Connexion  •  M’enregistrer

Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 20 Avr 2012, 12:55

Une entreprise à Caen sous l’occupation.


Les bâtiments qui composaient la cidrerie Saint Julien, avenue de Creully à Caen ont été démolis au début des années 90. Quelques temps avant sa démolition, vidée de son matériel l’accès de cette très ancienne Entreprise, n’était pas interdit. Un gardien était en permanence présent sur les lieux mais ne prêtait pas attention aux curieux qui venaient recueillir ses dernières dépouilles.
Dans une des salles de la fabrique, celle qui devait être la partie administrative, des documents d’archives de la Société étaient entassés sur le sol probablement en vue d’être détruits. Le collectionneur ou collecteur de documents anciens pouvait y trouver des pièces intéressantes, qui un jour serviront peut-être au devoir de mémoire. C’est ce qui est tenté ici même. En effet, plus que d’autres documents, une petite partie de la correspondance postale a pu être sélectionnée et récupérée. Elle permettra, à travers elle, d’ouvrir une fenêtre sur la vie d’une entreprise sous l’Occupation et d’en observer, quelque peu, son fonctionnement et son environnement.






01 - Cidrerie St Julien.jpg
01 - Cidrerie St Julien.jpg (59.56 Kio) Vu 1737 fois


Les Fournisseurs et clients de la cidrerie



1937 ----------------------------------------------------------------------------
Nous ne sommes pas encore sous l’occupation allemande mais déjà la guerre se prépare outre Rhin. Coté français, nous sommes prêts à nous défendre, à repousser l’ennemi, enfin presque… !


Bozel-Maletra – Produits chimique-1937 – Anhydride Sulfureux utilisé pour le nettoyage des fûts de cidre.
Cette société, après avoir plusieurs fois changé de raison sociale, est devenue actuellement la Société française Hoechst.

02- BOZEL MALETRA -.jpg
02- BOZEL MALETRA -.jpg (15.81 Kio) Vu 1737 fois





03 - Bozel Maletra -.jpg
03 - Bozel Maletra -.jpg (21.87 Kio) Vu 1737 fois





1942-------------------------------------------------------------

La société Isofi de Charenton effectue des travaux d’entretien à la cidrerie. Elle a laissé sur place du matériel qu’elle désire récupérer. Rien ne doit s’égarer ou se perdre, les produits de tous genres sont rares donc chers. Les sacs vides ne sont pas des emballages perdus. Retour à l’envoyeur par train en Petite Vitesse, utiles mais non urgent. Le prix du transport par la petite vitesse est une option plus économique.

La chaudière réclamée par l’entreprise intervenante, sert à chauffer le brai qui est un résidu pâteux issu de la houille ou du pétrole. Mêlé à des fibres il sert au calfatage. Cette Société ne semble plus, aujourd’hui avoir pignon, sur rue.


05 -ISOFI.jpg
05 -ISOFI.jpg (26.44 Kio) Vu 1723 fois




06 -ISOFI.jpg
06 -ISOFI.jpg (41.24 Kio) Vu 1723 fois





--------------------------------------------------------------------



Le marc de pommes à cidre n’est pas une marchandise stratégique. La Normandie en fournie en grande quantité. Elle reste toutefois une denrée très demandée en ces périodes de pénurie ou l’occupant se réserve toutes les priorités d’approvisionnement.
Il faut savoir aussi que de nombreux cultivateurs conservent une partie de leur récolte de pommes qu’ils pressent eux-mêmes sans officiellement la commercialiser. Ils produisent le cidre et certains, l’alcool nécessaire à leur consommation et probablement un peu plus pour voir venir et fournir sous le manteau quelques débits de boissons. Plus d’un verre de cidre ou de calvados venant de la cave des fermes, offerts aux GIs pendant la bataille de Normandie, ont échappé aux taxes de l’état français.

Eh oui ! Nous sommes preneurs de toutes quantités, rappelle la S.I.D.A.P, pour cause…




07 - SIDAP.jpg
07 - SIDAP.jpg (16.21 Kio) Vu 1723 fois




08 - SIDAP.jpg
08 - SIDAP.jpg (20.5 Kio) Vu 1723 fois
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3189
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 20 Avr 2012, 17:01

Société Bourcier & cie

Guerre ou pas guerre il faut payer l’impôt. La taxe à la production, loi de 1941, ne couvrira pas les confiscations et le pillage qu’exerce l’occupant sur notre pays. « La laine sur le dos qu’il nous mange », dit-on alors. A cette époque on appelle les Allemands « les doryphores », car comme eux « ils bouffent » au fur et à mesure tout ce que nous produisons. Dans les chaumières, quand on boit un canon, une bonne liqueur ou quand on mange un bon morceau, il se dit souvent « C’est toujours ça que les boches n’auront pas ».

L’inscription au registre des producteurs, outre les taxes perçues, permet à l’état d’avoir un œil grand ouvert pour la surveillance du marché noir en s’assurant de l’origine des marchandises, rude combat !




09 - Bourcier Cie.jpg
09 - Bourcier Cie.jpg (22.25 Kio) Vu 1713 fois

010 - Bourcier et Cie.jpg
010 - Bourcier et Cie.jpg (38.39 Kio) Vu 1713 fois


11 - Le marché noir est un crime.jpg
11 - Le marché noir est un crime.jpg (12.64 Kio) Vu 1713 fois




Le marché noir, s’il faut croire cette affiche, que de crimes en son nom ont été commis durant l’occupation ! Qui n’a pas été criminel afin de joindre les deux bouts, pour les gens les plus modestes ou pour acquérir de grosses fortunes pour les plus entreprenants, les plus opportunistes, les plus collaborationnistes!





-----------------------------------------------------------------------





L’attribution de l’alcool est une matière première contingentée.
La société des Alcools LESAFFRE ci-dessous citée, met au point notamment des produits à base de levures destinés à atténuer la pénurie alimentaire. Elle produit la première levure sèche active.

Cette Entreprise est aujourd'hui un grand groupe présent dans 170 pays. Deux usines récentes de levures et d’extraits de levures on été construites. Une à Laibin dans le Guangxi en Chine, une autre dans l’Iowa aux USA. 7000 collaborateurs y travaillent dans 50 sites de production.

Monsieur Ph. Du SEJOUR semble être un intermédiaire commercial.


014 - LESAFFRE -.jpg
014 - LESAFFRE -.jpg (23.99 Kio) Vu 1713 fois

015 - LESAFFRE.jpg
015 - LESAFFRE.jpg (33.52 Kio) Vu 1713 fois





--------------------------------------------------------------




Contrôle des prix

Il est bien utile d’avoir quelques connaissances ou amis parmi le personnel de l’administration. Cet avantage facilite et assouplit les relations, surtout avec le service du contrôle des prix,tant redouté des commerçants. Le rédacteur de la lettre ci dessous rappelle l’utile rencontre du jour en citant le nom de celui avec qui il a effectué une période militaire…avant guerre !

Le B.O.S.P. : Bulletin Officiel du Service des Prix


0016 - Contrôle des prix.jpg
0016 - Contrôle des prix.jpg (27.13 Kio) Vu 1713 fois





1943 -------------------------------------------------------




Société d'Electricité de Caen

Il faut économiser le courant électrique, à cet effet l’arrêté du 31 décembre 1942 oblige les industries à s’abstenir d’utiliser l’énergie électrique pour le fonctionnement des machines de l’entreprise, une fois par semaine en plus des dimanches, sauf pour l’éclairage et la sécurité. Le jour de relâche pour la cidrerie Saint Julien est fixé chaque mercredi. Encore une restriction suite aux effets de la guerre.

Dans l’instant présent l’énergie électrique est produite par une société d’électricité privée comme partout en France.

Après la libération, les sociétés de production connaissent de graves problèmes financiers suite à la guerre, ainsi la loi du 8 avril 1946 nationalise la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique. C’est Ainsi qu’EDF prit naissance.

017 - Société dElectricité de Caen.jpg
017 - Société dElectricité de Caen.jpg (43.08 Kio) Vu 1713 fois

'Electricité de caen.jpg
'Electricité de caen.jpg (31.08 Kio) Vu 1713 fois



-----------------------------------------------------------------------------


Etablissements Bellissant à Dol de Bretagne –
La petite vitesse semble poser problème. Toute petite vitesse de Dol de Bretagne à Caen, des jours et des jours d’attente. La marchandise arrivera plus rapidement à destination par la poste. Quant aux claies, dont la livraison par ce truchement reste trop cher, elles seront envoyées quand même par la petite vitesse.

Cet établissement semble ne plus exister.
019 - BELISSANT.jpg
019 - BELISSANT.jpg (22.06 Kio) Vu 1713 fois

020 - BELLISSANT.jpg
020 - BELLISSANT.jpg (35.48 Kio) Vu 1713 fois




--------------------------------------------------




Etablissements G. PEPIN Fils Aîné et Société du filtre GASQUET – Bordeaux.

Ici les envois de petit matériels s’effectuent par la poste. Un grand choix de fournitures de matériel de maintenance est normalement proposé. Preuve qu’il existe une assez bonne activité industrielle dans cette région malgré la guerre.

Concernant la Société du filtre Gasquet une abondante quantité de documentation, de publicité et de brochures anciennes, est présentée actuellement sur internet, preuve de son importance.
Fichiers joints
022 - Filtres GASQUET.jpg
022 - Filtres GASQUET.jpg (35.47 Kio) Vu 1713 fois
021 - Filtres Gasquet.jpg
021 - Filtres Gasquet.jpg (22.59 Kio) Vu 1713 fois
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3189
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 20 Avr 2012, 19:08

Etablissements Brichet LESIEUR et Cie –

…sont grossistes en grains, alimentation du bétail, engrais et produits agricoles. Ils distribuent aussi la pomme à cidre, matière agricole produit par excellence en Normandie.
L’autorisation d’enlèvement des pommes à cidre chez les particuliers, prévue ici à partir du 28 octobre semble précoce. En effet, habituellement les agriculteurs font en sorte d’en retarder la vente, le plus tard possible dans l’année, afin de faire monter les prix. Compte tenu de la pénurie, il semble que la demande soit forte, il n’est donc pas nécessaire d’attendre pour faire monter les prix. Ne sont-ils pas déjà suffisamment hauts?

Les Ets Brichet, Lesieur possèdent des entrepôts situés dans plusieurs villes de Normandie. On peu noter que celui de Caen est situé rue de Falaise et que celui de Falaise est situé rue de Caen

0023 - Brichet Lesieur & Cie.jpg
0023 - Brichet Lesieur & Cie.jpg (11.18 Kio) Vu 1699 fois

024 - Brichet, Lesieur &Cie.jpg
024 - Brichet, Lesieur &Cie.jpg (33.44 Kio) Vu 1699 fois




--------------------------------------------------------------------------

Le Syndicat Général des cidres et fruits à cidre.

Pas de date pour cette carte , l’enveloppe n’a pas été retrouvée.

Le colis envoyé par monsieur Leborgne doit contenir d’excellents produits, très goûteux. Produits particulièrement appréciés à cette époque. On ne les trouvait pas à Paris exposés aux devantures des magasins d’alimentation ou de spiritueux. Il est probable que leur approvisionnement se faisait sous le manteau à des prix non accessibles au populaire.

Monsieur Leborgne a fait un geste commercial en envoyant ce colis. Enverra t-il sa note au syndicat des cidres comme ses représentants le suggèrent (par politesse)? Bien sûr que non !… un service en vaut un autre.

025 - Synd. Gal de Fruits..jpg
025 - Synd. Gal de Fruits..jpg (12.52 Kio) Vu 1699 fois

026 - Syndicat général cidres et fruits à cidre.jpg
026 - Syndicat général cidres et fruits à cidre.jpg (21.54 Kio) Vu 1699 fois




------------------------------------------------------

Machines MARELLI

Le 15 octobre 1943 , la société Marelli expédie à la cidrerie St Julien un moteur qui n’est toujours pas arrivé à destination le 10 novembre. La SNCF présente des retards d’acheminement étant entendu que l’occupant a toujours une priorité d’utilisation. La destruction de certaines voies ferrées par les bombardements alliés sont aussi la cause des retards de livraison.

Sté Marelli, sans doute Ercole Marelli, sous la direction d’Antonnio Benni, fabrique parmi sa large gamme de produits, des moteurs électriques mais aussi de très grosses machines. Cette importante firme italienne, malgré la pénurie de matières premières a pu fonctionner et produire pendant la durée de la guerre, elle compte plus de 5000 employés en 1945.

027 - MARELLI.jpg
027 - MARELLI.jpg (30.41 Kio) Vu 1699 fois

028 - MARELLI.jpg
028 - MARELLI.jpg (47.18 Kio) Vu 1699 fois




1944 -------------------------------------------------------------

Laboratoires d'Analyses Médicales

Les docteurs en médecine Danjou et Rousselot, après examen médicale du cidre de monsieur Leborgne dans le cadre des mesures d’hygiène, présentent leur facture rédigée le 23 février, réglée le lendemain. On ne saura pas si le cidre était en bonne ou mauvaise santé !

On remarquera la façon de rédiger l’adresse. L’enveloppe postée à Caen avec destination Caen porte la mention EV (en ville). C’était le bon temps !… enfin pour la manière d’écrire, pour le reste non, bien sûr.



029 - Laboratoire.jpg
029 - Laboratoire.jpg (19.39 Kio) Vu 1699 fois

'analyses.jpg
'analyses.jpg (24.21 Kio) Vu 1699 fois





-------------------------------------------------------------------



Machines à Vin A. LELONG à Reims.

Plusieurs mois après le débarquement les moyens de quelques manières pour communiquer sont encore très difficiles.
A cette date les villes de Caen et de Reims sont toutes deux libérées.
Monsieur Lelong à Reims est sans nouvelle de son client monsieur Leborgne de Caen. Il s’inquiète et lui adresse un petit mot. Il a raison d’ailleurs d’être préoccupé, quand on sait ce que Caen à subi. Quelques vitres brisées pour Reims d’après l’expéditeur du petit mot, une poussière par rapport au grand malheur qui a dévasté Caen !

031 - A Lelong  Reims.jpg
031 - A Lelong Reims.jpg (20.87 Kio) Vu 1699 fois

032 - A Lelong.jpg
032 - A Lelong.jpg (37.78 Kio) Vu 1699 fois





1945----------------------------------------------------------------------------------

Société de cautionnement

Monsieur Leborgne aura sans doute fait diligence pour régler sa cotisation à la société de cautionnement.
Par cette correspondance nous apprenons le prénom de monsieur Leborgne : Jean Jacques.

033 - Sté de cautionnement.jpg
033 - Sté de cautionnement.jpg (26.88 Kio) Vu 1699 fois

034 - Société de cautionnement.jpg
034 - Société de cautionnement.jpg (40.53 Kio) Vu 1699 fois


Affranchissement postal :

Le Maréchal : Le voilà qui disparaît de l’affranchissement postal au profit du timbre de type Iris – 1,20 Fr violet - 1944 du Gouvernement provisoire.

Et de la Marianne de Dulac, couleur groseille à 1,50 Fr , imprimée à Londres par la maison De la Rue. – IVe République


1946 ----------------------------------------------------------------------------

Cartes d'alimentation travailleurs de force

La guerre est terminée, la France se relève très lentement, l’essentiel reste à faire. L’occupant est parti néanmoins les effets de sa présence durant 5 années, ses pillages, la destruction de notre réseau de communication, de notre économie font que les restrictions de toutes sortes perdurent. Restrictions aussi sur la nourriture ainsi les cartes d’alimentation demeurent en vigueur. Certaines de ces restrictions dureront jusqu’au début des années 50.

Le rationnement est mis en place par suite de l’arrêté du 20 octobre 1940, publié au Jo du 23 octobre

E : Enfants âgés de moins de 3 ans.
J1 : Enfants âgés de 3 à 6 ans.
J2 : Enfants âgés de 6 à 13 ans.
J3 : Enfants de 13 à 21 ans.
A : Consommateurs de 21 à 70 an, ne se livrant pas à des travaux donnant droit aux catégories T ou C.
T : Travailleurs de force ‘de 21à 70 ans). La carte T donne droit à des suppléments de pain, de vin, etc. Elle est attribuée suivant des règles pas toujours très claires. Ainsi y ont droit ceux qui fabriquent des billards ou des armures de théâtre mais pas les fabricants de parapluies, ceux qui œuvrent dans les conserveries de poissons mais pas celles de légumes.
C : consommateurs de plus de 21 ans se livrant à des travaux agricoles.
V : consommateurs de plus de 70 ans

Il faut toutefois rappeler que les tickets d’alimentation donnent autorisation d’acheter. Il faut bien sûr avoir l’argent pour se procurer la marchandise au prix fixé par l’Etat.
Si tous les tickets qui concernent la nourriture sont en général entièrement utilisés il faut remarquer que pour les classes laborieuses, ceux qui permettent d’acheter par exemple des textiles, restent souvent dans les carnets ou échangés quand l’occasion se présente.

Monsieur Leborgne a établi la liste des travailleurs de force de son établissement suivant les critères établis par l’administration. Il certifie cette liste sincère et véritable. L’inspection de travail vérifie. Ainsi les ouvriers dont les noms figurent sur cette liste seront bénéficiaires de tickets d’alimentation T.
Cette liste qui a été communiquée à l’administration par monsieur Leborgne, lui sera retournée, dûment signée par l’inspection du travail, dans une enveloppe timbrées que la cidrerie aura préalablement jointe à la première correspondance. L’Etat français, il faut dire maintenant la République, n’est pas riche, enfin elle est très pauvre et chacun sait pourquoi !

036 - Liste travailleurs de force.jpg
036 - Liste travailleurs de force.jpg (23.8 Kio) Vu 1699 fois

035 - Liste travailleurs de force.jpg
035 - Liste travailleurs de force.jpg (16.23 Kio) Vu 1699 fois




---------------------------------------------------------



Epilogue

Notoriété de la cidrerie Saint Julien à Caen –

Dans un extrait du récit de Suzanne Lesueur de Caen – Source « Men of D- Day » (copié collé)
…..Le lundi 5 (juin 44), nous ne sommes pas très en forme. On ne peut pourtant pas incriminer l’excès de nourritures, mais plutôt une certaine inquiétude qui nous tient depuis quelques temps. En effet, les bombardement sont plus fréquents (20 alertes, dans la semaine qui précède le débarquement, avec bombardement à la Demi-Lune). L’armée d’occupation est plus fébrile et les bruits qui circulent nous laissent à penser que c’est pour bientôt : le jour J tant attendu approche…Papa nous dit d’ailleurs que la résistance est en éveil…Il s’agit bien sûr de monsieur Louis Renouf ( qui sera fusillé le 6.6.44 à la prison de Caen). Nous parlons donc beaucoup de ce fameux jour tant espéré…Nous imaginons…nous supposons…nous planifions même notre stratégie de repli : en résumé, nous possédons quelques petites provisions 5 à 6 bouteilles de cidre bouché venant de la cidrerie Saint Julien au cas où nous serions privés d’eau, un litre d’huile de colza (un trésor) que j’ai ramené de la Maison du paysan où je travaille depuis peu comme secrétaire, un peu de sucre, de la farine, gâteaux vitaminés !!!!…[/i]

....et comme nous disions jadis à la fin de nos messages radios STOP ET FIN
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3189
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 21 Avr 2012, 15:05

Bonjour

l'emplacement de la cidrerie aujourd'hui
http://g.co/maps/2udak

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Aviantic  Nouveau message 25 Avr 2012, 02:22

cidrerie St Julien.jpg
cidrerie St Julien.jpg (25.97 Kio) Vu 1609 fois


je suis natif et habitant du coin. J'ai travaillé 3 jours dans cette cidrerie. J'ai gardé une étiquette en souvenir.


 

Voir le Blog de Aviantic : cliquez ici


Re: Une entreprise à Caen, calvados, sous l’occupation allemande.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Aviantic  Nouveau message 26 Avr 2012, 00:03

Aldebert a écrit:Peut-être pourras-tu m'indiquer la date de cessation d'activité de cette Entreprise.


Bonsoir,

Je ne sais pas exactement mais en tout cas bien avant les années 90. En ce qui me concerne j'avais 16 ans lorsque j'ai voulu, avec des copains du quartier aller travailler en job d'été dans cette cidrerie. Je suis natif d'un peu plus haut dans la rte de Creully (maintenant allée de la verte vallée) qui était alors la D22. Ce lotissement s'appelait le lotissement St Julien. C'était en 1962 . On m'a mis à l'étiquetage des bouteilles mais il faut croire que je n'étais pas fait pour cela car au soir du 3ème jour, un contremaître m'a dit que je n'étais pas assez rapide et que je pouvais rentrer chez moi. Plus tard je suis parti au service militaire et lorsque je suis rentré en 1968, je n'ai pas souvenir qu'elle était encore en fonctionnement mais les bâtiments étaient toujours là et il me semble que la maison au milieu de la cour avec son marronnier qui est toujours là lui aussi à l'entrée de la résidence Weygand qui l'a remplacée. Je suis sûr qu'elle était en fonctionnement quand je suis parti à l'armée en 1967. J'y ai effectué une livraison de papier en attendant mon appel sous les drapeaux après la résiliation de mon sursis j'avais pris un petit boulot de livreur pour un papetier. Je m'en souviens d'autant mieux que j'ai failli emboutir le marronnier en reculant avec mon tôlé Citroën. Je pense que les bâtiments sont restés assez longtemps dans un état d'abandon car la construction de la résidence doit dater, si mes souvenirs sont bons, de 1980 et des poussières (livraison des appartements en 1984 il me semble) Si ma mère était encore de ce monde, elle pourrait donner des dates précises car elle la connaissait très bien (sans beaucoup l'aimer d'ailleurs car elle disait parfois que ses dirigeants avaient très bons avec les allemands - avaient-ils le pouvoir de faire autrement ?) J'habite toujours dans ma maison natale (construite en 1938/39) dans ce quartier. Elle porte quelques stigmates de la guerre que j'essaie de préserver pour la mémoire familiale.


 

Voir le Blog de Aviantic : cliquez ici



Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 19 minutes
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 00:05
par: thucydide 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll