Connexion  •  M’enregistrer

bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de jutré  Nouveau message 09 Jan 2014, 16:04

J'allais avoir 3 ans (en octobre). Mon père était cheminot à Boulogne sur mer : il était aiguilleur et avait été mobilisé sur place (il avait participé à la Grande guerre). Le 19 mai, alors que les armées nazies progressaient rapidement, nous avons été contraints de partir de Boulogne (ma mère, mon frère Michel - il avait 8 ans de plus que moi - et moi-même). Mon père a dû rester. Selon ce que ma mère m'a raconté, nous avons pris le seizième et dernier train qui partait de Boulogne, le 19 mai en début d'après-midi. L'exode bien sûr ... Le train est arrivé à Abbeville le soir. Là, nous avons dormi toute la nuit dans le compartiment; le train était immobilisé. Le 20, le train est reparti vers 9 heures. Quelques instants après, l'aviation allemande a déversé une très grande quantité de bombes sur Abbeville et, inévitablement, la région toute proche. Le train s'est arrêté. Nous sommes descendus et, avec d'autres, nous avons progressé le long de la voie qui mène au Tréport. Plus loin, alors que les Stukas continuaient leur œuvre de mort, un cheminot nous a priés de monter dans un wagon à bestiaux car, disait-il, le train de marchandises allait partir en direction de Woincourt (c'est sur la ligne Abbeville - Eu - Le Tréport). Les bombes continuaient à tomber. L'une d'elles a séparé la locomotive et le tender. Nous étions dans le premier wagon. La secousse a été énorme. Selon ma mère, il y a eu deux morts dans le wagon. Nous sommes descendus sur le ballast. Là, on a constaté que j'avais la tête et le front pleins de sang, avec des traces de cervelle humaine. A l'aide d'un papier, j'ai été prestement nettoyé : je n'avais rien apparemment. A pied, nous avons rejoint une route. Là, un camion militaire français nous a emmenés et déposés à Eu. De là, nous avons rejoint Le Tréport à pied, où étaient domiciliées ma grand-mère - rue Alexandre Papin - et trois sœurs de ma mère.

Je me souviens un peu de notre départ de Boulogne. Mon père nous avait accompagnés à la gare. Je criais, lorsque le train s'est ébranlé "Au revoir, papa ! Au revoir, papa ! ...". L'épisode ABBEVILLE même, je n'ai pas de souvenirs. Peut-être étais-je endormi lorsque le bombe a atteint le tender ? Ou ai-je occulté, tout simplement.

Une abbevilloise a raconté par le menu ce qui s'était exactement passé. Je sais qu'en janvier ou février 1941, on a pu déterminer le nombre à peu près exact de morts : 2500. Environ 800 habitants d'Abbeville. Le reste, c'étaient des personnes qui, comme nous, fuyaient dans l'espoir d'avoir un peu de répit. Cette abbevilloise se nomme Mademoiselle Jacqueline LEGRAND. Son ouvrage s'intitule "Courageuse Abbeville". Il a été réédité trois fois. J'ai pu m'en procurer un exemplaire en téléphonant à la plus grande librairie d'Abbeville : Ternisien je crois, ou Ternisien Leclerc ou Duclerc; je ne sais plus très bien. Je suis entré en contact avec Jacqueline LEGRAND, aujourd'hui âgée de 94 ans. Nous avons échangé des informations. Je lui ai rendu visite une fois. Jesais qu'un journaliste nommé Thierry Nélias (à vérifier), a écrit également un gros ouvrage sur la question.

Plus haut, j'ai écrit : "je n'avais rien apparemment". Sauf que mon dos et mes vertèbres gardent un souvenir désagréables de ce 20 mai 1940. Mais je suis rescapé. Tout le monde ne peut pas en dire autant. Dans l'un des trains qui suivaient le nôtre, se trouvaient des enfants belges et leurs accompagnateurs. Pour eux aussi, c'était l'exode. Pour plus de 300 d'entre eux, Abbeville a été leur tombeau : tous tués net par les bombes hitlériennes qui ont atteint leur train. Bernard Charon. Jumièges.

Private
Private

 
Messages: 17
Inscription: 16 Jan 2013, 13:02
Localisation: Haute-Normandie
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de jutré : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Jan 2014, 16:19

Bonjour Bernard,
Je te remercie pour cette évocation de ton exode en mai 1940.
Je me suis permis de déplacer ton récit dans la rubrique adéquate:
HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64155
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de jutré  Nouveau message 09 Jan 2014, 16:32

Je te remercie.

Private
Private

 
Messages: 17
Inscription: 16 Jan 2013, 13:02
Localisation: Haute-Normandie
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de jutré : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 09 Jan 2014, 16:46

Tu as jeté un coup d'oeil dans la rubrique "partenariat"? On parle d'un livre sur le sujet ;)
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5965
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Jan 2014, 17:05

Bonjour Bernard,
Tout le plaisir fut pour moi.
Tiens tant que j'y suis voici la couverture du livre de Thierry Nélias:

000575132.jpg
000575132.jpg (39.54 Kio) Vu 1805 fois


Cela vient de ce site:
http://www.leslibraires.fr/livre/822530 ... -pygmalion

Je n'ai malheureusement pas trouvé la couverture du livre de Jacqueline Legrand
Jacqueline LEGRAND, Courageuse Abbeville (3 septembre 1939-3 septembre 1944), Imprimerie Paillart, 1990.
et il y a également le livre de Raymond PETIT, Abbeville et ses environs, mai 1940, Imprimerie Lafosse, Abbeville, 1972
Pour ce qui en est de la librairie situé à Abbeville il s'agit de:
Librairie Ternisien Duclercq
33 place Max Lejeune
80100 Abbeville

Amicalement
prosper.
P.S. j'oubliais, voici le lien vers la rubrique dont Jean nous parle:
viewtopic.php?f=144&t=37489
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64155
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de jutré  Nouveau message 09 Jan 2014, 17:23

Merci pour tout; je vais étudier tout cela au calme.

Private
Private

 
Messages: 17
Inscription: 16 Jan 2013, 13:02
Localisation: Haute-Normandie
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de jutré : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de schmol80  Nouveau message 09 Jan 2014, 19:11

Bonsoir Bernard,

Heureux de vous retrouver sur ce forum... J'avais déjà lu votre histoire, il me semble, sur un site au cours de mes péllégrinations...

Raymond PETIT a réalisé un petit fascicule sur le drame de la gare anglaise d'Abbeville le 20 Mai 1944. Voici justement ce qu'il a écrit que je me suis justement procuré il y a 48H.

Image

Image

Image

Voici également la couverture du livre de Jacqueline LEGRAND

Image

Voici également la couverture du livre ABBEVILLE Un matin de Mai 1940 - 1944 co-écrit par Thierry CHION & Jérôme FAUQUET récemment paru qui est magnifique...

Image
Image
Elle était maquillée...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 545
Inscription: 28 Juin 2013, 07:27
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de schmol80 : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de schmol80  Nouveau message 09 Jan 2014, 20:58

On trouve également dans le livre de H. de Wailly (Le coup de faux) paru en 1980 beaucoup de détails et de témoignages divers sur cette journée du 20 Mai 1940.
Par contre, il n'existe aucune statistique précise du nombre de victimes. Ce fut impossible.
Je pense qu'il y a eu nettement moins de 800 victimes abbevilloises. Il ne restait plus qu'environ 4000 habitants sur les 19000 que comptait la ville avant le 20 Mai.
De plus beaucoup de ces gens qui n'avaient pas fui s'étaient réfugiés sur les hauteurs de la ville depuis quelques jours. Les autres sont restés dans les faubourgs.
Seul le coeur de la Ville, qui fut complètement détruit, avait été quasiment déserté hormis l'hospice, la prison, l'hôpital ... Par miracle, aucun de ces bâtiments ne fut atteint par les bombardements !
Le nombre de 100 victimes abbevilloises est plus prés de la vérité.
Par contre, c'est par centaines qu'il faut compter les victimes des populations du Nord qui traversaient la Ville lorsque survint le bombardement. Mais combien de centaines ? Impossible à dire !
De même le nombre de victimes des trains de la gare anglaise est estimée entre 100 et 700 !

On peut estimer le nombre de victimes de ce bombardement entre 1000 et 2000 victimes !

Il faudra y ajouter les environ 3000 morts (anglais, français et allemands) lors de la bataille d'Abbeville qui s'ensuivit du 27 Mai au 2 Juin 1940.

Cette deuxième quinzaine de Mai 1940, à Abbeville,fut particulièrement macabre...
Image
Elle était maquillée...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 545
Inscription: 28 Juin 2013, 07:27
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de schmol80 : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de jutré  Nouveau message 09 Jan 2014, 21:53

C'est Thierry Nélias (finalement, j'avais son livre) qui avance le nombre de 2500 victimes. C'est approximatif car des "disparus" il y en a eu partout. De même que des cadavres non identifiés. Effectivement, de nombreux abbevillois étaient partis, à commencer par le Maire, qui était parti le 18 ou le 19. Vous parlez de 19000 habitants avant le 20 mai ? Je pensais que c'était 16500. Sur place, il a fallu s'organiser. Par exemple, le docteur Chalochet, sous les bombes, n'a pas cessé d'opérer les blessés, aidé qu'il a été été par une religieuse (sœur Saint-Jean je crois ???) . A Abbeville ou aux portes d'Abbeville se trouvait une raffinerie de sucre. Avec la "chaleur" des bombes, ça sentait le caramel. Je crois que c'est vers janvier ou février 41 que l'on a pu indiquer un nombre voisin de 2500. Récemment, à Abbeville, on a retrouvé des restes humains. On a alors avancé l’hypothèse que ce pourrait être quelques victimes du 20 mai 40. Merci de m'avoir transmis les pages de Raymond Petit sur le drame de la gare d’Abbeville le 20 mai 1940. Et tous les autres documents ... Après avoir pris connaissance de tout cela, je transmettrai le maximum d'informations à Mlle Jacqueline Legrand. Pour elle, c'est très important de témoigner sur ce passé, de transmettre. Effectivement, j'avais déjà envoyé mon récit à un site de la Somme (Somme-photos - Le blog de Brigitte).

Je reviens sur les victimes : c'est vrai, ce sont des gens du Nord, de Belgique qui cherchaient à se réfugier en allant vers la Normandie, l'Ouest, le Sud ... Abbeville a été détruite sur ordre du führer : il considérait qu'il devait effrayer les populations pour réussir son "coup de faux".

Mes aventures personnelles ne se sont pas arrêtées là puisque, une fois arrivés au Tréport, nous avons dû partir pour la Bretagne. Deux anecdotes : Nous étions installés à Melrand (c'était dans le Morbihan). Ma mère apprend qu'un marin boulonnais était arrivé dans le gros village voisin. Elle part à sa rencontre afin de savoir ce qui se passait à Boulogne sur mer (mon père y était resté). Il lui rétorque :"A Boulogne, madame ? Là bas tout le monde cuit au soleil ..." !!!C'était presque vrai. Notre maison était à quelques mètres d'Outreau. J'y suis retourné après la guerre : il ne restait pas grand chose. Outreau a été entièrement redessiné et reconstruit. Autre détail qui aurait pu mal tourner : A Pontivy, ma mère et mon frère faisaient quelques emplettes. J'étais dans une petite voiture d'enfants (je n'avais pas 3 ans). On croise un officier allemand ... qui s'attendrit devant l'enfant que j'étais. Il veut me soulever (peut-être lui ai-je fait penser à son propre fils à 2000 km). Ma mère lui flanque une paire de gifles. Pas question qu'un officier nazi me touche ! Il est reparti ... déconfit. Heureusement, il n'y a pas eu de suite ... Évidemment, je n'ai pas souvenir de de fait, mais il m'a été raconté tant par ma mère que par mon frère.

Je m'égare ... je suis loin d’Abbeville et du 20mai 40 ...

J'allais oublier : revenus au Tréport, il a fallu repartir. Nous étions en "zone interdite". Nous avons atterri au Sud de Dreux (un petit village : Ouerre). Je passe sur les bombardements sous lesquels je me suis trouvé, les "courses aux abris", les maisons qui brûlaient, l'avion en flammes tombés à quelques mètres ... bref pas mal d'animation pour un gamin ...

Un dernier "détail" (j'ai quelque peine à ne pas le dire) : mon père était arrivé aiguilleur au Tréport. Gare du Tréport mitraillée. Sa cabine d'aiguillage aussi. Je galope jusqu'à la gare. Là, dans le hall, quatre ou cinq cadavres recouverts (couverture, drap etc ..). Je soulève les couvertures l'une après l'autre afin de vérifier si mon père était dessous. Un employé surgit :"Ah ! Tu est le fieu - le fils - à Jean ? T'inquiète pas mon gars, il a rien ..." Ouf, ce n'était pas pour cette fois ... (J'ai appris le soir même que ses deux collègues, dans sa cabine, avaient été fauchés ...).

Private
Private

 
Messages: 17
Inscription: 16 Jan 2013, 13:02
Localisation: Haute-Normandie
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de jutré : cliquez ici


Re: bombardement d'Abbeville, le 20 mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de schmol80  Nouveau message 09 Jan 2014, 23:02

C'est la soeur St Charles qu'Henri de Wailly cite dans son ouvrage au côté du Dr Chalochet.

C'était le 10 Mai que la sucrerie fut bombardée et qu'un train rempli de sucre prit feu et que le caramel coula jusque dans les caniveaux de la rue.
Le 10 Mai, une vaste opération de bombardements fut lancée par la Luftwaffe sur de nombreux objectifs militaires sur tout le Nord de la France au moment où l'Allemagne lançait son offensive en Hollande.
A Abbeville, quelques appareils survolèrent la Ville, au retour peut-être d'un autre objectif plus militaire, et lâchèrent quelques bombes qui tombèrent sur la sucrerie, le cimetière et quelques rues avoisinantes ou alors ils ratèrent complètement l'aérodrome du Plessiel !. On releva 3 victimes.

En tout cas, merci pour votre témoignage...
Image
Elle était maquillée...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 545
Inscription: 28 Juin 2013, 07:27
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de schmol80 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
il y a 2 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Comment 75% des Juifs de France ont échappé à la mort. 
il y a 16 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
il y a 17 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Aujourd’hui, 04:49
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:46
par: Orwell 
    dans:  Arthur Pfannstiel (1901-?) 
Hier, 23:54
par: orpo57 
    dans:  Opération Cerberus, le passage de la Manche par les cuirassés allemands 
Hier, 23:51
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:18
par: kfranc01 
    dans:  L'affaire Frankenheim 
Hier, 21:41
par: orpo57 
    dans:  Identification d'un U-Boot 
Hier, 21:32
par: Orwell 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll