Connexion  •  M’enregistrer

L'Occupation en Aquitaine

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Nov 2012, 19:12

Bonjour,
Ne s'agirait-il pas du Gal Walter Bedell ou Betell Smith chef d'EM de Ike. personnage qui rendait directement compte au président des USA.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3182
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Nov 2012, 19:17

Aldebert a écrit:Bonjour,
Ne s'agirait-il pas du Gal Walter Bedell ou Betell Smith chef d'EM de Ike. personnage qui rendait directement compte au président des USA.


Bonjour Albert,
Walter Bedell Smith n'était pas de nationalité anglaise. Il était de nationalité américaine et né à Indianapolis dans l'état de l'Indiana (U.S.A.)
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66070
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Nov 2012, 19:47

Prosper Vandenbroucke a écrit:
Aldebert a écrit:Bonjour,
Ne s'agirait-il pas du Gal Walter Bedell ou Betell Smith chef d'EM de Ike. personnage qui rendait directement compte au président des USA.



Il était de nationalité américaine et né à Indianapolis dans l'état de l'Indiana (U.S.A.)


Sûr qu'il était étatsunien étant chef d'EM de Ike, mais l'auteur des cahiers pouvait faire erreur.
A cette époque Anglais/Américains!!!???...Cette réflexion exprime d'ailleurs bien l'opinion que pouvait avoir Roosevelt à l'encontre de la France, les anglais restant par définition plus discrets.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3182
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Nov 2012, 20:02

Aldebert a écrit:
Prosper Vandenbroucke a écrit:
Aldebert a écrit:Bonjour,
Ne s'agirait-il pas du Gal Walter Bedell ou Betell Smith chef d'EM de Ike. personnage qui rendait directement compte au président des USA.



Il était de nationalité américaine et né à Indianapolis dans l'état de l'Indiana (U.S.A.)


Sûr qu'il était étatsunien étant chef d'EM de Ike, mais l'auteur des cahiers pouvait faire erreur.
A cette époque Anglais/Américains!!!???...Cette réflexion exprime d'ailleurs bien l'opinion que pouvait avoir Roosevelt à l'encontre de la France, les anglais restant par définition plus discrets.


Mais bien entendu que l'auteur des cahiers pouvait commettre une erreur.
Je ne l'ai pas mis en exergue du fait que j'avais déjà abordé cela plus haut.
Tu aurais pu ajouter cet élément à ta question. Ici je ne faisais que te répondre.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66070
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Nov 2012, 20:38

Bonjour,
Je crois pouvoir vous dévoiler qu'Azuréenne va nous offrir le scan d'une page du cahier.
Veinards que nous sommes :D
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3182
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de lebel  Nouveau message 05 Nov 2012, 01:27

dynamo a écrit:
Azuréenne a écrit:En France, les attentats « terroristes » se multiplient. L’assassinat de Maurice Darrant homme modéré, radical, et même franc-maçon paraît-il, paraît inexplicable. Un discours de M.Smith (anglais de l’Afrique du Nord) maladroit, fait assez mauvaise impression : il dit que la France est fichue et disparaîtra comme grande puissance. C’est possible, mais qu’en sait-il ? et alors, pourquoi ces paroles malheureuses, qui ne peuvent que déprimer les Français, déjà assez dans le pétrin comme cela.


Qui est Maurice Darrant ?
Et Smith ?
Quelqu'un connaît ?

Il doit s'agir de Maurice Sarraut , directeur de la Dépêche du Midi , assassiné par la Milice
et de Jan Smuts , homme d'etat , sud africain


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 05 Nov 2012, 12:24

Bonjour,

"23 Déc.42 ......à Bordeaux, deux bateaux allemands ont été mystérieusement coulés......"

Il pourrait s'agir de l'opération "Frankton" résumée ici:

http://totila.centerblog.net/5994112-op ... e-de-noix#

Le décalage de date pouvant être dû à la mauvaise circulation des infos?

A+,

Pierre
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4085
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 05 Nov 2012, 17:04

lebel a écrit:
dynamo a écrit:
Azuréenne a écrit:En France, les attentats « terroristes » se multiplient. L’assassinat de Maurice Darrant homme modéré, radical, et même franc-maçon paraît-il, paraît inexplicable. Un discours de M.Smith (anglais de l’Afrique du Nord) maladroit, fait assez mauvaise impression : il dit que la France est fichue et disparaîtra comme grande puissance. C’est possible, mais qu’en sait-il ? et alors, pourquoi ces paroles malheureuses, qui ne peuvent que déprimer les Français, déjà assez dans le pétrin comme cela.


Qui est Maurice Darrant ?
Et Smith ?
Quelqu'un connaît ?

Il doit s'agir de Maurice Sarraut , directeur de la Dépêche du Midi , assassiné par la Milice
et de Jan Smuts , homme d'etat , sud africain


C'est certainement le nom que vous dites, car l'écriture est tellement difficile à déchiffrer, comme écrasée" non formée, que si je ne connais pas les noms de personnes, je suis incapable de les restituer correctement. Donc, les rectifications sont très bienvenues.
Azuréenne


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 05 Nov 2012, 17:09

Tri martolod a écrit:Bonjour,

"23 Déc.42 ......à Bordeaux, deux bateaux allemands ont été mystérieusement coulés......"

Il pourrait s'agir de l'opération "Frankton" résumée ici:

http://totila.centerblog.net/5994112-op ... e-de-noix#

Le décalage de date pouvant être dû à la mauvaise circulation des infos?

A+,

Pierre


C'est fort possible, mon oncle ne rédigeait pas au jour le jour, mais de loin en loin ; il guettait toutes les informations possibles et celle de ces sous-marins coulés a dû lui parvenir par le bouche à oreille.
Manon


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


Re: L'Occupation en Aquitaine

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Azuréenne  Nouveau message 05 Nov 2012, 18:07

Le Maréchl Pétain, à la suite de l’incident de Novembre 1943 – discours rentré – s’est abstenu de présider le conseil des ministres du 13 Nov. 43 au 10 Janvier 1944. Il n’est plus qu’une figure symbolique, qui ne peut plus ni parler, ni écrire, ni se déplacer.

L’offensive russe d’hiver a continué à avancer à grands pas : presque tout le territoire russe est aujourd’hui libéré (au 8 Avril 1944) et les armées rouges ont pénétré profondément en Roumanie, et en ancienne Pologne. De nombreux contingents allemands ont été encerclés, mais dans l’ensemble, la Wermacht s’est assez bien tirée de cette retraite monstre et précipitée.
Les Alliés, toujours stationnaires en Italie, augmentent de jour en jour la puissance de leur offensive aérienne : la plupart des villes allemandes sont pilonnées à fond : en France, les objectifs militaires et industriels sont copieusement arrosés.

En Janvier, sur les instances des Allemands, Laval a dû arrêter dans son cabinet Darnand, chef de la Milice et Henriot, la grande gueule. C’est la guerre au « maquis » maquis qui tracasse les occupants : tous les réfractaires sont baptisés, pour les besoins de la cause, bandits, assassins, communistes. Il est probable que quelques authentiques bandits de droit commun profitent de l’occasion pour accomplir des forfaits, mais il est à croire, sauf preuve du contraire, que la grosse majorité des maquisards constitue une armée saine et
régulière : Vichy, à la radio, l’a d’ailleurs avoué en indiquant que la majeure partie des réfractaires en Hte Savoie consistait en en un régiment de chasseurs à pied qui n’avait jamais accepté l’occupation italienne. Cette campagne de guerre et de radio contre le maquis a donc un caractère particulièrement odieux, parce que mensonger, d’une part, et parce que présentant en contre les maquisards comme des hors la loi sans courage et sans honneur. Les plus odieux de tous les menteurs est Henriot, qui blablatère deux fois par jour à la radio en traitant les français de naïfs ou lâches, et autre aménités flatteuses pour le peuple français qu’il prétend représenter et défendre.

Déat a fini par accéder au gouvernement sur les injonctions allemandes et contre la volonté du maréchal, qu’il a souvent âprement attaqué, et peut-être de Laval. Il a le portefeuille du Travail, ce qui va lui permettre de rafler ce qui reste d’hommes et de femmes en France pour les faire travailler pour « l’Europe ».
Le fait est évident qu’en ce commencement du printemps 1944 le peuple français se montre nerveux, dans l’attente d’évènements qui menacent d’être pour lui tragiques. Telle une malade à qui on a prescrit une grave et dangereuse opération, la France souhaite que cela ait lieu le plus tôt possible pour être débarrassée, même au prix le plus lourd, de ce cauchemar harcelant. Les Allemands ont, à plusieurs reprises, lancé des dates (15 Mars notamment) pour le débarquement : dates qui n’ont rien apporté de nouveau, bien entendu. Les Alliés se décideront-ils enfin à tenter cette année la grande offensive ! Cette opération sera si terriblement sanglante et, en somme, aléatoire, qu’on finit par en douter. Cependant, il est certain que les Russes doivent presser leurs alliés de faire quelque chose pour attirer à l’ouest d’autres réserves allemandes, et d’autre part, les Alliés risqueraient gros en laissant aux Soviets tout le mérite de la victoire.

En attendant, les maquisards en font voir de rudes aux traîtres et aux Boches : en Dordogne, les échauffourées sanglantes se sont à tel point multipliées que le département vient d’être déclaré zone interdite ! les arrestations, fusillades d’otages, incendies de forêts, de fermes, de châteaux, se multiplient. Les patriotes ont essayé de s’emparer d’un char d’assaut à (illisible) Forlougnac (?)6 Allemands sont restés sur le carreau. Un état-major a sauté à Périgueux. Trois des garagistes de Ribérac auraient, paraît-il, été fusillés, après torture, pour avoir livré de l’essence aux patriotes.

Malheureusement, le gouvernement de De Gaulle à Alger ne nous apporte pas un soutien moral suffisant : sans croire tous les bobards intéressés de la Radio prétendue française à Vichy et à Paris, on est bien obligé de convenir que tout ne va pas là-bas comme on le souhaiterait : il semble qu’il y ait d’assez nombreuses questions de personnes, du genre « panier de crabes ». La condamnation à mort de Pucheu, ancien ministre de Vichy, passé à la dissidence est elle un acte d’énergie ou de faiblesse ? En tout cas, elle a pour heureux résultat de faire trembler dans leur froc les « collaborationnistes » de tout acabit.

Petit fait odieux et ridicule : Max Bonnafous, après démission du Ministère de l’Agriculture, a abandonné femme et enfant pour s‘acoquiner avec Gaby Morlay, vedette de théâtre et de cinéma ! Voilà les représentants de haute moralité, de la révolution Nationale. Il m’a été remis à Bordeaux un tract « Courrier de l’Air » apporté par la RAF qui est une contrefaçon – habile au point de vue typographique, mais grossière au point de vue rédactionnel, des tracts lancés par la RAF – ceci afin d’inciter les français à se démasquer avant d’avoir reçu les instructions alliées. Heureusement, la contrefaçon est si grossière que personne n’est dupe : mais ce sont des tracts de ce genre que commente avec indignation le traître Henriot dans ses harangues bi-quotidiennes.

10 Mai 44 – les bombardements alliés sur les objectifs du nord de la France, de la Belgique, de l’Allemagne, se multiplient : ce sont des 4000 avions qui pilonnent voies ferrées, usine, dépôts, etc. Les Russes ont reconquis la Crimée après un assaut de 3 jours sur Sébastopol (que les Allemands avaient mis un mois à conquérir) il semble que l’action des Alliés ne doive plus tarder beaucoup. A la suite d’un bombardement des gares du nord et de l’est de paris, qui provoqua quelques centaines de morts dans la population civile, « on » a obtenu du maréchal qu’il vienne à N.D. à Paris assister à une messe solennelle. Un battage éhonté a suivi cet événement qui montrerait, paraît-il, que le Maréchal est pleinement d’accord avec « son » gouvernement. Il est plus probable que quelque chantage a été exercé contre lui. Il continue à ne plus présider le conseil des ministres depuis que Déat est au Travail. L’ignoble Henriot disant l’autre soir que ce voyage de Pétain prouvait qu’il pouvait aller où il voulait, contrairement aux on-dit, or je sais pertinemment que les Allemands lui refusent notamment le droit d’aller à sa propriété de Villeneuve-Loubet. Chose curieuse, le journal « Je suis partout » qui ultra-collaborationniste et tenait, il n’y a pas si longtemps, Laval pour le sauveur de la France, attaque maintenant celui-ci à fond, et glorifie le Maréchal… tout cela sans doute, avec l’approbation en sous-main des Allemands, qui, évidemment, visent les articles pour censure. Le même journal a lancé de violentes diatribes contre l’impôt-métal, qui est manifestement une brimade imposée par les occupants !

Un argument très fort présenté hier soir par Radio Alger : les collaborationnistes pleurent des larmes de crocodile sur chaque cadavre fait par les bombardements alliés. Mais si on avait écouté ces messieurs, non seulement l’armée française aurait perdu quelques centaines de mille hommes en lutant avec les Allemands sur le front russe, mas encore la France subirait actuellement des bombardements massifs et réellement terroristes, que subit l’Allemagne. Alors !

Un remue-ménage incessant se produit actuellement dans les troupes d’occupation au village, des formations se succèdent : les chais du château sont truffés de matériel roulant soigneusement camouflé, dépôts d’essence et de munitions : la route nationale de Coutras est défoncée par d’énormes tanks de 30 ou 50 tonnes.

20 Mai 44 - Encore une nouveauté : défense expresse d’utiliser l’électricité sous peine… de travaux forcés ! le courant est d’ailleurs coupé, sauf entre 11 h et 3 h sans doute pour qu’on puisse goûter le saint et pieux langage du « traître » (Henriot). Le recensement des hommes de 16 à 60 ans et des femmes de 18 à 45 ans vient d’avoir lieu.
Les Alliés sont en pleine offensive en Italie et il semble que les résultats soient satisfaisants. Malheureusement, privés de radio du soir, on n’a plus maintenant que les émissions de Vichy qui sont éminemment suspectes. Attendons.
A Bordeaux, le Palais de Justice est l’objet d’une surveillance jalouse : on ne peut y pénétrer qu’en montrant patte blanche. Les prisons sont pleines à craquer. Rien que des « bandits », bien entendu.

6 Juin 1944 – On a appris hier – après 2 jours sans électricité, que Rome était prise et les armées allemandes en retraite au nord de cette ville. Il semble bien que ce soit là une étape décisive dans l’issue de la guerre. Aujourd’hui, j’apprends par une émission confuse que le débarquement a eu lieu en France, on ne sait où. Pétain, bien entendu, ordonne d’obéir aux Allemands, puisque ceux-ci ont averti que dans le cas contraire ils tueraient tout le monde !

Faute de courant électrique, les nouvelles sont très rares : on sait que les Alliés s’efforcent de prendre le Cotentin pour former une vaste base de départ, avec Cherbourg comme port. La lutte doit être très dure et meurtrière. La supériorité des Alliés est écrasante sur mer et dans l’air : sur terre, les Allemands bénéficient des fortifications qu’ils ont eu le temps d’échafauder : les débuts de l’opération doivent dont être très durs pour l’assaillant : mais s’il peut maintenir ses têtes de pont, il est assuré de la victoire.

Les Allemands ont dû menacer le gouvernement de Vichy de représailles terribles au cas où les patriotes leur tireraient dans le dos : aussi Pétain conjure-t-il les français d’assister aux opérations, désintéressés ou même sympathiques aux Allemands, à la milice. Cette attitude héroïque serait très certainement appréciée du vainqueur ! 8 Juin, 44 – Aujourd’hui, pendant que j’étais à Bordeaux, des avions alliés ont survolé la région à basse altitude et mitraillé un train en gare de St-Aigulin. Depuis lors, La Roche est en état de siège : barrages aux issues - 2 charrettes à Pignon en haut de la côte au chêne tors et il faut montrer ses papiers pour entrer ou sortir de l’agglomération.

13 juin – l’offensive alliée en Normandie se poursuit dans de bonnes conditions : prise de Bayeux, d’Isigny, Carentan. L’objectif principal paraît être Cherbourg et la possession du cotentin, pour servir de base à de plus amples opérations. La réaction allemande dans les airs a été, semble-t-il, presque nulle, et sur terre, on s’attendait à une résistance plus efficace. L’Allemagne paraît bien bleuffée avec ses armes secrètes tenues en réserve, ses représailles aériennes annoncées depuis des mois, ses réserves inépuisables, etc. Le moral de l’armée, à en juger par les occupants d’ici, commence à être atteint, bref, un dégonflement prochain est possible.
Faute d’informations – l’électricité manque la plupart du temps – les bruits les plus fantaisistes circulent : débarquement en Vendée, à Marseille, prise de Castillon, Bergerac, Ribérac par les maquis.
Quoiqu’il en soit, les communications avec paris sont coupées après Poitiers : on ne reçoit plus de cette région aucun courrier, si cette situation se prolonge, les citadins vont être affamés.

L’ignoble Henriot a cessé ses harangues : espérons qu’il a été corrigé par les travailleurs en Allemagne, qu’il avait eu la délicatesse d’aller relancer. Radio Paris se tait et ne donne plus que de la musiquette tour le long du jour. C’est la débandade.

19 Juin – les Américains ont coupé le Cotentin et investissent Cherbourg – phase décisive de l’aveu même des Allemands, car dès qu’ils auront prix Cherbourg, les Alliés pourront débarquer le gros matériel qui doit leur manquer actuellement. Au total, le résultat, après 12 jours de combats, est remarquable et dépasse les espérances. Déjà plus de 15 000 prisonniers ont été faits, soit 1000 par jour ! La longueur de la « tête de pont » est d’environ 90 km sur 20 km de profondeur moyenne. L’affaire a été minutieusement et puissamment préparée et a réussi grâce à la maîtrise absolue de l’air et de la mer. La réaction allemande dans ces deux éléments paraît avoir été à peu près nulle. La destruction méthodique des voies de communications a empêché, et empêche encore les Allemands d’amener leurs réserves, tandis que la voie maritime demeure intacte pour le transport des troupes et du matériel allié. D’autre part, sous la menace d’un autre débarquement sur un autre point, les Allemands n’osent pas masser toutes leurs réserves dans un seul secteur.
En Italie, la retraite allemande s’accentue de jour en jour : en 15 jours, les Alliés ont franchi 200 km au nord de Rome.
Churchill, de Gaulle et George VI sont venus visiter la « tête de pont ». De Gaulle se trouve en désaccord avec les Alliés, au sujet de l’administration des territoires occupés. Les Alliés veulent que Eisenhower ait la haute main sur cette administration. De Gaulle voudrait qu’elle lui soit confiée. Etant donné l’état d’esprit en France, il semble souhaitable que les Alliés assument, à titre provisoire, cette responsabilité, cela évitera des désordres,mais il ne faudrait pas que cette situation se prolonge outre mesure.

Les Allemands prétendent qu’ils vont, en quelque sorte, attirer les Alliés en nombre, pour leur livrer l’assaut décisif de telle sorte qu’une victoire nazie anéantirait définitivement tout espoir de nouveau débarquement. Le fait est plausible… à condition que l’Allemagne soit vraiment assez sûre de ses forces pour avoir de grandes chances de gagner cette bataille. Mais c’est bien gros, et il paraît certain que s’ils avaient pu empêcher le débarquement, ils l’auraient fait. Autrement, pourquoi auraient-ils édifié ce fameux « mur de l’Atlantique » réputé imprenable. (peut-être pour faire gagner de l’or aux entrepreneurs allemands chargés des travaux !)

25 Juin – prise de Cherbourg par les Américains. Un commentateur de Radio-Paris dit que les Alliés ont été, dans le Cotentin, attirés dans une « souricière » ! Quel culot ! Autre exemple de culot : l’ignoble Henriot, retour d’Allemagne dit textuellement qu’il a vu des villes détruites, mais que toutes les usines sont intactes !

28 Juin – L’ignoble Henriot a été assassiné, à la grande satisfaction des 9/10ème des français : tolérer ce traître était évidemment pour les français une honte permanente : elle leur est enfin enlevée.

7 Juillet – Alors que j’étais à Bordeaux, notre propriété de campagne a de nouveau connu l’alerte : de nombreux avions américains ont survolé la région : mitraillades en tout sens : à Chalais (au Parcoul) un train a été mitraillé : il se trouve que c’était en partie un train de prisonniers civils, affreusement parqués dans des wagons à bestiaux ? Plusieurs ont été blessés.

Les Russes ont repris leur offensive : avance foudroyante : successivement, et en quelques jours, Vitebsk, Orcha, Bobrinsk, Minsk, qui formaient le principal soutien allemand en Russie Blanche sont tombés. Actuellement, l’avance se poursuit à un rythme accéléré vers la Prusse orientale. Il paraît que les Teutons se rendent en masse.

20 Juillet – Attentat contre Hitler : un an presque jour pour jour après la déconfiture du fascisme, le national-socialisme commence à vaciller sous l’effet des défaites persistantes. Les militaires en ont sans doute assez de se faire battre et préfèreraient que la déroute finale soit mise à la charge de désordres intérieurs, comme en 1918. Ils diront alors : nous n’avons pas été vaincus. Les Anglais ont compris la manœuvre et, dans le Times, un article prône la lutte jusqu’à capitulation sans conditions. Au Japon, le cabinet Tojo, a démissionné, lui aussi, abattu par les défaites successives que leur infligent les Américains. Peu à peu, ces derniers reconquièrent les îles-clefs et préparent des bases pour une offensive future. Avec les forces navales américaines, anglaises, néerlandaises, françaises, peut-être italiennes, à leurs trousses, il est probable que l’affaire sera vite liquidée.
En Italie, voici les Alliés à Livourne, on s’attend à un débarquement dans le Midi de la France.

29 Juillet 44 – Plus aucun train de voyageurs jusqu’à nouvel ordre entre Bordeaux et Angoulême. Entre Angoulême et Paris, il y a longtemps que toute communication est coupée. Pour venir de Paris à Bordeaux il faut passer par Lyon-Marseille – quant cette ligne n’est pas elle-même coupée. Pratiquement, le voyage est impossible, les lettres et journaux passent pourtant de temps en temps.

Je suis allé à la gare : elle est pleine de troupes qui embarquent avec tanks soigneusement camouflés avec des branchages. En attendant le départ, les hommes dorment affalés un peu partout. Ce sont des troupes du village qui partent, définitivement espérons-le. Les fausses manoeuvres et contre ordres se succèdent. Les Teutons avaient installé,il y a trois semaines environ, une batterie de DCA de l’autre côté de la rivière : 50 hommes ont travaillé pendant 8 jours pour creuser des emplacements, élever des parapets, etc. Un beau matin, réveil au son des tirs d’exercice sur ballonnets largués en gerbe. 3 jours après hommes et matériel avaient disparus comme par enchantement.

Au village, le contrôle des cartes d’identité aux issues du bourg est intermittent et fantaisiste : plusieurs fois on m’a laissé entrer sans rien me demander ; 5 minutes après, pour sortir, je devais exhiber ma carte, que le préposé regardait d’un air abruti, sans même confronter la photo avec ma physionomie.

La maison des M.... est maintenant vide : les pièces dans lesquelles avaient été entassés des objets réservés, ont été ouvertes et pillées, portes enfoncées, scellés brisés, miroirs fracturés, etc… Quatre coups de revolver dans la glace de la salle à manger, presque toutes les portes, mêmes celles qui avaient été laissées ouvertes, sont fracturées.

18 Août 44 – Depuis le 29 Juillet, importants évènements, d’abord au point de vue local : les Allemands ont quitté la région, sans doute définitivement… cependant, il reste quelques petits postes de garde (gardes-voies, gardes-avions) d’une dizaine d’hommes chacun. Cependant, le 2 Août est arrivé à La Roche un assez fort contingent de troupes composées en partie de Russes, chargés, paraît-il, de traquer les FFI. Gaillards à mines patibulaires qui ont pendu ou fusillé pas mal de gens en Périgord. Toutes les issues du village furent gardées pendant 24 heures : on entrait librement, mais pour sortir il fallait un laissez-passer. Heureusement,il n’y a pas eu de bagarre et ils sont partis dans la nuit. Depuis, plus d’occupant.

Le gros événement est la percée effectuée par les Américains dans les lignes allemandes au Mont d’Avranches : percée immédiatement exploitée à fond par les blindés, si bien qu’en 8 jours ils ont occupé toute la Bretagne. Ils ont ensuite poussé vers Paris et sont actuellement ( le 18) aux abords de la capitale et à Orléans. C’est une très grande victoire. Depuis quelques jours, la radio alliée ne donne plus de précisions sur son avance, qui s’étend, paraît-il, u sud de la Loire,on s’attend d’un jour à l’autre à voir arriver les Américains par la route d’Angoulême et, comme il n’y a pas d’Allemands dans la région, il est probable qu’il n’y aura pas de bagarre par ici. Les FFI viennent assez souvent par ici, acheter du ravitaillement ou réquisitionner des véhicules. Le 16 Août, ils ont enlevé un allemand au beau milieu du village.


 

Voir le Blog de Azuréenne : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 25 minutes
par: Jumbo 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 12 OCTOBRE 
il y a 27 minutes
par: Jumbo 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 49 minutes
par: NIALA 
    dans:  Caisse allemande 
Aujourd’hui, 08:29
par: WWII 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 08:27
par: Margont 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:51
par: kfranc01 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
Hier, 22:36
par: marie-blanche 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:35
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 22:27
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll