Connexion  •  M’enregistrer

La défense de Grodno - septembre 1939

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 14 Déc 2015, 15:34

Image
Blason du 102° Uhlans


La chasse aux chars soviétiques à Grodno en septembre 1939

Grodno fut la seule ville des Confins qui opposa une forte résistance à l'envahisseur.Les Soviets avaient prévu de l'occuper dès le 20 septembre 1939. Non seulement ils échouèrent, mais ils subirent de lourdes pertes en affrontant les Polonais.
En 1939, Grodno était un chef-lieu de district, une ville de garnison et un centre culturel important des Confins. Les Polonais représentaient environ 60% des 60 000 habitants. L'agglomération était située principalement sur la rive droite du Niémen, reliée à son autre partie par deux ponts, routier et ferré.
Image
Les Soviétiques à Grodno

Soldats et volontaires


Le 20 septembre deux bataillons d'infanterie se trouvaient à Grodno, ainsi que quelques plus petites formations et des unités de gendarmerie et de police.Un soutien important aux militaires était constitué d'un groupement important de civils, principalement des scouts et de fonctionnaires d'Etat.
On estime que la ville était défendue au total par environ 2000-2500 soldats et volontaires. Les armes antichars faisaient défaut aux Polonais.

Toute l'artillerie consistait en deux canons antiaériens Bofors de 40 mm. On avait fait provision de projectiles incendiaires, bouteilles remplies d'un mélange de pétrole et d'essence.


Les Soviets aux portes de Grodno

Les Soviets considéraient Grodno comme une ville fortement armée et désignèrent pour sa conquête des forces importantes du XV° Corps blindé de la 11° Armée.

Toutefois, en raison de la désorganisation de la structure du commandement soviétique et de problèmes d'intendance, seule pouvait intervenir la 27° brigade blindée. Elle comptait 146 chars et 11 véhicules blindés dont, par manque de carburant, à peine la moitié étaient opérationnels..

Le bataillon de reconnaissance de la 27° Brigade blindée fut le premier à arriver au contact de la ville. 11 chars soviétiques firent mouvement vers le pont routier du Sud.

Au cours de leur déplacement, ils essuyèrent un feu nourri d'armes automatiques et d'un canon qui détruit un véhicule radio.

Les Soviets refluèrent en désordre, puis reprirent leur progression.

La destruction du bataillon de reconnaissance

La défense fut extraordinairement efficace.

Le premier char fut incendié par un engin, le deuxième détruit par des obus Bofors. Un véhicule blindé fut fortement endommagé par un fusil-mitrailleur.

Les soldats commencèrent une véritable chasse aux blindés. L'un fut repéré par les traces de ses chenilles. L'aspirant Hlebowicz abattit un conducteur de char d'une balle dans la tête tirée par la meurtrière. Le véhicule, cerné, fut incendié au moyen de cocktails Molotov. Le suivant fut détruit par des grenades jetées par la trappe de sa tourelle.

Au cours des combats, l'infanterie soviétique tenta de franchir le Niémen.

Image

Le pont routier enjambant le fleuve Niemen.

Les soldats de l'Armée Rouge furent pris sous des tirs croisés d'armes automatiques et se retirèrent laissant sur le champ de bataille de nombreux morts et blessés.

Selon des sources polonaises, tous les chars du bataillon de reconnaissance furent détruits.

Au cours des combats, l'infanterie soviétique tenta de franchir le Niémen.

Selon des sources polonaises, tous les chars du bataillon de reconnaissance furent détruits. Les Soviets reconnurent avoir perdu 4 chars et une radiostation automobile.

Du côté polonais, on déplorait beaucoup de morts et de blessés.



Les incursions nocturnes des Polonais

Le reste des effectifs de la 27ème Division finit par arriver.

Dans l'après-midi, près de Grodno se trouvaient déjà 3 bataillons blindés et les restes du bataillon de reconnaissance, soit au total 65 chars. Des unités d'infanterie et d'artillerie furent rameutées, lesquelles commencèrent à détruire les positions polonaises. Les cibles furent faciles à cerner, grâce aux renseignements fournis par les partisans communistes de Grodno.

Les Polonais reçurent les renforts des 101 et 102 ème Uhlans ainsi que du 103ème Régiment de Chevau-légers du Groupement "Wołkowysk". Arriva avec la Cavalerie le général Wacław Przeździecki, qui prit le commandement de la défense de la ville. L'obscurité nocturne n'interrompit pas les combats. Les soldats des deux côtés tentèrent des incursions sur l'autre rive du fleuve. Avec succès pour les Polonais.

Un des escadrons du 102 Uhlans détruit un poste soviétique près du pont et repoussa les Soviétiques pour quelque temps. Un autre groupe, composé de soldats parlant le russe et muni d'une grande quantité de grenades attaqua des unités ennemies circulant sur la route de Skidl, provoquant une grande confusion chez l'assaillant.

L'échec du deuxième assaut
Toutefois, les Soviétiques renforçaient leur emprise. De nouvelles unités du 27ème Corps blindé et les premiers détachements du VIème Corps cosaque de Cavalerie arrivèrent en renfort. Le 21 septembre, entre 4h00 et 4h30, après une forte préparation d'artillerie, l'infanterie soviétique, appuyée par des blindés se mit en mouvement.

Au Sud-Est deux bataillons bataillons soviétiques frappèrent les postions des fusiliers polonais. Les défenseurs mirent à profit des lacunes dans les lignes de l'ennemi et le prirent à revers. Deux compagnies polonaises effectuèrent un véritable massacre. Des soldats pris de panique jetèrent leurs armes et s'enfuirent.

C'est seulement l'intervention des chars soviétiques repoussant les soldats polonais qui sauva d'une mort certaine les deux bataillons.
Les chars soviétiques chargèrent à partir du pont routier, cette fois le VIème Corps de Cavalerie. Son commandant, le Komdiv Jeremienko, mena personnellement ses troupes au combat et dut par deux fois s'extraire d'un char endommagé par les Polonais. La troisième fois, il fut blessé et l'offensive soviétique sur le pont brisée.

La bestialité de l'envahisseur

Malgré des succès certains, les défenseurs de Grodno étaient progressivement repoussés de leurs positions, les combats se reportant vers le centre-ville. Les Soviets utilisaient diverses méthodes pour briser le moral des Polonais.

On observa plusieurs fois comment les équipages de chars attachaient à leur véhicule des enfants pour en faire des "boucliers vivants".

Parmi eux figurait Tadzio Jasiński, 13 ans, qui tenta d'incendier un char ennemi. Hélas, il fut capturé, torturé et ligoté à la tourelle d'un char. Délivré par les Polonais, il expira dans les bras de sa mère.



La "conquête" de Grodno par les Soviets


Les Polonais se retirèrent lentement et se dirigèrent vers la frontière lituanienne.

La dernière résistance se tenait dans l'ancien Palais royal, du groupe d'écoles professionnelles et une caserne.

A l'aube, les soldats quittèrent leurs positions. Quittèrent également la ville les deux dirigeants de la défense, le commandant Serafin et le maire-adjoint de Grodno, Roman Sawicki.

Le commandement soviétique ne s'en aperçut pas de suite.

Les unités d'assaut avaient été retirées et l'approvisionnement en carburant et munitions fut effectué. Une attaque générale était prévue pour le 22 septembre avec l'utilisation de tous les moyens disponibles. Le soldats de l'Armée rouge entrant dans la ville ne se heurtèrent qu'à une faible résistance de la part de quelques rares défenseurs.

Dans son livre "Le Pacte des diables" Roger Moorhouse écrivit que "la défense polonaise face à l'invasion soviétique fut le plus souvent improvisée". Il en fut de même à Grodno, mais ceci donna de bons résultats. Les pertes soviétiques ne sont pas précisément connues. Ils reconnurent la mort de 53 soldats et 161 blessés, ainsi que la perte de 19 chars et de 3 véhicules blindés. Selon des sources polonaises, ces chiffres sont nettement minorés.



Les crimes de l'occupant soviétique

Les Soviétiques déportèrent environ 1000 prisonniers. Les officiers furent assassinés sur place. Selon Roger Moorhouse, la cause de ce comportement fut la haine instinctive des soldats de l'Armée rouge envers le corps des officiers polonais, identifié à la noblesse catholique.

300 défenseurs furent fusillés - soldats et habitants - dont des adolescents. Un nombre inconnu de Polonais furent écrasés par des chars dans l'Est de la ville. Soulignant l'héroïsme des défenseurs, le général Władysław Sikorski les nomma en décembre 1941 les "Nouveaux Aiglons".
Le 14 septembre 2009, le Président Lech Kaczyński décora à titre posthume Tadzio Jasiński de la Croix de Commandeur de l'Ordre de la Renaissance polonaise.



Dariusz Kaliński | 2015-12-07 (14:56) |
[/size]
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 14 Déc 2015, 16:09

Un article très intéressant traitant d'opérations peu connues en France. C'est tiré d'un livre, d'une revue, d'un journal?
Si vous avez des infos au sujet des opérations à Brzesc, ou Brest, je suis preneur!
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3421
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 14 Déc 2015, 16:30

Article paru récemment en Pologne.
http://facet.wp.pl/kat,1034179,wid,1802 ... aid=11614b
Pour Brześć nad Bugiem, j'ai ça en rayon, à traduire., mais on peut partir de ce document.
http://twierdza.org/wydarzenia/twierdza ... brona-1939

Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 14 Déc 2015, 16:51

Dziekuje!
Des photos très intéressantes.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3421
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 14 Déc 2015, 17:21

La 27eme brigade de l'armée rouge a été durement étrillée.
Merci pour s'être investi et nous avoir fait parvenir ces informations que les livres d'histoire appellent 'escarmouches', les Polonais ont vaillament combattu et trahis à Yalta.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6366
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 14 Déc 2015, 17:31

Alcide NITRYK a écrit:Article paru récemment en Pologne.
http://facet.wp.pl/kat,1034179,wid,1802 ... aid=11614b
Pour Brześć nad Bugiem, j'ai ça en rayon, à traduire., mais on peut partir de ce document.
http://twierdza.org/wydarzenia/twierdza ... brona-1939

Image

Sur le cliché, Guderian au centre, à droite Semon Krivoshein.
Quant au général polonais dirigeant la défense de Grodno, le général Olszyna-Wilinski exécuté à la manière bien connu du NKVD, méthode éprouvée à Katyn.
Pour les boucliers humains, une institutrice, Barbara Majko tenta de sauver des enfants et fut assassinée.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6366
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 14 Déc 2015, 17:37

Pour Brest, la place-forte fut remise aux Soviétiques par les Allemands lors d'une cérémonie.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6366
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 14 Déc 2015, 20:37

Composition des troupes soviétique "libérant" la Pologne en septembre 1939

Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 14 Déc 2015, 20:51

En face, les Poloanis ne pouvaient qu'opposer les unités de garde-frontières appelées KOP et quelques régiments de l'armée Krakow.
https://en.wikipedia.org/wiki/Border_Protection_Corps
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6366
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La défense de Grodno - septembre 1939

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 14 Déc 2015, 20:53

alfa1965 a écrit:
Alcide NITRYK a écrit:Article paru récemment en Pologne.
http://facet.wp.pl/kat,1034179,wid,1802 ... aid=11614b
Pour Brześć nad Bugiem, j'ai ça en rayon, à traduire., mais on peut partir de ce document.
http://twierdza.org/wydarzenia/twierdza ... brona-1939

Image

Sur le cliché, Guderian au centre, à droite Semon Krivoshein.
Quant au général polonais dirigeant la défense de Grodno, le général Olszyna-Wilinski exécuté à la manière bien connu du NKVD, méthode éprouvée à Katyn.
Pour les boucliers humains, une institutrice, Barbara Majko tenta de sauver des enfants et fut assassinée.

Olszyna-Wilczynski - assassiné en compagnie de son aide de camp, le capitaine Strzemeski.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Suivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 33 minutes
par: Dog Red 
    dans:  266 Infanterie Division 
Aujourd’hui, 06:46
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 02:00
par: Signal Corps 
    dans:  Uniformes Finlandais 
Aujourd’hui, 00:37
par: iffig 
    dans:  Hitler 
Hier, 23:41
par: thucydide 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:23
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L'ennemi silencieux 
Hier, 23:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Hier, 22:16
par: frontovik 14 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:08
par: Didier 
    dans:  Les cendres du vice-amiral Jozef UNRUG rapatriées en Pologne 
Hier, 21:36
par: Alcide NITRYK 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll