Connexion  •  M’enregistrer

Correspondances de 1940

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

19 novembre 1940

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 19 Jan 2014, 18:38

De ma mère à Versailles à ma soeur Annette en Haute-Savoie << ...Peut-être Marguerite pourrait-elle prendre l'avis du docteur au sujet de ses études, et reprendre la classe du brevet...
19 nov 1940.jpg
19 nov 1940.jpg (521.86 Kio) Vu 1375 fois

... Au pire, nous ferions des voyages d'approvisionnement. Evidemment tout cela n'est pas facile. Et si la situation se prolongeait, il vaudrait mieux quitter la région où nous sommes d'autant plus que les anglais y jouent souvent des sérénades nocturnes. J'espère bientôt l'arrivée d'Henri...Le dépôt de son régiment a été envoyé dans les Alpes. Bernard H. est à Chambéry. >>


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Re: Correspondances de 1940

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Jan 2014, 18:56

Un tout grand merci pour le partage et pour le suivi très intéressant.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66233
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


30 décembre 1940

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 20 Jan 2014, 18:17

Heureux de vous intéresser. Alors, je continue...
De Versailles, mon frère André, 12 ans 1/2, à nos soeurs en Haute-Savoie :

<< Qu'avez-vous eut chacune dans vos souliers ? J'ai eu une vraie montre, un canif qui coupe très bien, une paire de moufles et un livre des fables choisies de La Fontaine. Henri n'est pas encore rentré à la maison parce qu'il avait une esquille osseuse; c'est dommage car maintenant son hôpital est tenu par les allemands. L'autre jour comme oie de Noël on a mangé une grive qu'on avait attrapé.. Ce matin le facteur nous a apporté un camembert qui venait de Mr Amiart. Les grecs sont-ils en haute-Savoie ? Probablement pas, mais ils y seront bientôt. Je suis toujours au lycée mais plus dans une caserne. Je suis avenue de St-cloud dans le vrai lycée... Grand-mère va mieux. Marie-Rose est venue à Versailles nous apporter des provisions. Bernard est à "Jeunesse et Montagne" à Lavaldences *. Noêl est en Algérie. Jean en Afrique; François va se marier en zone libre. Versailles a été zone neutre pendant quelques jours mais les allemands sont revenus à cause de 3 pétitions signées par les commerçants de la rue de la paroisse: "C'est dégoûtant" Je vous souhaite bonne année, bonne santé et le retour à la maison avant le départ des allemands qui va être, espérons-le, bientôt. >>
*Orthographe non garantie


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Re: Correspondances de 1940

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 29 Jan 2014, 16:13

Cette correspondance s'arrête donc là.
Merci de l'avoir partagée.


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


Re: 13 juillet 1941

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 30 Jan 2014, 17:54

J'ai retrouvé peu de lettres de l'année 41
De ma soeur Annette, en Savoie, à notre frère Henri, dans un hôpital de Périgueux:
(Périgueux était en zone libre, mon frère était militaire, je ne comprends pas pourquoi les allemands l'ont laissé passer...?)

<< Rien de neuf ici. Reçu une carte de maman qui a été convoquée à Saint-Cloud pour laissez-passer *... Croirais-tu que le pays de Boêge est envahi de touristes qui nous font du marché noir tant qu'ils peuvent.. Evidemment nous sommes loin, nous autres Savoyards, de mourir de faim, mais il y a quand même des riches qui sont révoltants. ... Je deviens folle de penser qu'il n'y a que 2 litres de lait par jour à la maison. Pas de nouvelles du B.E. d'Yvonne, mais il me parait impossible qu'elle réussisse dans les conditions où elle est. Et d'ailleurs, à quoi bon ? Cela n'ouvre plus rien. >>

* A la Kommandantur .Pour se rendre en Haute-Savoie. J'ai accompagné ma mère. Je me souviens très bien du bureau dans lequel nous avons attendu debout. Un secrétaire a demandé à ma mère de déclarer par écrit qu'elle n'était pas juive.


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Re: Correspondances de 1940

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 31 Jan 2014, 15:50

Il restait donc des militaires français libres.
Portaient-ils encore l'uniforme et étaient-ils casernés ? Ou bien votre frère était militaire de métier, mais par rapport aux Allemands, comment était-ce possible.
En 41, il suffisait donc de certifier n'être pas juive, l'année suivante cela c'est durci.


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


Re: Correspondances de 1940

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 31 Jan 2014, 18:06

Les militaires blessés et hospitalisés ont été renvoyés dans leur foyer , ce fut le cas d'un de mes cousins amputé d'une main,après avoir été abandonné blessé sur le terrain par son automitrailleuse,fait prisonnier par l'ennemi,il fut même autorisé a rentrer dans une zone interdite :à Avranches.....

vétéran
vétéran

 
Messages: 1514
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


1942

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 01 Fév 2014, 15:30

Azuréenne a écrit:Il restait donc des militaires français libres.
Portaient-ils encore l'uniforme ? Ou bien votre frère était militaire de métier, mais par rapport aux Allemands, comment était-ce possible.
.


Alfred t'a donné en partie la réponse... Mon frère était officier de carrière. Il a quitté la Belgique où il était prisonnier à l'hôpital, pour venir à Versailles. Je ne me rappelle plus s'il se promenait en uniforme. Après une longue convalescence, il a repris du service dans un bureau à Marseille.. Ensuite, il a été affecté en Afrique du Nord, d'où il est revenu en 44 avec l'armée de Lattre.

Mars 1942, ma soeur Annette à Châtel, à mon frère Henri à Marseille:

<<...Te rappelles-tu le jeune breton, inspecteur de police et convalescent à Châtel, toujours aimable et bavard ? Il nous a fait 36 avances et nous avons été chez eux un dimanche. Mais nous n'y retournerons pas ! Il parait qu'il a été cassé de la police pour des histoires de moeurs. le curé l'a vitupéré en chaire et Lyard m'a dit de me méfier et surtout de ne pas donner suite au projet que nous avions fait de faire de la couture avec sa femme et de l'anglais avec lui. Il a essayé d'obtenir le secrétariat de mairie en faisant du chantage au maire. Il parait que le maire aurait fait rentrer son fils d'Allemagne avec des papiers plus ou moins truqués...Ma foi ! S'il l'a fait, c'est pain béni que tromper les boches ! Et c'est quand même le père de 9 enfants. Enfin, ce F. l'a menacé, de je ne sais quoi d'ailleurs, le maire n'a pas cédé et il a bien fait. Mais l'olibrius en question arborait ostentatoirement l'insigne de la Légion. Alors le sous-chef de la Légion, qui est un très brave type, très "fana", père de mes 2 plus gentilles gamines et dont la femme a juste mon âge, est très dégoûté... Autre histoire cocasse à te raconter: Hier matin, les gens malveillants auraient vu 4 soldats polonais sortir de chez nous à 5 h 1/2 du matin. Rassure toi au sujet de notre vertu. Voilà: En allant porter au car la cantine que Marguerite emporte (il était 5 heures) je m'entends appeler (je n'ai d'abord pas répondu pensant que c'était quelque nigaud d'ici) par des types qui étaient devant le café Girardoz. Les types insistent: "Est-ce ici Châtel ? Nous sommes des Polonais évadés, nous sommes dans la montagne depuis 3 jours". Du coup, je reviens sur mes pas, et ils me demandent de leur faire ouvrir une maison, mais chez David, il y avait juste le receveur du car de levé. Alors je leur ai dit de venir avec moi et je leur ai donné du café. Mais tu n'ignores pas que le car est au quart. Je suis donc partie, laissant Marguerite en tête à tête avec les Polonais qui avaient mis leurs chaussettes sur le fourneau. Elle a trinqué avec eux et puis les a engagés à aller voir les autorités, ce qu'ils ont fait. Le plus jeune a commencé à lui tourner d'aimables compliments en lui disant: "Une aussi gracieuse personne doit avoir un joli prénom". Mais elle a répondu tout sec qu'elle était mademoiselle L.. >>


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Remarque

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Gardavous  Nouveau message 01 Fév 2014, 16:07

Ces polonais venaient de Suisse. Pourquoi voulaient-ils venir en France, pour reprendre le combat ? (Je rappelle qu'à cette date, la zone libre...l'était encore )


 

Voir le Blog de Gardavous : cliquez ici


Re: Correspondances de 1940

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 01 Fév 2014, 18:16

C'est vivant et intéressant.
Annette et Marguerite étaient vos soeurs et l'une des deux jeunes femmes était institutrice nommée en Savoie. Dommage que l'on ne sache pas ce qu'il advint ensuite de ces Polonais évadés. D'où ? d'un stalag probablement.


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
il y a 11 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 21 minutes
par: iffig 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 22 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 13:41
par: NIALA 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 11:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 08:35
par: Alcide NITRYK 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Hier, 18:30
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll