Connexion  •  M’enregistrer

Santa Claus is back...

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Santa Claus is back...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alsa.se  Nouveau message 13 Déc 2014, 10:34

Bonjour,

Voici l'histoire du caporal Richard COTTON (A Battery, 904th Field Artillery Battalion, 79th Infantry Division) J'ai pu le rencontrer jeudi soir (11/12) lors d'une cérémonie à la mairie de DAUENDORF (Alsace)

Il aurait pu ne plus vouloir entendre parler de cette guerre, de ce conflit qui l’a emmené si loin de chez lui, presque au bout du monde. Le caporal Richard Cotton avait 19 ans quand il a débarqué à Utah Beach, en Normandie, le 12 juin 1944. Le Californien au regard doux, visage rond, qui sortait tout juste du lycée, s’est retrouvé plongé dans l’horreur des combats, bombardé artilleur dans la 79e division d’infanterie, en charge de « canons de 105 ». On aurait compris qu’il veuille effacer de sa mémoire la longue avancée vers l’est de la France, les frères d’armes qui tombent, ou encore sa blessure au combat — en dépit des médailles, une Bronze Star et une Purple Hart. Revenu au pays, l’Américain s’est bâti une vie rêvée : Richard Cotton s’est marié, a eu cinq enfants, est devenu vice-président d’une entreprise employant 47 000 personnes. À la retraite, entouré de ses douze petits-enfants, il aurait pu regarder le temps passer, dans sa maison de la banlieue de San Diego, en surplomb de l’océan…

L’Alsacienne avait 4 ans quand les Américains sont arrivés dans son village

Mais non. Soixante-dix ans plus tard, le caporal n’a rien oublié. Un souvenir en particulier ne l’a jamais quitté : les regards de trois enfants alsaciens, émerveillés de recevoir des cadeaux en ce Noël 1944. Richard Cotton avait reçu dans un colis de sa mère des présents à distribuer, comme l’encourageaient à l’époque les journaux américains. Le soldat s’était empressé de donner les quelques jouets et sucreries, choisissant une famille au hasard : la fratrie l’a marqué à jamais et, toutes ces années, il a espéré les revoir.

Son vœu a été exaucé hier. À 90 ans, opéré à cœur ouvert il y a tout juste un an et n’étant jamais revenu en France depuis 1945, Richard Cotton n’a pas hésité un instant à s’envoler pour l’Alsace en compagnie de deux de ses fils et de deux de ses petits-fils, pour s’offrir à son tour « un si beau cadeau de Noël ». À Dauendorf, il a enfin pu serrer les mains de Maria Martz, très émue elle aussi. Âgée de 74 ans, l’Alsacienne avait 4 ans quand les Américains sont arrivés dans son village. Se rappelle-t-elle de Richard Cotton et de sa visite ? « Non, reconnaît-elle. Mais je me souviens des jouets : un petit sapin, que j’ai hélas jeté il y a deux ans, et une poupée dans une boîte bleue. » Sa jeune sœur Marlène (absente hier) parlait quant à elle d’un bracelet. René, leur frère aîné, est hélas décédé à l’âge de 22 ans.

Ce sont ces objets qui avaient poussé Maria Martz à se manifester suite à l’appel lancé dans les DNA en novembre 2013, via l’American Overseas Memorial Day Association et sa dynamique représentante dans l’Est, Jocelyne Papelard. Rebaptisée « commissaire Maigret » par Richard Cotton, c’est elle qui a mené de longues investigations pour retrouver la fratrie alsacienne à partir de quelques maigres indices : trois enfants, un père absent, dans les environs de Haguenau.
Source : DNA


Voici le lien vers les photos et vidéos :

https://www.flickr.com/photos/77272208@ ... 707838072/

http://www.itele.fr/france/video/alsace ... -44-104008

::chapeau - salut::

Eric
Nordwind : dernière offensive allemande, tentative désespérée de l'Allemagne pour renverser le destin.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1607
Inscription: 15 Jan 2011, 15:43
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de alsa.se : cliquez ici


Re: Santa Claus is back...

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de gherla  Nouveau message 13 Déc 2014, 11:16

Merci Eric pour les liens.
Amicalement. :cheers:
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1313
Inscription: 23 Déc 2005, 08:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: Santa Claus is back...

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alberto  Nouveau message 13 Déc 2014, 11:23

Bel article pour une belle histoire !
Et ce monsieur Cotton porte bien ses quatre vingt dix ans !
Santa Claus is back : excellent.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1115
Inscription: 28 Mar 2011, 13:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Santa Claus is back...

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 13 Déc 2014, 17:26

Merci pour le partage.

Que d'émotion pour ce vétéran et ces Alsaciens, bambins en 44 et qui retrouvent leur bienfaîteur au crépuscule de sa vie.

Emouvant.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8236
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Santa Claus is back...

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alsa.se  Nouveau message 13 Déc 2014, 18:33

Oui. Je peux vous dire qu'une sacrée émotion était palpable dans la salle du conseil.
Richard Cotton était plus que sincère et ému. Il n'a jamais oublié ces instants magiques de 1944 et semble s'être toujours fixé de revenir en Alsace.

Lorsqu'il à résumé avec ses mots et ses gestes cette période de Noël d'alors, en vous fixant dans les yeux, sans oublier le moindre détail, comme cette soirée du réveillon où un prêtre avait installé un autel au bord d'un champ, tout près de ces canons de 105mm, autour duquel tous ses camarades s'étaient approchés pour entonner d'une même voix "I dream of a white christmas" les larmes lui sont revenues comme en 1944, lorsque à ce moment il pensa à sa famille, aux cadeaux, à la magie de noël, mais si loin de chez lui.

J'ai pu lui serrer la main et échanger quelques mots. Ce soir là, une passerelle avec le passé était ouverte à Dauendorf en Alsace.
C'est le genre de moment qu'à votre tour vous n'oublierez pas... :roll:

::chapeau - salut::

Eric
Nordwind : dernière offensive allemande, tentative désespérée de l'Allemagne pour renverser le destin.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1607
Inscription: 15 Jan 2011, 15:43
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de alsa.se : cliquez ici



Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 02:00
par: pierma 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:19
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:06
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Hier, 19:30
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Hier, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Hier, 17:59
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Hier, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Hier, 16:54
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll