seulement celle de la citadelle La défense de la porte nord fut confiée au bataillon de marche du 33°régiment d'infanterie, épaulé par le Bataillon de sécurité. La partie occidentale de la Porte de Terespol fut défendue par le Bataillon du 34° régiment d'infanterie avec sa ceinture de protection du sud. La défense de l'hôpital fut prise par le le 35° Régiment. Le Bataillon de marche du 82° fut posté dans la partie orientale
Le principal de l'artillerie fut concentré dans la partie nord de la ligne de défense.
Des tanks "Renault" ont été enterrés et transformés en positions d'artillerie mobile.
D'autres chars servirent à barricader les portes.

A suivre ...
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 19 Déc 2015, 18:13

Merci Alcyde pour cette naration, le train blindé Smiali a particpé à une des premières batailles du conflit, à Mokra où la cavalerie polonaise s'est distinguée (je n'ai plus en tête le nom du régiment de Uhlans).
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 19 Déc 2015, 18:43

Merci pour ces infos!
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3420
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: La forteresse de Brześć nad Bugiem

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 19 Déc 2015, 19:23

alfa1965 a écrit:Merci Alcyde pour cette naration, le train blindé Smiali a particpé à une des premières batailles du conflit, à Mokra où la cavalerie polonaise s'est distinguée (je n'ai plus en tête le nom du régiment de Uhlans).

Śmiały = hardi
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1053
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Suivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 02:16
par: Signal Corps 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Aujourd’hui, 00:51
par: thucydide 
    dans:  La femme au temps du National-Socialisme 
Hier, 23:07
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:04
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Hier, 22:38
par: Dog Red 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 21:48
par: iffig 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
Hier, 21:47
par: pierma 
    dans:  Hitler 
Hier, 21:28
par: frontovik 14 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Hier, 19:53
par: pigeon38 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 19:40
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll