Connexion  •  M’enregistrer

"39-46 - NOTES & MEMOIRES d'un Ch'ti, Maquisard et Combattant Volontaire"

Retrouvez ici toutes les histoires vécues et les récits de guerre. Déposez ici les témoignages en votre possession sur la vie pendant le conflit. C'est un pan important du devoir de mémoire cher à notre forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: "39-46 - NOTES & MEMOIRES d'un Ch'ti, Maquisard et Combattant Volontaire"

Nouveau message Post Numéro: 151  Nouveau message de cannillo  Nouveau message 03 Fév 2014, 03:39

bonsoir, c'est avec plaisirs que je viens de vous lire. Vous avez une belle plume et l'on sent dans vos écrits la fierté d'avoir modestement appartenu à la résistance et au Groupe G.R. 2/33 " SAVOIE".
Je vous souhaite Monsieur une très longue et heureuse vie que vous avez bien mérité. Continuez vos récits qui nous enchantent.
Cordialement
Pascal Cannillo


 

Voir le Blog de cannillo : cliquez ici


Re: "39-46 - NOTES & MEMOIRES d'un Ch'ti, Maquisard et Combattant Volontaire"

Nouveau message Post Numéro: 152  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 14 Fév 2014, 01:27

Merci, Pascal...
Vous savez, cette "belle plume" je la dois à mes maîtres de l'école publique d'avant 1939, et aux heures de lecture des programmes scolaires de mon enfance... Mais aujourd'hui on devrait plutôt dire : "Belle frappe à deux doigts sur le clavier AZERTY"... et Les enfants d'aujourd'hui écrivent par SMS...
Revenez me voir de temps en temps...
Cordialement
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 16:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 153  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 23 Juin 2015, 00:17

LA CHAÎNE et le Commandant MAUDUIT

Récit personnel de J.A.COLIN à la demande expresse de
Mr Philippe FRANCESCHETTI
Professeur agrégé d’Histoire à Gap (H.A.)
Pour son étude sur les résistants dans les Hautes Alpes


Préambule

Avant de revenir sur mon expérience personnelle, il est nécessaire en 2014, de nous replonger dans le temps et la situation géopolitique et militaire de l’époque :

1° : L’aventure (résistante) de Mauduit et de la CHAÎNE dans les Hautes Alpes s’est étendue sur 18 mois, de juillet 1942 au 29 janvier 1943 et doit être décomposée en trois phases :
a : De juillet au 11 novembre 1942, dans une parfaite légalité (Vichyssoise) Antoine Mauduit (civil) poursuit sans grands moyens financiers son rêve de création d’un centre d’aide à ses compagnons de captivité, libérés par la relève ou évadés. Il a loué le Château de Montmaur. en juillet 1942
Il crée en août 1942 et déclare en préfecture, et séparément l’association « La Chaîne » et la S.H.A.R.A.E.F et est en rapport avec d’anciens PG à Vichy, qui sont fidèles à la personne de Pétain.
Il faut noter que pendant cette période, la région du Champsaur et du Dévoluy est libre de toute occupation, allemande ou italienne. Et que la vie sociale s’y déroule relativement paisible… (Sauf pour les maquis communistes pourchassés par Vichy)

b : du 11 novembre 1942 (envahissement de la zone libre) au 2 septembre 1943, Mauduit est amené à se convertir à la reprise de la lutte armée contre l’occupant ; toute la rive gauche du Rhône est concédée par Hitler aux Italiens.
Dès novembre 42 Montmaur voit arriver au Château des officiers et soldats de l’Armée d’armistice rendus à la vie civile, d’anciens P.G ? évadés ou libérés ( la « relève »),puis des jeunes réfractaires au STO, voulant reprendre le combat…
Fin janvier 43, Laval crée la MILICE…et l’O.R.A. voit le jour et La CHAÎNE, de centre d’aide aux prisonniers, devient organisatrice de Maquis…

C : du 2 septembre 43(capitulation de l’Italie) au 29 janvier 1944 les allemands envahissent la zone italienne, et la gestapo s’installe à GAP où la milice est déjà très active.
La chasse aux résistants est efficace et désorganise les maquis Des rescapés du Champsaur se réfugient sur Montmaur, fin 43…(Pierre Poutrain…)
29 janvier 1944 : Mauduit probablement dénoncé, est arrêté au SAIX près de VEYNES avec plusieurs de ses compagnons dont le curé du village…
Les maquisards de la Chaîne se dispersent dans la nature… certains rejoignent des maquis voisins et participeront aux combats de la Libération de GAP et sa région…d’autres rejoignent leur région d’origine et se joignent souvent à la Résistance locale..

2° : Il faut aussi se rappeler que les conditions de vie et de communications sont très différentes de celles de nos jours :
a : le téléphone est filaire et le Château est relié au central de Veynes, où les conversations sont facilement interceptées… Il n’y a pas de liaisons hertziennes…et on ne reçoit pas Londres à la radio. On écoute difficilement Radio Andorre et Genève (H. Paquis)
La Poste est un Service public et le courrier est lent et distribué par de courageux facteurs, pédestres ou cyclistes…qui servent aussi les mandats…argent dans la sacoche…Le centre de C.C.P. est à Marseille… !
b : Mauduit n’a pas de moyens de déplacement autre qu’une petite camionnette fonctionnant au gazogène, qui lui est prêtée par Mr Rosanvallon .qui est aussi, je crois, le trésorier de Selon les besoins il se déplace à pieds, à vélo, ou par le train…
c : A partir de 1943 le problème de l’approvisionnement en nourriture s’alourdit avec l’arrivée de nouvelles bouches à nourrir, et l’intendance a du mal a suivre…malgré l’aide financière probable de quelques membres éminents de la Chaîne… (???) et le soutien de quelques producteurs locaux acquis à son projet….Exemple ci-dessous le boulanger ABRAR de St Didier en Dévoluy qui accueillait des maquisards et fournissait le pain

Maquisards accueillis chez ABBRAS à Saint Didier.JPG
Maquisards accueillis chez ABBRAS à Saint Didier.JPG (62.02 Kio) Vu 533 fois




3° : en 1943, ce qui deviendra en 1944 la « Résistance de combat» est encore balbutiante. Les « commandants » d’obédiences diverses, militaire… politique… confessionnelle…se livrent à une compétition féroce pour la délimitation de leur zone d’action, leur prééminence militaire…
(N.B : Ceci est un constat personnel, ,vérifié très longtemps après la Libération..)


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ma présence au sein de la Chaîne

Nous nous présentons le 19 février 1943 au château de Montmaur : 2 soldats démobilisés en novembre 42 de l’armée d’armistice : Charles Vercruysse et Michel Sauvage qui ont rejoint le Château en novembre 42, conseillés par leur commandant ( artillerie légère attelée- canon de 75)
Chargé de mission dans le Nord par Mauduit, Vercruysse originaire du Nord, et militant de la JOC, a recruté trois membres de sa section lilloise ne voulant pas travailler en Allemagne : Marcel Lévèque : 23 ans, Clément Mershaud 21 ans, Jacques Colin 18 ans,
Michel Sauvage 20 ans a rejoint le groupe à Paris venant de Chartres…(voir le récit de notre rocambolesque traversée de la France dans le livre : 1939-1946, Notes et Mémoires d’un ch’ti…)

Mauduit nous reçoit dans le grand bureau installé dans la Salle des gardes, où les pensionnaires (anciens P.G.) prennent le repas sur une immense table….
Il jauge chacun de nous du regard et nous expose le sens de l’engagement dans son projet communautaire destiné à la reprise du combat contre l’Allemagne « quand le moment sera venu » dit-il…
On ne parle pas de maquis, ni de résistance armée…
Les pensionnaires du centre coopératif concourent à la subsistance du groupe par leur travail sans autre rémunération que la nourriture et le logement. Sur le plan de la législation du travail nous sommes employés de la SHARAEF (mon certificat de travail mentionne l’inscription dans les comptes le 24 février 1943 ( document joint)
Sont présents à cette réception : LUMIERE, petit homme très affable, apparemment trésorier de la coopérative, et un autre personnage de grande taille (peut-être Baudoin de Belleval ??) dont je ne me souviens pas…
Nous confirmons oralement notre engagement, sans toutefois signer aucun papier, et Mauduit nous enjoint à nous reposer quelques jours en nous affectant cinq chambres, cellules monacales situées dans l’aile ouest du Château.
En quittant le Bureau j’ai remarqué sans être choqué, qu’au mur trône une photo officielle du Maréchal Pétain…
Je suis le plus jeune, je viens d’avoir 18 ans, et en ce temps là, je ne suis ni maréchaliste ni gaulliste et n’ai aucune prétention à être un « résistant »…Je ne suis qu’un réfractaire, épuisé par 3 ans d’occupation, heureux d’avoir trouvé un refuge protecteur…
…….
A quelques jours de notre arrivée, viennent se joindre à notre groupe deux nouveaux futurs maquisards : Louis GLISE (Gervais), qui arrive de Savoie, et un jeune lyonnais que je ne connaîtrai que sous le nom de guerre choisi : ZAZOU.
C’est donc ce groupe qui est photographié sur le terre-plein du Château fin février 1943 …Je suis hélas en 2014 le seul survivant du groupe

l'équipe de Montmaur.JPG
l'équipe de Montmaur.JPG (118.38 Kio) Vu 533 fois


Ce groupe entier sera présent au château de fin février au 1er mai 1943, accueillant entre temps d’autres jeunes fuyant le STO,
Au début mai, ce groupe de jeunes (25 environ)sera envoyé à Méreuil près de Serres dans un ancien camp de coupe de bois à 1300 mètres d’altitude, où la plupart resteront cachés juqu’à mi-janvier 1944…dans des conditions de subsistance très précaires…à partir de l’occupation de la zone italienne par les allemands …(2 septembre 1943)

groupe de mereuil.jpg
groupe de mereuil.jpg (134.28 Kio) Vu 533 fois



Pour ma part, tombé gravement malade je quitte ce maquis au début juillet 43, transporté à l’hôpital de Gap, clandestinement par Mauduit et Mr Rosanvallon… Je n’y reviendrai pas.
De retour à Montmaur après ma guérison, ma faiblesse physique fait de moi une charge inutile pour la Chaîne et nous convenons,, Mauduit et moi qu’il vaut mieux que je quitte le groupe pour reprendre des forces dans ma famille… Mon aspect malingre et chétif me protègera…


Ma présence au sein de la « Chaîne » peut se décomposer en trois périodes distinctes :

1° : du 19 février 1943 au début de mai 43… :

la vie au château…les hommes…le discours de Mauduit…La Chaîne…

A vrai dire, dans les jours qui suivent mon arrivée au Château je n’ai vraiment pas l’impression d’entrer dans une organisation de résistance…mais plutôt dans une sorte de communauté monastique civile dont A. Mauduit serait le gourou….
Vivent au château environ 35 personnes dont, si mes souvenirs sont exacts, plusieurs dames avec enfants qui vivent séparément dans les pièces Est et Nord du château…dont l’accés est strictement réservé… Je ne me souviens précisément que des époux Defrene avec leurs enfants…(deux ??)

Quelques jours après notre arrivée le 19/2/43, Mauduit charge CH. Vercruysse de mener notre petite escouade au petit refuge du BEYLON, pour veiller à la sécurité d’une réunion mystérieuse : l’arrivée à Montmaur d’un personnage important que je ne connaîtrai plus tard, au Château, que sous le nom de guerre de « Morland ». L’homme un peu plus agé que nous est assez distant, solitaire et ne fraie pas avec les pensionnaires du château…Je n’ai eu aucun contact avec Morland et je ne connaîtrai que longtemps après la guerre le nom de ce nouveau compagnon : François Mitterrand…

Après cette garde, notre équipe est affectée au bûcheronnage d’une coupe de bois de taillis pour alimenter le chauffage de Château et le gazogène de la camionnette…La coupe est située sur les flancs à 50 degrés de la montagne noire, dans le Val du petit Buech à environ 2Km du Château. Nous nous y rendons à pieds vers neuf heure après une courte toilette à la source glacée du Château, et l’avalée d’une assiette de « polenta » …sur la grande table de la salle des gardes…
Charles, Michel, Gervais, manient la cognée pour abattre les rejets de chêne de cinq à huit cm ce diamètre, Zazou, Clément et moi manions la serpe pour ébrancher et constituer à l’aide de courroies des grands fagots qu’il faut descendre jusqu’au bord de la route…
Non je n’ai, pour l’instant, rien d’un résistant, et, bien affaibli par trois ans de sous alimentation, mes forces font souvent défaut et je m’affale vite épuisé, dans le tapis des feuilles de chêne…
Nous arrêtons le travail vers 17 heures, et sur le chemin du retour nous nous arrêtons toujours au seul petit café de Montmaur devenu très vite notre modeste quartier général… : l’hôtel Sarrazin
Devant chez Sarrazin.JPG
Devant chez Sarrazin.JPG (115.87 Kio) Vu 533 fois




Jusqu’au 20 avril 1943, c’est le soir, au repas commun dans la salle des gardes du Château que nous pouvons rencontrer les autres pensionnaires, et entendre l’extraordinaire discours de celui qu’on appelle désormais le « Commandant Mauduit ».
La salle des gardes est nue, sans autre mobilier qu’une longue table flanquée de bancs où prend place la trentaine de pensionnaires, qui pour la plupart se présentent sous un nom de guerre, inutile, mais qui trahit bien leur volonté de reprendre le combat…
C’est ainsi que je me lie rapidement d’amitié avec « Tallien » qui a en charge la production des légumes…(Maurice. Théniers était jardinier à Angers avant guerre)…C'est par lui que cinquante ans plus tard je connaîtrai la tragique histoire des derniersjours de "La chaîne" à Montmaur...
Aujourd’hui en 2015 je ne me souviens que de quelques noms sans pouvoir les attribuer à un quelconque visage…Deroker…Mimile…Pelloux…

Que c'est loin tout ça...
Aux Sauvas septembre 43.JPG
Aux Sauvas septembre 43.JPG (98.83 Kio) Vu 533 fois


à suivre... si Dieu le veut
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 16:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


Re: Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 154  Nouveau message de GBW067  Nouveau message 23 Juin 2015, 07:20

Merci pour ce récit, Jacques ;)
Dan
_______________________________________________________________
Fais ce que dois, advienne que pourra

Ma bibliothèque (en cours de saisie)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1243
Inscription: 11 Juil 2012, 22:04
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de GBW067 : cliquez ici


Re: Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 155  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 23 Juin 2015, 09:21

Merci Jacques pour ce récit vivant et vécu !

Nous attendons la suite avec impatience

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12368
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 156  Nouveau message de norodom  Nouveau message 23 Juin 2015, 10:04

Bonjour Jacques,

Je te salue Jacques et je suis très heureux de constater que tu manies toujours ta belle plume à merveille !
C'est un plaisir intense de lire tes récits et ses illustrations... Chapeau Jacques !

Mr Philippe Franceschetti a une énorme chance de découvrir ton récit !

J'ajoute pour les nouveaux venus sur ce forum, que Jacques nous avait déjà régalé.
Nouveaux lecteurs et les autres, il faut expressément que vous consultiez ce lien :

viewtopic.php?f=122&t=30123#p369656

C'est remarquable !

Tout comme les autres, j'attends avec impatience la suite de ton récit.
Peut-être par la suite, parce que je suis "fignoleur" aurais je l'occasion de te poser des questions ?

Très amicalement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 157  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 23 Juin 2015, 10:46

Bonjour et grand merci pour ce récit très intéressant. Je suis impatient de pouvoir lire la suite.
Merci aussi à Roger pour avoir mis le lien vers les "mémoires d'un ch'ti"
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64062
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Precisions sur "mémoires d'un ch'ti

Nouveau message Post Numéro: 158  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 23 Juin 2015, 18:09

fbonnus a écrit:Merci Jacques pour ce récit vivant et vécu !

Nous attendons la suite avec impatience

Amicalement


Bonsoir Fred
La mise en ligne de cette communication privée (mais autorisée..) fait suite à ta réaction sur le post rageur que j'ai émis sur le fil: "a propos de Pierre Brossolette.."...Je ne puis te suivre...: pourquoi mes pensées de 1944 à 1947..? et 1936.?...1938..?..1940...
Je crois que la recherche historique ne devrait reposer que sur l'examen de "Faits" indubitables et vérifiés, et non sur les fantasmes de jeunes fouilleurs d'archives (aussi respectables soient-elles...), champions du Web et de l'AZERTY...qui ont tout appris sans avoir vécu....
La pensée morale ou politique évolue sans cesse...seule reste l'"action"...et PB. mérite bien son Panthéon... ::victoiregagne::

Je t'assure de toute mon amitié.. Dommage que j'aie du renoncer aux journées du Forum ...
Le chti
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 16:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


Re: "39-46 - NOTES & MEMOIRES d'un Ch'ti, Maquisard et Combattant Volontaire"

Nouveau message Post Numéro: 159  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 12 Sep 2015, 16:01

Petit coucou à Jacques en passant ... Si par hasard l'envie te revenait de reprendre ta belle plume, nous te lirions avec plaisir

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12368
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: "39-46 - NOTES & MEMOIRES d'un Ch'ti, Maquisard et Combattant Volontaire"

Nouveau message Post Numéro: 160  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 18 Sep 2015, 09:13

3 mustangP51.JPG
3 mustangP51.JPG (18.19 Kio) Vu 349 fois
ça vient, ça vient... Fred, ...mais ma plume électronique est de plus en plus épointée... Hi!...et les vendanges ont commencé..
Amitiés à Tous
Jacques Auguste ::mal-a-la-tete::
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 16:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers HISTOIRES VÉCUES - RÉCITS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 1 minute
par: Gaston 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 4 minutes
par: Orwell 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 7 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Potez 220 
il y a 14 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Publication : "U.S. Army 1944. Les Marquages des véhicules" 
il y a 29 minutes
par: Dog Red 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
il y a 31 minutes
par: Dog Red 
    dans:  L'U-3523 retrouvé 
il y a 32 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Aujourd’hui, 21:12
par: Orwell 
    dans:  Alsaciens et accès à l'épaulette ... 
Aujourd’hui, 20:49
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Fait prisonnier mais où ? 
Aujourd’hui, 19:42
par: henrilannes 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll